Peak Climbing Permit sharing

Peak Climbing Permit sharing

Peak Climbing Permit sharing in Nepal is normally possible. According to the rule and regulation of government of Nepal, we cannot issue the Peak Climbing Permit for single person. So, everyone should go through the local trekking agencies to get the climbing permit issuing and the number of climbers should be two members at least. But there won’t be always two persons for it. In this case, you can ask with us to share the Peak Climbing Permit with another group. We can fully manage for Sharing Permit for Peak Climbing because we are authorized trekking company in Nepal. It allows to be economized If you feel expensive. Glacier Family Treks is one of the authorized and legal adventure trekking company in Nepal. We will be engaged to help you any of individuals.
There are more than 1300 peaks in Nepal which are higher than 6000 meters from sea-level. Island Peak, Mera Peak, Chulu Peak, Ama Dablam, Pumori, Tent Peak, Himlung Himal, Nayakang Peak, Pisang Peak are generally popular for the Peak Climbing Lovers. Among these 1,300 peaks, there are eight giant 8000 meters high mountains are included which are including Mt Sagarmatha or Mt Everest (8848 m), Mt. Kanchenjunga (8586 m), Mt. Makalu (8463 m), Mt. Dhaulagiri (8167 m), Mt. Annapurna I (8091 m), Mt. Manaslu (8163 m), Mt. Lotse (8516 m) and Mt. Cho-Yu (8201 m). These giant mountains peaks of Nepal have best attraction amongst all adventure lovers. So, climbing mountains and peaks in Nepal require a permit for peak climbing or big mountain climbing for all associates or individual. Sharing Peak permits in Nepal is a helpful way to provide our services to clients as a real practice. The concept of sharing Peak Permit is minimizing the costs and reducing the single person expenses of individual climbing enthusiasts. In the field of mountaineering, where permits can represent a significant portion of the cost, this sharing initiative opens the door to a more complete and cost-effective sharing experience.

In Nepal is a country, where many peaks await to climbers arrive. The way of the Peak Climbing Permit Sharing system promotes the camaraderie amongst the mountaineers with similar propose, schedules and expedition goals. This collaborative approach does not only reduce the financial burden of the individual climbers, but also promotes a sense of climbing community sharing. When planning the climbing peak, coordination is important to ensure that the joint permit is consistent with the hiking plan and the summit ascent schedule.

Peak Climbing Permit Cost

Camp de Base de l’Everest avec 3 Cols

Camp de Base de l’Everest avec 3 Cols

De toutes les régions du Népal, la vallée de l’Everest est la plus spectaculaire pour ses sommets. Le passage de trois cols à plus de 5000m (Renjo Pass (5365 m), Cho La (5420 m) et Kongma La (5535 m)) ainsi que le Gokyo Ri (5360 m), le Kala Pattar (5600m), le camp de base de l’Island Peak (5090 m) et le Chhukung Ri (5550 m) permettent des vues uniques et une réelle approche des géants himalayens. Ce ne sont pas moins de 4 des 14 sommets de plus de 8000m que vous pourrez admirer pendant ce trekking : Everest (8850 m), Lhotse (8516 m), Makalu (8463 m) et Cho Oyu (8201 m). Le sens de l’itinéraire permet d’avoir les hauts sommets face à soi durant les journées de trekking, notamment lors des passages des cols. Un voyage pour les amoureux de treks longs au cœur d’un environnement haute montagne.

ebc chola pass trekking

A savoir-

  • Une véritable “haute route” pour découvrir l’ensemble du pays des sherpas.
  • La traverse des trois hauts cols, à plus de 5000 mètres, du haut Khumbu.
  • L’ascension de quatre “sommets”, belvédères sur les “8000” : Gokyo Peak (5360 m), Kala Pattar (5630 m)
  • Une acclimatation progressive en début de circuit pour plus de sécurité et l’optimisation de nos chances de réussite des sommets.

Itinéraire en détails

Jour 01 : arrivé à KTM.

Bienvenu a Katmandu et installer à l’hôtel.

Installer dans un hôtel à Thamel et briefing.

Jour 02:  Journée de la visite culturelle dans la vallée de katmandou.

Jour 03: Départ de katmandou à Ramechap pour attraper le vol sur Lukla , installer l’hôtel.


Jour 04: Vol pour lukla (2860m) et marche jusqu’à Phading (2610)

Tôt le matin, on a le vol pour Lukla.

Départ matinal de l’hôtel pour rejoindre l’aéroport Manthali puis vol de 20mn environ pour Lukla (2840m), le petit aérodrome desservant la région du Khumbu (vol soumis aux aléas climatiques et opérationnels). Répartition des charges pour les porteurs puis départ pour le trekking (en général après le déjeuner). Nous commençons par une descente sur Thado Koshigaon (2550m) suivie d’une remontée douce le long de la Dudh Kosi (la “rivière de lait”) qui nous mène à Phakding (2610m).

Heures de marche : 3 h – 4 h

Dénivelé: 250 m

Dénivelé : – 450 m

Hébergement :  Loge


Jour 05: Phakding – Monjo (2835m) – Namche Bazar (3440m)

Nous poursuivons la remontée de la vallée le long de la Dudh Kosi, jusqu’au village de Monjo où nous prenons le déjeuner, avant d’entamer la montée raide qui mène à Namche Bazar (3440m), la capitale du Khumbu (pays sherpa). En chemin, vues sur le Thamserku (6608m) et le Kusum Kanguru (6367m), et parfois l’Everest (8850m) lors de la montée à Namche Bazar (à mi-pente environ).

PS : Namche est la porte d’entrée de la région du Khumbu et un véritable carrefour pour les différents treks dans la région, ne soyez pas surpris de croiser beaucoup de monde avant de rentrer dans la ville et en y repartant.

Heures de marche : entre 6h et 6h30

Dénivelé : 1080 m

Dénivelé  : -350 m

Hébergement : Loge


Jour 06: Journée de Acclimations à Namche Bazar.

Journée de découverte des villages surplombant la capitale du pays sherpa. Montée à travers une petite forêt vers park National de Sagarmatha, visite son musée et aussi sherpa Musée. Point de vue d’Everest.

Monastère de Namche.

Namche Bazar est le centre commercial et la principale porte d’entrée vers le haut Région du Khumbu. Il abrite un petit Gompa (monastère) vieux de 300 ans, qui est utilisé pour des cérémonies spéciales. Comme tous les monastères, le sanctuaire intérieur est peint de couleurs vives images de nombreuses divinités. Malheureusement, le monastère tomba en ruine ; et un fonds de restauration a été récemment commencé avec l’aide de la population locale communauté et les étrangers. Aujourd’hui, il y a une gestion Gompa comité supervisant son entretien. Le Gompa a reçu soutien financier et sacs en tissu du Montagne Institute.

Lieu : Namche , Nom :Branche Thechok Dechenling, Secte : Nyingmapa, Établi : 100 ans, Altitude :3440m ,

Fête religieuse :Nyingne.

Activité : visite.


Jour 07:  Eexcursion de la vallée de Khumjung et Khunde. (3800)

Le matin on part vers l’hôtel Everest view pour les scènes spectaculaire de la chaine de Maha langur avec Everest, Lhotse et Nupste. On descend vers le village de Khumjung, visite le monastère de khumjung.

Le village est à une altitude de 3790 mètres au-dessus du niveau de la mer et est situé près du mont Khumbila.

L’école de Khumjung a été construitée par l’Himalayan Trust de M. Edmund Hillary en 1961. L’école a commencé avec deux salles de classe, mais elle propose maintenant des sections de maternèlle, d’école primaire et d’école secondaire, avec plus de 350 élèves.

Monastère de Khumjung

Nom : Decheling Gompa

Secte : Nyingmapa

Altitude : 3700m

Au pied du pic sacré de Khumbila, se trouve le village de Khumjung, où le monastère a été établi il y a environ 340 ans et où le crâne du Yéti ou abominable bonhomme de neige est conservé et exposé. Le Mountain Institute a fourni un soutien financier pour la rénovation du Gompa kitcjen, la restauration du Maniwall et la fourniture de sacs en tissu à utiliser pour les festivals.


Jour 08:6 oct, Namche a Thame (3820m)

Quittant Namche Bazar, le chemin traverse des forêts de pins et de rhododendrons et passe par de nombreux petits villages, comme Thamo, dominé par une nunnerie. Vous découvrez une faune importante : daims musqués, faisans, thars de l’Himalaya… Après avoir traversé le torrent Bhote Koshi, encaissé et bouillonnant, le chemin monte régulièrement jusqu’au village de Thame. Où nous visitons son monastère.

Thame et son voisin Thameteng (haut Thame) sont de petits villages Sherpa du village Namche dans la région du Solukhumbu au Népal. C’étaient les derniers villages permanents sur la route commerciale du sel entre le Tibet, le Népal et l’Inde. C’est la demeure de nombreux alpinistes Sherpas célèbres, dont Apa Sherpa.C’était aussi la maison d’enfance de Tenzing Norgay, qui fut (avec Sir Edmund Hillary) l’un des premiers hommes à gravir le mont Everest.

Heures de marche : entre 4h30

Dénivelé : 600 m

Dénivelé :  -250 m

Hébergement : Loge


Jour 09: Thame – Marulung (4210m) – Lungdhen (4380m):

Nous partons en direction du col Nangpa La et du Tibet par un chemin pouvant être très fréquenté par les caravanes qui font du commerce entre les deux pays (mais le col est parfois fermé). Après avoir traversé la Bothe Kosi, nous montons jusqu’au village de Lungdhen (4380m).

Elévation régulière en rive gauche du Bhote Khosi, dans des alpages ponctués de petits villages occupés au printemps et en été. Celui de Taranga est, selon la légende, le village du yéti ! Faute d’homme des neiges, on y trouve des pommes de terre délicieuses… Lunch à Marulung. Au-dessus de Marulung, la végétation et les habitations se raréfient. En passant par Arye, dernier hameau habité de la vallée, nous partons en direction du Nangpa La (5716 m), trop loin pour être atteint dans la journée. Le col est ouvert aux caravanes de yacks conduits par des marchands tibétains venant commercer dans le Khumbu. Panorama somptueux sur le Cho Oyu et de nombreux sommets entre 6000 et 7000 mètres. Etape au village de Langden.

Dénivelée : 630 m.

Dénivelée : -130m

L’heure de marche : 5 h de marche.

Hébergement : Loge.


Jour 10: Jour d’acclimatation a Lingdhen (4380m)

Une journée réservée pour acclimatation avant le col de Renjo là.

Jour 11: Lingdhen to Renjola pass (5365m)– Gokyo lake (4790m)

Après avoir passé un front de moraine assez raide, le chemin monte régulièrement sur des croupes plus ou moins herbeuses, et nous passons trois petits lacs d’altitude. Depuis le troisième lac, la montée au Renjo Pass (5360m) n’est pas très longue mais assez raide : large escalier de pierres ! L’arrivée au col récompense tous les efforts : vue incroyable sur l’Everest et ses sommets satellites ! La descente (très raide au départ) rejoint le bord d’un des lacs de Gokyo puis, en suivant sa rive gauche, nous arrivons au hameau de Gokyo (4760m).

Heures de marche : entre 7h et 8h

Dénivelé : 1050 m

Dénivelé : -600 m

Hébergement : en Lodge


Jour 12: Gokyo – Gokyo Ri (5360m) – Dragnag (4700m)

Ascension du Gokyo Ri (5360m) le matin d’où la vue est une des plus belles de l’Himalaya : le Cho Oyu,le Nuptse, l’Everest, le Lhotse, le Makalu… Retour à Gokyo puis continuation jusqu’au lac inférieur de Gokyo. Nous traversons en 2 heures de marche le glacier morainique Ngozumba qui descend du Cho Oyu pour atteindre Dragnag (4700m).

Heures de marche : entre 6h et 7h

Dénivelé : 650 m + 230m

Dénivelé : -650 m+ 330m

Hébergement : Loge


Jour 13: Dragnag – Cho La (5420m) – Dzonglha (4830m)

Un vallon puis des pentes herbeuses nous mènent à Nyimagawa (5041m), camp de base du Cho La. Par un sentier raide (blocs de rochers) nous atteignons le Cho La (5330m). Un court passage sur le glacier nous mène à une sorte de gigantesque rampe rocheuse qui permet de rejoindre la moraine puis le hameau de Dzonglha (4830m).

Heures de marche : entre 6h et 7h

Dénivelé  : 940 m

Dénivelé  :  -760 m

Hébergement : Loge


Jour 14: DZONGLA – LOBUCHE (4930 M)

Petite journée de marche pour se remettre des efforts fournis la veille. Nous descendons la vallée de la Cho La khola pour rejoindre la grande vallée du Khumbu. Nous remontons la vallée direction plein nord, le face sud du Pumori (7161 m) en ligne de mire. Nous marchons doucement à travers les derniers pâturages, qui peu à peu laissent place à l’univers minéral de la haute montagne. Arrivée à Lobuche et fin de journée libre. Possibilité de se balader librement dans les alentours, notamment sur la crête morainique qui surplombe le village : elle offre une jolie vue sur la vallée et les crêtes du Nuptse (7861 m).

Dénivelée : 250 m.

Dénivelée : 150 m. 3 h 30 heures de marche,

Hébergement : Loge.


Jour 15: LOBUCHE — GORAK SHEP (5164 m) -CAMP DE BASE DE L’EVEREST (5364 m)

Un jour mémorable pour tous les amateurs de montagne, le “pèlerinage” vers le camp de base de l’Everest ! Nous remontons les moraines de la vallée face au Pumori et passons bientôt Gorak Shep, où nous dormons ce soir. Nous remontons jusqu’au pied de “l’Ice Fall”, célèbre chute de séracs situés sur le chemin entre le camp de base de l’Everest et le camp 1. Nous descendons de la crête et prenons pied sur le plateau glaciaire sur lequel est posé le camp de base. Nous sommes entourés du Pumori au Nuptse, le cirque glaciaire qui nous entoure est impressionnant. Après avoir savouré le moment, nous retournons ensuite sur nos pas pour retrouver le hameau touristique de Gorak Shep.

Lobuche à Gorakshep:  D= 297m, D= -53m

Gorakshep à EBC, D= 280m, D= -280m

Marche : 5 heures  Hébégement : Loge.


Jour 16: GORAK SHEP – KALA PATTAR (5500 m) – LOBUCHE (4940 m)

Lever tôt le matin pour l’ascension du Kala Pattar, la “colline noire” qui surplombe Gorak Shep. L’ascension ne présente aucune difficulté technique, mais l’altitude impose un rythme “tranquille”. De nuit, nous remontons le sentier qui s’élève progressivement jusqu’au sommet marqué d’un cairn et de drapeaux de prières, à 5600 mètres. D’ici, nous profitons du plus beau panorama possible sur le massif de l’Everest, le toit du monde juste sous nos yeux… Nous redescendons ensuite à Gorak Shep, puis nous revenons sur nos pas jusqu’à Lobuche.

Gorak shep à Kalapatar, D= 438m, D = -438m

Gorakshep à Lobuche= D= 50m, D= -280

Marche : 5 Heures.

Hébérgement : Loge.


Jour 17: LOBUCHE – KONGMA LA (5535 m) – CHHUKUNG (4730 m)

Journée d’ascension du troisième haut col, le Kongma La, qui culmine à 5535 m. Après avoir traversé la moraine du glacier du Khumbu, nous entamons l’ascension du col. La pente s’élève franchement et le sentier progresse à travers les éboulis. Nous apercevons bientôt les drapeaux de prière qui marquent le sommet du col. Du Lhotse à l’Ama Dablam, en passant par la pyramide du Makalu, c’est à nouveau un panorama inoubliable qui s’offre à nous ! Une longue descente nous attend dans un cadre grandiose, face au splendide Ama Dablam. En sortie de vallée, le sentier bifurque vers l’est pour rejoindre Chhukung.

Marche: 7-8 heures.

Dénivelé : 700m,  -800m

Hébégement : Loge.


Jour 18: Chukung –Dingboche – Pangboche (3860m)

On quitte le village de Chukung et descend jusqu’à Dingboche village (4410m), un grand village de khumbu. Après on continue marche dans l’alpage et la moraine, traverse le village de somare et arrive à Panboche (3800m)

Marche : 5 heures,

Dénivelé : 150 m. Dénivelé : -900 m. Hébérgement: Loge.


Jour 19: Excursion vers Ama dablam base camp (4660m)

L’Ama Dablam est l’une des plus belles montagnes du monde, souvent comparée au Cervin en raison de la beauté de sa ligne. En haut de la face Sud-Ouest, un glacier suspendu ressemble à la boîte à ornements sacrés portée par les dames de la communauté Sherpa : le Dablam. C’est cette particularité spectaculaire qui est à l’origine du nom « Ama Dablam ». Le camp de base d’Ama Dablam est l’un des camps les plus confortables que vous puissiez imaginer : un grand terrain herbeux avec une vue directe sur la crête et le sommet sud-ouest. On atteint le sommet après deux heures de marche depuis un sentier à la sortie de Pangboche.

La voie d’escalade suit l’arête sud-ouest. Le camp de base offre des vues particulièrement belles sur Kangtega (6 783 m), Thamserku (6 618 m) et Taboche (6 542 m).

Marche : 5 heures.

Dénivelé : 700 m

Dénivelé : -700 m.

Hébérgement: Loge.


Jour 20: Pangboche – Namche (3440m)

Depuis le village descend jusqu’au le pont suspendu du Imja khola, apres une montre on arrive a Debouche. On traverse les forêts de rhododendron et on est à Tenboche, le plus grand monastère de Khumbu construit au 19 siècle. Apres la visite de Monastère on redescend au village  salewa et traverse le pont suspondu et montre raide jusqu’au le village de Kangjuma. Le sentier devient agréable jusqu’au Namache.

Marche : 6hrs, Dénivelé : 680 m

Dénivelé : 1250 m.

Hébérgement: Loge.


Jour 21:Namche Bazar- Lukla (2860m)

Dernier jour de trek, Nous descendons le versant de Namche Bazar et longeons la Dudh Koshi pour retrouver Phakding. Une dernière montée nous permet de retrouver Lukla.

Marche : 7 heures.

Dénivelé : 800 m.

Dénivelé : -1350 m

Hébégement : Loge.


Jour 22: Lukla – Katmandou vol (1350m), nuit en hôtel.

Ama dablam
Mont Ama dablam

Le prix du Trek

  • Porter et Guide de trek (Salaire, repas, transportation, accommodation, insurance locale)
  • Repas pendant le trek de Camp de Base de l’Everest avec 3 Cols
  • Permis : Parc, Municipale de rurale
  • Carte de TIMS
  • Vol : Ramechhap-Lukla-Ramechhap
  • Transport: Katmandou-Ramechhap-Katmandou
  • Serviec de l’aéroport
  • Hébérgement à katmandou
  • Les activitées dans la vallée de katmandou,
  • Visites, véhicules, entrées du monuments, Guide

Pour savoir le prix du trek, contactez-nous par-

WhatsApp: +9779818727219 (Dilu Rai/Santosh Bogati)

Email: info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition

Katmandou- Budhailkata-11


Permis Permis nécessaires

Comme pour l’aller, vol depuis l’aéroport de Lukla soit directement en direction de Kathmandu ; soit pour l’aéroport de Ramechhap avec un transfert vers Kathmandu. Si vol direct vers Kathmandu, journée libre à Kathmandu. Si vol vers Ramechhap, transfert et arrivée à Kathmandu en début d’après-midi.

La randonnée jusqu’au camp de base de l’Everest avec les trois cols élevés est une aventure unique dans une vie, mais il est important d’obtenir les permis nécessaires pour garantir votre sécurité et le respect de l’environnement. Voici un résumé des permis requis, ainsi que de leurs coûts, le tout présenté avec une touche d’humanité.


Cartes TIMS – 20,00 USD par personne :
La carte TIMS, ou carte du Système de Gestion des Informations pour les Randonneurs, est comme une carte d’entrée pour n’importe quelle destination de trekking au Népal. Cette carte TIMS aide les autorités à suivre les randonneurs en cas de perte ou de déviation de leur itinéraire. Avant avril 2023, il existait deux types de cartes : vertes pour les voyageurs indépendants (FIT) et bleues pour les randonneurs enregistrés auprès d’une agence de trekking locale. Cependant, depuis le 1er avril 2023, tous les randonneurs doivent obligatoirement s’inscrire auprès d’une agence de trekking locale, qui est désormais la seule autorisée à délivrer cette carte TIMS.


Frais d’entrée au parc national de Sagarmatha – 30,00 USD par personne :
Le parc national de Sagarmatha n’est pas seulement un lieu de randonnée, mais il est protégé par l’UNESCO depuis 1979 pour préserver des espèces en danger telles que le cerf musqué, le tahr de l’Himalaya, le danphe (Lophophorus), le rhododendron et de nombreuses autres espèces de faune et de flore. Les frais d’entrée sont une manière de contribuer à la préservation de cette merveille naturelle. Il s’agit d’un petit investissement des voyageurs dans le parc pour préserver notre planète.


Taxe de la municipalité rurale de Khumbu Pasang Lhamu – 20,00 USD par personne :
Lorsque vous parcourez la région de Khumbu, vous rencontrerez la chaleur et l’hospitalité des habitants locaux. La taxe de la municipalité rurale de Khumbu Pasang Lhamu est une manière de redonner à ces communautés. Ils utilisent ces fonds pour améliorer la qualité de l’infrastructure touristique de la région, pour l’entretien régulier des itinéraires de trekking, et également pour venir en aide à des porteurs en cas de problèmes de santé critiques ou pour rechercher des randonneurs perdus. C’est donc un geste de gratitude envers leur travail au sein de la communauté locale.


N’hésitez pas à nous contactez pour savoir toutes les choses en plus de détails-

WhatsApp: +9779818727219 (Dilu Rai/Santosh Bogati)

Email: info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition

Katmandou- Budhailkata-11

Guide for Trekking in Nepal

Guide for Trekking in Nepal

The Nepal Tourism Board (NTB) made an important announcement in March. Starting from April 1, all tourists, whether they are alone or in a group, must have a licensed guide when trekking in Nepal. This means if you plan to hike or bike in Nepal, you’ll need a guide to accompany you.

Why did they make this rule? There are two main reasons. First, they want to make trekking safer. Altitude sickness and getting lost are big problems in Nepal, and having a guide can help prevent these issues. Second reason to make taking a trekking guide is, this rule will create more jobs in Nepal’s tourism industry. If it creates more jobs, Nepalese trekking – tour guides will have better economy condition.

But wait, does this rule apply everywhere in Nepal? Can you still trek without a guide?

The rule only applies to certain treks that require something called a TIMS Card. These treks are in the Annapurna Region and Langtang Valley. To get a TIMS Card, you have to hire a licensed guide.

If you want to trek solo in the Everest region, you’re in luck! You can still do that. But keep in mind that treks like the Everest Base Camp trek require two permits: one for Sagarmatha National Park and another for Khumbu Pasang Lhamu Rural. These replaced the TIMS card in 2018.

Shorter treks in the Kathmandu or Pokhara Valley don’t need permits, and you don’t have to hire a guide. So, no changes there.

Some parts of Nepal, like Upper Mustang, still have special rules. You’ll need special permits and, of course, a guide to enter these areas. Nothing has changed here.

People have different opinions about this new rule in Nepal.

Trekking agencies are happy about it because they will get more business. According to the new rule, you have to hire a guide through a government-approved trekking agency registered with Taan (Trekking Agencies Association of Nepal).

But many other business owners in Nepal’s tourism industry don’t like the rule. They worry that fewer tourists will visit Nepal now. Even some experts who know a lot about mountains are not sure if this quick decision was a good idea or if it will help the country’s economy.

guide for trekking in nepal

Trekking Guide is Mandatory in Nepal

Having a Trekking Guide is already safe for all trekkers in the Himalaya Nepal. For single person trekkers or grouped trekkers, a guide assures to clients feeling completely safe. Before today, there were many solo trekkers lost. Somewhere were fell down in the river and died. Somewhere lost in the middle of forests and somewhere kidnapped and raped then killed, too. But many of them had never got to their home. That’s  why, thinking that the “safety is prior”, any you have to hire a guide during your trekking in the mountain. So, the Nepal government had decided to make trekkers obligated hiring a trekking guide since April 1st, 2023.

A trekking guide is not only for you guard or for your safety, a trekking guide is for the information. There a is proverb in Nepal- A Guide is the Ambassador of the Country”. It means, a trekking guide  cultural tour guide, can explain all about the country about what you wish to know. It’s sure a guide cannot explain about all and everything with full of details, but a trekking guide or a tour guide is not the “Master of all but he is only a jack all of”. So, he or she always tries to reply of your queries.

If you are looking for a trained and license holder trekking in Nepal, please keep contact us-

WhatsApp: +9779818727219 (DILU RAI- a trekking guide)

Email: info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition P. LTD.

Kathmandu, Nepal


We hope you are interested in-

Annapurna Trekking 

Everest Trekking 

Langtang Trekking 

Upper Mustang Trekking

You may also Visit:

Camp de Base de l’Everest avec 3 Cols

 

 

Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

L’un des treks les plus demandés dans la région de l’Annapurna est le Trek au Sanctuaire de l’Annapurna. Ce parcours de trekking conduit les randonneurs à travers la majestueuse chaîne de montagnes de l’Annapurna au Népal. Principalement réputé pour ses paysages époustouflants, sa flore et sa faune, ainsi que le Camp de Base de l’Annapurna, on peut également le reconnaître sous le nom de Trek du Camp de Base de l’Annapurna. La montagne Annapurna elle-même est considérée par les habitants locaux comme une déesse.

La question se pose : pourquoi les gens ont-ils commencé à appeler cette montagne “Annapurna” ? Selon la religion hindoue, Annapurna est la déesse comme expliqué précédemment. Dans ce mot “Annapurna”, il y a deux mots différents – Anna et Purna. Ils ont finalement donné “Annapurna”. Selon un récit mythique hindou, Annapurna a une signification particulière – elle est la déesse de la nourriture, fournissant de la nourriture aux êtres vivants. Ainsi, la région du Camp de Base de l’Annapurna a commencé à être considérée comme le sanctuaire d’Annapurna – la sainte déesse Annapurna.

En ce qui concerne le développement du tourisme au Népal, de nombreuses personnes, en particulier les opérateurs de circuits et de trekking, ont commencé à promouvoir le Sanctuaire de l’Annapurna comme le Camp de Base de l’Annapurna. Cela est dû au fait que l’expédition sur le mont Annapurna en était venue à être associée à la région.
Entouré par d’immenses sommets de montagnes, le Sanctuaire de l’Annapurna ou Camp de Base émerge. La plus haute montagne de cette région est l’Annapurna I (8091 m). Dans cette zone, l’emblématique mont Machhapuchhre, également haut de 6993 m, se dresse fièrement. Les gens croient et prient cette montagne en forme de queue de poisson comme une montagne sainte. Par conséquent, l’ascension du Machhapurchhre a longtemps été interdite. Annapurna-Sud (7219 m), Hiuchuli (6441 m), Gangapurna (7455 m), Tharpu Chuli (5695 m), Gandharva Cuhli (6248 m), Singha Chuli (6501 m), Barha Shikhara (7647 m), Annapurna II (7937 m) et Annapurna III (7555 m) complètent le panorama.

L’explication de la beauté de la randonnée est indescriptible. Pour contempler l’Annapurna I, il faut être présent ici. Sinon, aucune description ne peut saisir la vue de cette montagne sacrée de loin.

Le voyage vers le Sanctuaire de l’Annapurna attire des gens du monde entier. La plupart d’entre eux viennent pour la randonnée, passant environ 10 à 12 jours sur tout le trek. Certains organisent également d’énormes expéditions sur des sommets comme l’Annapurna I (8091 m), le Tharpu Chuli, le Shingha Chuli ou le Tent Peak. Pour ceux qui préfèrent arriver ici en hélicoptère, cette option est également disponible.

Au Népal, il existe deux saisons de pointe pour la randonnée, à savoir le printemps et l’automne. Ce sont les moments où l’activité de randonnée est à son apogée. Pendant ces saisons, le parcours de trekking du Sanctuaire de l’Annapurna voit plus de 40 mille randonneurs. Ce n’est pas seulement le nombre de randonneurs qui se démarque dans ce trek, mais aussi la présence de plus d’une douzaine d’équipes d’expédition chaque année, en particulier pour l’Annapurna I.

Pour obtenir des détails sur le coût du forfait, le coût du guide et du porteur, ainsi que des détails sur l’itinéraire et le programme, contactez-nous par :

WhatsApp: +97779818727219 (pour une communication plus rapide)
Dilu Rai

Email : info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition

khopra mardi himal trek


Départ du Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

Le Trek au Sanctuaire de l’Annapurna est conçu pour tous les passionnés qui aiment marcher hors des sentiers battus dans la région de l’Himalaya – le Sanctuaire de l’Annapurna. Le voyage peut être initié en conduisant depuis votre hôtel à Pokhara jusqu’à Bathati, Nayapul, Kade ou au village de Ghandruk. De nos jours, l’infrastructure est beaucoup mieux développée, ce qui nous permet de conduire de Pokhara à Banthati avant de commencer le trek vers le Sanctuaire de l’Annapurna via Ghorepani Poon Hill.

Certains randonneurs choisissent de commencer le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna par le village de Ghandruk ou Kumai, puis de poursuivre vers Chomrong et finalement d’atteindre le Camp de Base de l’Annapurna. Alternativement, d’autres commencent leur voyage en marchant depuis Kade et achèvent le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna via Ghorepani Poon Hill, puis reviennent à Pokhara. Le choix du point de départ dépend des préférences des randonneurs. Quel que soit l’itinéraire choisi, le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna ne manque jamais d’offrir une expérience inoubliable.
Histoire des expéditions sur l’Annapurna I
L’Annapurna I (8091 m) est l’un des plus hauts sommets du monde parmi les 14 plus hauts sommets. Différentes équipes d’expédition de différents pays ont tenté à plusieurs reprises de gravir le puissant Annapurna I, mais seulement quelques alpinistes ont réussi et sont retournés au Camp de Base pour retrouver leur foyer et leur famille. Cependant, la nature n’est pas toujours en notre faveur. Apparemment, beaucoup d’entre eux ont fait leurs adieux à jamais à la terre, sans pouvoir revoir leur famille, sans pouvoir à nouveau serrer leurs proches dans leurs bras. Très TRISTE pour ceux qui n’ont pas pu revenir au Camp de Base de l’Annapurna.

Finalement, la première tentative d’ascension de l’Annapurna I (8091 m) a eu lieu en 1950 par une équipe d’expédition française. Maurice Herzog a dirigé cette expédition de rêve avec ses coéquipiers Francis de Noeyell, Marcel Ichac et deux autres amis. Ce fut la première victoire sur le puissant Annapurna I.

En 1970, l’équipe d’expédition britannique a réussi à atteindre le sommet du mont Annapurna I sans utiliser d’oxygène. Le chef de l’expédition était Chris Bonington et ses deux coéquipiers Don Whillans et Dougal Haston respectivement. Par l’équipe d’expédition américaine Women’s Himalayan Expedition en 1978, par l’équipe d’expédition polonaise en 1981 et par le grimpeur suisse Ueli Steck en 2013. Ainsi, tous ont eu la chance de rentrer chez eux plus tard.

khopra ridge trekking


Itinéraire du Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

Jour 01: Arrivée à Kathmandu et transfert à l’hôtel
À votre arrivée à l’aéroport de Kathmandu, notre équipe vous accueillera chaleureusement et vous conduira à un hôtel confortable dans le quartier animé de Thamel. Temps libre le soir pour vous détendre, vous installer et vous préparer pour l’aventure à venir. Profitez d’un séjour confortable avec le petit-déjeuner inclus.


Jour 02: Transfert de Kathmandu à Pokhara
Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous vous rendrez à Pokhara, le point de départ de votre trek. Vous pouvez choisir entre un trajet en voiture ou un vol. 7 à 8 heures de route et 25 minutes de vol depuis Kathmandu, puis enregistrement à l’hôtel à Pokhara. Le soir, vous passerez du temps sur la paisible rive du lac en admirant la vue imprenable sur les montagnes pour vous préparer à votre voyage. Le reste de la journée est à vous pour explorer ou vous détendre au bord du lac.


Jour 03: Transfert à Nayapul et trek jusqu’à Tikhedhunga (Altitude : 1 540 m)
Le trek commence lorsque vous quittez Pokhara et vous rendez à Nayapul. De là, le sentier serpente à travers des villages charmants et des champs en terrasses. Traversant la rivière Modi Khola, vous monterez progressivement, ayant un premier aperçu du paysage de l’Annapurna. Vous atteindrez Tikhedhunga, votre arrêt pour la nuit.


Jour 04: Trek à Ghorepani depuis Tikhedhunga (Altitude : 2 860 m)
Montez le long de l’escalier en pierre raide jusqu’au village d’Ulleri, puis à travers des forêts de rhododendrons avec des aperçus de l’Himalaya. En passant par le village de Banthanti, vous atteindrez Ghorepani. Ce village est connu pour ses vues sur le lever du soleil sur les gammes Annapurna et Dhaulagiri.


Jour 05: Trek à Tadapani (Altitude : 2 630 m)
Une randonnée matinale jusqu’à Poon Hill vous récompensera par une vue panoramique imprenable sur le lever du soleil. Après être redescendu à Ghorepani pour le petit-déjeuner, continuez à travers les forêts et les établissements jusqu’à Tadapani, où vous passerez la nuit.


Jour 06: Trek au village de Chomrong (Altitude : 2 170 m)
Le sentier s’enfonce plus profondément dans le Sanctuaire de l’Annapurna, offrant des vues spectaculaires. Marchez à travers des forêts luxuriantes, rencontrant éventuellement des rhododendrons en fleurs. Votre destination est Chhomrong, un village pittoresque niché au milieu des montagnes.


Jour 07: Trek à Bamboo (Altitude : 2 310 m)
Aujourd’hui, trek à Bamboo, un charmant village entouré de verdure luxuriante. Marchez à travers des forêts denses et le long de la rivière Modi Khola, en appréciant l’ambiance apaisante.


Jour 08: Trek à Deurali (Altitude : 3 230 m)
En continuant, le paysage change. Arrivez à Deurali, entouré de falaises et de cascades. L’air s’amincit et la végétation devient plus clairsemée à mesure que vous prenez de l’altitude.


Jour 09: Trek au Camp de Base de l’Annapurna (Altitude : 4 130 m)
L’anticipation monte alors que vous approchez du Sanctuaire de l’Annapurna. Les sommets imposants et enneigés se dressent devant vous. En atteignant le sanctuaire, vous serez entouré d’un amphithéâtre de montagnes, dont l’Annapurna I.


Jour 10: Trek de retour à Bamboo (Altitude : 2 310 m)
Savourez les environs époustouflants au Camp de Base de l’Annapurna. Les sommets imposants pour une ambiance spirituelle idéale pour la réflexion sur la puissance de la nature. Le sentiment d’accomplissement et les vues à couper le souffle laisseront un souvenir durable dans votre esprit.


Jour 11: Trek à Jhinu Danda (Altitude : 1 780 m)
Commencez votre voyage de retour, en découvrant de nouvelles perspectives. Traversez des villages charmants et des forêts luxuriantes. Arrivez à Jhinu Danda, où vous pourrez vous détendre dans des sources chaudes naturelles.

Jour 12: Trek à Tolka (Altitude : 1 700 m)
En traversant quelques ponts suspendus en passant par le village de Landruk, nous arrivons à Tolka. Ce sentier est l’itinéraire principal du Trek du Sanctuaire de l’Annapurna. Même l’expédition de l’Annapurna I et le groupe d’escalade du pic Tharpuchili utilisent le même sentier, offrant une vue panoramique massive sur le magnifique village de Ghandruk.


Jour 13: Trek à Kade et retour à Pokhara
Terminez le trek et atteignez Kade en passant par le col de Pitam Deurali (2100 m), Potana et Australian Camp. En arrivant à Kade, puis retournez à Pokhara pour un séjour confortable à l’hôtel.


Jour 14: Retour à Kathmandu
Revenez à Kathmandu en avion ou en voiture, selon vos préférences. Profitez d’un dîner d’adieu et remémorez votre aventure de trekking dans le Sanctuaire de l’Annapurna.


Jour 15: Départ de Kathmandu
Avec des souvenirs chéris, notre équipe vous aidera à quitter l’aéroport international de Kathmandu en emportant l’esprit du Sanctuaire de l’Annapurna avec vous.


Points forts du Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

Le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna offre une expérience magnifique et aventureuse de votre vie tout au long du parcours. Nous empruntons notre itinéraire à travers de beaux paysages, des scènes, des forêts et des végétations.

Départ de Pokhara : Le trek commence dans la charmante ville de Pokhara, connue pour ses vues calmes sur le lac et les impressionnants sommets de l’Annapurna et du Machapuchare qui se dressent en arrière-plan.


Lever de soleil depuis Poon Hill : L’une des expériences mémorables est d’observer le lever de soleil depuis Poon Hill tôt le matin. Le lever de soleil à couper le souffle depuis Poon Hill, au sommet de la gamme Annapurna et de la gamme Dhaulagiri, est l’un des meilleurs moments. Le point de vue de Poon Hill offre une vue panoramique aux photographes et touche le cœur et l’âme.


Forêts de rhododendrons : Au fur et à mesure de votre trek, vous traverserez des forêts de rhododendrons vibrantes qui prennent vie, en particulier pendant la saison du printemps. Les fleurs colorées se marient magnifiquement avec les environs verdoyants, ajoutant une touche d’élégance naturelle pendant le trekking.


Villages charmants : En chemin, vous rencontrerez des villages traditionnels comme Chhomrong qui vous donneront un aperçu de la culture locale. Les habitants sont très amicaux et hospitaliers. Certains villages vous feront sentir comme chez vous avec votre propre famille dans une partie différente de la planète.


Camp de Base de l’Annapurna : La destination ultime de ce trekking est le Camp de Base de l’Annapurna. Il est entouré de nombreux sommets de montagnes enneigées, dont l’Annapurna I, l’Annapurna-Sud, le Gangapurna, le Machhapuchhre et bien d’autres montagnes.


Camp de Base du Machapuchare : Sur le chemin du Camp de Base de l’Annapurna, nous faisons une halte au Camp de Base du Machapuchare (3700 m). Le “Fish Tail” unique, qui signifie “Machhapuchhre” en népalais et “Queue de Poison” en français, domine son camp de base.


Paysages diversifiés : Le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna vous emmène à travers des paysages variés, des champs en terrasses aux forêts luxuriantes. Le terrain alpin et accidenté nous procure une sensation agréable ! Chaque jour apporte un nouvel environnement à explorer.


Cuisine locale : Régalez-vous avec de délicieux plats locaux népalais dans les maisons de thé tout au long du chemin. Vous dégusterez des plats traditionnels locaux pendant tout le trekking dans le Sanctuaire de l’Annapurna, dont chaque trekkeur se souvient.


Sources chaudes à Jhinu Danda : Prenez une pause pour détendre vos muscles dans les sources chaudes naturelles de Jhinu Danda, qui se trouvent à environ 20 minutes en descente depuis le lodge. C’est une excellente occasion de prendre un bain dans une source chaude naturelle.

Faune et flore : Tout au long du trek, vous rencontrerez diverses espèces de flore et de faune, notamment le léopard des neiges insaisissable et les éclatantes fleurs de rhododendron. La riche biodiversité de la région de l’Annapurna est un régal pour les passionnés de nature.


Culture montagnarde : Immergez-vous dans la culture montagnarde en observant les rituels quotidiens, l’architecture traditionnelle et les interactions amicales avec les communautés locales Gurung et Magar.


Moments de sérénité : La tranquillité du Sanctuaire de l’Annapurna offre des moments de réflexion et de sérénité. L’atmosphère paisible et les vues époustouflantes créent le cadre parfait pour la contemplation.


Permis du Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

L’obtention du permis ACAP et de la carte TIMS est une exigence obligatoire pour le trekking dans le Sanctuaire de l’Annapurna. Ces permis garantissent non seulement votre sécurité et contribuent aux efforts de conservation, mais soutiennent également les communautés locales en générant des fonds pour le développement des infrastructures, la protection de l’environnement et d’autres initiatives.


Permis de l’ACAP (Permis de la Zone de Conservation de l’Annapurna) :

  • Ressortissants étrangers : Environ 30 USD par personne.
  • Ressortissants de la SAARC (Association de coopération régionale de l’Asie du Sud) : 1000 NPR par personne.

Carte TIMS (Carte du Système de Gestion des Informations des Trekkeurs) :

  • Trekkeurs réguliers : 20 USD par personne.
  • Ressortissants de la SAARC : 300 NPR par personne.

À partir du 1er avril 2023, les trekkeurs doivent rejoindre une agence de trekking locale pour obtenir ces permis. Cette nouvelle réglementation garantit une expérience de trekking plus organisée et sécurisée tout en contribuant à l’économie locale et aux efforts de conservation. En faisant du trekking avec une agence locale, comme Glacier Family Treks, vous pouvez bénéficier d’une guidance d’experts, d’une assistance pour l’obtention des permis et d’un soutien pour une aventure de trekking responsable.

Prix du Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

Le coût du Trek au Sanctuaire de l’Annapurna varie en fonction de plusieurs conditions. Par exemple, si vous recherchez un meilleur hébergement à Kathmandu et à Pokhara, le coût du forfait change en conséquence. Si vous passez plus de temps à Pokhara et à Kathmandu, cela modifie également le coût indiqué. Nous avons proposé ici un coût indicatif couvrant les besoins essentiels minimums.

Pour 2 personnes, le coût est de 1165,00 USD par personne.
Remarque : Si vous êtes plus ou moins que deux personnes, veuillez nous contacter-nous:

WhatsApp: +9779818727219 (pour une communication plus rapide)

Dilu Rai, Email: info@glacierfamilytreks.com

Le coût ci-dessus est pour un forfait et le coût indiqué comprend ce qui suit :

  1. Hébergement à l’hôtel pendant 2 nuits à Kathmandu en chambre double avec petit-déjeuner (1 nuit avant et 1 nuit après le trek).
  2. Hébergement à l’hôtel pendant 2 nuits à Pokhara en chambre double avec petit-déjeuner (1 nuit avant et 1 nuit après le trek).
  3. Repas de 13 jours (Kathmandu-Kathmandu) : petit-déjeuner, déjeuner, dîner.
  4. Thé ou café pendant le trek pendant les heures des repas (système de tasse uniquement, pas de théière).
  5. Hébergement dans des maisons de thé locales pendant le trek.
  6. Un guide de trekking anglophone qualifié et expérimenté, titulaire de licence, avec ses salaires, son transport et son hébergement.
  7. Un porteur pour transporter vos affaires (1 porteur est autorisé à transporter seulement 15-20 kilos et normalement 2 clients partagent 1 porteur).
  8. Assurance locale pour le guide et le porteur (pour décès accidentel pendant le trekking – obligatoire pour le guide et le porteur).
  9. Déjeuner pendant le trajet en bus de Kathmandu à Pokhara et de Pokhara à Kathmandu en chemin.
  10. Transport en autocar touristique : Kathmandu-Pokhara-Kathmandu.

Le coût ci-dessus ne comprend pas :

Les éléments qui ne sont pas mentionnés dans la section <Coût inclus>, y compris les pourboires pour votre guide, votre porteur et votre chauffeur.


Coût sur la base des services de guide et de porteur
Si vous recherchez uniquement les services de guide, de porteur et le permis du Trek du Sanctuaire de l’Annapurna -Le coût pour 2 personnes est de 450,00 USD par personne.


Le coût ci-dessus comprend :

  1. Guide de trekking (anglophone) avec ses salaires, son hébergement et son transport.
  2. Un porteur pour 2 clients avec ses salaires, son hébergement et son transport.
  3. Assurance locale pour le guide et le porteur.

Questions sur le Trek au Sanctuaire de l’Annapurna

Q01 : Qu’est-ce que le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna ?
R01 : Le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna est un itinéraire populaire de trekking au Népal qui vous emmène au cœur de la chaîne de montagnes de l’Annapurna, culminant au magnifique Camp de Base de l’Annapurna.

Q02 : Quelle est la durée du Trek du Sanctuaire de l’Annapurna ?
R02 : Le trek dure généralement environ 10 à 15 jours, selon l’itinéraire spécifique et la cadence de trekking.

Q03 : Quelle est la meilleure période pour le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna ?
R03 : La meilleure période pour le trek est pendant la pré-mousson (printemps) et la post-mousson (automne), de mars à mai et de septembre à novembre, respectivement.

Q04 : Quels permis sont nécessaires pour le trek ?
R04 : Les trekkeurs ont besoin d’un permis ACAP (Permis de la Zone de Conservation de l’Annapurna) et d’une carte TIMS (Carte du Système de Gestion des Informations des Trekkeurs), qui peuvent être obtenus auprès d’une agence de trekking locale.

Q05 : Quelle est l’altitude du Camp de Base de l’Annapurna ?
R05 : Le Camp de Base de l’Annapurna est situé à une altitude d’environ 4 130 mètres (13 550 pieds).

Q06 : Y a-t-il des maisons de thé le long de l’itinéraire de trekking ?
R06 : Oui, il y a des maisons de thé et des lodges disponibles à différents points le long de l’itinéraire de trekking, offrant un hébergement et des repas aux trekkeurs.

Q07 : Une expérience de trekking préalable est-elle nécessaire pour le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna ?
R07 : Bien qu’une expérience préalable de trekking soit bénéfique, le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna est considéré comme modérément exigeant et peut être entrepris par des personnes ayant un niveau de forme physique raisonnable.

Q08 : Y a-t-il des cols élevés à franchir pendant le trek ?
R08 : Aucun col élevé n’est impliqué dans le Trek du Sanctuaire de l’Annapurna. L’itinéraire consiste davantage à atteindre le camp de base et à profiter des panoramas environnants.

Q09 : Quel type de vêtements et d’équipement devrais-je emporter ?
R09 : Un équipement de trekking approprié, y compris des vêtements chauds, des chaussures de trekking confortables, un sac de couchage et des accessoires de trekking essentiels, est recommandé.

Q10 : Le mal des montagnes est-il une préoccupation pendant le trek ?
R10 : Le mal des montagnes peut être une préoccupation, en particulier lors de l’ascension à des altitudes plus élevées. Il est important de s’acclimater correctement, de rester hydraté et de suivre une montée progressive.

Q11 : Quels sont les points forts culturels le long de l’itinéraire ?
R11 : Vous aurez l’occasion d’explorer des villages locaux, d’interagir avec les communautés Gurung et Magar, et de vivre leur culture et leur mode de vie traditionnels.

Q12 : Y a-t-il des excursions ou des points de vue à considérer ?
R12 : Poon Hill, un point de vue populaire, offre une vue magnifique sur le lever du soleil sur les gammes de l’Annapurna et du Dhaulagiri. C’est une excursion commune lors du trek.

Q13 : Est-il recommandé de louer un guide pour le trek ?
R13 : Bien qu’il soit possible de faire le trek de manière indépendante, engager un guide local peut améliorer l’expérience en fournissant des informations, une assistance en matière de navigation et des interactions culturelles.

Q14 : Quel est le niveau de difficulté du Trek du Sanctuaire de l’Annapurna ?
R14 : Le trek est considéré comme modéré en difficulté, avec des sentiers bien définis et des montées progressives. Cependant, l’altitude et les conditions météorologiques variables peuvent poser des défis.

Q15 : À quoi ressemblent les options d’hébergement ?
R15 : Des maisons de thé et des lodges locaux sont disponibles le long du Trek du Sanctuaire de l’Annapurna, offrant un hébergement de base et des repas.

Pour obtenir des détails sur le coût du forfait, le coût du guide et du porteur, ainsi que des détails sur l’itinéraire et le programme, contactez-nous par :

WhatsApp: +97779818727219 (pour une communication plus rapide)
Dilu Rai

Email : info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition

Katmandu, Budhanilkantha-11, Népal

 

Everest Base Camp Renjo Pass Trek

Everest Base Camp Renjo Pass Trek

The Everest Base Camp Renjo Pass Trek is a truly remarkable and fascinating trekking located in the heart of Everest’s majestic Himalayan landscape. This trek combines the beauty of reaching the legendary Everest Base Camp with the thrilling pass of Renjo La Pass, offering trekkers an immersive expedition through breathtaking scenery, Sherpa culture, and the challenge of high-altitude exploration.

The Everest Base Camp Renjo Pass adventure begins in the charming town of Lukla, where you’ll take a short flight from Kathmandu or from Ramechhap. As you set foot in Lukla, a sense of anticipation and excitement fills the air. The trail winds through a series of picturesque villages and towns like Namche Bazaar which is the main port of Everest Expedition and a vibrant hub where trekkers and locals gather to trade, rest, and share stories. This is an excellent place for acclimatization, allowing you to adjust to the increasing altitude before venturing further.

As you ascend, the views become even more stunning. The path takes you through the charming rhododendron forests, lush meadows, and alongside roaring glacial rivers of Khumbu Region. Each step offers a new perspective of towering peaks, including Ama Dablam and Thamserku, creating an ever-changing panorama of natural beauty.

A highlight of the trek is undoubtedly the Renjo La Pass. At an elevation of approximately 5,360 meters (17,585 feet), this challenging ascent rewards you with panoramic views that are truly unforgettable. The sight of Everest, Lhotse, Makalu, and Cho Oyu among others, standing tall against the backdrop of a seemingly endless expanse, is an image that will stay with you forever.

While the Renjo La Pass is a highlight, the journey to Everest Base Camp is no less spectacular. Following in the footsteps of climbers who dare to tackle the world’s tallest peak, you’ll traverse rocky terrains, cross suspension bridges over roaring rivers, and marvel at the icefalls and glaciers that define this incredible region.

As you hike, you’ll have the opportunity to interact with the resilient Sherpa people, renowned for their warm hospitality and their indomitable spirit in the face of the mountains. Their colorful prayer flags fluttering in the wind and the intricate designs of their monasteries stand as testaments to their unique culture and deep spiritual roots.

Accommodation along the trail is provided by teahouses, cozy lodges that offer a glimpse into the local way of life. Here, you’ll enjoy the warmth of a cup of tea and a hearty meal, sharing stories with fellow trekkers from around the world.

Before embarking on this adventure, it’s essential to prepare adequately. Proper gear, physical fitness, and knowledge about altitude sickness are crucial for a safe and enjoyable journey. While some trekkers choose to independently explore, enlisting the guidance of experienced local guides ensures a smoother journey, deeper cultural understanding, and enhanced safety.

Remember that conditions and regulations of trekking routes can change over time, so it’s always wise to gather the most up-to-date information from our expertes before setting out on your Everest Base Camp Renjo Pass Trek expedition. With the right preparation and an adventurous spirit, this trek promises an unforgettable experience that will forever remain a cherished chapter in your life’s story.


 


Everest Base Camp Renjo Pass Itinerary

Day 1: Arrival in Kathmandu
When you arrive in Kathmandu, Nepal’s capital, you’ll rest and get ready for your exciting journey. The Kathmandu city is about 1,400 m.

Day 2: Kathmandu to Phakding via taking a flight to Lukla
You’ll start early by driving to Ramechhap and then taking a flight to Lukla, which is 2,800 meters high. From there, you’ll walk to Phakding. The trail goes beside a river and over some cool bridges.

Day 3: Phakding to Namche Bazaar
Today, you’ll walk through forests and cross more bridges until you reach Namche Bazaar. It’s a lively town at 3,440 meters with shops and things to see.

Day 4: Acclimatization Day in Namche Bazaar
Stay in Namche Bazaar to get used to the higher altitude. You’ll explore the town, visit a hotel with great views, and see some interesting places.

Day 5: Namche Bazaar to Thame
You’ll walk higher to a village called Thame. You will have an amazing gigantic mountain view. Thame is at 3,820 meters.

Day 6: Thame to Lumde
Today, you’ll hike towards a mountain pass called Renjo La. After that, you’ll come down to Lumde, which is at 4,380 meters.

Day 7: Lumde to Gokyo
You’ll cross over Renjo La Pass, which is very high at 5,360 meters. Then you’ll go down to Gokyo, which is near a beautiful lake and at 4,790 meters.

Day 8: Hike to Gokyo Ri, Trek to Dragnag
You’ll hike up a hill called Gokyo Ri early in the morning to see a stunning sunrise. After that, you’ll continue walking to Dragnag.

Day 9: Dragnag via Cho La Pass to Zongla
Today is a bit challenging. You’ll cross a high pass called Cho La Pass, which is 5,420 meters tall. Then you’ll reach a place called Zongla.

Day 10: Zongla to Gorak Shep
You’ll walk to Gorak Shep, and on the same day, you’ll hike up a hill called Kala Patthar to see the sunrise over Mount Everest.

Day 11: Morning Hike to Everest Base Camp, Return to Thukla
Today, you’ll hike to Everest Base Camp in the morning. It’s an exciting place to be. Then you’ll come back down to Thukla.

Day 12: Trek to Tyangboche via Dingboche
You’ll walk to a place called Tyangboche through Dingboche. You’ll see different types of landscapes on this day.

Day 13: Trek to Namche Bazaar
You’ll walk back to Namche Bazaar, the lively town where you were a few days ago.

Day 14: Trek to Lukla
Today, you’ll go down to Lukla, which means your trek is almost done. You’ll celebrate with other trekkers in Lukla.

Day 15: Fly from Lukla to Kathmandu
You’ll take a short flight back to Kathmandu, the city where you started. This is a good time to rest and remember your journey.

Day 16: Departure from Kathmandu
Your adventure comes to an end as you leave Kathmandu and continue on your next journey. You’ll take with you wonderful memories of the Everest Base Camp Renjo Pass Trek.


Everest Base Camp Renjo Pass Trek Cost

The cost of trekking in the Everest region can vary widely based on several factors, including the duration of the trek, the trekking route, the type of accommodations, the services provided, Guide, porters, assistants if needed and personal preferences. Here’s a general breakdown of the potential costs associated with Everest Base Camp Renjo Pass Trek – the total cost for a trek in the Everest region can range from around $1500 to $2,500 per one person or more, depending on the factors mentioned above.


The cost covers particularly-
Trekking Permits:
Permits necessary for your trek typically range from approximately $30 to $40 and cover essential permissions like the Sagarmatha National Park Entry Permit and the TIMS card. If your trek takes you through additional conservation areas or local municipalities, there may be additional permit costs associated with those areas.


Guide and Porter Fees:
Opting for the assistance of a guide and/or porter adds to the overall cost but offers valuable benefits. Guides provide insightful information about the region, assist with navigation, and prioritize your safety. Porters are there to carry your heavier gear, allowing you to enjoy a lighter load while trekking. Guide and porter fees can vary, but they usually encompass their wages, accommodations, meals, and insurance.


Accommodation during the Trekking:
Accommodation expenses are influenced by your choice of lodging. Along the trekking route, you’ll find options like teahouses or guesthouses that offer basic facilities. Alternatively, some areas provide more luxurious lodges. Staying at the same lodge where you have your meals can often result in lower accommodation costs.


Meals:
The cost of meals constitutes a significant portion of your trekking budget. Teahouses and lodges along the trail provide meals for trekkers. Costs fluctuate depending on the type of food you order and the specific location.

Hotel Accommodation in Kathmandu as Per Program:
Your accommodation in Kathmandu prior to and after the trek is part of the package. This ensures you have a comfortable stay before embarking on your trekking adventure and upon your return.


Guide and Porter’s Local Insurance:
The package typically covers the local insurance of your guide and porter. This safeguards their well-being during the trekking journey.


Documentation and Applicable Service/Tax:
Various necessary documentation and service/tax charges are incorporated into the package cost to facilitate a seamless trekking experience.


Transportation:
The expense of transportation to and from Lukla, a common starting point for Everest treks, varies. Flights from Kathmandu to Lukla tend to be relatively more expensive due to the remote location of Lukla’s airport.


How to Book Everest Base Camp Renjo Pass Trek

To book the Everest Base Camp Renjo Pass Trek, you can use the provided contact information:

WhatsApp: +977981827219
Email: info@glacierfamilytreks.com
Contact Person: Dilu Rai
Glacier Family Treks & Expedition P. LTD.

Reach out using either WhatsApp or email to initiate the booking process for the trek. You can introduce yourself, express your interest in the Everest Base Camp Renjo Pass Trek, and inquire about availability, details, and any specific requirements you might have. Don’t hesitate to ask questions about the itinerary, inclusions, costs, and booking procedures.


Everest Base Camp Renjo Pass Trek Highlights

The Everest Base Camp Renjo Pass Trek is a challenging and rewarding trekking route in the Everest region of Nepal. It combines the iconic Everest Base Camp trek with the lesser-known Renjo La Pass, offering trekkers a diverse and awe-inspiring experience. Here are some major highlights of the Everest Base Camp Renjo Pass Trek-

Renjo La Pass Crossing: The Renjo La Pass is the main highlight of this trek. At an altitude of approximately 5,340 meters (17,520 feet), it offers stunning panoramic views of the Everest massif, as well as other towering peaks like Makalu, Cho Oyu, and Lhotse. The pass also provides a unique vantage point to observe the Gokyo Lakes and the Ngozumpa Glacier, the largest glacier in Nepal.
The trek to Renjo La Pass can be challenging due to its steep ascent and potentially harsh weather conditions, especially in the winter and early spring. However, the effort is well worth it for the breathtaking views and the sense of accomplishment upon reaching the pass.


Gokyo Lakes: The trek also takes you to the beautiful Gokyo Lakes, a series of pristine glacial lakes located at varying altitudes. The turquoise-colored lakes surrounded by snow-capped peaks create a surreal and picturesque setting. Trekkers often take an acclimatization day at Gokyo to explore the surrounding area and hike up Gokyo Ri for more breathtaking panoramic views.


Everest Base Camp: The trek includes a visit to Everest Base Camp, the starting point for mountaineers attempting to summit Mount Everest. Standing at the base of the world’s highest peak is an incredible experience in itself. The trek offers a chance to witness the logistical operations and the vibrant atmosphere as climbers prepare for their ascent.


Sherpa Culture and Villages: Along the trekking route, you’ll have the opportunity to immerse yourself in the rich Sherpa culture and hospitality. You’ll pass through traditional Sherpa villages like Namche Bazaar, Khumjung, and others, where you can interact with the locals, visit monasteries, and learn about their way of life.


Spectacular Mountain Views: Throughout the trek, you’ll be treated to spectacular views of some of the world’s highest peaks, including Mount Everest (8,848 meters), Lhotse (8,516 meters), Nuptse (7,861 meters), Ama Dablam (6,812 meters), and many more. The Everest region’s dramatic landscapes and towering mountains create an unforgettable backdrop for the entire journey.


Precaution of Altitude Sickness

Altitude sickness, also known as acute mountain sickness (AMS), can be a serious concern during high-altitude treks like the Everest Renjo Pass Trek. Taking precautions is essential to ensure your safety and well-being. Here are some advices of precautions to consider:

1. Gradual Acclimatization:
Ascend gradually to give your body time to adjust to the decreasing oxygen levels. Follow the “climb high, sleep low” principle, which means you can hike to higher altitudes during the day but return to a lower altitude to sleep.

2. Stay Hydrated:
Drink plenty of water to stay hydrated, but avoid excessive consumption. Dehydration can worsen altitude sickness.

3. Avoid Alcohol and Smoking:
Alcohol and smoking can further dehydrate you and reduce your body’s ability to adapt to higher altitudes. We strngly suggest to avoid them during the trekking in the altitude over te 3500 m.

4. Proper Nutrition:
Maintain a balanced diet with carbohydrates and proteins to fuel your body. Avoid heavy meals that can strain your digestive system at high altitudes.

5. Medications:
Consult a doctor before the trek. They might recommend medications like acetazolamide (Diamox) to help prevent altitude sickness. However, these medications are not a substitute for proper acclimatization.

6. Listen to Your Body:
Pay attention to your body’s signals. If you experience symptoms like headaches, dizziness, nausea, vomiting, fatigue, or shortness of breath, descend to a lower altitude immediately.

7. Rest and Sleep:
Proper rest and sleep are crucial for your body to adapt. Aim for good-quality sleep, especially at higher altitudes.

8. Avoid Overexertion:
Don’t push yourself too hard. Trek at a comfortable pace and take breaks when needed. Avoid strenuous activities in the first couple of days at higher altitudes.

9. Stay Warm:
Dress in layers to stay warm. Cold temperatures can exacerbate altitude sickness symptoms. Keep your extremities (hands and feet) well covered.

10. Know the Signs:
Educate yourself about the symptoms of different altitude sickness levels—mild AMS, high-altitude pulmonary edema (HAPE), and high-altitude cerebral edema (HACE). Go immediate for medical attention if symptoms get worse.

11. Hygiene and Sanitation:
Maintain proper hygiene to avoid infections that can worsen at higher altitudes. Carry hand sanitizers and practice good hygiene habits.

12. Local Wisdom:
Listen to your trekking guide and locals who are familiar with the terrain. They are the first-aid doctors to provide you the valuable advices regarding the altitude sickness.

13. Travel Insurance:
Ensure you have comprehensive travel insurance that covers high-altitude trekking and medical evacuation if needed.

Everyone’s body reacts differently to altitude, and there’s no guaranteed way to completely prevent altitude sickness. Being cautious, informed, and prepared is the best approach to minimize the risks and ensure a safe and enjoyable trekking experience.


Everest Base Camp Renjo Pass Permits

For trekking in the Everest region of Nepal, including the Everest Base Camp Renjo Pass Trek, you’ll need to obtain certain permits. These permits are essential to ensure your safety and support the conservation and management of the trekking areas. Here are the main permits required for trekking in the Everest region:

1. Sagarmatha National Park Entry Permit: USD30,00 each one.
This permit is mandatory for entering Sagarmatha National Park, which encompasses the Everest region. The park is home to diverse flora, fauna, and stunning landscapes. The entry permit helps fund conservation efforts and supports local communities. You can obtain this permit in Kathmandu or Monjo, the entrance of the national park.


2. TIMS (Trekkers’ Information Management System) Card: USD20,00 each one.
The TIMS card is a database that keeps track of trekkers in various trekking areas of Nepal. It’s designed to enhance the safety and security of trekkers. There are two types of TIMS cards: one for Independent Trekkers and one for Organized Trekkers (trekking with a registered trekking agency). You can get the TIMS card in Kathmandu or in the entry points of various trekking areas.


3. Khumbu Pasang Lhamu Rural Municipality (KPLRM) Entry Permit:USD20.00 each one.
In addition to the national park permit, trekkers also need an entry permit specific to the local area they are trekking through. The KPLRM entry permit covers the local administrative region, including popular trekking destinations like Namche Bazaar and the Everest Base Camp area. You can obtain this permit in Monjo, which is also the entry point for Sagarmatha National Park.

Our Contact –

WhatsApp: +977981827219
Email: info@glacierfamilytreks.com
Contact Person: Dilu Rai
Glacier Family Treks & Expedition P. LTD.


Everest Base Camp Renjo Pass Difficulty

The Everest Base Camp Renjo Pass Trek can be a bit challenging but also very rewarding. It involves walking through hilly and rocky paths, going up and down steep hills, and sometimes walking for several hours each day. The air gets thinner as you go higher, so it might feel a bit harder to breathe.

It’s important to go at a pace that feels comfortable for you and to take breaks when needed. Some days might be tougher than others, but the stunning views of mountains and the sense of accomplishment make it all worth it.

To enjoy this trek, it’s a good idea to be in decent physical shape, do some preparation before you go, and listen to your body during the trek. If you’re new to hiking, you might find it more challenging, but with the right attitude and preparation, it’s definitely doable and an amazing adventure!


Ready for Everest Base Camp Renjo Pass Trek

Preparing for the Everest Base Camp Renjo Pass Trek is essential to ensure a safe and enjoyable experience. Here’s a simple guide on how to get ready:

1. Physical Fitness:
Start improving your physical fitness a few months before the trek. Focus on cardiovascular exercises like walking, jogging, cycling, or swimming to build your stamina. Include strength training for your legs, core, and upper body.


2. Cardiovascular Conditioning:
Since the trek involves walking at higher altitudes, improve your cardiovascular fitness by going on regular hikes or walks, gradually increasing the distance and elevation.


3. Strength Training:
Strengthen your leg muscles by doing exercises like squats, lunges, and calf raises. Upper body exercises like push-ups and planks will also help you carry your backpack comfortably.


4. Flexibility and Stretching:
Practice stretching and flexibility exercises to prevent muscle stiffness. Yoga or basic stretching routines are great for this.


5. Mental Preparation:
Stay positive and mentally prepared. The trek might get tough at times, but a positive mindset can make a big difference. Remember why you’re doing this and focus on the incredible journey ahead.


6. Altitude Acclimatization:
Research and understand the effects of high altitude on your body. Acclimatization is key, so plan your itinerary with gradual ascent days to give your body time to adjust.


7. Gear and Equipment:
Invest in proper trekking gear like comfortable hiking boots, moisture-wicking clothing, a warm jacket, gloves, a hat, and sunglasses. Don’t forget a good-quality backpack and a sturdy pair of trekking poles.


8. Pack Light:
Pack only the essentials to keep your backpack weight manageable. Remember, you might have to carry it for several hours each day.

9. Hydration and Nutrition:
Stay hydrated by drinking plenty of water. Carry water purification tablets or a filter. Also, maintain a balanced diet with carbohydrates, proteins, and healthy fats to fuel your body.


10. Mental Preparation:
Stay positive and mentally prepared. The trek might get tough at times, but a positive mindset can make a big difference. Remember why you’re doing this and focus on the incredible journey ahead.

11. Learn Basic Phrases:
Learning a few basic Nepali phrases can be helpful and show respect to the locals. Phrases like “Namaste” (Hello) and “Dhanyabad” (Thank you) go a long way.


12. Get Travel Insurance:
Make sure you have travel insurance that covers high-altitude trekking and medical emergencies. It’s a safety net in case of unforeseen events.


13. Consult a Doctor:
Before embarking on the trek, consult your doctor to ensure you’re physically fit for the journey. They might recommend vaccinations and provide medical advice.


14. Trekking Agency:
Consider hiring a reputable trekking agency- Glacier Family Treks & Expedition. We will provide guides, porters, permits, and local knowledge, making your journey smoother and safer.


FAQs of Everest Base Camp Renjo Pass Trek

Q01: How difficult is the Everest Base Camp Renjo Pass Trek?
A01: The Everest Base Camp Renjo Pass Trek is considered moderately challenging. The trek involves walking through varied terrain, ascending to high altitudes, and crossing the Renjo Pass. While it doesn’t require technical climbing skills, good physical fitness, prior trekking experience, and proper acclimatization are recommended.


Q02: What is the best time to do the trek?
A02: The best times for the trek are during the pre-monsoon (spring) season from March to May and the post-monsoon (autumn) season from September to November. These months offer stable weather, clear skies, and moderate temperatures for a comfortable trekking experience.


Q03: Do I need pre-training for the trek?
A03: You don’t need specialized training, but it’s beneficial to be in good physical shape. Cardiovascular exercises, strength training, and hiking practice will help prepare your body for the challenges of the trek.


Q04: How do I acclimatize to the high altitude?
A04: Acclimatization is crucial. Trek gradually, allowing your body to adjust to higher altitudes. Follow the “climb high, sleep low” principle, stay hydrated, avoid alcohol and smoking, and listen to your body. Take acclimatization days during the trek.


Q05: Can I do the trek independently or do I need a guide?
A05: While it’s possible to trek independently, having a guide is recommended. Guides provide local knowledge, ensure your safety, and navigate the route. They also assist with permits, accommodations, and cultural insights.


Q06: What should I pack for the trek?
A06: Pack essentials such as trekking boots, comfortable clothing in layers, a warm jacket, rain gear, gloves, a hat, sunglasses, a good-quality backpack, water bottles, and a first aid kit. Don’t forget trekking poles and personal items.


Q07: What about accommodations and food during this trek?
A07: Along the trekking route, there are teahouses and lodges that offer basic accommodations and meals. You can expect a variety of local and international food options, but choices may become more limited at higher altitudes.


Q08: Is drinkable water available?
A08: Clean water is available at teahouses and lodges. However, it’s recommended to carry water purification tablets or a filter to ensure safe drinking water throughout the trek.


Q09: Are there any risks regarding the health?
A09: Altitude sickness is a concern due to the high elevations. Other risks include cold-related illnesses, gastrointestinal issues, and injuries. Proper preparation, acclimatization, and being cautious with food and hygiene can minimize these risks.


Q10: What is the cost of the Everest Base Camp Renjo Pass Trek?
A10: The cost varies based on factors like trekking duration, services included (guide, porter, permits), accommodation type, and personal expenses. On average, the cost can range from $1,500 to $2,500 or more.

To be touched for more information-

WhatsApp: +977981827219
Email: info@glacierfamilytreks.com
Contact Person: Dilu Rai
Glacier Family Treks & Expedition P. LTD.

Khopra au Camp de base de l’Annapurna

Khopra au Camp de base de l’Annapurna

Le trek de Khopra au Camp de base de l’Annapurna est une expérience spéciale qui convient à tous les aventuriers. Cette randonnée offre une expérience unique de la beauté incroyable de la région de l’Annapurna. Ce parcours est un peu différent des chemins ou sentiers habituels et offre des vues incroyables sur les montagnes, des opportunités pour découvrir la culture locale et un mélange de paysages variés.

Nous traversons souvent différents villages habités par les ethnies Magar et Gurung, et nous franchissons au moins une demi-douzaine de ponts suspendus tout au long de la randonnée de Khopra au Camp de base de l’Annapurna. De plus, il inclut la source chaude naturelle de Jhinu Danda, qui est le MEILLEUR de ce parcours.

Un aspect remarquable de ce trek est son passage à travers divers villages habités par les groupes ethniques Magar et Gurung. En parcourant le sentier, nous traversons au moins une demi-douzaine de ponts suspendus, ajoutant une touche d’excitation à l’ensemble du parcours de Khopra au Camp de base de l’Annapurna.

Un point fort du voyage est l’inclusion de la source chaude naturelle de Jhinu Danda. Cette expérience luxueuse et apaisante est le joyau de la couronne du parcours. La possibilité de se détendre dans ces sources chaudes revitalisantes au milieu de la nature environnante est vraiment inégalée.
Le sentier de Khopra au Camp de base de l’Annapurna offre une aventure exceptionnelle au cœur des majestueuses montagnes de l’Himalaya de le région de l’annapurna. Ce trek vous emmène à travers des paysages à couper le souffle, des villages pittoresques et une diversité de panoramas naturels qui éveilleront vos sens à chaque étape.

Le sentier débute à Khopra, vous guidant à travers des forêts luxuriantes, des rivières sinueuses et des prairies verdoyantes. Les rencontres avec les habitants locaux enrichissent l’expérience en vous permettant d’explorer leur culture authentique et leur mode de vie traditionnel.

En progressant, vous atteindrez finalement le Camp de base de l’Annapurna, une destination mythique pour les passionnés de trekking. Le panorama grandiose des sommets de l’Annapurna et de ses voisins environnants crée une toile de fond spectaculaire pour ce voyage inoubliable.

Chaque journée de trek apporte son lot d’aventures et de découvertes, que ce soit en observant la faune et la flore locales, en traversant des ponts suspendus audacieux ou en goûtant à la cuisine locale le long du chemin. Le sentier de Khopra au Camp de base de l’Annapurna est bien plus qu’une simple randonnée ; c’est une immersion totale dans la beauté naturelle et la richesse culturelle de la région de l’Annapurna.

khopra mardi himal trek


Point fort de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna

Poon Hill Point de Vue : Situé à une altitude de 3 210 mètres, Poon Hill est célèbre pour offrir l’un des panoramas les plus spectaculaires de l’Himalaya. Au lever du soleil, les sommets enneigés des montagnes Annapurna et Dhaulagiri prennent des teintes dorées, créant un spectacle saisissant. Les voyageurs grimpent tôt le matin pour profiter de ce spectacle époustouflant, faisant de Poon Hill l’un des points de vue les plus prisés de la région.


Khopra Danda Point de Vue : À une altitude de 3 660 mètres, Khopra Danda offre une vue panoramique imprenable sur les montagnes Annapurna et Dhaulagiri, ainsi que sur la vallée environnante. Ce point de vue est un joyau caché, moins fréquenté que Poon Hill, ce qui en fait une expérience plus intime et sereine.


Mohare Danda Point de Vue : À une altitude de 3 300 mètres, Mohare Danda est réputé pour ses couchers de soleil spectaculaires et ses vues à 180 degrés sur les montagnes Annapurna et Dhaulagiri. Ce point de vue offre également une perspective unique sur les villages en contrebas, où les voyageurs peuvent vivre une expérience authentique de la vie locale.


Mulde Point de Vue : Également connu sous le nom de “Mulde Hill”, ce point de vue moins fréquenté offre une vue panoramique imprenable sur les montagnes Annapurna, Dhaulagiri et Machapuchare. Situé à environ 3 700 mètres d’altitude, il permet aux randonneurs de se plonger dans la beauté naturelle de la région, tout en profitant d’une atmosphère paisible et sereine.


Vues à couper le souffle : Le trek offre des vues panoramiques incroyables sur les sommets majestueux de l’Annapurna et des environs, créant des paysages à couper le souffle à chaque tournant du sentier.

Culture locale immersive : En traversant les villages Magar et Gurung, les randonneurs ont l’opportunité d’interagir avec les habitants locaux et de découvrir leur culture, leur mode de vie et leurs traditions uniques.

Variété de paysages : Le trek traverse une diversité de paysages, allant des forêts luxuriantes aux prairies verdoyantes en passant par des rivières tumultueuses, offrant ainsi une expérience visuelle variée.

Ponts suspendus audacieux : Les nombreux ponts suspendus traversés en cours de route ajoutent une dose d’adrénaline à l’aventure, tout en offrant des vues spectaculaires sur les gorges en contrebas.

Source chaude naturelle de Jhinu Danda : L’occasion de se détendre dans les eaux thermales naturelles à Jhinu Danda est un réel point fort, offrant une expérience apaisante après des journées de randonnée.

Camp de Base de l’Annapurna : Atteindre le Camp de Base de l’Annapurna est une réalisation en soi. Cet emplacement emblématique est entouré par certains des sommets les plus élevés du monde, créant un sentiment d’accomplissement et de connexion avec la nature.

Expérience hors des sentiers battus : Comparé à d’autres treks populaires, le parcours de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna offre une expérience plus authentique et moins fréquentée, permettant aux voyageurs de se sentir plus en harmonie avec la nature et la culture locale.

Glacier Family Treks
Nepal Family Trekking

Itinéraire du Trek

Jour 01 : Rencontre à Katmandou
Arrivée à Katmandou, la capitale du Népal. Vous serez accueilli par l’agence de trekking et transféré à votre hôtel. C’est une journée de repos, de récupération de votre voyage et de préparation pour le trek à venir.

Jour 02 : Trajet en voiture/avion jusqu’à Pokhara (Altitude : ~820m)
Après le petit-déjeuner, vous prendrez un vol panoramique ou vous vous rendrez en voiture à Pokhara, une belle ville au bord du lac qui sert de porte d’entrée à la région de l’Annapurna. Passez la journée à explorer les lacs sereins et les rues animées de Pokhara.

Jour 03 : Trajet en voiture jusqu’à Deupur, Début de la marche vers Purnagao (Altitude : ~1100m)
Trajet de Pokhara à Deupur, où commence votre trek. De Deupur, vous commencerez à marcher en direction de Purnagao. C’est votre premier jour de trekking, et le sentier vous mènera à travers des champs en terrasses et de petits villages.

Jour 04 : Sasar Dhara (Altitude : ~1700m)
Poursuivez votre trek jusqu’à Sasar Dhara. Le sentier gagne progressivement en altitude, et vous passerez à travers des forêts luxuriantes, traverserez des ruisseaux et apprécierez la tranquillité des environs.

Jour 05 : Village de Nagi dans un lodge communautaire (Altitude : ~2300m)
La randonnée d’aujourd’hui vous mènera au village de Nagi. Vous séjournerez dans un lodge communautaire, où vous aurez l’occasion d’interagir avec les habitants et de découvrir leur mode de vie.

Jour 06 : Mohare Danda dans un lodge communautaire (Altitude : ~3300m)
Trek jusqu’à Mohare Danda, un point de vue réputé pour ses vues sur le lever et le coucher du soleil. Vous aurez une vue imprenable sur les chaînes de montagnes Annapurna et Dhaulagiri.

Jour 07 : Village de Swanta (Altitude : ~2200m)
Descendez au village de Swanta, en traversant des forêts de rhododendrons et en profitant de vues sur les montagnes.

Jour 08 : Khopra Danda (Altitude : ~3660m)
Atteignez Khopra Danda, votre destination du jour. Ce point de vue offre une vue incroyable sur Dhaulagiri et les sommets environnants.

Jour 09 : Excursion au lac de Khayar (Altitude : ~4660m)
Aujourd’hui, vous ferez une excursion au lac de Khayar, un lac alpin sacré. Le sentier vous mènera plus haut dans les montagnes, et vous serez entouré de paysages à couper le souffle.

Jour 10 : Dobato (Altitude : ~3420m)
Descendez à Dobato, un endroit pittoresque entouré de forêts et de montagnes.

Jour 11 : Chomrong (Altitude : ~2170m)
Continuez votre descente jusqu’à Chomrong, un village Gurung offrant une vue imprenable sur les montagnes.

Jour 12 : Dovan (Altitude : ~2600m)
Trek jusqu’à Dovan, en traversant des forêts luxuriantes et en appréciant l’atmosphère sereine du sentier.

Jour 13 : Deurali (Altitude : ~3230m)
Montez à Deurali, où vous serez entouré de la beauté de l’Himalaya.

Jour 14 : Camp de Base de l’Annapurna (Altitude : ~4130m)
Le point culminant du trek ! Atteignez le Camp de Base de l’Annapurna, où vous serez entouré de sommets imposants, dont l’Annapurna I.

Jour 15 : Bamboo (Altitude : ~2310m)
Descendez à Bamboo, en reprenant le chemin du sentier.

Jour 16 : Jhinu Danda pour les sources chaudes naturelles (Altitude : ~1780m)
Trek jusqu’à Jhinu Danda et profitez d’un bain relaxant dans les sources chaudes naturelles, une façon parfaite de soulager les muscles fatigués.

Jour 17 : Village de Landruk (Altitude : ~1640m)
Poursuivez jusqu’au village de Landruk, où vous ferez l’expérience de la culture locale et de l’hospitalité.

Jour 18 : Australian Camp-Kande, Retour à l’hôtel de Pokhara (Altitude : ~2100m)
Trek jusqu’à Australian Camp, puis descendez jusqu’à Kande. De là, retournez à Pokhara et détendez-vous à votre hôtel.

Jour 19 : Trajet en voiture/avion jusqu’à l’hôtel de Kathmandou
Retour à Kathmandou en voiture ou en avion, en profitant du voyage panoramique.

Jour 20 : Départ final de Katmandou
Selon votre horaire de vol, vous aurez peut-être du temps pour faire des achats de dernière minute ou pour visiter des sites touristiques avant de partir de Katmandou.

Glacier Family Treks


Coût du Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna

Le coût du Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna peut varier largement en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’agence de trekking que vous choisissez, la durée du trek, le niveau de service, les inclusions et vos préférences personnelles. En moyenne, le Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna peut varier d’environ 800 $ à 1500 $ ou plus par personne.

Pour plus d’informations sur les coûts et le programme, veuillez nous contacter sur-

WhatsApp : +9779818727219 (Dilu Rai: Guide Francophone Local)

Permis et Frais de Trekking : Vous aurez besoin de divers permis tels que le permis de la Zone de Conservation de l’Annapurna (ACAP) et la carte de Gestion des Informations des Trekkers (TIMS). Le coût de ces permis peut varier pour les étrangers et les ressortissants des pays de l’ASACR.


Guides et Porteurs : L’embauche d’un guide et/ou d’un porteur peut augmenter le coût. Un guide peut vous fournir des informations précieuses, une aide à la navigation et des aperçus culturels. Un porteur peut vous aider à porter vos bagages, rendant votre trek plus confortable.


Hébergement et Repas : Le coût de l’hébergement et des repas varie en fonction du fait que vous séjourniez dans des refuges de base ou que vous optiez pour des lodges plus confortables. Les repas et l’hébergement sont généralement inclus dans un forfait de trekking.


Transport : Les coûts de transport peuvent inclure les vols ou les bus vers et depuis Kathmandou ou Pokhara, ainsi que les transferts jusqu’au point de départ du trek.


Inclusions du Forfait de Trekking : Certaines agences de trekking proposent des forfaits tout compris qui couvrent les permis, l’hébergement, les repas, les guides, les porteurs et le transport. Plus nous incluons de services, plus le coût sera élevé.

Location d’Équipement : Si vous avez besoin de louer du matériel de trekking tel que des sacs de couchage, des bâtons de trekking et des vestes en duvet, cela ajoutera au coût.


Frais Divers : Prévoyez des dépenses supplémentaires telles que les pourboires pour les guides et les porteurs, les achats personnels et les dépenses imprévues.


Service de Guide et de Porteur

Raison de Sécurité : Un guide connaît très bien le chemin. Il veillera à ce que vous empruntiez le bon chemin et évitiez de vous perdre. S’il y a des parties difficiles sur le sentier, il vous aidera à les traverser en toute sécurité.

Apprentissage de la Culture : Les guides viennent souvent des endroits que vous traversez pendant le trek. Ils peuvent vous raconter des choses intéressantes sur les gens, les traditions et l’histoire de la région. Cela rend votre trek plus captivant.

Aide pour la Langue : Dans certains petits villages, les habitants ne parlent peut-être pas anglais. Mais si vous avez un guide, il peut vous aider à parler avec les habitants et à comprendre ce qui se passe autour de vous.

En Cas d’Urgence : Si quelque chose ne va pas, comme si vous vous blessiez ou aviez besoin d’aide médicale, un guide peut prendre les choses en main. Il sait quoi faire et peut obtenir de l’aide rapidement.


Un porteur pour votre trek peut vraiment rendre votre voyage plus facile et meilleur :

Sacs plus Légers : Les porteurs sont là pour transporter vos sacs lourds. Cela signifie que vous n’avez besoin que d’un petit sac pour les choses dont vous avez besoin pendant la journée. Cela rend la marche beaucoup plus facile et plus amusante.

Profiter du Paysage : Lorsqu’un porteur s’occupe de vos sacs, vous pouvez regarder autour de vous et profiter des vues incroyables. Vous n’aurez pas un sac à dos lourd qui vous retient.

Aider les Locaux : Engager des porteurs locaux est une bonne chose. Cela aide les habitants à gagner de l’argent. C’est comme rendre à la communauté et être un voyageur responsable.


Difficulté du Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna

La difficulté du Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna peut être expliquée en termes simples. C’est comme une aventure de randonnée qui comporte à la fois des parties faciles et des parties difficiles. Certaines parties du trek ne sont pas trop difficiles, comme marcher sur des chemins relativement plats. Mais il y a aussi des parties où vous devrez marcher en montée, ce qui peut être fatigant. Le temps peut changer et l’air devient plus fin à mesure que vous montez, ce qui peut rendre la respiration un peu plus difficile.
Vous devrez être préparé avec de bonnes chaussures de marche, des vêtements confortables et un peu d’endurance. C’est un voyage qui vous récompense par de magnifiques vues sur les montagnes et la nature, mais qui peut également vous faire ressentir des douleurs musculaires par moments. Globalement, avec la bonne préparation et une attitude positive, vous pouvez certainement profiter du Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna !

Glacier Family Treks


Distance Totale du Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna

La distance totale du Trek de Khopra au Camp de Base de l’Annapurna peut varier en fonction de l’itinéraire spécifique pris et des éventuels détours ou excursions effectués en cours de route. En général, si vous combinez à la fois le Trek de la Crête de Khopra et le Trek du Camp de Base de l’Annapurna, la distance totale parcourue peut être d’environ 150 à 160 kilomètres environ. Il s’agit d’une estimation approximative et peut varier en fonction des choix individuels et des conditions du sentier. Il est important d’être préparé aux défis et de profiter du paysage à couper le souffle que ces treks offrent dans la région de l’Annapurna au Népal.

Pour obtenir des détails sur le coût du forfait, le coût du guide et du porteur, ainsi que des détails sur l’itinéraire et le programme, contactez-nous par :

WhatsApp: +97779818727219 (pour une communication plus rapide)
Dilu Rai

Email : info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition

Katmandu, Budhanilkantha-11, Népal

 

Khopra Annapurna Base Camp Trek

Khopra Annapurna Base Camp Trek

The Khopra Annapurna Base Camp Trek is a special trekking for everyone. This Trekking offers you a unique experience of incredible beauty of the Annapurna region Trekking. This trek is a bit different from the usual paths or trails and offers amazing views of mountains, chances to learn about the local culture, and a mix of different landscapes. We often cross the differet villages of Magar and Gurung ethic’s. We cross at least half dozen of suspension bridges in entire trekking of Khopa Annapurna Base Camp Trek. And, it includes the Natural Hot Spring of Jhinu Danda, is the BEST of the this trekking.

We start at Nayapul to commence walking from Deupur Village after getting drive from Pokhara. We pass through beautiful fields, small villages of local hindu people, we cross the steams and ups and down and we walk under the rhododendron forests. A special part of this trek is the Khopra Danda, Khayar Lake viewpoint, Mulde View Point. From here, you can see some of the tallest mountains like Annapurna and Dhaulagiri. The walk to this viewpoint is calming, with the mountains making a beautiful background. But our ultimate destination is getting Annapurna Base Camp at the elevation of 4130 m from where your eyes dive on the full depth of Gigantic mountain Annapurna I (8191 m) ascent first time by French Expedition Team in 1956 let by Maurice Herzog.

From the Khopra Ridge, amazing views of big mountains like Dhaulagiri (8167 m), Annapurna South (7129 m) and Nilgiri (7061 m). As you walk, you’ll leave behind the trees and enter open meadows where yaks graze. It feels peaceful and far away from busy city life. During the trek, you’ll get to stay at the Khopra Community Lodge in during the Khopra Part or Mohare Danda Part. Remeber it- Mohare Danda (3313 m) also one the best view point of Annapurna region Trek. Not only it, This is a chance to meet  the local Gurung people and learn about their way of life.

At the end of the Khopra Annapurna Base Camp Trek, you’ll get to Annapurna Base Camp. This is like a natural amphitheater surrounded by tall peaks, including the impressive Annapurna I. When the sun rises, the mountains turn golden and it’s a moment you’ll never forget.

The Khopra Annapurna Base Camp Trek is a bit different from usual treks. It gives you wonderful views of mountains, lets you have an experience of local culture and lifestyle. This Trekking takes you through beautiful landscapes.


khopra annapurna base camp trek
Cultural Program at Landruk Village

Itinerary of Khopra Annapurna Base Camp

Day 01: Meet in Kathmandu
Arrive in Kathmandu – capital city of Nepal. Welcome !!! And, transferred to hotel. Short talk about whole trip, itinerary and preparing for the trek ahead.

Day 02: Drive/Fly to Pokhara (Altitude: ~820m)
After breakfast, you’ll either take a flight or drive to Pokhara –  a beautiful city on the bank of Fewa Lake that serves as a gateway to the Annapurna region.

Day 03: Drive to Deupur, Walking to Purnagao (Altitude: ~1100m)
Drive from Pokhara to Deupur, where your trek begins. From Deupur, you’ll start walking towards Purnagao and the trail takes you through terraced fields and small villages – Purnagaon.

Day 04: Sasar Dhara (Altitude: ~1700m)
Continue your trek to Sasar Dhara. The trail gains elevation gradually, and you’ll pass through lush forests, crossing streams and enjoying the tranquility of the surroundings.

Day 05: Nagi Village in Community Lodge (Altitude: ~2300m)
Today’s trek takes you to Nagi Village. You’ll stay in a community lodge, where you’ll have the chance to interact with locals and experience their way of life.

Day 06: Mohare Danda in Community Lodge (Altitude: ~3300m)
Trek to Mohare Danda, a viewpoint renowned for its sunrise and sunset views. You’ll get stunning panoramas of the Annapurna and Dhaulagiri ranges.

Day 07: Swanta Village (Altitude: ~2200m)
Descend to Swanta Village, passing through rhododendron forests and enjoying glimpses of mountain scenery.

Day 08: Khopra Danda (Altitude: ~3660m)
Reach Khopra Danda, your destination for the day. This viewpoint offers incredible views of Dhaulagiri and the surrounding peaks.

Day 09: Excursion to Khayar Lake (Altitude: ~4660m)
Today is the day for excursion to Khayar Lake. Local people believe this is sacred alpine lake. The trail takes you about 4500 meter, and you’ll be surrounded by breathtaking landscapes.

Day 10: Dobato (Altitude: ~3420m)
Descend to Dobato, a picturesque spot surrounded by forests and mountains.

Day 11: Chomrong (Altitude: ~2170m)
Continue your descent to Chomrong, a Gurung village with stunning mountain views.

Day 12: Dovan (Altitude: ~2600m)
Trek to Dovan, passing through lush forests and enjoying the serene atmosphere of the trail.

Day 13: Deurali (Altitude: ~3230m)
Ascend to Deurali, where you’ll be surrounded by the beauty of the Himalayas.

Day 14: Annapurna Base Camp (Altitude: ~4130m)
The highlight of the trek! Reach Annapurna Base Camp, where you’ll be surrounded by towering peaks, including Annapurna I.

Day 15: Bamboo (Altitude: ~2310m)
Descend to Bamboo, retracing your steps back down the trail.

Day 16: Jhinu Danda for Natural Hot Spring (Altitude: ~1780m)
Trek to Jhinu Danda and enjoy a relaxing dip in the natural hot springs, a perfect way to soothe tired muscles.

Day 17: Landruk Village (Altitude: ~1640m)
Continue to Landruk Village, where you’ll experience local culture and hospitality.

Day 18: Australian Camp-Kande, Drive to Pokhara Hotel (Altitude: ~2100m)
Trek to Australian Camp and then descend to Kande. From there, drive back to Pokhara and relax at your hotel.

Day 19: Drive/Fly to Kathmandu Hotel
Travel back to Kathmandu either by driving or flying, enjoying the scenic journey.

Day 20: Final Departure from Kathmandu
Depending on your flight schedule, you may have some time for last-minute shopping or sightseeing before departing from Kathmandu.

khopra annapurna base camp trek


Khopra Annapurna Base Camp Trek Cost

The cost of the Khopra Annapurna Base Camp Trek can vary widely based on several factors including the trekking agency you choose, the duration of the trek, the level of service, inclusions, and your personal preferences. In average, Khopra Annapurna Base Camp Trek can range from around $800 to $1500 or more per person.

Please, contact us for more cost and program informationWhatsApp: +9779818727219 

Trekking Permits and Fees: You’ll need various permits such as the Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and the Trekkers’ Information Management System (TIMS) card. The cost of these permits can vary for foreigners and SAARC nationals.

Guides and Porters: Hiring a guide and/or a porter can add to the cost. A guide can provide you with valuable information, navigation assistance, and cultural insights. A porter can help carry your luggage, making your trek more comfortable.

Accommodation and Meals: The cost of accommodation and meals varies based on whether you stay in basic tea houses or opt for more comfortable lodges. Meals and accommodations are usually provided as part of a trekking package.

Transportation: Transportation costs can include flights or buses to and from Kathmandu or Pokhara, as well as any transfers to the starting point of the trek.

Trekking Package Inclusions: Some trekking agencies offer all-inclusive packages that cover permits, accommodations, meals, guides, porters, and transportation. Whenever we include more services, it will cost higher figure.

Equipment Rental: If you need to rent trekking gear such as sleeping bags, trekking poles, and down jackets, this will add to the cost.

Miscellaneous Expenses: Budget for additional expenses such as tips for guides and porters, personal purchases, and unforeseen expenses.

Given these factors, the total cost for the Khopra Annapurna Base Camp Trek can range from around $800 to $1500 or more per person. It’s important to carefully review what is included in the package, compare different trekking agencies, and communicate your preferences and requirements.


Guide and Porter Service

Having a guide to Khopra Annapurna Base Camp helps your trekking in several ways. Your Guide and Porter drive the trail expertly even it’s challenging for oneself. They create your better experience by sharing cultural and tradition facts, sharing local stories. In remote areas where English may not be spoken widely, your trekking guide facilitates in communication with local people, enhances your understanding of the surroundings. Importantly, guides are well experienced to handle emergencies, providing peace of mind in case of injuries or medical needs. Their presence not only ensures a smoother trekking experience but also deepens your connection to the culture and landscapes you encounter along the way.


khopra annapurna base camp trek

Difficulty and Total Distance

The Khopra Annapurna Base Camp Trek is a mix of easy and challenging parts. Some sections are fairly flat and not too difficult, while others involve uphill climbs that can be tiring. The weather can change, and the higher you go, the thinner the air gets, which can make breathing harder. You’ll need good walking shoes, comfortable clothes, and some stamina. This trek rewards you with beautiful mountain and nature views. With the right preparation and a positive attitude, you can have a great time on the Khopra Annapurna Base Camp Trek!

The total distance of the Khopra and Annapurna Base Camp Trek varies depending on the specific route and any side trips taken. Generally, combining the Khopra Ridge Trek and the Annapurna Base Camp Trek covers around 150 to 160 kilometers. Be sure to prepare physically and mentally according to your guide’s suggestions.

For detail of Cost of Package, Cost of Guide and Porter and detail of itinerary and program, keep contact us by-

WhatsApp: +97779818727219 (Dilu Rai)

Email: info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition 

Kathmandu, Budhanilkantha-11, Nepal

Pike Dhudhkunda Trek

Pike Dhudhkunda Trek

The Pike Dhudhkunda Trek is a lesser-known yet beautiful trekking route in the Solu Khumbu region of Nepal. This trek offers a blend of cultural experiences, stunning landscapes, and a visit to the sacred Dhudhkunda Lake. Here’s an overview of the Pike Dhudhkunda Trek-


Duration of Pike Dudhkunda Trek

The Pike Dhudhkunda Trek generally takes about 11-12 days. It depends on where we start this trekking and where we end the trek. Likewise, the Pike Dudhkunda Trek take how far we can walk per day, it means it depends on you walking as well pace. It seems this trekking takes about two weeks. And, don’t forget you stay days in Kathmandu, too. This itinerary of Pike Dhudhkunda is completely customizable according to your requirement and choice.
The trek usually starts and ends in the town of Phaplu – nearby the airport of Phaplu. But, we propose this time to sart Pike Dudhkuda Trek at Dhap. and it takes you through beautiful landscapes, Sherpa villages, rhododendron forests, and offers stunning views of the Himalayan mountains. The main highlight of the trek is Dudhkunda Lake which is Holy Lake for local people. One of religious celebration takes part in Dudhkunda Lake is the the month of August during fullmoon, which is a sacred alpine lake situated at an altitude of around 4,560 meters.


Highlights of Pike Dudhkunda Trek

Cultural Experience: The Pike Dudhakunda Trek takes you through traditional Sherpa villages, allowing you to immerse yourself in the local culture, customs, and way of life. We can have a chance to visit some Buddhist Temples- Monasteries, too. Life style of local people, their rituals and system of society motivate travelers to fee grateful and meaningful of entire trekking.


Dhudhkunda Lake: The highlight of the trek is reaching Dhudhkunda Lake, a sacred alpine lake located at an altitude of around 4,560 meters. It holds significance for both Buddhists and Hindus, and pilgrims visit the lake during the full moon of August to take a holy celebration. Dudhkunda carries some special meaning! Dudh means <Milk> and Kunda mean <Pond or Lake> so, there is a Lake in the color of Milky Lake!


Gigantic and Scenic Views: The trek offers panoramic views of various peaks, including Mt. Everest, Makalu, and Kanchenjunga. You’ll also pass through beautiful rhododendron forests and terraced fields. For more,

Breathe-taking views of Mt. Makalu, Mt Everest, Mt Lotse, Thamserku mountain, Kusum Kangaru, Mt Numver, Mt, Karya Lung, Mt Khatag, Mt Gaurishankar and many more.


Off-the-Beaten-Path: The Pike Dhudhkunda Trek is less frequented by tourists, providing a quieter and more serene trekking experience compared to the more popular routes like Everest Trekking, Annapurna Trekking and some other Trekking Area of Nepal.


Phaplu Airport and Agro-Farm: Lower Everest Region also one of well developed destination for trekking lovers in Nepal. We have one domestic airport at Phaplu and there will be some numbers of internal flights during the season. But, no worry about as we have another means of transportation from Kathmandu to Trekking spot of Pike Dudhkuda Trek- Dhap which is by Jeep.

Not only, there is an agriculture farm. They produce mostly fruits like Apple, Lichi, Peaches, Strawberry. Vegetables like Himalayan Potatoes, Spinach, Broccoli, Cabbage, Carrot and much more. When tourists cunsums such kinds of organic products, will feel happy to do This Pike Dudhkunda Trek.


Itinerary of Pike Dhudhkunda Trek

Day 1: Fly/Drive from Kathmandu to Dhap
Day 2: Trek to Jhapre Village
Day 3: Trek to Bulbule
Day 4: Trek to Pikey Base Camp.
Day 5: Early morning hike to Pikey Peak (4,065 meters) for sunrise views, then trek to Junbeshi
Day 6: Visit to Thupthen Chholing Monastery and Back to Mopung Village
Day 7: Trek to Sashar Beni (The longest day- Full of FULL DAY),
Day 8: Hike to Dudhkuda Lake and Bak to Kamu Danda
Day 9: Trek to Takshindu or 30 minutes down to Ringmo Village.
Day 10: Trek to Phaplu to end.
Day 11: Drive/Fly to Kathmandu, Check in Hotel
Day 12: Final departure from Kathmandu.

This is a general itinerary and can be adjusted based on your preferences and the local conditions. It’s important to be prepared with appropriate trekking gear, clothing, and essentials. As with any trekking adventure, staying informed about the latest information on permits, accommodations, and trail conditions is recommended.

Cost of Pike Dhudhkunda Trek

The Pike Dudhkunda Trek Cost will be varied according to provided services as per our client’s requirement. Some people want to get it in full package based and some are interested in taking cheaper for just Trekking permit and trekking guide service based. But, regarding the cost of Pike Dudhkunda Trek, we have crafted an estimation which will be aggregated FINE for all trekkers.

 For 02 people: USD910.00 Per person.

For 04 people: USD880.00 Per person.

For 06 people: USD 790.00 Per person.

For 07+ people: USD: 750.00 Per person. 


Above the cost in full package includes:

  1. 2 hotel in Kathmandu on BB and Twin-sharing Room.
  2. Local Jeep drive from Kathmandu to Dhap and from Phaplu to Kathmandu.
  3. One Local experience Trekking Guide
  4. Porters: 1 porter = 2 Clients and weigh will be 15-20 kilos at maximum.
  5. Food during the Trekking: Three Times (Breakfast-Dinner-Lunch)
  6. Tea/Coffee during the meal: In system of CUP (If you go for pot system, the criteria can’t meet)
  7. Trekking Permit
  8. Local insurance of Guide and Porter (If incase of death)
  9. Kathmandu Airport Pick-up and drive.

Above the given cost does not include which are not mentioned in the column of <<Above the cost in full package includes>>

To make more flexible in the cost and to know more details of This Trek, please keep contact us in faster way-

WhatsApp :+9779818727219 (Dilu Rai- A Trekking Guide and Manager)

Glacier Family Treks & Expedition 

Email: info@glacierfamilytreks.com


 

Khopra Mardi Himal Trek

Khopra Mardi Himal Trek

The Khopra Mardi Himal Trek is a lower- known gem nestled in Nepal’s Annapurna region, offering a serene volition to the popular trails. Lasting 10 to 12 days, it presents a moderate challenge suitable for colorful pedestrians. At 4,660 measures, Khopra Ridge boasts stirring vistas of Annapurna and Dhaulagiri ranges, including iconic peaks like Machhapuchhre. The trip passes through different topographies — lush timberlands, rhododendron- sheathe hills, and alpine pastures. It’s an artistic trip because we can get a chances to engage with Gurung and Magar communities. The journey leads to Mardi Himal Base Camp, a quieter spot compared to other bases. With needed permits, the ideal trekking seasons are spring and afterlife. While independent trekking is doable, hiring attendants and janitors is common. Safety preventives are vital, considering the Himalayan challenges.

The Khopra Mardi Himal Trek is a trekking route located in the Annapurna region. As this trekking route is less frequent which takes approximately 12 to 14 days. It’s enough accessible to trekkers have moderate difficulty levels. At its pinnacle, the Khopra Ridge reaches an elevation of around 4,660 meters. We assume it this trekking is well rewarded with the glimpse of the Annapurna and Dhaulagiri mountain ranges, including iconic Mt. Machhapuchhre (Fishtail).

The Khopra Mardi Himal Trek traverses the diverse landscapes, verdant forests to enchanting hills with rhododendrons forests, and Oak, Pine Forests. Beyond its natural splendor, the Khopra Mardi Himal Trek is an opportunity to immerse oneself in local culture, with encounters of the Gurung and Magar ethnic communities. Traditional teahouses and lodges along the way offer a genuine taste of the region’s lifestyle.

One of the highlights is the option to venture to the Mardi Himal Base Camp, providing an intimate and less-crowded experience compared to more popular base camps. The trek’s timing is crucial in spring season (March to May) and autumn season (September to November) when weather conditions are stable and the views are at their finest.

While some trekkers want start independent journey, hiring local guides and porters is a common choice to enhance the experience and ensure safety. The important to notes are the Himalayan trekking challenge, about the complication of altitude sickness and weather.  So, we suggest you to make good preparation of trekking in the himalaya. The Khopra Mardi Himal Trek stands as a unique opportunity to explore the Himalayan splendor in a more tranquil and authentic manner.

khopra mardi himal trek


Khopra Mardi Himal Trek Itinerary

Day 01: Pokhara to Potana-Deurali
Altitude: Potana-Deurali: Around 2,100 meters
Begin your journey with a drive from Pokhara to Kade, followed by a trek to Potana-Deurali, 4-5 hours.


Day 02: Deurali to Forest Camp
Altitude: Forest Camp: Around 2,520 meters
Continue trekking from Deurali to Forest Camp, 5-6 hours.


Day 03: Forest Camp to Badal Danda
Altitude: Badal Danda: Around 3,240 meters
Trek to Badal Danda and soak in the breathtaking 360-degree mountain views, 6-7 hours.


Day 04: Badal Danda to Mardi High Camp
Altitude: Mardi High Camp: Around 3,580 meters
Continue your trek to Mardi High Camp, 4-5 hours.


Day 05: Hike to Mardi Himal Base Camp, back to High Camp, Descend to Low Camp
Altitude: Mardi Himal Base Camp: Around 4,500 meters, High Camp: Around 3,580 meters, Low Camp: Around 3,050 meters
Embark on a thrilling hike to Mardi Himal Base Camp, then return to High Camp before descending to Low Camp. The day’s trek is around 7-8 hours.


Day 06: Low Camp to Landruk Village
Altitude: Landruk Village: Around 1,565 meters
Trek from Low Camp to the picturesque Landruk Village. The walking time is about 5-6 hours.


Day 07: Landruk Village to Ghandruk Village
Altitude: Ghandruk Village: Around 1,940 meters
Trek to Ghandruk Village and take time to explore the surroundings, 4-5 hours.


Day 08: Ghandruk Village to Tadapani
Altitude: Tadapani: Around 2,630 meters
Continue your journey by trekking from Ghandruk Village to Tadapani. The day’s walk is about 4-5 hours.


Day 09: Tadapani to Dobato via Mulde Viewpoint
Altitude: Dobato: Around 3,350 meters
Trek to Dobato and enjoy the stunning views from Mulde Viewpoint. The trek takes about 5-6 hours.


Day 10: Dobato to Khopra Danda via Chistibang
Altitude: Khopra Danda: Around 3,660 meters
Trek from Dobato to Khopra Danda via Chistibang, 6-7 hours.


Day 11: Excursion to Khayar Lake
Altitude: Khayar Lake: Around 4,800 meters
Embark on an excursion to the breathtaking Khayar Lake, 6-7 hours.


Day 12: Khopra to Swanta Village
Altitude: Swanta Village: Around 2,200 meters
Trek from Khopra to Swanta Village, immersing yourself in local culture and scenery, 5-6 hours.


Day 13: Swanta Village to Ghorepani
Altitude: Ghorepani: Around 2,850 meters
Continue your journey by trekking from Swanta Village to Ghorepani. The walk is about 6-7 hours.


Day 14: Ghorepani to Mohare Danda
Altitude: Mohare Danda: Around 3,300 meters
Trek to Mohare Danda and enjoy the mesmerizing viewpoint, 5-6 hours.


Day 15: Mohare Danda to Hille
Altitude: Hille: Around 1,430 meters
Descend from Mohare Danda to Hille,  6-7 hours.

Day 16: Hille to Pokhara by Jeep
Altitude: Pokhara: Around 830 meters
Travel back to Pokhara by jeep, marking the end of your memorable Khopra Mardi Himal Trek. This day involves about 2-3 hours of trekking and driving.

khopra mardi himal trek


Difficulty of Khopra Mardi Himal Trek

The Khopra Mardi Himal Trek is a destination that’s just right for those who are up for a bit of a challenge but not looking for anything too extreme. It’s like a moderate-level adventure. As you walk along the trails, you’ll encounter various terrains and landscapes. Some parts might be a bit steep, but you won’t need to be a super athlete to conquer them. The highest point you’ll reach is about 4,660 meters, and that’s where you might feel the air getting a bit thinner.

You’ll need to walk for about 4 to 8 hours on most days. Obviously, Some days are shorter than another days, some a bit longer than other one. The paths or trekking trails are well marked, so you won’t need to do any fancy climbing or anything like that.

But, it’s important to remember that the higher you go, the less oxygen there is in the air but we never worry about it as we are conscious regarding the altitude problem . This might make you feel a bit tired or out of breath. That will be normal because it will happen to almost every trekkers in that kind of altitude. Just take your time, drink plenty of water, and listen to your body.

While it’s not the easiest trek, it’s definitely manageable if you’re in decent shape and have some trekking experience. And trust me, the incredible views and the feeling of accomplishment when you reach those high points are absolutely worth it!


Package cost of Khopra Mardi Himal Trek

For 02 People: USD1350.00


For 04 People: USD1170.00


For 06 People: USD1130.00


Above the package cost includes:

  1. One night hotel accommodation in Pokhara on BB
  2. Full food during the trekking as per itinerary: (B-L-D)
  3. Tea/Coffee during the food time.
  4. One porter for 2 clients: 15-20 Kilos limited for 1 porter.
  5. One Trekking Guide: English Speaking
  6. Transport Service: Hotel Pokhara to Kade and Trek end Point to Hotel Pokhara
  7. Guide and Porter’s Local Insurance (If incase the death)
  8. Guide and Porter’s daily salary, Food, Accommodation.
  9. Trekking Permits: ACAP and TIMS Cards
  10. Documentation and Applicable Tax.

For faster communication, please drop your message on-

WhatsApp: +9779818727219 (Dilu Rai(

and, Email: info@glacierfamilytreks.com

The cost of the Khopra Mardi Himal Trek involves permits, guide and porter wages, food, insurance, transportation, lodging, and tipping. The Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) is around USD 30, with a TIMS Card at USD 20. Hiring a guide costs about USD 25-30/day, while a porter costs USD 15-20/day shared among trekkers. Food expenses range from USD 25-35/day. Insurance for guide and porter is important, and transportation to the starting point is about USD 20-40. Accommodation in teahouse lodges is roughly USD 15-30/night. Tipping the guide and porter around 10-15% of their fees is customary. Remember possible service charges, and taxes. These estimates vary based on factors like exchange rates and personal choices, requiring research, planning, and possibly assistance from a trekking agency for a successful Khopra Mardi Himal Trek.

khopra mardi himal trek
khopra mardi himal trek

Khopra Mardi Himal Trek Permit

For the Khopra Mardi Himal Trek, there are two kinds of trekking permits-

  1. Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and,
  2. Trekkers’ Information Management System (TIMS) Card.

Glacier Family Treks is a reliable agency that assists in obtaining these permits, streamlining the process and ensuring your trek’s compliance with regulations. These permits not only facilitate your journey but also contribute to the preservation of the natural beauty and cultural heritage of the region.


Permit Cost of Khopra Mardi Himal Trek

The permit costs for the Khopra Mardi Himal Trek include the Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and the Trekkers’ Information Management System (TIMS) Card.

Required Permits for this trekking-

Annapurna Conservation Area Permit (ACAP):

  1. For foreign nationals: Per person USD30.00
  2. For SAARC nationals: Per person NPR 1,000

Trekkers’ Information Management System (TIMS) Card:

  1. For foreign individual trekkers: Per person USD20.00
  2. For foreign trekkers through a registered agency: NPR 1,000.00
    Please note that these permit costs are subject to change, and it’s recommended to check with official sources or your trekking agency for the most up-to-date information before starting your trek.

Where is Khopra and Mardi Himal?

Khopra and Mardi Himal are both located in the Annapurna region of Nepal. The Khopra Ridge and Mardi Himal are adjacent trekking routes within this region, offering trekkers stunning views of the Annapurna and Dhaulagiri mountain ranges. Khopra Ridge is known for its panoramic vistas and diverse landscapes, while Mardi Himal offers a more off-the-beaten-path experience compared to some of the more popular trekking routes in the area. Both destinations provide trekkers with an opportunity to immerse themselves in the natural beauty and cultural richness of the Himalayas.


FAQs of Khopra Mardi Himal Trek

Q1: What is the Khopra Mardi Himal Trek?
A1: The Khopra Mardi Himal Trek is a moderate-level trekking route in Nepal’s Annapurna region. It allows trekkers to explore picturesque landscapes, experience diverse cultures, and enjoy stunning views of the Himalayas.


Q2: How long is the Khopra Mardi Himal Trek?
A2: The trek typically spans 12-16 days, considering trekking days and travel to and from Pokhara, the trek’s starting point.


Q3: Is it a difficult trek?
A3: The Khopra Mardi Himal Trek is moderately challenging. It involves both uphill and downhill sections, with manageable altitudes suitable for reasonably fit trekkers.


Q4: What are the highlights of the trek?
A4: Highlights include breathtaking Annapurna and Dhaulagiri mountain views, visits to Mardi Himal Base Camp and Khopra Ridge’s panoramic vistas, interactions with local communities, and immersion in Himalayan culture.


Q5: Do I need a guide and porter?
A5: While independent trekking is possible, a guide enhances the experience with local insights and safety assurance. A porter helps with luggage, adding comfort to the journey.


Q6: When is the best time for the Khopra Mardi Himal Trek?
A6: The best periods are March to May (pre-monsoon) and September to November (post-monsoon) when stable weather and clear views prevail.

Q7: What permits are required?
A7: You’ll need an Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and a Trekkers’ Information Management System (TIMS) Card. These are facilitated by agencies like Glacier Family Treks & Expedition.


Q8: What’s the accommodation like?
A8: Teahouse lodges provide basic amenities like beds, blankets, and meals. They create a cozy space to rest and connect with fellow trekkers.


Q9: Is altitude sickness a concern?
A9: Yes, as the trek reaches altitudes above 4,000 meters towards Mardi Base Camp and Khayar Lake. Adequate acclimatization, hydration, and gradual ascent help minimize altitude-related risks.


Q10: How much does the trek cost?
A10: Costs vary based on guide and porter fees, permits, accommodation, food, and transportation. An estimated range is USD 800 to USD 1500, covering all expenses.

For more information of Khopra Mardi Himal Trek, kindly contact us-

WhatsApp: +9779818727219 (Dilu Rai)

Email: info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition
Kathmandu, Budhanilkantha-11, NEPAL

 

Annapurna South Base Camp Trek

Annapurna South Base Camp Trek

The Annapurna South Base Camp Trek is a journey that takes you through the captivating landscapes of the Annapurna region in Nepal. This adventure is renowned for its breathtaking mountain views, cultural encounters, and diverse terrain. Here, we present a detailed itinerary that encapsulates the essence of this remarkable trek.

The expedition commences with a departure from Kathmandu, Nepal’s bustling capital. Travelers have an option having a scenic flight to Pokhara or an adventurous   driving of around 6 to 8 hours to reach Pokhara, a picturesque city known for its serene lakes and stunning mountain vistas. This enchanting city serves as the gateway to the Annapurna region and provides the perfect starting point for the forthcoming adventure.

As the sun rises on Day 2, trekkers set out on an exciting journey, driving from Pokhara to Nayapul. From Nayapul, the expedition transforms into a footpath adventure, winding through terraced fields and charming villages. Crossing the Modi Khola river, the trail leads to Tikhedhunga or Ulleri, small settlements that host trekkers in cozy teahouses and lodges for the night.

The trek intensifies on Day 3 as the route ascends through verdant rhododendron and oak forests. The elevation gain leads to the captivating village of Ghorepani, a sanctuary of magnificent mountain panoramas. As dawn breaks on Day 4, trekkers embark on an early hike to Poon Hill, an iconic vantage point that rewards them with an awe-inspiring sunrise over the Annapurna and Dhaulagiri ranges. The expedition then progresses to Tadapani, meandering through enchanting forests and granting intermittent glimpses of the towering peaks.

The trail continues to weave its narrative on Day 5, descending and ascending through varying landscapes. It arrives at Chhomrong, a charming Gurung village embraced by the majestic presence of Annapurna South and Hiunchuli. Here, cultural experiences blend seamlessly with natural marvels.

Day 6 introduces the enchantment of bamboo and rhododendron forests. Descending to the Chhomrong Khola and ascending toward Sinuwa, trekkers find themselves entranced by the rhythmic dance of the terrain. The journey then takes them to Dovan or Bamboo, tranquil oases ensconced in lush vegetation.

On Day 7, the landscape evolves once more. The trail ventures through bamboo and rhododendron forests as the altitude gradually rises. This leads trekkers to Machapuchare Base Camp (MBC), a haven where the ethereal beauty of the alpine landscape converges with the grandeur of Fishtail Peak.

The pinnacle of the adventure arrives on Day 8, as trekkers ascend to Annapurna South Base Camp (ABC). Here, a realm of ice and stone unveils itself, encircled by towering peaks and glistening glaciers. The awe-inspiring vistas are etched into memory before the expedition retraces its steps to Bamboo or Deurali, where a well-earned rest awaits.

The homeward journey commences on Day 9, guiding trekkers back to the warmth of Chhomrong. Day 10 introduces a new chapter, as the trail winds through terraced fields and charming villages to the captivating Ghandruk. The cultural richness of this Gurung village is accentuated by its postcard-perfect mountain views.

As the adventure draws to a close on Day 11, trekkers traverse back to Nayapul, completing the circuit. The journey culminates with a return to Pokhara, a moment to relax and celebrate the triumphs of the trekking expedition.

On Day 12, the final chapter unfolds. Departing Pokhara, trekkers return to Kathmandu by flight or road, their hearts brimming with memories of the Annapurna South Base Camp trek—a journey of wonder, exploration, and self-discovery.

annapurna south base camp trek


Annapurna South Base Camp Trek Itinerary

Day 1: Departure to Pokhara.
Depart from Kathmandu, either by a scenic flight or a picturesque drive (6-8 hours), to Pokhara. Arrive in Pokhara, a serene city renowned for its lakes and captivating mountain views. Overnight stay in Pokhara, preparing for the upcoming trekking.


Day 2: Drive to Nayapul, Trek to Tikhedhunga.
After breakfast, drive from Pokhara to Nayapul, the trek’s starting point. Embark on a trek through terraced fields, crossing the Modi Khola river. Ascend a series of stone steps to reach Tikhedhunga, a quaint settlement surrounded by natural beauty. Overnight stay in Tikhedhunga, immersed in the tranquil ambiance.


Day 3: Trek to Ghorepani.
Ascend through lush rhododendron and oak forests, absorbing the changing landscape. Arrive in Ghorepani, a village that offers awe-inspiring mountain vistas and a serene atmosphere. Explore Ghorepani, soaking in the panoramic views and vibrant local culture.

Day 4: Poon Hill Sunrise Hike, Trek to Tadapani.
Early morning hike to Poon Hill, catching the breathtaking sunrise over Annapurna and Dhaulagiri ranges. Return to Ghorepani for breakfast and begin the trek to Tadapani. Traverse verdant forests, occasionally treated to glimpses of towering peaks. Overnight stay in Tadapani, surrounded by nature’s tranquility.


Day 5: Trek to Chhomrong.
Descend to the Chhomrong Khola, followed by an ascent towards Sinuwa. Descend again, passing through bamboo and rhododendron forests. Reach Chhomrong, a picturesque village with panoramic views of Annapurna South and Hiunchuli.


Day 6: Trek to Dovan.
Embark on a trek through bamboo and rhododendron forests, reveling in nature’s beauty. Descend to Bamboo and continue to Dovan, surrounded by the serenity of the mountains. Overnight stay in Dovan, where the natural symphony soothes the soul.


Day 7: Trek to Machapuchare Base Camp (MBC).
The journey leads through enchanting forests, revealing the alpine wonderland. Ascend to Machapuchare Base Camp (MBC), offering awe-inspiring views of Fishtail Peak. Immerse yourself in the ethereal landscape and relish the unique ambiance.


Day 8: Trek to Annapurna South Base Camp (ABC).
Trek to Annapurna South Base Camp (ABC), a place of breathtaking grandeur and serenity. Marvel at the towering peaks, glaciers, and the remarkable Annapurna sanctuary. After soaking in the awe-inspiring vistas, retrace your steps to Bamboo or Deurali.


Day 9: Trek to Chhomrong.
Descend through the enchanting forests, crossing rivers and streams. Arrive in Chhomrong, revisiting this charming village with newfound appreciation.


Day 10: Trek to Ghandruk.
Trek through terraced fields and picturesque villages to reach Ghandruk. Immerse yourself in the cultural riches of the Gurung community and enjoy stunning mountain views.


Day 11: Trek to Nayapul, Drive to Pokhara.
Trek to Nayapul, the final leg of your journey. Drive back to Pokhara, where relaxation and celebration await your return.


Day 12: Return to Kathmandu.
Depart from Pokhara to Kathmandu, either by flight or road, marking the end of your remarkable Annapurna South Base Camp trek—a journey etched with natural marvels and cherished memories.


annapurna south base camp trek

Cost of Annapurna South Base Camp Trek

The cost of the Annapurna South Base Camp trek can vary depending on a variety of factors like transportation, guide and porter, Trekking permits etc. Here’s a tetative cost according to our service standard with feaguring all conditions.
Remember that this is in package-

No. of Pax               Starting Price on our service basis:
01 Person:                  USD 690.00 per person
02 – 03                        USD 620.00 per person
04 – 06                        USD 580.00 per person
07 – 10                         USD 620.00 per person
11 – 15                          USD 610.00 per person.

 


This cost is included for-

  1. Trekking Guide and porter with their local insurance, daily basis food and salary, accommodation and transportation and food.
  2. Client’s Food (Three Times: Morning Food, Day Food & Evening Food), Drinks in cups system only a cup with meal (Coffee, Tea, Gree-Tea, Milk-Tea, Mint-Tea etc)
  3. Trekking Permits: ACAP permit, TIMS Permit, Applicable charge and Tax of documention.
  4. Transportation: From your Pokhara Hotol to your trekking starting spot and back to you Pokhara Hotel from your trekking ending spot.

Above cost excludes- Those things which are not found on above.


The cost of the Annapurna South Base Camp trek can vary depending on a variety of factors, including the mode of transportation, guide and porter services, accommodation, meals, permits, and personal expenses. Here’s a general breakdown of the potential costs associated with the trek:


Transportation:

Flights: If you choose to fly from Kathmandu to Pokhara, the cost of a round-trip flight can vary based on the airline and time of booking.
Overland Transportation: If you opt for a bus or private vehicle to get to Pokhara, the cost will depend on the type of transportation and the season.


Trekking Permits:

Annapurna Conservation Area Permit: This permit is required and costs differ for foreign trekkers and SAARC country trekkers.
Trekkers’ Information Management System (TIMS) Card: This card is required for all trekkers and has different fees for independent trekkers and those traveling with a guide.


Guide and Porter Services:

Hiring a guide: The cost of hiring a licensed trekking guide can vary based on their experience and the services they provide.
Hiring a porter: If you decide to hire a porter to carry your bags, the cost will depend on the duration of the trek and the weight of your belongings.


Accommodation and Meals:

Accommodation: Teahouse accommodations along the trail vary in terms of comfort and facilities. Basic teahouses are more budget-friendly, while those offering better amenities might be more expensive.
Meals: The cost of meals can vary based on the teahouse’s location and the type of food you order. Meals in more remote areas might be more expensive.
Personal Expenses: Personal expenses can include additional snacks, drinks, souvenirs, and any unforeseen costs.


Trekking Gear:

If you need to rent or purchase trekking gear in Pokhara, such as sleeping bags, trekking poles, or clothing, this will add to your expenses.
Tips and Gratuities: It’s customary to tip guides and porters as a token of appreciation for their services.
Travel Insurance: Travel insurance is highly recommended for any trekking adventure. The cost of insurance can vary based on coverage and provider.
Given these factors, the total cost of the Annapurna South Base Camp trek can range anywhere from a few hundred to over a thousand US dollars. On average, budgeting around $800 to $1200 should cover most expenses for the trek. However, it’s essential to research and plan based on your preferences, needs, and financial considerations.


Fitness for Annapurna South Base Camp Trip

Being Fit for Walking: The trek is like a long walk, sometimes on slopes and downhills. So, being in good shape will help you enjoy it.
Strong Legs and Stamina: Imagine your legs like strong pillars. This makes it easier to walk up and down the hills without getting too tired.

Doing Active Stuff: Before the trek, try activities where you move your body, like walking fast, jogging a bit, riding a bike, or even dancing. This gets your body ready for the trek.

Practice Hiking: Think of practicing as getting ready for a big game. Try walking on different paths to get used to the kind of walking you’ll do on the trek.

Getting Used to Heights: The trekking we climb to higher places during certain time. Imagine going up stairs slowly instead of running. This helps your body feel good at higher places.

Staying Flexible: Just like stretching before a game, stretching your body helps it move better. It’s like getting your muscles ready for the trekking adventure.

Getting Ready Mentally: Going on a long walk can make you tired, but it’s also exciting. Think of it like a fun challenge. Be ready to keep going, even when you feel a bit tired.

Eating and Drinking Right: Eating good meals and drinking enough water during the trek is like putting good fuel in a car. It keeps you strong and full of energy for the journey.

Checking with a Doctor: Just like checking with a coach before playing a game, check with a doctor if you have any health things to know about. They’ll make sure you’re ready for the trek.

Using Trekking Poles: Think of trekking poles like having a friend to lean on when walking. They help you keep your balance and make walking easier, especially when the path goes downhill.


Budget of Annapurna South Base Camp Trek

The approximate budget for the Annapurna South Base Camp Trek can vary, but here’s a rough idea:

Transportation: The cost of getting to and from Pokhara (the starting point of the trek) can range from $50 to $150, depending on whether you choose a bus or a flight.

Trekking Permits: Permits cost around $30 to $40 for Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and $10 to $20 for a Trekkers’ Information Management System (TIMS) card, depending on your nationality.

Guides and Porters: Hiring a guide can cost around $25 to $35 per day, and a porter might cost around $15 to $25 per day, including their accommodation and meals.

Food and Accommodation: Budgeting around $20 to $30 per day for food and lodging is a reasonable estimate. The cost may vary depending on your choices and locations.

Extra Expenses: It’s good to have some extra money for unexpected expenses, snacks, drinks, and souvenirs. An additional $10 to $20 per day is a reasonable estimate.

Insurance: Travel insurance that covers trekking can range from $50 to $100 or more, depending on the coverage and duration of your trek.

Trekking Gear: If you need to rent or buy gear, this could add around $50 to $100 to your budget.


Taking these estimates into account, a rough total budget for the Annapurna South Base Camp Trek could be around $600 to $1200, with some flexibility for variations and personal preferences. Remember that these are approximate figures and actual costs can vary.
Booking your Annapurna South Base Camp trek is easy. You can get in touch with us through our official WhatsApp at +9779818727219 or send us an email at info@glacierfamilytreks.com.
Once you contact us, we’ll help you with all the details. You can ask about the trek, like how long it takes and how much it costs. If you have specific dates or things you want, let us know.


annapurna south base camp trek

Travel Info of Annapurna Trekking

When planning your Annapurna South Base Camp trekking adventure, there are important travel details to keep in mind to ensure a safe and enjoyable journey:

International Travel Insurance: Before embarking on the trek, having international travel insurance is highly recommended. This insurance covers unexpected situations like health issues or trip cancellations. It’s like a safety net that helps you in case something unexpected happens during your trek.


Assure Your Porter and Guide: When trekking, it’s common to have a porter and/or a guide to help you. They assist with carrying your belongings and navigating the trails. Ensuring that your porter and guide are reputable and trustworthy adds to your safety and overall experience.


Trekking Permits, Visa, and Passport: Obtaining the necessary permits for the trek is crucial. These permits give you access to the beautiful areas you’ll be exploring. Also, make sure your visa and passport are valid for your travel dates. It’s like having the right ticket to enter a special place.


Passport-Sized Photographs: Having a few passport-sized photographs with you is handy. They might be needed for permits or identification during your trek.


Enough Cash for Trekking: While in the mountains, online services like credit cards might not work. So, it’s important to carry enough cash for expenses during the trek. This includes paying for food, accommodation, and any extras you might need along the way.

Taking care of these travel details ensures that your journey to Annapurna South Base Camp is smooth and worry-free. It’s like preparing all the necessary gear before embarking on an exciting adventure. Remember, preparation is key to enjoying your trekking experience to the fullest!

Chola Everest Base Camp Trek Itinerary

Chola Everest Base Camp Trek Itinerary

The Chola Everest Base Camp Trek Itinerary helps you to navigate the entire trekking route during Chola Everest Base Camp Trek. This Trekking is a thrilling high-altitude journey through the Himalayas. It begins with a flight to Lukla or drive to Kathmandu – Buksa, Kharikhola via Salleri – Phaplu and follows a entire detailed route. From Namche Bazaar to Tengboche Monastery, Dingboche to Gorak Shep etc. The journey finally ends at Lukla, offering a unique blend of stunning landscapes and cultural experiences.

Chola Everest Base Camp Trek


Chola Everest Base Camp Trek Itinerary Detailed

Day 1: Kathmandu to Lukla to Phakding (2660m).

Your adventure begins here with an exhilarating flight from Kathmandu to Lukla, a remote mountain airstrip. As the plane navigates through the towering peaks, you’ll witness the grandeur of the Himalayas from a unique vantage point. Upon landing in Lukla, you’ll set foot on the legendary Everest Base Camp trail. The day’s trek leads you through charming villages and verdant landscapes, following the melodious rhythm of the Dudh Koshi River. The Chola Everest Base Camp Trek trail gently undulates, granting you a gradual introduction to the trekking experience. Your destination is Phakding, a serene village nestled alongside the river. The altitude at Phakding is 2660 meters, allowing you to start acclimatizing to the higher elevations.


Day 2: Phakding to Namche Bazaar (3440m)

A journey takes you deeper into the heart of the Khumbu region. Trekking through lush forests adorned with rhododendrons and magnolias, you’ll cross suspension bridges swaying above the river’s turquoise waters. The path steadily ascends, rewarding you with glimpses of towering peaks peeking through the trees. The vibrant Namche Bazaar comes into view as you approach the amphitheater-like valley that cradles this bustling trading hub. This day’s trek ends in Namche Bazaar, a vibrant and colorful town set against the backdrop of some of the world’s highest mountains. The altitude at Namche Bazaar is 3440 meters.


Day 3: Acclimatization Day in Namche Bazaar

Recognizing the importance of acclimatization, this day is dedicated to allowing your body to adjust to the increasing altitude. You’ll have the opportunity to explore Namche Bazaar’s enchanting streets, peruse the local market brimming with handcrafted goods, and delve into the rich Sherpa culture at the Sherpa Cultural Museum. Strolling through this lively town settled at 3440 meters, you’ll absorb the essence of the Himalayan way of life while preparing for the journey ahead.


Day 4: Namche Bazaar to Tengboche

Leaving Namche Bazaar, the trail of Chola Everest Base Camp Trek passes through fragrant rhododendron forests nearby Kyanjuma mini sherpa village, creating a vivid tapestry of colors during the blooming seasons. As you ascend, the forest gives way to sweeping vistas of snow-capped peaks, including the iconic Ama Dablam. Your path leads you to the revered Tengboche Monastery, an architectural masterpiece set against the breathtaking backdrop of Everest and its neighboring giants. This spiritual sanctuary offers a serene and reflective pause along your Chola Everest Base Camp Trek.


Day 5: Tengboche to Dingboche (4410m)

Our journey of the day resumes with awesome and inspiring views of Ama Dablam guiding your steps. The Chola Everest Base Camp Trek trail offers panoramic vistas of the Himalayan panorama as you steadily descend into the valleys and ascend towards Dingboche. This picturesque village at 4410 meters is surrounded by a natural amphitheater of towering peaks, creating an enchanting setting that beckons you to explore.


Day 6: Acclimatization Day in Dingboche

Dingboche provides a haven for acclimatization as you ascend to higher altitudes. Resting in this charming village, you can take an optional hike to Nangkartshang Peak. This elevation gain aids your acclimatization process while offering an unmatched panorama of the surrounding peaks, valleys, and glaciers, deepening your connection with the Himalayas.


Day 7: Dingboche to Lobuche (4910m)

The Chola Everest Base Camp Trek trail unfolds before you, weaving through the rugged beauty of the Khumbu Khola Valley. As you ascend, the landscape transitions, showcasing the raw and rugged allure of the high-altitude terrain. Lobuche awaits, a humble settlement beneath the towering white snow-capped peaks. The backdrop of these majestic giants against the evening sky creates an awe-inspiring atmosphere at 4910 meters.


Day 8: Lobuche to Gorak Shep, Visit Everest Base Camp (5364m)Your adventure reaches its zenith as you journey to Gorak Shep, the last human settlement before Everest Base Camp. The trail traverses the glacial moraine, offering glimpses of the massive Khumbu Glacier. Upon reaching Gorak Shep, you’ll set your sights on Everest Base Camp itself. The path to base camp takes you across the undulating moraine, offering close encounters with the awe-inspiring ice formations. Standing at 5364 meters, you’ll bask in the humbling presence of the world’s highest peak and its surrounding icefall.


Day 9: Gorak Shep to Kala Patthar (5643m), then to Dzongla

In the early morning darkness, you’ll embark on a steep ascent to Kala Patthar, a vantage point renowned for its breathtaking sunrise view of Everest and the Himalayan range. As the first rays of dawn illuminate the icy giants, you’ll be immersed in a surreal symphony of colors and shadows. The journey then continues to Dzongla via the Chola Pass, where you’ll traverse challenging terrain and experience the exhilaration of crossing a high-altitude pass.


Day 10: Dzongla to Gokyo (4790m)

This day’s adventure is marked by crossing the Chola Pass, an exhilarating journey that demands determination and rewards with spectacular views. As you descend from the pass, you’ll enter the Gokyo Valley, a realm of turquoise lakes and striking landscapes. Arriving at Gokyo, a serene village at 4790 meters nestled beside the pristine lakes, you’ll find tranquility in the midst of natural splendor.


Day 11: Trek to Machhermo (4470m)

Rising early, you’ll embark on a hike to Gokyo Ri, reaching an altitude of 5360 meters. This pinnacle offers a panoramic spectacle of the Himalayan giants, a visual symphony of towering peaks dancing against the canvas of the sky. Returning to Gokyo, your journey takes you to Machhermo at 4470 meters, a peaceful hamlet nestled amidst the Himalayan embrace.


Day 12: Trek to Namche Bazaar

The trail retraces its steps, leading you back to Namche Bazaar. As you traverse the familiar landscapes, you’ll have a chance to reflect on the journey you’ve undertaken and relish the transformation that the mountains inspire. Arriving in Namche Bazaar, you’ll find familiarity in the bustling streets and a sense of accomplishment for the heights you’ve reached.


Day 13: Namche Bazaar to Lukla.

The descent continues, winding through the rhododendron forests and vibrant villages that have become part of your trekking story. Each step brings you closer to Lukla, a town that now holds memories of both the beginning and the culmination of your journey.


Day 14: Lukla to Kathmandu

As your trek comes full circle, you’ll bid farewell to the mountain landscapes and board a flight from Lukla to Kathmandu. The flight, offering a unique perspective of the terrain you’ve conquered, marks the transition from the serene Himalayas back to the vibrant energy of the city.

This comprehensive itinerary encapsulates the awe, challenge, and reward of the Chola Everest Base Camp trek. Each day brings you closer to the heart of the Himalayas, weaving together natural beauty, cultural encounters, and personal growth in a tapestry that will remain etched in your memory for a lifetime.

If you want to customize the program, know about the cost as details,  please contact us on WhatsApp: +9779818727219 or by email: info@glacierfamilytreks.com


Chola Everest Base Camp Trek

The Chola Everest Base Camp Trek is a truly remarkable adventure that beckons trekkers to explore the awe-inspiring landscapes of the Himalayas. This journey, known as the Chola Everest Base Camp Trek, offers a unique blend of natural beauty, cultural encounters, and personal achievements. It presents an opportunity to immerse oneself in the breathtaking scenery while navigating through charming villages and experiencing the rich Sherpa culture.

The trek begins with a scenic flight from Kathmandu to Lukla, a small mountain airstrip that serves as the starting point for the Chola Everest Base Camp Trek. From here, the path unfolds, leading trekkers towards the heart of the Khumbu region. The journey progresses through a carefully designed itinerary that encompasses some of the most iconic and captivating destinations.

One of the early highlights of the Chola Everest Base Camp Trek is the vibrant Namche Bazaar, a bustling trading hub set at an altitude of 3440 meters. Here, trekkers are introduced to the rhythm of the Himalayan way of life as they explore local markets and interact with the Sherpa community. Moving forward, the trek reaches the spiritual sanctuary of Tengboche Monastery, offering both panoramic mountain views and a serene space for reflection.

Dingboche, a picturesque village surrounded by awe-inspiring mountain vistas, provides an opportunity for acclimatization. The Chola Everest Base Camp Trek embraces the importance of adjusting to the high altitude, allowing trekkers to fully appreciate the journey’s challenges and rewards. An optional hike to Nangkartshang Peak in Dingboche enhances the acclimatization process, further preparing trekkers for the adventure ahead.

As the Chola Everest Base Camp Trek continues, the trail weaves through valleys and ascends to Lobuche, a small settlement nestled against a backdrop of stunning peaks. However, the climax of the journey arrives with the ascent to Gorak Shep, the last settlement before Everest Base Camp. From Gorakshep, trekkers undertake the unforgettable hike to Everest Base Camp itself, standing at an awe-inspiring altitude of 5364 meters.

But the journey doesn’t end here. The Chola Everest Base Camp Trek’s exhilarating experiences continue with the early morning hike to Kala Patthar. This vantage point, perched at 5643 meters, rewards trekkers with a breathtaking sunrise view of Everest and the surrounding Himalayan giants. Crossing the challenging Chola Pass is a highlight that adds a sense of accomplishment and adventure to the trek.

Descending from the pass, the trek introduces trekkers to the captivating Gokyo Valley, known for its turquoise lakes and picturesque villages. The Chola Everest Base Camp Trek offers the chance to explore this unique valley, including a hike to Gokyo Ri for panoramic views that capture the Himalayan grandeur.

As the journey reaches its conclusion, trekkers retrace their steps through the valleys, bringing with them memories of the landscapes traversed and the bonds forged. The Chola Everest Base Camp Trek culminates with a flight from Lukla back to Kathmandu, providing a contrasting transition from the serene mountains to the lively energy of the city. In essence, the Chola Everest Base Camp Trek is a holistic adventure that encompasses both physical challenges and spiritual enrichment. It’s an opportunity to connect with nature, immerse in a vibrant culture, and leave footprints on the path to the foot of the world’s highest peak.

chola everest base camp


Chola Everest Base Camp Trek Cost

The Chola Everest Base Camp Trek Cost is well varied according to provided services on several factors. A comprehensive package typically includes various expenses such as transportation from Kathmandu to Lukla, round-trip flights, the hiring of a trekking guide and porter, their salaries, accommodation and meals during the trek, trekking permits (Sagarmatha National Park entry permit, Pasang Lhamu Municipality entrance tax, and TIMS card), as well as hotel accommodation in Kathmandu before and after the trek. If travelers opt for sightseeing in Kathmandu, the package might cover the cost of a vehicle and a sightseeing guide’s wages. It’s important to consider these components when budgeting for the trek. While costs can vary, investing in a well-organized trek with experienced guides and proper facilities enhances the overall trekking experience, ensuring safety, comfort, and a memorable journey through the stunning Everest region.
However, according to our service base, we can offer The Chola Everest Base Camp Trek Cost ranging below-

For 1 people:                USD1595.00


For 2 People:               USD1475.00


For 3-4 People:           USD1455.00


For 4-6 People:           USD1435.00


For 6-10 People:         USD1395.00


For 10-15 People:       USD129500


For 15-20 people:       USD1150.00


Above Cost is on the basis of package basis and, the cost includes- 

  1. Flight from Kathmandu to Lukla to Kathmandu,
  2. Two Nights hotel in Kathmandu with standard of budget.
  3. Airport pick-drive according to Itinerary.
  4. Food: (breakfast, lunch, and dinner) three times per day.
  5. Tea and Coffee during the trekking with food in cup system (If you apply drinks in pot, the cost won’t be responsible)
  6. Trekking Permit- National Parck Entry permit of Sagarmatha Zone.
  7. Pasang Lhamu Rural Municipality TAX.
  8. Perfect Local Trekking guide with lisence and tained. (Ask to your guide if he/she has a gouvernemtn liesece)
  9. Sherpa helpers or porters: 1 porter fo 2 trekkers and 1 porter carry 15-20 kilos only (Offer some thing if you wish)
  10. Guide with his salary in Trip or daily basis, His daily food, accommodation.
  11. Local insurance of your Trekking Guide and all assistants and porters during the Trekking (Incase of Death announce any of them)
  12. All governmental documentation and local taxes for.

And, The given cost does not correspond for those things which are not mentioned in above cost include section.   


Chola Everest Base Camp Trek permit

The Chola Everest Base Camp Trek is a captivating journey that immerses trekkers in the pristine beauty of the Himalayas. To undertake this trek, several permits are required to ensure a smooth and responsible adventure.

  • Sagarmatha National Park Entry Permit: The Sagarmatha National Park is a UNESCO World Heritage Site and serves as the gateway to the Everest region. As part of responsible trekking practices and conservation efforts, trekkers are required to obtain the Sagarmatha National Park entry permit. This permit not only grants access to the park but also contributes to the preservation and maintenance of this unique ecosystem.

  • Cost Sagarmatha National Park Entry Permit: The cost of the Sagarmatha National Park entry permit varies depending on the nationality of the trekker. For foreign trekkers, the permit fee is generally around USD $30. The fee for SAARC nationals is lower or cheaper than other nationalities.

The Sagarmatha National Park entry permit is of paramount importance as it helps fund various conservation initiatives, trail maintenance, waste management, and infrastructure development within the park. This permit is essential to experience the natural wonders of the Everest region while contributing to its long-term sustainability.

  • Pasang Lhamu Municipality Entrance Tax: In addition to the Sagarmatha National Park entry permit, trekkers are also required to obtain the Pasang Lhamu Municipality entrance tax. This tax is specific to the Khumbu region and contributes to local development projects and community initiatives that benefit the local residents.
  • Cost Pasang Lhamu Municipality Entrance Tax: The Pasang Lhamu Municipality entrance tax is usually around USD $20 (as of my last update in September 2021). The tax amount can vary, so it’s important to check with local authorities or trekking agencies for the most up-to-date information.
  • Why do you pay this tax: The Pasang Lhamu Municipality entrance tax directly supports the welfare of local communities by funding projects such as infrastructure improvement, education, healthcare, and environmental conservation. By paying this tax, trekkers contribute to the betterment of the regions they explore.

  • Trekkers’ Information Management System (TIMS): The TIMS card is an initiative aimed at enhancing the safety and security of trekkers in Nepal. It also assists in maintaining a comprehensive database of trekkers for various purposes, including search and rescue operations, should the need arise.
  • Cost: The cost of the TIMS card depends on the type of trek and the season. For individual trekkers, it is generally around USD $20. The fee for SAARC nationals is lower.

The TIMS card ensures that trekkers have access to necessary information and assistance during their journey. It aids in coordinating rescue operations in case of emergencies and provides a layer of safety for both trekkers and local communities.

The permits required for the Chola Everest Base Camp Trek play a crucial role in maintaining the region’s natural beauty, supporting local communities, and ensuring the safety of trekkers. By obtaining these permits and contributing to their associated costs, trekkers actively participate in responsible and sustainable tourism practices that leave a positive impact on the Everest region and its inhabitants.


Chola Everest Base Camp Trek Guide

Undertaking the Chola Everest Base Camp Trek is an exciting and rewarding adventure that offers trekkers an unparalleled experience amidst the Himalayan splendor. While it’s possible to attempt the trek independently, there are compelling reasons to consider hiring a trekking guide for the Chola Everest Base Camp Trek-

  • Supporting the Local Economy: Hiring a local trekking guide contributes directly to the local economy of the Everest region. The income generated from guiding helps sustain the livelihoods of the guides and their families, fostering economic growth within the communities along the trekking route. By hiring a guide, trekkers play an active role in supporting the well-being of the local residents.

  • Providing Job Opportunities: The Chola Everest Base Camp Trek not only showcases the breathtaking natural beauty of Nepal but also serves as an avenue for creating employment opportunities for local individuals. Hiring a local guide helps provide jobs to the youth of the region, offering them a meaningful livelihood within their own communities. This, in turn, helps deter young people from seeking employment opportunities in foreign countries, promoting local retention of talent and skills.

  • Enhancing Safety and Security: The safety and security of trekkers are paramount concerns in the rugged terrain of the  Himalayas. Having a knowledgeable and experienced local guide by your side significantly enhances your safety during the trek. Guides are familiar with the trail conditions, potential hazards, and weather patterns, enabling them to make informed decisions to ensure your well-being throughout the journey.

  • Cultural and Local Insights: Local guides are not just trail navigators; they also serve as cultural ambassadors. They share insights into the history, traditions, and way of life of the local communities. Engaging with a guide provides trekkers with a richer understanding of the region’s cultural nuances, fostering meaningful connections and interactions with the local people.

  • New Regulation for Enhanced Security: Since April 1, 2023, Nepal’s Ministry of Tourism has made it mandatory to hire a guide for certain trekking routes, including the Chola Everest Base Camp Trek. This new rule is a response to safety concerns stemming from instances of trekkers getting lost in the past. The requirement ensures that trekkers are guided by knowledgeable professionals who are well-equipped to handle emergencies and navigate the trails effectively.

Infact, hiring a trekking guide for the Chola Everest Base Camp Trek is not only a matter of personal safety but also a meaningful contribution to the local communities and economy. It aligns with responsible and sustainable tourism practices, offering trekkers a holistic and authentic experience while positively impacting the lives of the people in the region. By journeying alongside a local guide, trekkers forge a deeper connection with the land, its people, and their stories.


Chola Everest Base Camp Trek Porter

The Chola Everest Base Camp Trek is an exhilarating journey through the majestic Himalayas. For trekkers considering this adventure, the option of hiring a porter adds an extra layer of convenience, comfort, and support to the experience.

Lightening the Load: The Chola Everest Base Camp Trek involves trekking through challenging terrain and varying altitudes. Carrying a heavy backpack can be physically demanding and tiring. Hiring a porter allows you to delegate the task of carrying your belongings, enabling you to focus on enjoying the stunning scenery and immersing yourself in the journey.


Supporting Local Communities: Hiring a local porter directly contributes to the local economy. It provides employment opportunities to residents of the Everest region, helping sustain their livelihoods and bolstering the community’s well-being. By hiring a porter, you actively participate in responsible tourism practices that positively impact the lives of the people in the area.


Enhanced Trekking Experience: With a porter to manage your belongings, you can trek at a more comfortable pace and fully appreciate the surrounding beauty. Without the burden of a heavy backpack, you can navigate the challenging trails with greater ease, allowing you to relish the journey and make the most of every moment.


Safety and Convenience: Porters are familiar with the trails, the terrain, and the potential challenges. Their experience and knowledge contribute to a safer and more enjoyable trekking experience. They can help navigate tricky sections and offer assistance in case of unexpected situations, ensuring that you trek with peace of mind.


Cultural Exchange: Hiring a porter also offers an opportunity for cultural exchange. You’ll have the chance to interact with a local resident, learning about their way of life, traditions, and stories. This interaction can enrich your understanding of the region and create meaningful connections.


Ethical Considerations: When hiring a porter, it’s important to ensure fair treatment and proper working conditions. Choose a reputable trekking agency that values the well-being of their porters. This way, you contribute to ethical employment practices and ensure that the porters are well taken care of during the trek.

So, hiring a porter for the Chola Everest Base Camp Trek is a practical and responsible choice that enhances your trekking experience while making a positive impact on the local community. It lightens your physical load, supports local livelihoods, and allows you to fully enjoy the natural beauty and cultural richness of the Everest region. Whether you’re seeking comfort, safety, or a deeper connection with the land and its people, a porter can be an invaluable companion on this unforgettable journey.


Chola Everest Base Camp Trek Duration

The Chola Everest Base Camp Trek offers a captivating journey through the Himalayan landscapes, allowing trekkers to experience the awe-inspiring beauty of the region. The Chola Everest Base Camp Trek Duration of the trek can vary depending on the preferences and itinerary of the trekkers.

Ideally 2 Weeks: For trekkers seeking a well-rounded and immersive experience, a two-week duration is often considered ideal for the Chola Everest Base Camp Trek. This duration allows trekkers to cover the essential highlights of the trek while also providing ample time for acclimatization, rest days, and cultural exploration. In two weeks, trekkers can journey through picturesque villages, experience stunning mountain vistas, and stand at the foot of the world’s highest peak.


Extended Duration: 16 to 18 Days: For those who wish to delve deeper into the Himalayas and explore additional routes, an extended duration of 16 to 18 days is recommended. This extended itinerary allows trekkers to venture beyond the Everest Base Camp and explore adjacent areas, such as the Gokyo Valley. The inclusion of extra days enables trekkers to traverse the challenging Chola Pass, visit Gokyo Ri for panoramic views, and experience the unique charm of the Gokyo region.


Factors Influencing Duration: The Duration of the Chola Everest Base Camp Trek can be influenced by various factors, including trekking pace, acclimatization requirements, and personal preferences. Trekking at a more leisurely pace allows trekkers to acclimatize effectively and enjoy the journey without rushing. Moreover, taking rest days for acclimatization is crucial for ensuring a safe and enjoyable trekking experience.


Customizing Your Trek: Whether opting for the two-week standard duration or the extended 16 to 18-day journey, trekkers have the flexibility to customize their itineraries based on their interests and fitness levels. Trekking agencies can tailor the route to include specific highlights, detours, and side trips according to trekkers’ preferences.

The Chola Everest Base Camp Trek offers both a comprehensive two-week experience and an extended 16 to 18-day adventure, allowing trekkers to choose the duration that aligns with their goals and aspirations. Regardless of the chosen duration, the trek promises an unforgettable journey through the enchanting landscapes of the Everest region.

chola everest base camp trek


Best Time for Chola Everest Base Camp Trek

Choosing the right time for the Chola Everest Base Camp Trek is crucial to ensure optimal weather, clear views, and a rewarding trekking experience. While the trek can be undertaken during different seasons, the best time to embark on this adventure is during the spring months.

Mid-April to End of May

Starting the Chola Everest Base Camp Trek from Kathmandu in mid-April marks the onset of the ideal window for this journey. This period allows trekkers to avoid the peak of the Everest region’s tourist season, which typically occurs in March. By beginning the trek in mid-April, trekkers can relish the stunning Himalayan vistas while encountering fewer crowds along the trail.

Continuing the Chola Everest Base Camp Trek until the end of May ensures that trekkers can explore the region’s beauty without the hustle and bustle of the peak tourist season. During this time, the weather is relatively stable, with clear skies and mild temperatures, creating a favorable environment for trekking and capturing breathtaking mountain views.


After May

As May comes to an end, the Everest region starts transitioning into the off-season. June marks the beginning of the monsoon season in Nepal, characterized by unpredictable weather patterns, heavy rainfall, and cloudy skies. Due to the challenging trekking conditions and reduced visibility caused by the monsoon, the number of trekkers decreases significantly.

Beyond May, the Everest region experiences reduced tourism activity, and many trekkers tend to avoid this period due to the unfavorable weather conditions. As a result, the months of June, July, and August are considered the off-season for trekking in the Everest region.


Choosing the Right Time for Your Trek

Starting the Chola Everest Base Camp Trek from Kathmandu in mid-April and continuing until the end of May is highly recommended. This timing allows trekkers to enjoy clear skies, moderate temperatures, and fewer crowds along the trail. It ensures an enriching trekking experience while avoiding the challenges posed by the monsoon season. By opting for this window, trekkers can relish the natural beauty, cultural encounters, and tranquility of the Everest region, making their journey even more unforgettable.


Chola Everest Base Camp Trek Difficulty

The Chola Everest Base Camp Trek presents a moderate to challenging level of difficulty. Trekkers should be prepared for varying terrain, altitude changes, and long trekking hours and longer hour walking habitude. The Chola Everest Base Camp Trek involves steep ascents and descents but everyone can do, including the challenging ascent of the Chola Pass, which requires a good level of physical fitness and endurance. Altitude sickness is a potential concern due to the trek’s high elevation, so proper acclimatization is crucial. While prior trekking experience is not mandatory, having some hiking experience and being in good health can greatly enhance the overall trekking experience. The trek demands determination and mental strength, but the awe-inspiring views and the sense of accomplishment make it a rewarding endeavor for those willing to take on the challenge.

Our instant message means if any-

WhatsApp: +9779818727219

Email: info@glacierfamiytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition

The trips regarding Everest Base Camp, you may love this, too-

Chola Pass to Everest Base Camp from Phaplu

Renjo Chola Pass Trekking 

 

Trek au Camp de Base de Kanchenjunga

Trek au Camp de Base de Kanchenjunga

Découvrez le Trek au Camp de Base de Kachenjunga, une aventure incroyable qui vous mènera aux Camps de Base Nord et Sud de Kachenjunga, le troisième plus haut sommet du monde. Situé dans la partie extrême orientale de l’Himalaya népalais, ce trek est réputé pour son isolement total, sa biodiversité préservée et ses paysages magnifiques. C’est une excellente opportunité pour vivre une expérience de pleine nature et explorer les villages de montagne reculés avec leur culture et leurs traditions ancestrales.

Pour débuter votre Trek au Camp de Base de Kachenjunga, arrivez à Katmandou et prenez un vol pour Biratnagar. De là, vous vous rendrez à Basantapur, où le trek commence dans les basses terres tropicales, offrant un mélange fascinant de géographie et de culture. En montant dans la nature alpine, vous visiterez des villages traditionnels tels que Chiruwa, Gyabla et Ghunsa, entre autres. Vous franchirez des cols élevés comme le col de Selele (4480m) et le col de Sinon La (4645m), et vous vous dirigerez vers le Camp de Base Nord de Kachenjunga avant de traverser des cols élevés pour atteindre le Camp de Base Sud du Mont Kachenjunga (8586m). En cours de route, vous pourriez également apercevoir des animaux sauvages tels que le chèvre de montagne, le panda roux et le léopard des neiges.

trek au camp de base de kanchenjunga
Au Camp de Base de Kanchenjunga 2018

Le forfait de trekking vous offre non seulement l’opportunité d’admirer les magnifiques sommets enneigés comme le mont Jannu (7711m), Okthang (6148m) et Rathong (6682m), mais vous permet également d’observer les modes de vie des communautés Rai et Limbu.

La meilleure période pour visiter est de septembre à novembre et de mars à mai. Il est essentiel d’être en bonne condition physique et d’avoir une expérience préalable de la randonnée.

Chez notre entreprise, nous organisons des Treks au Camp de Base de Kachenjunga depuis de nombreuses années, en prenant en charge votre hébergement, votre transport, vos permis et toutes les autres nécessités.


Points forts du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga

Le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga offre des moments spéciaux qui le rendent vraiment incroyable:


  • Vue sur Kanchenjunga: Vous verrez la grande montagne Kanchenjunga, la troisième plus haute du monde, en marchant vers les Camps de Base Nord et Sud.
  • Isolement unique: Vous irez dans des endroits éloignés et inexplorés dans les montagnes du Népal, ressentant une solitude extraordinaire pendant le trek.
  • Paysages magnifiques: Vous serez émerveillé par les beaux endroits que vous verrez, de la forêt tropicale aux montagnes hautes, avec des vues incroyables.
  • Animaux rares: Vous pourrez voir des animaux spéciaux comme les chèvres de montagne, les pandas rouges et les léopards des neiges.
  • Explorer la culture: Vous découvrirez des villages de montagne et apprendrez comment les gens vivent, avec des traditions anciennes.
  • Monter haut: Vous grimperez sur des montagnes et passerez par des chemins difficiles pour voir des vues panoramiques incroyables.
  • Neige magnifique: Vous verrez les montagnes couvertes de neige, c’est vraiment magnifique.
  • Nature sauvage : Vous serez au milieu de la nature sans le bruit de la ville.
  • Différentes cultures: Vous rencontrerez des gens de différentes cultures et apprendrez comment ils vivent.
  • Aide et sécurité : Des experts s’occuperont de tout, comme où dormir, comment se déplacer et rester en sécurité.

Itinéraire du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga

Jour 1 – Kathmandou à Suketar : Le Départ

L’aventure commence par un vol tôt le matin de Kathmandou à Bhadrapur. Le vol vous offrira des vues incroyables sur les hautes montagnes de l’Himalaya. De Bhadrapur, vous prendrez un trajet en voiture vers un endroit appelé Suketar. C’est là que votre aventure de trek commencera.


Jour 2 – Trek de Suketar à Sinuwa : Marche dans la Nature

Commencez votre trek de Suketar à un endroit appelé Sinuwa. Le sentier traverse des forêts denses et s’ouvre parfois sur de belles vues sur les vallées. Après environ 5 à 6 heures de marche, vous atteindrez un petit village appelé Sinuwa.


Jour 3 – Sinuwa à Chiruwa : De plus en plus profondément dans la nature

Ce jour-là, vous marcherez plus profondément dans la nature sauvage. Vous traverserez des forêts verdoyantes et longerez des ruisseaux doux. Les bruits des feuilles qui bruissent et des oiseaux qui chantent seront votre compagnie. Le chemin monte et descend parfois, ce qui rend la marche un peu plus difficile. Après environ 5 à 6 heures de marche, vous arriverez à un endroit appelé Chiruwa où vous pourrez vous reposer.


Jour 4 – Chiruwa à Sakathum : Changement de vues et de sons

Au fur et à mesure que vous marchez, les environs changeront. Vous verrez différentes plantes et animaux uniques à cette région. Vous traverserez même des ponts qui se balancent dans les airs, vous donnant l’impression d’être un aventurier. Après quelques heures de marche, vous atteindrez un village confortable appelé Sakathum, qui est situé à 1 575 mètres d’altitude.


Jour 5 – Sakathum à Amjilosa : Vues sur les montagnes

Ce jour-là offre des vues incroyables sur les hautes montagnes pendant que vous marchez de Sakathum à Amjilosa. Le sentier passe à travers des forêts colorées remplies de fleurs de rhododendrons. Vous traverserez également de petits ruisseaux. Après environ 5 à 6 heures de marche, vous arriverez à Amjilosa, où vous pourrez profiter de la paix et de la tranquillité.


Jour 6 – Amjilosa à Gyable : Montée

Le chemin commence à monter tandis que vous vous dirigez vers un endroit appelé Gyable. Les vues autour de vous continueront de changer et vous marcherez pendant environ 5 à 6 heures.


Jour 7 – Gyable à Gunsa : Plus près des grandes montagnes

Aujourd’hui, vous vous rapprocherez des énormes montagnes de l’Himalaya. Après avoir marché pendant environ 4 à 5 heures, vous atteindrez Gunsa, un village entouré de hautes montagnes.


Jour 8 – Jour de Repos à Gunsa : S’habituer à l’altitude

Il est important de se reposer et de s’habituer à l’altitude élevée. Passez la journée à explorer Gunsa et à en apprendre davantage sur le mode de vie local.


Jour 9 – Gunsa à Kambachen : Monter plus haut

Reposé, vous continuerez votre voyage vers un endroit appelé Kambachen. Le sentier passe à travers des paysages rocheux et vous atteindrez une altitude de 4 050 mètres après avoir marché pendant environ 5 à 6 heures.


Jour 10 – Kambachen à Lhonak : Se rapprocher du Camp de Base

À mesure que vous vous rapprochez du Camp de Base de Kanchenjunga, les environs changeront pour devenir un terrain rocheux et glacé. Vous arriverez à Lhonak après environ 4 heures de marche.


Jour 11 – Lhonak au Camp de Base de Kanchenjunga et Retour : Atteindre la Base

C’est une grande journée ! Vous marcherez jusqu’au Camp de Base de Kanchenjunga à une altitude de 5 140 mètres. Vous serez entouré de montagnes gigantesques. Après avoir passé du temps là-bas, vous retournerez à Lhonak, ce qui représente un trek de 6 à 7 heures.


Jour 12 – Lhonak à Gunsa : Retour en arrière

En quittant loin derrière le Camp de Base, vous ferez votre chemin de retour vers Gunsa. Ce sera une marche de 6 à 7 heures.


Jour 13 – Gunsa à Selele : Traverser un col

Aujourd’hui, vous marcherez jusqu’à un endroit appelé Selele et traverserez un col de montagne. Cela prend environ 5 à 6 heures.


Jour 14 – Selele à Tseram : Monter plus haut

Vous continuerez votre trek vers Tseram, marchant pendant environ 7 à 8 heures.


Jour 15 – Tseram à Tortong : Changement de paysages

Le chemin vous mènera à Tortong, avec ses paysages changeants. Ce sera un trek de 7 à 8 heures.


Jour 16 – Tortong à Yamphudin : Arrivée dans un village

Vous arriverez dans un village appelé Yamphudin après environ 5 à 6 heures de marche.


Jour 17 – Yamphudin à Mamankhe : Exploration de la culture

En marchant pendant environ 6 à 7 heures, vous vivrez la culture locale en atteignant Mamankhe.


Jour 18 – Mamankhe à Khesewa : Marche dans la nature

Vous continuerez votre trek vers Khesewa, marchant pendant environ 6 à 7 heures.


Jour 19 – Khesewa à Lalikharka : En route vers la maison

À mesure que vous vous rapprochez de la fin, vous marcherez vers Lalikharka en environ 5 à 6 heures.


Jour 20 – Lalikharka à Suketar : Compléter la boucle

Vous compléterez la boucle de trek en atteignant Suketar après 5 à 6 heures de marche.


Jour 21 – Conduire à Bhadrapur : Adieu aux montagnes

Vous direz au revoir aux montagnes et conduirez à Bhadrapur. Vous y passerez la nuit.


Jour 22 – Bhadrapur à Kathmandou : Retour à la maison en avion

Vous prendrez un vol de retour à Kathmandou et retournerez à votre hôtel, réfléchissant à votre incroyable voyage.


Jour 23 – Départ final: Emporter des souvenirs

Vous quitterez Kathmandou, emportant avec vous des souvenirs de l’incroyable aventure que vous avez vécue.


trek au camp de base de kanchenjunga


Camp de Base de Kanchenjunga

Comme nous le savons, le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga est plus long que d’autres treks au Népal et il se trouve loin du Népal central. Comme il nécessite plus de jours, il est certain que le coût du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga sera plus élevé que celui des destinations de trekking habituelles. Évidemment, ce trek à Kanchenjunga coûte plus cher en fonction des services tels que le standard de l’hébergement à l’hôtel à Katmandou, les activités de visites dans la vallée de Katmandou, le nombre de porteurs, d’assistant-guide et de guide, ainsi que le coût des divers permis de trekking du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga. Comme il s’agit d’une zone contrôlée similaire au Trekking de Manaslu, au Trekking de Mustang Supérieur et au Trekking de Dolpo, nous devons demander un permis de trekking spécial pour le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga, un permis d’entrée dans le parc national, un permis de zone de conservation de Kanchenjunga, etc., ce qui entraînera des coûts de trekking élevés. Outre ces phénomènes, nous devons voyager en avion de Katmandou à Biratnagar aller-retour. Le transport terrestre de Biratnagar au point de départ du trekking entraînera des frais. Nous pouvons simplement dire maintenant : “Découvrons le programme complet à réaliser.” Ensuite, nous, l’équipe de Glacier Family Treks & Expedition, calculerons le coût total en détail.


Permis du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga

Pour faire le trek dans la région de Kanchenjunga, vous devrez obtenir les permis de trek spéciaux. Voici les permis nécessaires pour le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga:


Permis de Zone Restreinte de Kanchenjunga

  • USD: 20.00 par personne/semaine pendant les 4 premières semaines.
  • USD: 25.00 par personne/semaine après les premières 4 semaines.

La région de Kanchenjunga est désignée comme une zone restreinte par le gouvernement népalais. Par conséquent, vous devez obtenir un Permis de Zone Restreinte de Kanchenjunga. Ce permis ne peut être obtenu que par l’intermédiaire d’une agence de trekking enregistrée – Glacier Family Treks & Expedition (WhatsApp: +9779818727219 ou email:info@glacierfamilytreks.com) au Népal, et vous devez être accompagné d’un guide agréé pour entrer dans la zone restreinte.


  • Permis de Zone de Conservation de Kanchenjunga (KCAP) : USD : 30.00 par personne.

La région de Kanchenjunga relève de la Zone de Conservation de Kanchenjunga, une zone protégée créée pour préserver le patrimoine naturel et culturel de la région. Pour entrer dans cette zone de conservation, vous devez obtenir un Permis de Zone de Conservation de Kanchenjunga (KCAP).

  • Carte du Système de Gestion de l’Information des Trekkeurs (TIMS): USD 20.00 par personne.
  • Permis de l’entrée du Parc National de Kanchenjunga: USD 30.00 par personne.

La carte TIMS est nécessaire pour tous les trekkeurs au Népal, y compris dans la région de Kanchenjunga. C’est un système de gestion de l’information sur les trekkers conçu pour tenir des registres des trekkeurs à des fins de sécurité. Pour obtenir cette Carte TIMS, tous les trekkeurs doivent se joindre à une entreprise de trekking locale autorisée – comme Glacier Family Treks & Expedition P LTD.

Il est important de noter que les permis pour le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga sont soumis à certaines frais et que les règlements et les exigences peuvent changer avec le temps. Il est conseillé de consulter notre agence ou de vérifier auprès des autorités compétentes pour les informations les plus à jour concernant les permis et leurs procédures. L’obtention des permis nécessaires vous permet de profiter légalement et de manière responsable de l’expérience de trekking au Camp de Base de Kanchenjunga, tout en contribuant aux efforts de conservation dans la région.


Coût du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga

Le coût du trek au Camp de Base de Kanchenjunga peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la durée du trek, le type d’hébergement choisi, les services inclus et l’agence de trekking ou le guide que vous choisissez. En moyenne, le coût d’un trek à Kanchenjunga peut varier de 2 000 à 4 000 dollars américains par personne.

Ce coût inclut généralement les permis et frais nécessaires pour le trek, le transport aller-retour jusqu’au point de départ du sentier, l’hébergement et les repas pendant le trek, les services d’un guide et d’un porteur, et parfois des services supplémentaires tels que les transferts aéroport, les visites à Katmandou et la location d’équipement.

Il est important de noter que cette estimation est une fourchette générale et que le coût réel peut varier en fonction des préférences individuelles, de la taille du groupe et du niveau de confort et de services souhaité. De plus, il est recommandé de vérifier auprès de différentes agences de trekking ou guides pour comparer les prix et les services afin de trouver la meilleure option qui convienne à votre budget et à vos besoins.


Histoire du Trek au de Base de Kanchenjunga

L’histoire du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga est étroitement liée à l’exploration et aux expéditions d’alpinisme dans la région de Kanchenjunga. Le massif de Kanchenjunga, avec ses sommets imposants et sa nature sauvage éloignée, a toujours fasciné les aventuriers et les alpinistes. La première expédition enregistrée vers Kanchenjunga a été dirigée par le botaniste britannique Joseph Dalton Hooker en 1848, qui a mené une exploration scientifique de la région. Cependant, ce n’est qu’en 1955 qu’une ascension réussie de Kanchenjunga a été réalisée par les alpinistes britanniques George Band et Joe Brown.

À mesure que l’alpinisme gagnait en popularité, les randonneurs et les aventuriers ont commencé à reconnaître l’attrait de la région de Kanchenjunga et le potentiel pour des expéditions de trekking. Avec le temps, des itinéraires de trekking ont été développés, et le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga est devenu une aventure exigeante et gratifiante pour les amateurs de plein air.

Initialement, les itinéraires de trekking étaient relativement méconnus et inaccessibles, avec une infrastructure et des installations limitées. Cependant, à mesure que le tourisme de trekking au Népal a augmenté, des efforts ont été déployés pour améliorer les sentiers, établir des maisons d’hôtes et des lodges, et assurer la sécurité et le confort des randonneurs. Aujourd’hui, le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga est devenu une destination de trekking très recherchée, attirant des aventuriers du monde entier.

Le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga offre non seulement une beauté naturelle à couper le souffle, mais il offre également l’occasion de découvrir le patrimoine culturel unique de la région. Les communautés ethniques résidant dans la région de Kanchenjunga, dont les Rai, les Limbu et les Sherpa, ont préservé leurs traditions et coutumes ancestrales, ajoutant une dimension culturelle riche à l’expérience de trekking.

À mesure que le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga gagnait en popularité, les entreprises de trekking et les communautés locales ont joué un rôle crucial dans l’organisation et le soutien des treks. Elles fournissent une assistance logistique, organisent les hébergements, les permis et les services de guide, garantissant ainsi une expérience de trekking sûre et agréable.

L’histoire du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga est un témoignage de la curiosité humaine et de l’esprit d’aventure durable. Elle met en avant la convergence de la nature, de la culture et de l’exploration, offrant aux randonneurs un voyage remarquable à travers l’une des régions les plus préservées et captivantes de l’Himalaya.

trek au camp de base de kanchenjunga


Difficulté du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga

Le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga est réputé pour sa nature exigeante, en en faisant une option appropriée pour les trekkeurs expérimentés en quête d’une aventure exaltante. Avec son terrain accidenté, ses cols de haute montagne et ses altitudes variables, le trek présente un niveau de difficulté considérable. Le sentier implique des montées et descentes longues et exigeantes, souvent à travers des zones reculées et isolées avec une infrastructure limitée. Les trekkeurs doivent être prêts pour des sections raides et exigeantes, des sentiers rocheux et des conditions météorologiques potentiellement difficiles. L’altitude élevée ajoute une autre couche de défi, nécessitant une acclimatation adéquate et une condition physique. Le trek exige de l’endurance, une résilience mentale et un esprit d’aventure. Cependant, la beauté à couper le souffle du massif de Kanchenjunga, les paysages immaculés et les rencontres culturelles en cours de route en font une expérience gratifiante et inoubliable pour ceux qui sont prêts à relever le défi. Une préparation appropriée, comprenant un entraînement physique, l’acquisition d’équipement de trekking et l’acclimatation, est essentielle pour garantir un voyage sûr et agréable à travers cette magnifique région himalayenne.


FAQs du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga


Q01: Qu’est-ce que le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga?

A01: Le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga est un itinéraire de trekking exigeant et éloigné qui vous fait contourner la troisième plus haute montagne du monde, le mont Kanchenjunga, dans la partie orientale du Népal.


Q02: Quelle est la durée du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga?

A02: Le trek prend généralement environ 20 à 25 jours pour être complété, en fonction de l’itinéraire spécifique et des jours d’acclimatation inclus.


Q03: Quelle est la meilleure période pour faire le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga?

A03: La meilleure période pour ce trek est pendant les saisons du printemps (d’avril à juin) et de l’automne (de septembre à novembre), lorsque la météo est relativement stable et les vues sont claires.


Q04: Faut-il un permis spécial pour le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga?

A04: Oui, un permis spécial est requis pour faire du trekking dans la région de Kanchenjunga. Vous aurez besoin à la fois d’un permis pour la zone restreinte et d’un permis pour la zone de conservation, qui peuvent être obtenus via des agences de trekking enregistrées.


Q05: À quel point le trek est-il physiquement exigeant?

A05: Le trek est considéré comme exigeant en raison de sa longue durée, de ses hautes altitudes et de son terrain difficile. Les trekkeurs doivent être en bonne condition physique et avoir une expérience préalable du trekking.


Q06: Y a-t-il des maisons d’hôtes et des lodges le long de l’itinéraire de trekking ?

A06: Oui, il y a des maisons d’hôtes et des lodges le long de l’itinéraire, mais l’infrastructure est moins développée par rapport aux zones de trekking populaires comme les régions de l’Everest et de l’Annapurna.


Q07: Quelle est l’altitude maximale atteinte pendant le trek ?

A07: Le trek vous emmène à de hautes altitudes, le point culminant étant généralement atteint à Pang Pema (Camp de Base Nord) à environ 5 143 mètres (16 873 pieds).


Q08: Quels sont les points forts du Trek au Camp de Base de Kanchenjunga ?

A08: Le trek offre des vues imprenables sur le mont Kanchenjunga et d’autres sommets himalayens, des paysages variés comprenant des forêts luxuriantes et des prairies alpines, ainsi que l’opportunité de découvrir la culture unique des communautés locales.


Q09: Ai-je besoin d’un guide et d’un porteur pour le trek ?

A09: Bien qu’il soit possible de faire le trek de manière indépendante, il est recommandé d’embaucher un guide et un porteur pour des raisons de sécurité, de navigation et pour soutenir l’économie locale.


Q10: Y a-t-il des considérations de santé pour le trek ?

A10: En raison des hautes altitudes, l’acclimatation est cruciale. Les trekkeurs doivent être conscients des symptômes du mal d’altitude et se préparer avec un équipement adéquat, des médicaments et une assurance voyage.


Pour obtenir des informations plus rapides et plus détaillées sur le Trek au Camp de Base de Kanchenjunga, veuillez nous contacter par –

 WhatsApp: +9779818727219 et, Email: info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition,

Kathmandu Budhanilkantha-11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rhododendron Trek à Ghorepani

Rhododendron Trek à Ghorepani

Le Rhododendron Trek à Ghorepani est une expérience de randonnée inoubliable qui vous plongera au cœur de la splendeur naturelle du Népal. Ce trek exceptionnel vous permettra de découvrir la majesté des montagnes de l’Himalaya tout en étant entouré de la beauté éblouissante des rhododendrons en fleurs.

Le Rhododendron Trek à Ghorepani est une aventure pour les amateurs de nature, les passionnés de montagne et les explorateurs intrépides. À chaque pas que vous ferez le long des sentiers pittoresques, vous serez accueilli par des paysages à couper le souffle, avec les magnifiques rhododendrons qui tapissent les flancs des montagnes et les vallées environnantes.

Pendant le Rhododendron Trek à Ghorepani, vous aurez l’occasion unique de vous immerger complètement dans la culture locale. Les villages pittoresques que vous traverserez vous offriront un aperçu authentique de la vie quotidienne des habitants de cette région montagneuse. Les habitants chaleureux vous accueilleront avec leur hospitalité traditionnelle, vous offrant ainsi une expérience enrichissante.

Tout au long du Rhododendron Trek à Ghorepani, chaque journée de randonnée sera une aventure en soi. Les sentiers variés vous guideront à travers des forêts denses de rhododendrons, créant un tableau vivant de couleurs éclatantes et de textures diverses. Vous aurez également l’opportunité d’observer une faune et une flore uniques, rendant chaque moment de votre voyage mémorable.

Le point culminant du Rhododendron Trek à Ghorepani est l’ascension au sommet de Poon Hill, d’où vous pourrez admirer un lever de soleil spectaculaire sur les sommets enneigés de l’Himalaya. C’est un moment de contemplation et d’émerveillement qui restera gravé dans votre mémoire à jamais.

En participant au Rhododendron Trek à Ghorepani, vous vous offrez l’opportunité de vivre une aventure inégalée au milieu d’une nature préservée et époustouflante. Cette randonnée vous connectera avec la terre, les fleurs et les montagnes d’une manière profonde et significative. Préparez-vous à être ébloui par la splendeur du Rhododendron Trek à Ghorepani à chaque étape de ce voyage extraordinaire.

Le Rhododendron Trek à Ghorepani pour une aventure en montagne est motivé par les merveilles qu’il promet à chaque étape. Ce Rhododendron Trek à Ghorepani se distingue par sa beauté naturelle et les expériences uniques qu’il offre aux randonneurs.

Dès le départ, le charme des rhododendrons en fleurs crée un spectacle captivant. Ces fleurs colorées bordent les sentiers, ajoutant des éclats de couleurs au paysage et créant une atmosphère enchantée.

En avançant, les paysages se dévoilent dans toute leur splendeur. Des forêts verdoyantes aux panoramas majestueux sur les montagnes de l’Himalaya, chaque tournant offre une vue à couper le souffle. Chaque pas est une occasion de se rapprocher de la nature et d’apprécier sa grandeur.

La rencontre avec la culture locale ajoute une dimension humaine au voyage. Les villages pittoresques que l’on traverse permettent de s’immerger dans la vie quotidienne des habitants. Les interactions avec la communauté Sherpa et la découverte de leur mode de vie traditionnel sont des moments précieux.

L’ascension matinale vers Poon Hill est un point culminant du Rhododendron Trek à Ghorepani. Là-haut, le spectacle d’un lever de soleil éclairant les montagnes enneigées est à couper le souffle. C’est un instant de contemplation et de connexion avec la nature à son état le plus pur.

Ce Rhododendron Trek à Ghorepani est également accessible, adapté aux différents niveaux de randonneurs. Les sentiers bien entretenus et les distances gérables en font un choix attrayant pour les familles et les aventuriers de tous horizons.

le Rhododendron Trek à Ghorepani combine nature, culture, et aventure d’une manière unique. Chaque journée apporte son lot de découvertes et de moments inoubliables, faisant de ce trek une expérience qui restera gravée dans les souvenirs et les cœurs de ceux qui osent l’entreprendre.


Points forts du Rhododendron Trek à Ghorepani

Le Rhododendron Trek à Ghorepani a plusieurs moments spéciaux qui en font une aventure incroyable pour tous ceux qui aiment la nature et l’exploration. Voici quelques-uns des moments les plus forts de cette aventure :

  • Fleurs Colorées : La chose la plus spéciale de ce trek, ce sont les belles fleurs appelées rhododendrons. Quand elles fleurissent, les collines deviennent pleines de couleurs vives et c’est un spectacle incroyable à voir.

 

  • Vues Magnifiques : Tout au long du trek, tu verras des paysages incroyables. Des montagnes géantes aux champs verts, chaque endroit a quelque chose de spécial à offrir.

 

  • Lever de Soleil à Poon Hill : Grimper sur Poon Hill tôt le matin est vraiment génial. Tu verras le soleil se lever derrière les montagnes, et la vue d’en haut est tout simplement incroyable.

 

  • Découvrir Comment les Gens Vivent : Pendant le trek, tu passeras par des villages où les gens vivent de manière traditionnelle. C’est une chance de voir comment ils vivent, de goûter à leur nourriture et de partager de bons moments.
    Chaîne de l’Annapurna : L’une des vues les plus emblématiques de ce trek est la chaîne de montagnes Annapurna. Avec ses sommets majestueux et enneigés, c’est une image à couper le souffle que tu pourras admirer tout au long de ton voyage.

 

  • Mont. Dhaulagiri : Une autre montagne impressionnante que tu pourras voir est le Dhaulagiri. C’est l’une des montagnes les plus hautes du monde et son apparence imposante est vraiment impressionnante.

 

  • Mont Sacrét de Machapucharé : Surnommée la “Queue de Poisson” en raison de sa forme, le Machapuchare est une montagne unique et reconnaissable. Tu pourras la voir se profiler dans le ciel, ajoutant une touche spéciale à ton expérience.

 

  • Mont Nilgiri : La montagne Nilgiri est également un point de repère visible pendant le trek. Son sommet recouvert de neige est une vue mémorable.

 

  • Himalayas Enneigées : En général, tu auras l’occasion de voir beaucoup de montagnes enneigées de l’Himalaya. Leurs sommets brillent sous le soleil et créent un spectacle époustouflant.

 

  • Vues Panoramiques : En plus de ces montagnes spécifiques, tu auras des vues panoramiques sur les chaînes de montagnes tout autour. L’ensemble du paysage est une toile de fond magnifique pour ton aventure.

 

  • Lever de Soleil Magique : Ne manque pas les levers de soleil depuis des points d’observation comme Poon Hill. Voir les premiers rayons du soleil toucher les sommets des montagnes est une expérience vraiment magique.

 

  • Randonnée Pour Tous : Le trek est pour tout le monde, même ceux qui n’ont pas beaucoup d’expérience. Les chemins sont bien entretenus et les distances ne sont pas trop longues.

 

  • Être Proche de la Nature : Pendant le trek, tu seras loin du bruit de la ville. Marcher dans les forêts et les montagnes te permettra de te sentir calme et heureux.

 

  • Rencontrer des Gens Locaux : Tu pourras parler aux habitants locaux, comme les Sherpas. C’est une belle occasion d’apprendre sur leur vie et leur culture.

 

  • Se Dépasser : Chaque jour, tu auras des défis, mais quand tu les surmontes, la vue et le sentiment de réussite valent vraiment le coup.

 

  • Faire des Souvenirs en Famille : Si tu fais le trek en famille, ce sera une occasion géniale pour créer des souvenirs spéciaux ensemble.

Itinéraire de Rhododendron Trek à Ghorepani

Jour 01 : Arrivée à Katmandou ou rencontre à votre hôtel à Thamel.
À votre arrivée à Katmandou ou lors de notre rencontre à votre hôtel à Thamel, nous vous accueillerons chaleureusement et vous donnerons toutes les informations nécessaires pour votre aventure à venir.

Jour 02 : Voyage en bus touristique de Katmandou à Pokhara.
Aujourd’hui, vous prendrez un bus touristique depuis Katmandou en direction de Pokhara. Une fois arrivé à Pokhara, vous vous installerez dans un hôtel au bord du lac. Profitez de la vue magnifique et du calme environnant.

Jour 03 : Voyage de l’hôtel à Pokhara à Ghandruk en Jeep.
Depuis votre hôtel à Pokhara, vous prendrez la route en direction de Ghandruk. Cette charmante ville offre un aperçu de la culture locale et des vues spectaculaires sur les montagnes.

Jour 04 : Randonnée de Ghandruk à Tadapani.
Votre journée commencera par une randonnée de Ghandruk à Tadapani. Le sentier vous mènera à travers des paysages pittoresques et des forêts verdoyantes.

Jour 05 : Randonnée à Dobato depuis Tadapani.
Au départ de Tadapani, vous entreprendrez une randonnée jusqu’à Dobato. Les vues panoramiques et les sentiers sinueux rendront cette étape mémorable.

Jour 06 : Randonnée à Ghorepani.
Aujourd’hui, votre destination est Ghorepani. Cette étape vous rapprochera des montagnes et vous fera passer à travers des villages pittoresques.

Jour 07 : Randonnée au Camp de la Jungle via Mohare Danda.
Votre randonnée vous conduira au Camp de la Jungle via Mohare Danda. Profitez des vues imprenables depuis le sommet et de l’ambiance unique du campement.

Jour 08 : Randonnée jusqu’à Hille.
La prochaine étape de votre aventure vous mènera à Hille. Le sentier alternera entre montées et descentes, offrant une variété de paysages.

Jour 09 : Voyage de Hille à Pokhara. Enregistrement à l’hôtel.
De Hille, vous prendrez la route de retour vers Pokhara. Une fois de retour à Pokhara, vous vous enregistrerez à l’hôtel pour vous reposer et vous ressourcer.

Jour 10 : Visite en ville de Pokhara.
Aujourd’hui, explorez les merveilles de Pokhara. Visitez des sites emblématiques tels que le lac Phewa, Stupa de la Paix modiale, La grôte de Gupteswara, Le camp de tibétain et profitez de la beauté naturelle qui vous entoure.

Jour 11 : Trasfer de Pokhara à Katmandou.
Vous quitterez Pokhara et prendrez la route de retour vers Katmandou, où vous pourrez vous détendre et vous remémorer toutes les expériences incroyables que vous avez vécues.

Jour 12 : Visite dans la vallée de katmandou.
Profitez d’une journée de visites à Katmandou: Swayambhunath, Boudhanatha et Pashupatinath, qui sont les sites historiques et culturels qui reflètent la richesse de cette ville fascinante.

Jour 13 : Départ final de Katmandou pour votre prochaine destination.
C’est le jour du départ final de Katmandou vers votre prochaine destination. Nous espérons que cette aventure laissera des souvenirs durables et des sourires sur vos visages.


Prix du Rhododendron Trek à Ghorepani

Le prix du trek des Rhododendrons à Ghorepani peut varier en fonction de différents facteurs tels que la durée du trek, les services inclus et le type d’hébergement. Voici un aperçu des éléments à prendre en compte en termes de coûts pour ce trek sauf le prix des permis de trekking-

  • Repas jour par jour : Le coût des repas pendant le trek peut varier. En moyenne, vous pouvez vous attendre à payer environ 15 à 25 dollars par jour pour les repas. Cela peut comprendre le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.

 

  • Hébergement à Katmandou et à Pokhara : À Katmandou et à Pokhara, vous trouverez une gamme d’options d’hébergement allant des auberges bon marché aux hôtels plus luxueux. Les prix varient en fonction du niveau de confort que vous recherchez.

 

  • Hébergement pendant le trek : Pendant le trek, vous séjournerez dans des lodges ou des maisons d’hôtes le long du chemin. Les prix varient en fonction du niveau de confort et des services fournis. En moyenne, le coût de l’hébergement dans ces endroits est d’environ 15 à 30 dollars par nuit.

 

  • Pourboires aux guides et porteurs : Il est courant de donner un pourboire aux guides et aux porteurs à la fin du trek. Le montant dépend de votre satisfaction par rapport à leurs services, mais en général, il est recommandé de donner environ 10% à 15% du coût total du trek en pourboire. Mais, dès que vous donnez de plus, ils seraient plus de contents!

Il est important de noter que les coûts mentionnés sont approximatifs et peuvent varier en fonction de divers facteurs. Il est recommandé de discuter des coûts détaillés avec une agence de trekking locale avant de partir, afin d’avoir une idée claire de ce qui est inclus dans le prix et de budgétiser en conséquence.


Permit du Rhododendron Trek à Ghorepani

Les permis nécessaires pour le Rhododendron Trek à Ghorepani sont les suivants :

  • Permis de la Zone de Conservation de l’Annapurna (ACAP) : Le permis ACAP est obligatoire pour entrer dans la Zone de Conservation de l’Annapurna. Il coûte 30 USD par personne. Ce permis contribue à la préservation et à l’entretien de l’environnement naturel, de la faune et des communautés locales de la région.
  • Permis du Système de Gestion des Informations des Randonneurs (TIMS) : Le permis TIMS est requis pour la randonnée dans la région de l’Annapurna. Il coûte 20 USD par personne. Ce permis permet d’enregistrer et de surveiller les déplacements des randonneurs pour assurer leur sécurité.

Ces deux permis sont essentiels pour garantir que vous avez une expérience de randonnée sûre et responsable, tout en contribuant aux efforts de conservation de la région. Il est important d’obtenir ces permis avant de commencer votre trek. Pour cela, vous devez passer par une agence de trek locale – Glacier Family Treks & Expéditon et vous pouvez généralement les obtenir auprès d’agences autorisées.


Guide de Rhododendron Trek à Ghorepani

Un guide népalais pour le trek des Rhododendrons à Ghorepani sera comme votre ami expert pour vous accompagner pendant cette belle aventure. Voici pourquoi il est important d’avoir un guide avec vous :

  • Connaissance de la région : Votre guide népalais connaît très bien les endroits que vous allez traverser, les fleurs, les animaux et l’histoire de la région. Ils vous raconteront des choses intéressantes tout au long du chemin.

 

  • Vous montrer le chemin : Parfois, les chemins de randonnée peuvent être un peu compliqués, surtout en montagne. Votre guide saura toujours où aller, donc vous n’aurez pas à vous inquiéter de vous perdre.

 

  • Apprendre la culture : Le Népal a beaucoup de gens différents avec leurs propres coutumes. Votre guide vous aidera à parler avec les locaux et à en savoir plus sur leur façon de vivre.

 

  • Rester en sécurité : La montagne peut être difficile parfois. Votre guide sait comment rester en sécurité en haute altitude et quand le temps change. Ils prendront soin de vous et vous aideront à rester en bonne santé.

 

  • Aider avec les choses pratiques : Votre guide s’occupera de choses comme trouver un endroit où dormir, commander de la nourriture et obtenir les papiers nécessaires. Cela vous laissera profiter du trek sans avoir à vous soucier des détails.

 

  • Donner du courage : Parfois, la marche peut être difficile, mais votre guide sera là pour vous encourager et vous aider à continuer. Ils seront là pour vous soutenir quand vous en aurez besoin.

 

  • Parler la langue : Votre guide parle les langues du Népal et l’anglais, donc il pourra vous aider à parler aux locaux et à poser des questions sur ce que vous voyez.

 

  • Aller à votre rythme : Votre guide s’adaptera à la façon dont vous marchez et ce que vous voulez faire. Si vous voulez ralentir ou prendre des pauses, c’est d’accord.

En embauchant un guide népalais, votre expérience de trekking sera plus riche et plus facile. Ils vous montreront les endroits spéciaux, vous aideront à comprendre la culture et vous garderont en sécurité. Cela vous permettra de profiter au maximum de votre voyage et de la beauté de la montagne.


Porteur de Rhododendron Trek à Ghorepani

Prendre un porteur pour le trek des Rhododendrons à Ghorepani peut être une bonne idée si vous voulez voyager plus facilement. Le porteur peut porter votre sac à dos, ce qui vous rendra la marche plus confortable et agréable. Voici pourquoi cela peut être utile :

Avantages de prendre un porteur – 

Moins de poids à porter : Le porteur transportera votre sac, ce qui vous permettra de marcher sans être fatigué par le poids.

Profiter du paysage : Vous pourrez vous concentrer sur les belles vues des Rhododendrons et de la région, sans vous soucier du sac.

Moins de fatigue : Marcher avec un sac lourd peut être fatigant, surtout en altitude. Le porteur vous aidera à marcher plus facilement.

Apprendre de la région : Les porteurs sont souvent locaux, alors ils peuvent vous parler de la culture et de la vie dans la région.

Coût d’un porteur : Le coût d’un porteur varie, mais en général, cela peut coûter environ 15 à 25 dollars par jour. Cela comprend leur salaire, la nourriture et l’endroit où dormir.

Cependant, il est important de traiter les porteurs avec respect et de s’assurer qu’ils sont payés équitablement. Avant de partir, parlez du coût et des détails avec une agence de trekking ou directement avec le porteur. D’avoir un porteur peut rendre votre trek plus confortable. Vous pourrez marcher plus légèrement et profiter davantage du voyage.

Notre Trek proposé-

 

 


QDF de Rhododendron Trek à Ghorepani

 

Q01: Qu’est-ce que le trek des Rhododendrons à Ghorepani ?
R01: Le trek des Rhododendrons à Ghorepani est une randonnée populaire dans la région de l’Annapurna au Népal, célèbre pour ses magnifiques vues sur les montagnes et ses forêts de rhododendrons en fleurs.


Q02: Où se trouve Ghorepani ?

R02: Ghorepani est situé dans la région de l’Annapurna, au Népal, et c’est le point de départ du trek des Rhododendrons.


Q03: Quelle est la meilleure période pour faire ce trek ?
R03: Les meilleures périodes pour le trek des Rhododendrons à Ghorepani sont le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre à novembre) lorsque le temps est favorable et les rhododendrons sont en fleurs.


Q04: Combien de jours dure le trek ?
R04: Le trek des Rhododendrons à Ghorepani dure généralement de 4 à 6 jours, en fonction de l’itinéraire choisi et de votre rythme de marche.


Q05: Quels permis sont nécessaires pour ce trek ?
R05: Vous aurez besoin de l’ACAP (Annapurna Conservation Area Permit) et de la carte TIMS (Trekkers’ Information Management System) pour entreprendre ce trek.


Q06: Comment se fait le trajet jusqu’au point de départ du trek ?
R06: Le point de départ du trek est Nayapul, accessible en voiture ou en bus depuis Pokhara.


Q07: Quelles sont les vues que l’on peut voir pendant le trek ?
R07: Pendant le trek, vous pourrez admirer les sommets de l’Annapurna et du Dhaulagiri, ainsi que des vallées verdoyantes et des forêts de rhododendrons en fleurs.


Q08: Les débutants peuvent-ils faire ce trek ?
R08: Oui, le trek des Rhododendrons à Ghorepani est adapté aux débutants en trekking, mais une bonne condition physique est recommandée.


Q09: Quel est le niveau de difficulté de ce trek ?
R09: Le trek est considéré comme modéré en termes de difficulté, avec des montées et des descentes régulières.


Q10: À quoi ressemble l’hébergement pendant le trek ?
R10: Pendant le trek, vous séjournerez dans des lodges et des maisons d’hôtes le long du chemin. Les installations sont simples mais confortables.


Q11: Dois-je embaucher un guide et un porteur ?
R11: Engager un guide et/ou un porteur dépend de votre préférence. Ils peuvent faciliter votre voyage en vous montrant le chemin, en portant vos affaires et en vous fournissant des informations locales.


Q12: Y a-t-il des possibilités de recharger les appareils électroniques ?
R12: Oui, la plupart des lodges le long du trek ont des prises pour recharger vos appareils électroniques, moyennant un supplément.


Q13: Quelle est la distance totale du trek ?
R13: La distance totale du trek varie en fonction de l’itinéraire, mais elle est généralement d’environ 30 à 40 kilomètres.


Q14: Ai-je besoin d’une assurance pour ce trek ?
R14: Oui, il est fortement recommandé d’avoir une assurance voyage couvrant les urgences médicales et les événements imprévus.


Q15: Comment se passe la nourriture pendant le trek ?
R15: Les lodges proposent des repas variés, notamment des plats népalais et internationaux. Les repas sont généralement inclus dans le forfait de trek.


Q16: Faut-il apporter son propre équipement de trekking ?
R16: Vous devriez apporter votre propre équipement de base, mais si vous n’avez pas tout le nécessaire, vous pouvez également louer certains articles à Pokhara.


Q17: Y a-t-il des risques d’altitude pendant le trek ?
R17: Bien que Ghorepani ne soit pas à une altitude très élevée, il est possible de ressentir les effets de l’altitude. Il est important de prendre votre temps et de vous acclimater correctement.


Q18: Peut-on trouver des distributeurs automatiques d’argent le long du chemin ?
R18: Les distributeurs automatiques d’argent ne sont généralement pas disponibles le long du chemin. Assurez-vous d’avoir suffisamment d’argent en espèces avant de commencer le trek.


Q19: Le trek peut-il être personnalisé en fonction de mes préférences ?
R19: Oui, vous pouvez personnaliser la durée et l’itinéraire du trek en fonction de vos préférences. Parlez-en à votre agence de trekking.


Q20: Comment se passe le retour depuis Ghorepani ?
R20: Après avoir atteint Ghorepani, vous pouvez revenir à Pokhara par le même itinéraire ou en suivant d’autres sentiers.


Q21: Les téléphones portables ont-ils une réception pendant le trek ?
R21: La réception du téléphone portable peut être limitée pendant certaines parties du trek, mais elle est généralement disponible dans les lodges.


Q22: Quelle est la température moyenne pendant le trek ?
R22: Les températures varient en fonction de la saison. Pendant le printemps et l’automne, les températures diurnes sont généralement agréables, tandis que les nuits peuvent être fraîches.


Q23: Quelles langues sont parlées dans la région ?
R23: Les langues népalaises comme le népalais et le gurung sont couramment parlées. L’anglais est également compris dans les lodges et par les guides.


Q24: Puis-je prendre des photos pendant le trek ?
R24: Oui, vous pouvez prendre des photos pendant le trek pour capturer les magnifiques paysages et les moments spéciaux.


Q25: Les sacs de couchage sont-ils nécessaires pendant le trek ?
R25: Oui, il est recommandé d’apporter un sac de couchage car les nuits peuvent être froides, même dans les lodges.


Q26: Y a-t-il des frais d’entrée dans la zone de conservation de l’Annapurna ?
R26: Oui, vous devrez payer des frais pour l’ACAP (Annapurna Conservation Area Permit) pour entrer dans la zone.


Q27: Puis-je obtenir de l’eau potable pendant le trek ?
R27: Oui, vous pouvez acheter de l’eau minérale en bouteille dans les lodges. Cependant, pour réduire les déchets plastiques, il est recommandé d’utiliser des systèmes de purification d’eau.


Q28: Les insectes sont-ils un problème pendant le trek ?
R28: Les insectes peuvent être présents, surtout dans les zones de forêt. Il est recommandé d’apporter un répulsif anti-insectes.


Q29: Y a-t-il des stations de recharge pour les cartes TIMS et l’ACAP le long du chemin ?
R29: Non, les stations de recharge pour les permis ne sont généralement pas disponibles le long du chemin. Assurez-vous de les obtenir avant de commencer le trek.


Pour plus d’informations et de détails supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter :

WhatsApp : +9779818727219 (Dilu Rai)

Email : info@glacierfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expédition

Mustang Trek en Famille

Mustang Trek en Famille

Partez à l’aventure avec votre famille grâce à notre passionnant Mustang Trek en Famille ! Cette expérience unique offre à votre famille l’occasion exceptionnelle de découvrir ensemble les merveilles naturelles et culturelles de la région de Mustang. Le Mustang Trek en Famille est conçu pour les aventuriers de tous âges, offrant des moments inoubliables à chaque membre de la famille pendant la Randonnée au Mustang-Haut en famille!

Lors du Mustang Trek en Famille, chaque journée est remplie d’émerveillement et d’exploration. Les sentiers ancestraux du Mustang Trek en Famille vous guideront à travers des paysages à couper le souffle. Votre famille aura la chance d’admirer les sommets majestueux de l’Himalaya tout en créant des souvenirs qui dureront toute une vie.

Notre équipe dévouée est là pour rendre votre Mustang Trek en Famille aussi fluide que possible. Des guides expérimentés assureront la sécurité de votre famille tout en partageant des anecdotes captivantes sur la culture et l’histoire locales à chaque étape du parcours. Les hébergements soigneusement sélectionnés offriront confort et repos bien mérité après chaque journée d’aventure Mustang Trek en Famille.

Laissez-vous émerveiller par les villages pittoresques que vous traverserez lors du Mustang Trek en Famille. Rencontrez les habitants chaleureux et découvrez leurs traditions uniques. Le Mustang Trek en Famille vous offre une opportunité rare de plonger dans la vie quotidienne de cette région fascinante.

Les moments passés ensemble lors du Mustang Trek en Famille renforceront les liens familiaux et créeront des souvenirs partagés qui dureront toute une vie. Vous et votre famille pourrez célébrer chaque étape de cette incroyable aventure Mustang Trek en Famille et en garder des souvenirs impérissables.

Réservez dès maintenant votre place pour le Mustang Trek en Famille et préparez-vous à une expérience qui restera gravée dans les cœurs et les esprits de chaque membre de votre famille. Ne manquez pas l’opportunité de vivre le Mustang Trek en Famille et de créer des souvenirs inestimables ensemble!

mustang trek en famille


Durée de Mustang Trek en Famille

La durée du Mustang Trek en Famille dépendra du parcours que vous choisissez et du rythme de marche de votre groupe. En général, les itinéraires de trekking au Mustang peuvent varier de 7 à 15 jours. Cela comprend le temps de marche quotidienne ainsi que les jours nécessaires pour l’aller-retour depuis la ville de départ.

Lors de la planification de votre Mustang Trek en Famille, il est important de tenir compte de plusieurs facteurs tels que le niveau de condition physique de chaque membre de la famille, l’altitude, les pauses nécessaires et les jours de repos éventuels. Il est recommandé de choisir un itinéraire adapté aux capacités de chaque membre de la famille, afin que tout le monde puisse profiter de l’expérience en toute sécurité et confort.

Avant de réserver votre Mustang Trek en Famille, il est conseillé de discuter avec les organisateurs du trek ou les agences de voyage pour déterminer la durée optimale en fonction d’une préférence etd’un  besoins de votre famille. Cela vous permettra de choisir un itinéraire qui convient le mieux à votre groupe et qui garantit une expérience enrichissante pour tous.


Itinéraire de Mustang Trek en Famille

Jour 01: Arrivée à Katmandou et transfert à votre hôtel.

À votre arrivée à l’aéroport international de Katmandou, notre équipe vous accueillera chaleureusement et vous conduira à votre hôtel. Profitez du reste de la journée pour vous détendre et vous acclimater à l’atmosphère unique de la ville.

Jour 02: Préparation des permis spéciaux.

Aujourd’hui, nous nous occuperons des formalités administratives nécessaires pour le trek. Notre équipe vous assistera dans l’obtention des permis spéciaux requis pour entrer dans la région de Mustang. Profitez également de l’occasion pour explorer davantage Katmandou et ses attractions culturelles.

Jour 03: Conduite vers Pokhara – Transfert à l’hôtel (7-8 heures de route).

Nous quitterons Katmandou en voiture pour rejoindre la magnifique ville de Pokhara. Le trajet vous offrira des vues panoramiques sur les montagnes et les paysages pittoresques. Une fois arrivés à Pokhara, vous serez conduits à votre hôtel. Profitez du reste de la journée pour vous détendre au bord du lac Phewa ou explorer les marchés locaux.

Jour 04: Conduite vers Jomsom – Visite de Kagbeni en Jeep (même jour).

Nous prendrons une route pittoresque en voiture jusqu’à Jomsom, une ville située dans la région de Mustang. De là, nous continuerons en jeep vers Kagbeni, un charmant village chargé d’histoire et de culture. Vous aurez l’occasion de vous imprégner de l’ambiance unique de Kagbeni et de découvrir son architecture traditionnelle.

Jour 05: Début du trek de Mustang – Jomsom à Kagbeni.

Votre aventure de trekking commence aujourd’hui! De Jomsom, vous marcherez jusqu’à Kagbeni, en longeant la rivière Kali Gandaki. Vous découvrirez des paysages désertiques impressionnants, des monastères bouddhistes et l’architecture distinctive de la région. Nuit en lodge à Kagbeni.

Jour 06: Kagbeni à Chele.

Vous quitterez Kagbeni et marcherez vers Chele aujourd’hui. Le sentier vous conduira à travers des formations rocheuses fascinantes et des villages authentiques. Vous commencerez à ressentir l’atmosphère unique du trek dans la région de Mustang. Nuit en lodge à Chele.

Jour 07: De Chele à Syangboche.

Aujourd’hui, vous poursuivrez votre trek vers Syangboche. Vous traverserez des passages de montagne offrant des vues panoramiques à couper le souffle sur les paysages environnants. Profitez de l’air frais de la montagne et de la sérénité de la nature. Nuit en lodge à Syangboche.

Jour 08: De Syangboche à Charang.

En route vers Charang, vous passerez par des villages pittoresques et des champs de cultures locales. Vous aurez l’occasion d’explorer le monastère de Charang, un joyau culturel de la région. Imprégnez-vous de l’histoire et de la spiritualité qui règnent dans cet endroit unique. Nuit en lodge à Charang.

Jour 09: De Charang à Lo Manthang.

L’étape d’aujourd’hui vous conduira à Lo Manthang, la perle du Mustang. Cette ville ancienne est riche en culture, en histoire et en architecture. Vous serez émerveillés par les murs du palais royal, les ruelles étroites et les monastères emblématiques. Nuit en lodge à Lo Manthang.

Jour 10: Journée de découverte à Lo Manthang.

Profitez d’une journée de repos à Lo Manthang pour explorer les environs. Visitez les monastères locaux, découvrez le mode de vie des habitants et prenez le temps d’apprécier l’atmosphère unique de cette ville mystique. Nuit en lodge à Lo Manthang.

Jour 11: De Lo Manthang à Drakmar.

Vous quitterez Lo Manthang pour vous rendre à Drakmar. Le sentier vous offrira des vues panoramiques et vous passerez par des formations rocheuses impressionnantes. Profitez de cette journée de trekking pour créer des souvenirs inoubliables en famille. Nuit en lodge à Drakmar.

Jour 12: De Drakmar à Ghiling.

Continuez votre descente vers Ghiling. Vous traverserez des paysages variés, des champs cultivés et des villages pittoresques. Profitez de la quiétude de ces lieux et laissez-vous inspirer par la beauté naturelle de la région. Nuit en lodge à Ghiling.

Jour 13: De Ghiling à Chhuksang.

Le dernier jour de trekking vous ramènera à Chhuksang. Revivez les souvenirs de votre incroyable aventure en admirant une dernière fois les paysages du Mustang. Célébrez la réussite de votre trek en famille lors de votre dernière nuit en lodge à Chhuksang.

Jour 14: Conduite de retour à Jomsom.

Aujourd’hui, vous quitterez les sentiers de trekking et retournerez à Jomsom en jeep. Profitez du trajet pour vous remémorer vos moments de trekking et pour apprécier une dernière fois les vues magnifiques.

Jour 15: Retour à Pokhara et soirée de célébration.

De Jomsom, vous prendrez un vol pour retourner à Pokhara. Profitez du reste de la journée pour vous détendre à Pokhara et célébrer le succès de votre Mustang Trek en Famille lors d’une soirée spéciale.

Jour 16: Retour à Katmandou.

Vous retournerez à Katmandou en voiture ou en avion, en fonction de vos préférences. Profitez du voyage pour revivre les moments forts de votre aventure et pour vous remémorer les paysages majestueux du Mustang.

Jour 17: Temps libre à Katmandou et départ.

Profitez de votre dernière journée à Katmandou pour faire des achats de souvenirs, explorer davantage la ville ou simplement vous détendre à votre hôtel. En fonction de votre heure de départ, notre équipe vous accompagnera à l’aéroport pour votre vol de retour.

Votre Mustang Trek en Famille prendra fin avec des souvenirs précieux, des liens renforcés et des expériences partagées qui resteront gravées dans les mémoires de chaque membre de la famille.


Points considérés de Mustang Trek e Famille

Acclimatation et Préparation: Assurez-vous que tous les membres de votre famille sont bien acclimatés à l’altitude. Prenez le temps de vous reposer à Katmandou et Pokhara pour minimiser le risque de mal des montagnes pendant le trek.

Equipment: Assurez-vous d’avoir l’équipement de trekking approprié, y compris des vêtements chauds, des chaussures de trekking robustes et un sac à dos confortable. N’oubliez pas d’emporter des médicaments et des articles essentiels.

Guides et Porteurs: Engager des guides locaux et des porteurs peut faciliter le trek et alléger le fardeau pour votre famille. Ils peuvent également fournir des informations sur la région et la culture locale.

Santé : Assurez-vous d’avoir une assurance voyage qui couvre les éventuels problèmes de santé. Consultez votre médecin avant le voyage pour obtenir des conseils sur les vaccinations et les précautions à prendre.

Respect de la Culture: La région de Mustang est riche en culture bouddhiste. Respectez les coutumes locales, les lieux de culte et les traditions. Demandez unefois la permission quand vous prenez des photos des habitants.

Enfants et Sécurité: Si vous voyagez avec des enfants, assurez-vous de choisir un rythme de marche qui convient à tous, et veillez à leur sécurité en tout temps. Les enfants peuvent avoir besoin de temps pour s’adapter à l’altitude et aux conditions de trekking.

Environnement: Respectez l’environnement naturel en emportant tous vos déchets et en minimisant l’utilisation de plastique. Essayez de préserer de la beauté naturelle de la région de Mustag Haut.

Permis: Assurez-vous que tous les permis nécessaires sont correctement obtenus. Votre agence de trekking devrait gérer ces formalités pour vous.

Communication: Gardez une méthode de communication fiable, comme un téléphone satellite ou une radio, en cas d’urgence.

Flexibilité: Soyez prêt à adapter l’itinéraire en fonction des conditions météorologiques et de l’état de santé de votre famille.

En suivant ces conseils et en étant bien préparé, votre Mustang Trek en famille devrait être une expérience inoubliable, pleine d’aventures, de découvertes culturelles et de moments précieux partagés ensemble.


Permis de Mustang Trek en Famille

Pour entreprendre le Mustang Trek en Famille, vous devrez vous assurer d’obtenir les permis nécessaires et de prendre les dispositions appropriées pour votre sécurité et celle de votre groupe. Voici les détails des permis et des assurances dont vous aurez besoin :

Permis spécial de Mustang Haut (Upper Mustang Restricted Area Permit) :
Le Mustang est une région protégée et nécessite un permis spécial pour y entrer. Le permis spécial de Mustang Haut est obligatoire pour les visiteurs qui souhaitent explorer cette région. Il est délivré par le gouvernement népalais et vise à préserver la culture et l’environnement uniques de la région.


Prix du Permis de Mustang Haut : Le prix du permis peut varier en fonction de la saison. Les tarifs sont généralement plus élevés pendant la haute saison touristique (septembre à novembre). En 2021, le coût du permis variait autour de 500 USD par personne pour les dix premiers jours et 50 USD par jour supplémentaire.
Permis de l’ACAP (Annapurna Conservation Area Permit) :
L’ACAP est un permis obligatoire pour entrer dans la région de l’Annapurna, qui englobe une partie du trekking vers le Mustang. Ce permis vise à soutenir la conservation et la protection de la région.


Prix du Permis de l’ACAP : Le coût du permis de l’ACAP varie en fonction de la nationalité. Pour les visiteurs étrangers, le coût était généralement d’environ 30 USD par personne.
Assurance locale du guide et du porteur : Lorsque vous engagez un guide et/ou un porteur pour le trek, il est essentiel de vous assurer qu’ils sont couverts par une assurance. Cette assurance locale couvre généralement les soins médicaux et autres dépenses en cas d’urgence pendant le trek.


Assurez-vous de vérifier les prix et les conditions actuels des permis et de l’assurance avec nous – Glacier Family Treks & Expédition. Il est conseillé de traiter ces questions avant le début de votre trek pour vous assurer une expérience en toute sécurité et conforme aux réglementations locales.

Pour savoir plus, contactez-nous par notre WhatsApp: +9779818727218, Email: info@glacierfamilytreks.com


Meilleure saison de Trek en Famille au Mustang

La meilleure saison pour entreprendre le Mustang Trek en Famille est généralement pendant les saisons de pré et post-mousson, lorsque les conditions météorologiques sont plus favorables et les paysages sont magnifiques.

Les deux périodes recommandées- 

  1. Automne (septembre à novembre) : C’est la saison la plus populaire pour le trekking au Népal, y compris dans la région de Mustang. Les températures sont agréables, les jours sont ensoleillés et les nuits ne sont pas trop froides. Les paysages sont clairs et offrent une vue imprenable sur les montagnes et les vallées. C’est également une période où les festivités locales ont lieu, vous permettant de vivre la culture népalaise authentique.
  2. Printemps (mars à mai) : Cette saison est une autre excellente option pour le trek en famille dans le Mustang. Les températures commencent à se réchauffer, la nature reprend vie avec la floraison des fleurs sauvages, et les jours sont ensoleillés. Les conditions météorologiques sont stables, ce qui rend le trek plus agréable. Cependant, cette période peut être un peu plus fréquentée que l’automne en raison de la beauté du paysage printanier.

 

Randonnée au Mustang-Haut

Randonnée au Mustang-Haut

Randonnée au Mustang-Haut” vous offre une expérience de voyage unique, où le mot “Mustang-Haut” se révèle être la clé de voûte de cette aventure exceptionnelle. Niché dans les confins majestueux de la chaîne de l’Himalaya, le Mustang-Haut se présente comme un véritable joyau de la nature, et chaque étape de cette randonnée est imprégnée de son essence.

Votre périple au Mustang-Haut vous emmène à travers des paysages d’une beauté incommensurable. Les sommets enneigés, les vallées luxuriantes, et les rivières tumultueuses se conjuguent pour créer une toile de fond pittoresque à chaque pas que vous faites. Chaque panorama est une célébration de la grandeur du Mustang-Haut, un témoignage vivant de la splendeur naturelle qui s’étend à perte de vue.

L’aventure au Mustang-Haut ne se limite pas seulement à l’environnement. Les habitants locaux, avec leur hospitalité chaleureuse et leurs traditions séculaires, ajoutent une dimension humaine à votre expérience. À chaque village que vous traversez, vous découvrez des coutumes uniques, des récits fascinants et une culture profondément enracinée dans les racines du Mustang-Haut. Ces rencontres authentiques avec les habitants vous permettent de vous immerger pleinement dans le tissu même de la région.


La randonnée au Mustang-Haut est un voyage de découverte, où chaque pas que vous prenez est guidé par le désir de dévoiler les merveilles cachées de cette terre magnifique. Chaque recoin que vous explorez vous rapproche davantage de la nature sauvage du Mustang-Haut, révélant ses secrets et sa beauté captivante. Chaque moment passé dans cet environnement exceptionnel est une occasion de se connecter avec la nature de manière profonde et significative.

Lorsque vous parcourez les sentiers du Mustang-Haut, le mot “Mustang-Haut” devient bien plus qu’un simple nom géographique. Il devient le fil conducteur qui vous relie à l’âme même de cette terre. Chaque pas que vous faites, chaque respiration que vous prenez, est une célébration de cette région extraordinaire. Le Mustang-Haut devient une partie de vous, et vous laissez une empreinte indélébile dans ses paysages et dans votre cœur.

En fin de compte, “Randonnée au Mustang-Haut” est bien plus qu’une simple aventure de plein air. C’est une quête de compréhension et de connexion, une opportunité de se perdre dans la beauté du monde naturel et de se retrouver en même temps. Alors, enfilez vos chaussures de randonnée, préparez votre esprit à l’émerveillement, et laissez le Mustang-Haut vous guider vers une aventure inoubliable, où chaque instant est une célébration du mot magique : Mustang-Haut.

randonnée au mustang
Végétation du Mustang Haut

l’histoire de Mustang-Haut

L’histoire du Mustang-Haut est une épopée riche en culture, en traditions et en aventures, nichée dans les hauteurs majestueuses de la chaîne de l’Himalaya. Voici un bref aperçu de cette histoire fascinante :

Le Mustang-Haut, également connu sous le nom de “Royaume interdit de Mustang”, est une région située dans le nord-ouest du Népal, le long de la frontière tibétaine. Historiquement, le Mustang-Haut a été un carrefour culturel et commercial vital entre l’Inde et le Tibet, servant de point de passage pour les caravanes commerciales chargées de sel, de laine et d’autres marchandises précieuses. Cette position stratégique a façonné l’histoire de la région en permettant l’échange de connaissances et de coutumes entre les cultures tibétaine, népalaise et indienne. Le Mustang-Haut a une histoire ancienne et mystique, avec des racines remontant à l’ère pré-bouddhiste. La région a été habitée par des peuples tibétains et a développé sa propre identité culturelle unique au fil des siècles. L’influence du bouddhisme tibétain a été profonde et durable dans la région, marquant son architecture, sa spiritualité et ses coutumes.


Un élément marquant de l’histoire du Mustang-Haut est le statut de royaume autonome qu’il a maintenu pendant de nombreuses années. Jusqu’en 2008, le Mustang-Haut était gouverné par un roi, et la région était relativement isolée du reste du Népal en raison de sa géographie accidentée et de sa proximité avec le Tibet. Cela a contribué à préserver ses traditions et son patrimoine culturel uniques. La nature isolée du Mustang-Haut a également suscité un intérêt croissant pour les voyageurs et les chercheurs qui cherchaient à découvrir ses secrets cachés. Sa beauté pittoresque, ses monastères perchés en haut de falaises et ses villages   anciens ont attiré l’attention du monde extérieur.

Avec l’ouverture progressive de la région aux voyageurs après 1992, le Mustang-Haut est devenu une destination prisée pour les randonneurs et les passionnés d’aventure. Les sentiers de randonnée à travers ses vallées et ses montagnes offrent une expérience immersive dans son paysage naturel et sa culture authentique.

En résumé, l’histoire du Mustang-Haut est celle d’un royaume montagneux enraciné dans la tradition, le bouddhisme tibétain et le commerce historique. Cette histoire continue de fasciner et d’inspirer ceux qui explorent ses terres, ses coutumes et sa beauté intemporelle.

randonnée au mustang
Mur de Dhakmar

Pourquoi le Mustang-Haut est connu?

Le Mustang-Haut est connu pour plusieurs raisons qui en font une destination spéciale et fascinante :

Paysages spectaculaires : La région du Mustang-Haut est située dans l’Himalaya népalais, offrant des panoramas époustouflants composés de montagnes majestueuses, de vallées profondes, de rivières tumultueuses et de formations géologiques uniques.

Culture et traditions : Le Mustang-Haut a une identité culturelle distincte influencée par le bouddhisme tibétain. Ses monastères anciens, ses peintures murales exquises et ses coutumes traditionnelles attirent les amateurs de culture et d’histoire.

Le Royaume interdit : Historiquement, le Mustang-Haut était un royaume autonome, souvent appelé le “Royaume interdit”, en raison de son isolement géographique et de ses restrictions d’accès pour les étrangers. Cela a ajouté une aura de mystère à la région.

Les sentiers de randonnée : Le Mustang-Haut est une destination de choix pour les randonneurs et les trekkeurs, offrant une variété de sentiers qui traversent des paysages variés, des villages pittoresques et des sites culturels importants.

Les grottes de Mustang : La région abrite des grottes taillées dans les falaises, certaines servant de retraites méditatives pour les moines bouddhistes, avec des fresques anciennes et des sculptures sculptées dans la roche.

Patrimoine bouddhiste : Le Mustang-Haut compte de nombreux monastères et sites religieux, dont le monastère de Lo Gekar, l’un des plus anciens du Népal, ainsi que des peintures murales et des sculptures artistiques qui illustrent l’histoire du bouddhisme tibétain.

Expérience immersive : En raison de son passé isolé et de son ouverture récente aux voyageurs, le Mustang-Haut offre une expérience immersive où les visiteurs peuvent interagir avec les habitants locaux, découvrir leur mode de vie et être témoins de la préservation des traditions ancestrales.

Photographie : Les paysages variés, les villages pittoresques et les caractéristiques géologiques uniques font du Mustang-Haut un paradis pour les photographes.

L’aspect historique : Le Mustang-Haut a une histoire riche en termes de commerce le long de la route de la soie, de la gouvernance royale et de l’influence tibétaine. Cette histoire intrigue les chercheurs et les amateurs d’histoire.

En résumé, le Mustang-Haut est connu pour son mélange captivant de beauté naturelle, de culture bouddhiste, d’histoire fascinante et de la sensation de découverte qu’il procure aux voyageurs qui osent s’y aventurer.

village du mustang haut
Village- Kagbeni

Monastère dans le Mustang-Haut

Le Mustang-Haut abrite plusieurs monastères emblématiques et historiques qui font partie intégrante de la culture bouddhiste de la région. Voici quelques-uns des monastères notables du Mustang-Haut :

Monastère de Lo Gekar (Ghar Gompa) : Considéré comme l’un des plus anciens monastères du Népal, le monastère de Lo Gekar est situé près du village de Ghami. Il est célèbre pour ses peintures murales et ses sculptures anciennes, et il joue un rôle important dans l’histoire du bouddhisme tibétain.

Monastère de Thubchen : Situé dans la ville de Lo Manthang, le monastère de Thubchen est un monastère bouddhiste impressionnant avec des peintures murales colorées et des sculptures détaillées. Il est un exemple magnifique de l’architecture et de l’art bouddhiste.

Monastère de Choser (Choser Cave Monastery) : Ce monastère est unique car il est partiellement construit à l’intérieur d’une grotte. Les visiteurs peuvent explorer les passages rocheux et découvrir les fresques anciennes et les statues bouddhistes qui ornent les murs.

Monastère de Samje (Samje Gompa) : Situé dans le village de Samje, ce monastère est un lieu de retraite et de méditation pour les moines bouddhistes. Il est réputé pour ses fresques murales colorées et son ambiance spirituelle.

Monastère de Niphu : Ce monastère est perché sur une colline surplombant la vallée de la rivière Kali Gandaki. Il offre une vue panoramique imprenable sur les montagnes environnantes et est un endroit paisible pour la méditation et la contemplation.

Monastère de Tangyud : Situé dans le village de Chhusang, le monastère de Tangyud est situé au sommet d’une colline et offre une vue imprenable sur la vallée. Il est célèbre pour son architecture unique et son cadre pittoresque.

Ces monastères ne sont que quelques exemples parmi de nombreux autres dans la région du Mustang-Haut. Chacun d’entre eux a sa propre histoire, son architecture distinctive et son importance culturelle dans le contexte du bouddhisme tibétain et de l’histoire locale. Les visiteurs ont l’occasion d’explorer ces lieux spirituels, d’admirer l’art religieux et de se connecter avec la sagesse ancienne qui les entoure.

paysage du mustang haut
Paysage du Mustang-Haut

Festival du Mustang-Haut

Le Mustang-Haut accueille plusieurs festivals colorés et significatifs qui reflètent la riche culture et les traditions de la région. Parmi les festivals les plus célèbres du Mustang-Haut, on peut citer :

Tiji Festival : Le Tiji Festival est l’un des festivals les plus importants du Mustang-Haut. Célébré au monastère de Lo Manthang, il est généralement tenu pendant trois jours entre avril et mai. Le festival commémore la victoire du bouddhisme sur les forces du mal et présente des danses masquées vibrantes, des prières et des rituels bouddhistes.

Yartung Festival : Le Yartung Festival est une célébration animée qui se tient en juillet ou en août. Il combine des courses de chevaux, des danses traditionnelles et des performances artistiques. Les villageois se rassemblent pour célébrer la fin de la saison des cultures et pour participer à des festivités festives.

Saga Dawa Festival : Célébré pendant le quatrième mois lunaire du calendrier tibétain, le Saga Dawa est un festival bouddhiste sacré qui commémore la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha. Les pèlerins et les villageois se rassemblent pour des cérémonies religieuses, des prières et des processions.

Mani Rimdu Festival : Bien que principalement célébré dans la région de Khumbu (Everest), le Mani Rimdu Festival est également observé dans le Mustang-Haut, en particulier au monastère de Thubchen. Ce festival coloré et sacré est associé au bouddhisme tibétain et comprend des danses masquées, des prières et des rituels.

Losar : Le Losar est le Nouvel An tibétain et est largement célébré dans tout le Mustang-Haut. Les festivités comprennent des cérémonies religieuses, des offrandes, des danses traditionnelles et des échanges de vœux de bonheur et de prospérité.

Ces festivals ne sont que quelques exemples parmi d’autres célébrations qui se déroulent dans le Mustang-Haut. Chaque festival offre une occasion unique de plonger dans la culture locale, de participer à des rituels anciens et de se joindre à la joie et à la ferveur des habitants de la région. Les festivals du Mustang-Haut sont non seulement des événements culturels, mais aussi des occasions spirituelles et communautaires qui apportent une vie vibrante à la région.


Meilleure saison de trek au Mustang-Haut

La meilleure saison pour entreprendre un trek au Mustang-Haut est généralement pendant les saisons intermédiaires, lorsque les conditions météorologiques sont plus favorables et les températures sont plus modérées. Les deux principales saisons recommandées pour le trek dans cette région sont le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre à novembre) :

Printemps (mars à mai) : Le printemps est l’une des périodes les plus populaires pour le trek au Mustang-Haut. Les températures commencent à se réchauffer, la neige fond lentement et les fleurs sauvages commencent à éclore, ajoutant une touche de couleur à l’environnement. Les journées sont généralement ensoleillées et agréables, ce qui en fait une période idéale pour la randonnée. Cependant, le printemps attire également plus de visiteurs, il est donc recommandé de réserver à l’avance.


Automne (septembre à novembre) : L’automne est une autre période favorable pour le trek au Mustang-Haut. Après la mousson, les montagnes sont nettoyées, offrant des vues panoramiques claires. Les températures sont douces et les précipitations sont rares, ce qui crée des conditions idéales pour la randonnée et la photographie. Comme pour le printemps, l’automne est une période populaire, alors il est conseillé de planifier à l’avance.


Les deux saisons offrent des paysages magnifiques, une visibilité dégagée sur les montagnes et des conditions de trekking agréables. Cependant, il est important de noter que les températures peuvent varier en altitude, et les nuits peuvent être froides, même pendant ces saisons. Il est recommandé de bien se préparer en termes d’équipement de trek et de vêtements adaptés.

En revanche, l’hiver (décembre à février) peut être extrêmement froid et les températures peuvent chuter bien en dessous de zéro, rendant le trekking difficile et potentiellement dangereux en raison des conditions météorologiques et de la neige abondante. L’été (juin à août) est également à éviter en raison de la mousson qui apporte des précipitations importantes et des routes boueuses et glissantes.

En résumé, le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour effectuer un trek au Mustang-Haut, offrant des conditions idéales pour explorer cette magnifique région tout en évitant les extrêmes de l’hiver et de l’été.

budhisme du mustang haut

Temperature du Mustang-Haut

Les températures au Mustang-Haut varient en fonction de la saison et de l’altitude. Étant situé en haute montagne dans l’Himalaya, le Mustang-Haut peut avoir des conditions météorologiques très contrastées. Voici une estimation générale des températures moyennes pour différentes saisons et altitudes :


Printemps (mars à mai) :

Basse altitude (villages plus bas) : Environ 10°C à 15°C le jour, pouvant descendre à 0°C à 5°C la nuit.

Haute altitude (villages plus élevés) : Les températures diurnes peuvent varier de 5°C à 10°C, tandis que les nuits peuvent chuter en dessous de zéro.


Été (juin à août) :

Les températures sont généralement plus douces pendant la journée, atteignant environ 15°C à 20°C dans les villages les plus bas.

Cependant, la mousson apporte des précipitations importantes, ce qui peut rendre les sentiers boueux et glissants. Les températures nocturnes restent fraîches.


Automne (septembre à novembre) :

Basse altitude : Les journées sont généralement ensoleillées avec des températures allant de 10°C à 20°C.

Haute altitude : Les températures diurnes varient de 5°C à 15°C, tandis que les nuits sont plus fraîches.

Hiver (décembre à février) :

Les températures en hiver peuvent être très froides, surtout en haute altitude.

Basse altitude : Les températures diurnes peuvent varier de 5°C à 10°C, mais les nuits peuvent descendre en dessous de zéro.

Haute altitude : Les températures diurnes peuvent être proches de zéro ou légèrement positives, tandis que les nuits sont nettement en dessous de zéro.

Il est important de noter que les températures réelles peuvent varier d’une année à l’autre et peuvent également être influencées par les conditions météorologiques spécifiques à chaque période. En raison des variations d’altitude le long des sentiers de trek, il est essentiel de s’assurer d’avoir des vêtements appropriés pour toutes les conditions, y compris des couches pour s’adapter aux changements de température tout au long de la journée.


La ville de Lo Manthang

La ville de Lo Manthang, située dans la région reculée du Mustang-Haut au Népal, est une destination qui évoque un voyage dans le temps. Entourée par les majestueuses montagnes de l’Himalaya, cette ville médiévale captive par son architecture ancienne et son ambiance historique. Ses ruelles étroites, ses murs de pisé et ses maisons traditionnelles créent une atmosphère de forteresse intemporelle. Au cœur de cette enclave se trouvent des monastères et des temples bouddhistes, témoins de la profonde connexion spirituelle de la région. Le célèbre monastère de Thubchen est un joyau de l’architecture et des rituels religieux, orné de peintures murales détaillées. Lo Manthang est également célèbre pour le Tiji Festival, une célébration vibrante qui attire des visiteurs du monde entier pour assister aux danses masquées et aux rituels sacrés. Bien qu’ouvert aux voyageurs depuis les années 1990, Lo Manthang conserve un air de mystère et d’authenticité grâce à ses traditions préservées et à ses vues panoramiques à couper le souffle. Une visite à cette ville unique offre non seulement un aperçu de la culture tibétaine et bouddhiste, mais aussi une expérience immersive dans l’histoire vivante du Mustang-Haut.


Les gens du Lo Manthang

Les habitants de Lo Manthang sont appelés les “Lobas”. Le terme “Loba” se réfère spécifiquement aux habitants de la région de Lo, qui englobe Lo Manthang et ses environs. Les Lobas sont un groupe ethnique et culturel distinct au sein de la population népalaise, ayant des liens étroits avec la culture tibétaine en raison de la proximité géographique et de l’influence historique du Tibet.

Les Lobas du Mustang-Haut ont préservé leurs traditions et leur mode de vie ancestraux malgré les changements modernes et l’ouverture progressive de la région au tourisme. Leur culture est fortement influencée par le bouddhisme tibétain, et ils sont réputés pour leur hospitalité chaleureuse envers les visiteurs. La vie quotidienne des Lobas est imprégnée de rituels religieux, de célébrations culturelles et d’une connexion profonde avec la terre et les montagnes qui les entourent.

Il est important de noter que le terme “Loba” est un terme collectif pour désigner les habitants de la région de Lo, mais comme partout, chaque individu peut avoir son propre nom personnel. Les Lobas sont également fiers de leur identité culturelle et de leur héritage, et leur mode de vie unique est une partie essentielle de l’expérience de visiteurs explorant Lo Manthang et ses environs.


Buddhisme au Mustang-Haut

L’histoire du bouddhisme au Mustang-Haut est profondément enracinée dans la région, remontant à plusieurs siècles. En raison de sa proximité géographique avec le Tibet et de son rôle de carrefour commercial historique le long de la route de la soie, le Mustang-Haut a été influencé par le bouddhisme tibétain et a développé une riche tradition bouddhiste. Voici un aperçu de l’histoire du bouddhisme dans cette région :

Influences tibétaines : En raison de sa proximité avec le Tibet, le Mustang-Haut a été fortement influencé par le bouddhisme tibétain dès ses débuts. Le bouddhisme tibétain, une branche du bouddhisme mahayana, a joué un rôle central dans la vie spirituelle et culturelle des habitants de la région. Les coutumes, les rituels, les pratiques religieuses et l’architecture des monastères reflètent l’influence du bouddhisme tibétain.


Les monastères et les gompas : Le Mustang-Haut est parsemé de monastères et de gompas (temples bouddhistes) qui ont servi de centres de culte, de méditation et d’étude. Ces structures religieuses anciennes sont ornées de peintures murales, de sculptures et d’objets sacrés qui racontent l’histoire du bouddhisme et enseignent les enseignements de Bouddha.

Monastère de Lo Gekar : L’un des monastères les plus anciens du Népal, le monastère de Lo Gekar, est situé dans le Mustang-Haut. Il a été fondé au VIIIe siècle par le grand maître tantrique Padmasambhava, également connu sous le nom de Guru Rinpoche. Le monastère est un symbole important de l’histoire bouddhiste de la région.


Préservation des traditions : En raison de son isolement géographique et de ses réglementations historiques, le Mustang-Haut a réussi à préserver de nombreuses traditions bouddhistes anciennes. Les rituels, les festivals et les célébrations religieuses continuent d’être observés, fournissant un lien continu avec l’histoire et la spiritualité.

Le bouddhisme dans la vie quotidienne : Le bouddhisme ne se limite pas aux monastères, mais imprègne également la vie quotidienne des habitants du Mustang-Haut. Les prières, les mantras et les offrandes font partie intégrante de leur quotidien, reflétant leur profonde spiritualité.


L’influence contemporaine : Avec l’ouverture progressive du Mustang-Haut au tourisme et aux échanges culturels, le bouddhisme continue d’être un élément vital de la région. Les monastères attirent les pèlerins, les étudiants bouddhistes et les visiteurs intéressés par la spiritualité et la culture.


l’histoire du bouddhisme au Mustang-Haut est un témoignage de l’interaction entre le bouddhisme tibétain et la culture locale. Les monastères, les rituels et les pratiques spirituelles continuent d’être une partie essentielle de la vie et de l’identité des habitants de la région.


Choses à faire au Mustang-Haut

Au Mustang-Haut, il y a une multitude d’activités et d’expériences à savourer pour tirer le meilleur parti de votre séjour dans cette région unique. Voici quelques détails sur les choses à faire au Mustang-Haut :

Trekking : Le Mustang-Haut est réputé pour ses sentiers de trekking spectaculaires. Les itinéraires les plus populaires comprennent le trek de l’Annapurna Circuit qui traverse le Mustang-Haut, ainsi que le trek du Haut-Mustang qui vous emmène à travers des paysages désertiques, des villages pittoresques et des monastères anciens.

Explorer les monastères : Visitez les monastères anciens comme le monastère de Lo Gekar, le monastère de Thubchen et d’autres gompas qui abritent des œuvres d’art bouddhiste, des peintures murales colorées et une ambiance spirituelle paisible.

Participer au Tiji Festival : Si vous avez la chance de visiter pendant le Tiji Festival, ne manquez pas l’occasion d’assister à cet événement culturel majeur. Profitez des danses masquées, des rituels religieux et de l’énergie festive de la foule.

Découvrir la vie locale : Rencontrez les habitants, les Lobas, et découvrez leur mode de vie traditionnel. Vous pouvez visiter les maisons, échanger avec les habitants, en apprendre davantage sur leurs traditions et leurs métiers.

Admirer les paysages : Profitez des vues imprenables sur les montagnes de l’Himalaya, les vallées verdoyantes et les formations géologiques uniques. Chaque coin du Mustang-Haut offre des panoramas spectaculaires.

Photographier : Si vous êtes passionné de photographie, le Mustang-Haut est un paradis visuel. Capturez les monastères pittoresques, les ruelles étroites, les visages des habitants et les paysages à couper le souffle.

Explorer les grottes : Visitez les grottes de Mustang, telles que le monastère de Choser, taillées dans les falaises. Ces grottes sont ornées de fresques anciennes et offrent une perspective unique de la vie monastique passée.

Déguster la cuisine locale : Profitez de la cuisine locale, y compris les plats traditionnels tels que le thukpa (soupe aux nouilles), les momos (raviolis tibétains) et les produits locaux comme les pommes et les fromages.

Rencontrer les moines : Si vous avez l’occasion, interagissez avec les moines locaux, participez aux prières du matin et découvrez leur mode de vie monastique.

Se détendre et méditer : Avec son environnement paisible et ses vues inspirantes, le Mustang-Haut est un endroit idéal pour se détendre, méditer et se connecter avec la nature.

Chaque expérience au Mustang-Haut vous rapprochera de sa culture, de sa beauté naturelle et de son histoire fascinante, vous laissant des souvenirs inoubliables de cette région unique.


La vie quontidienne du Mustang-Haut

La vie quotidienne au Mustang-Haut est rythmée par les saisons, les traditions culturelles et les exigences de la vie dans une région montagneuse isolée. Voici un aperçu de la vie quotidienne tout au long de l’année dans cette région particulière :

Printemps (mars à mai) :

Les habitants se préparent pour la saison de plantation, préparant les champs pour les cultures.

Les célébrations de festivals bouddhistes tels que le Saga Dawa attirent les fidèles et les visiteurs.

Les conditions météorologiques commencent à se réchauffer, ce qui permet aux familles de se déplacer plus librement entre les villages.


Été (juin à août) :

La saison de croissance des cultures bat son plein, avec les champs qui se transforment en océans de verdure.

Les journées sont plus longues, offrant plus de temps pour les activités.

Les précipitations de la mousson peuvent rendre les sentiers boueux et difficiles à parcourir.


Automne (septembre à novembre) :

Les récoltes sont mûres et les habitants s’affairent à la récolte et au stockage des aliments pour l’hiver.

Les festivals tels que le Tiji Festival et le Mani Rimdu apportent des moments de joie et de célébration.

Les conditions météorologiques sont stables et propices au trekking et aux activités touristiques.


Hiver (décembre à février) :

Les températures baissent considérablement, et les habitants se préparent pour les mois les plus froids.

La vie devient plus calme et paisible, avec moins d’activités agricoles.

Les familles se rassemblent dans leurs maisons pour se protéger du froid, et les rituels religieux gagnent en importance.

Tout au long de l’année, la spiritualité tibétaine joue un rôle central dans la vie quotidienne. Les habitants se livrent à des prières, des offrandes et des rituels bouddhistes pour apporter la prospérité, la paix et la protection à leurs familles et à leurs villages. Les relations communautaires sont étroites, avec des valeurs telles que l’entraide et la solidarité jouant un rôle essentiel.

Les activités économiques telles que l’agriculture, l’élevage et le commerce traditionnel de produits comme le sel et la laine continuent d’être importantes pour la subsistance des habitants. De plus, avec l’essor du tourisme ces dernières années, de nombreuses familles se sont également impliquées dans l’industrie touristique, accueillant des voyageurs et offrant des services d’hébergement et de restauration.

En résumé, la vie quotidienne au Mustang-Haut est marquée par une relation profonde avec la nature, une spiritualité bouddhiste profonde et une forte communauté. Les activités varient au fil des saisons, mais les traditions, les valeurs culturelles et la simplicité de la vie restent des éléments constants tout au long de l’année.


Famille royale du Mustang-Haut

Le Mustang-Haut avait autrefois une famille royale qui jouait un rôle important dans la gouvernance de la région. La famille royale de Mustang était connue sous le nom de “Lo Gyelpos”, ce qui signifie “roi de Lo”. Voici un aperçu de la famille royale du Mustang-Haut :

Origines : La famille royale de Mustang remonte à plusieurs siècles. Le royaume de Mustang était historiquement un État indépendant avec sa propre lignée royale, gouvernant la région avec une relative autonomie.

Rôle et gouvernance : Les rois de Mustang étaient à la fois des chefs politiques et religieux. Ils étaient responsables de la protection de la région, de la gestion des affaires locales, de l’administration de la justice et de la préservation des traditions culturelles et religieuses, notamment le bouddhisme tibétain.

Relation avec le Népal : Bien que le Mustang-Haut ait maintenu son autonomie pendant de nombreuses années, il a finalement été intégré dans le Népal au cours du XXe siècle. En 2008, lorsque le Népal est devenu une république, le statut de la famille royale de Mustang a été aboli et le royaume de Mustang a été officiellement dissous.

Héritage culturel : Malgré la fin de la monarchie, la famille royale de Mustang continue de jouer un rôle symbolique et culturel dans la région. Les Lobas (habitants du Mustang-Haut) conservent un profond respect pour leur histoire royale et continuent de célébrer les traditions associées à la famille royale.

Rôle actuel : Après la dissolution de la monarchie, la famille royale de Mustang s’est engagée à préserver et à promouvoir la culture et les traditions du Mustang-Haut. Certains membres de la famille royale sont actifs dans des activités culturelles, artistiques et religieuses pour maintenir l’héritage de la région en vie.

Aujourd’hui, bien que le rôle politique de la famille royale de Mustang ait disparu, son héritage culturel perdure et continue d’influencer la vie et l’identité des habitants de la région.


Premier Roi du Mustang-Haut

Le premier roi historiquement documenté du Mustang-Haut était Ame Pal. Il est considéré comme le fondateur de la dynastie royale de Mustang et est un personnage important dans l’histoire de la région. Ame Pal a établi la royauté dans le Mustang-Haut au XIVe siècle et a jeté les bases de la gouvernance et de la culture de la région en tant que royaume indépendant.

Ame Pal est réputé pour avoir unifié plusieurs petits royaumes locaux et clans sous son autorité, établissant ainsi le royaume du Mustang-Haut. Il a également joué un rôle essentiel dans le renforcement de l’influence du bouddhisme tibétain dans la région, ce qui a laissé une marque durable sur la culture et la spiritualité du Mustang-Haut.

Sous le règne d’Ame Pal, le Mustang-Haut a commencé à se développer en tant qu’État distinct avec ses propres traditions, coutumes et systèmes de gouvernance. Son leadership a jeté les bases de la lignée royale de Mustang, connue sous le nom de “Lo Gyelpos”, qui a continué à gouverner la région pendant plusieurs siècles.

Ame Pal est aujourd’hui honoré comme une figure fondatrice importante dans l’histoire du Mustang-Haut, et sa contribution à la formation du royaume et à la préservation de la culture locale est célébrée par les habitants de la région.

stupa du mustang haut


Dernier Roi du Mustang-Haut

Le dernier roi historique du Mustang-Haut était Jigme Dorje Palbar Bista. Il a été le roi du Mustang-Haut jusqu’à ce que la monarchie soit officiellement abolie en 2008, lorsque le Népal est devenu une république. Jigme Dorje Palbar Bista a joué un rôle significatif en tant que dernier roi de la dynastie royale de “Lo Gyelpos” dans le Mustang-Haut.

Jigme Dorje Palbar Bista a vécu des moments de transition critiques dans l’histoire du Mustang-Haut. Alors qu’il était roi, des changements politiques majeurs ont eu lieu au Népal, notamment la fin de la monarchie et l’établissement d’un gouvernement républicain. Cette transition a eu un impact sur le statut et le rôle de la monarchie du Mustang-Haut.

Après l’abolition de la monarchie, Jigme Dorje Palbar Bista a continué à jouer un rôle symbolique dans la préservation de la culture, de l’histoire et des traditions du Mustang-Haut. Bien que son rôle politique ait pris fin, sa connexion avec la région et son rôle en tant que gardien de l’héritage culturel sont restés importants pour les habitants.

Jigme Dorje Palbar Bista est décédé en 2016. Sa contribution à la préservation de la culture et de l’histoire du Mustang-Haut est toujours reconnue et honorée dans la région.


Grottes anciennes du Mustang-Haut

Le Mustang-Haut abrite plusieurs grottes anciennes qui ont une importance historique, culturelle et spirituelle. Ces grottes, souvent utilisées comme monastères ou ermitages, sont ornées de peintures murales, de sculptures et de symboles bouddhistes. Voici quelques-unes des grottes anciennes les plus notables du Mustang-Haut :

Monastère de Choser (Choser Cave Monastery) : Situé à environ une heure de marche de Lo Manthang, le monastère de Choser est construit à l’intérieur d’une grotte. Cette grotte contient des fresques murales anciennes, des statues bouddhistes et des autels de méditation. Le monastère offre une expérience unique en raison de son emplacement à l’intérieur de la roche.

Grotte de Nyphu : La grotte de Nyphu est située au-dessus du village de Tsarang. Elle abrite un monastère qui a été utilisé pour la méditation et la prière. La grotte offre une vue panoramique sur la vallée de la rivière Kali Gandaki et est un lieu propice à la contemplation.

Grottes de Jhong : Jhong est un village situé sur la route de l’Annapurna Circuit dans le Mustang-Haut. Il est célèbre pour ses grottes, dont certaines ont été utilisées comme ermitages par les moines bouddhistes. Les fresques murales et les sculptures dans ces grottes témoignent de l’influence du bouddhisme tibétain dans la région.

Grotte de Nymagel : Cette grotte est située près du village de Yara. Elle abrite des peintures murales bien préservées qui illustrent des scènes bouddhistes et des motifs géométriques. La grotte de Nymagel offre un aperçu fascinant de l’art religieux et de l’histoire du Mustang-Haut.

Grotte de Tashi Kabum : Cette grotte est située près de Choser et est considérée comme un lieu de retraite spirituelle. Elle est ornée de peintures murales détaillées représentant des divinités bouddhistes et des scènes mythologiques. La grotte de Tashi Kabum est un site important pour la méditation et la prière.

Ces grottes anciennes du Mustang-Haut offrent un aperçu captivant de la vie spirituelle et religieuse passée de la région. Elles sont également des témoins de l’interaction entre le bouddhisme tibétain et la culture locale. Pour les visiteurs intéressés par l’histoire et la spiritualité, explorer ces grottes peut être une expérience enrichissante et profonde.


Sytème politique du Mustang-Haut

Le système politique du Mustang-Haut a évolué au fil des siècles, passant d’un royaume indépendant avec sa propre famille royale à une partie intégrante du Népal moderne. Voici un aperçu du système politique du Mustang-Haut à travers l’histoire :

Royaume Indépendant : Pendant de nombreux siècles, le Mustang-Haut était un royaume indépendant avec sa propre famille royale appelée “Lo Gyelpos”. Les rois de Mustang étaient à la fois des chefs politiques et religieux, responsables de la gouvernance de la région, de la préservation des traditions bouddhistes et de la protection du royaume. Le système politique était féodal, avec une organisation sociale basée sur la noblesse, les moines et les communautés locales.

Intégration dans le Népal : Au cours du XIXe siècle, le Népal a étendu son influence sur le Mustang-Haut. En 1789, le roi du Mustang a signé un traité avec le roi du Népal reconnaissant la suzeraineté népalaise sur la région en échange de protection militaire. Cependant, le Mustang-Haut a conservé une certaine autonomie sous la surveillance népalaise.

Fermeture au monde extérieur : En 1950, le roi du Mustang a interdit l’entrée des étrangers dans la région pour préserver ses traditions culturelles et son mode de vie. Le Mustang-Haut est devenu une région fermée et isolée pendant plusieurs décennies.

Ouverture au tourisme : Dans les années 1990, le Mustang-Haut a été ouvert au tourisme, ce qui a eu un impact significatif sur son économie et sa société. Les visiteurs étrangers ont commencé à explorer la région, contribuant à l’économie locale et à la promotion de la culture du Mustang-Haut.

Changement politique : En 2008, le Népal est devenu une république et la monarchie a été abolie. Cette transition a également affecté le Mustang-Haut, mettant fin au statut royal de la famille de Lo Gyelpos.

Aujourd’hui, le Mustang-Haut fait partie de la République fédérale démocratique du Népal. Il bénéficie d’une certaine autonomie administrative en tant que district de la province de Gandaki. Le système politique actuel implique des élections locales et nationales, une administration locale et une participation croissante à l’économie népalaise et au tourisme.

En résumé, le Mustang-Haut a connu une évolution politique complexe, passant d’un royaume indépendant à une partie du Népal moderne. Bien que le système politique ait changé, les traditions, la culture et le patrimoine uniques du Mustang-Haut continuent d’influencer la vie quotidienne de ses habitants.


Generation royale du Mustang-Haut

La génération royale du Mustang-Haut se réfère à la lignée des rois et des membres de la famille royale qui ont historiquement gouverné la région en tant que royaume indépendant avant son intégration dans le Népal moderne. La famille royale de Mustang était connue sous le nom de “Lo Gyelpos”. Voici un aperçu de certaines figures notables de la génération royale du Mustang-Haut :

Ame Pal (1400-1475) : Ame Pal est considéré comme le fondateur de la dynastie royale de Mustang. Il a établi la royauté dans la région et a gouverné avec une influence bouddhiste marquée.

Amgon Khempo (1475-1505) : Successeur d’Ame Pal, Amgon Khempo a continué à renforcer les liens entre la royauté et le bouddhisme tibétain. Il est également connu pour avoir construit des monastères et des temples dans la région.

Yab-Yum Amgon Khempo (1505-1557) : Yab-Yum Amgon Khempo a été un roi influent qui a consolidé le pouvoir royal et a contribué à l’expansion territoriale du royaume.

Yadzong Khempo (1584-1612) : Yadzong Khempo a joué un rôle important dans la défense du royaume contre les conflits extérieurs et a continué à renforcer les relations avec le bouddhisme tibétain.

Jigme Dorje Palbar Bista (1928-2016) : Jigme Dorje Palbar Bista a été le dernier roi du Mustang-Haut avant que la monarchie ne soit abolie en 2008 lorsque le Népal est devenu une république. Après la dissolution de la monarchie, il a continué à jouer un rôle symbolique dans la préservation de la culture et de l’histoire du Mustang-Haut.

Il est important de noter que la famille royale de Mustang a joué un rôle significatif dans la préservation des traditions culturelles et religieuses de la région. Bien que le statut politique de la famille royale ait changé, son héritage continue d’influencer la vie et l’identité des habitants du Mustang-Haut.


Le Royaume Interdit

“Le Royaume Interdit” fait référence à l’isolement historique et à l’accès restreint qu’a connu la région de Mustang au Népal pendant de nombreuses années. Également connu sous le nom de “Royaume de Lo”, Mustang était souvent qualifié de “Royaume Interdit” en raison de ses contacts limités avec le monde extérieur et des réglementations strictes concernant l’entrée des étrangers. Ce terme met en lumière le contexte culturel et géographique unique de Mustang et ses efforts pour préserver son patrimoine et son mode de vie.

Pendant des décennies, Mustang est resté fermé aux étrangers et l’accès à la région était étroitement contrôlé. Cette isolation visait à protéger la culture, les traditions et l’environnement uniques de la région contre les influences extérieures. Cependant, au début des années 1990, le gouvernement népalais a commencé à ouvrir la région au tourisme limité, autorisant un nombre contrôlé de visiteurs à explorer cette zone reculée.

“Le Royaume Interdit” évoque une atmosphère de mystère et d’intrigue, mettant en avant l’attrait d’un lieu qui était interdit au reste du monde pendant une période significative. Il reflète l’idée romancée d’un royaume préservé et caché avec ses monastères anciens, ses paysages uniques et son riche patrimoine culturel. Aujourd’hui, bien que Mustang ne soit plus totalement interdit, son caractère distinct et sa signification historique continuent de captiver les voyageurs intéressés à explorer sa beauté isolée et son histoire riche.

visite au mustang haut


Mustang-Haut aujourd’hui

“Mustang-Haut Moderne” désigne l’état actuel et contemporain de la région du Mustang-Haut au Népal. Au fil des années, le Mustang-Haut a connu des changements significatifs en raison de l’ouverture au tourisme, des influences extérieures et des développements socio-économiques. Voici un aperçu de la situation moderne du Mustang-Haut :

Tourisme : Depuis les années 1990, le Mustang-Haut s’est ouvert au tourisme, attirant des voyageurs du monde entier. Le tourisme a apporté des opportunités économiques à la région, avec des hôtels, des lodges, des restaurants et des guides locaux qui accueillent les visiteurs.

Infrastructures : L’amélioration des infrastructures, notamment des routes et des chemins de trekking, a facilité l’accès à de nombreuses régions du Mustang-Haut. Cela a permis aux habitants et aux touristes de se déplacer plus facilement dans la région.

Modernisation : Tout en préservant ses traditions culturelles et religieuses, le Mustang-Haut a connu certains aspects de la modernisation. L’électricité, les communications mobiles et d’autres commodités modernes sont désormais disponibles dans de nombreuses parties de la région.

Éducation et Santé : L’accès à l’éducation et aux services de santé a également connu des améliorations, ce qui a eu un impact positif sur la qualité de vie des habitants.

Sensibilisation à l’environnement : Avec la sensibilisation croissante à la préservation de l’environnement, des initiatives ont été mises en place pour promouvoir la durabilité écologique et la protection des ressources naturelles de la région.

Challenges : Cependant, le développement moderne comporte également des défis. L’augmentation du tourisme peut avoir un impact sur l’environnement fragile de la région. L’équilibre entre la préservation des traditions culturelles et la modernisation est un défi continu.

En somme, le Mustang-Haut Moderne est un mélange subtil de traditions séculaires et de changements contemporains. La région tente de préserver son riche patrimoine tout en répondant aux besoins et aux opportunités du monde moderne.


Système du Marriage du Mustang-Haut

Le système de mariage au Mustang-Haut est ancré dans les traditions culturelles et sociales de la région, reflétant l’influence du bouddhisme tibétain et des coutumes locales. Voici un aperçu du système de mariage dans cette région :

Mariage arrangé : Traditionnellement, les mariages au Mustang-Haut sont souvent arrangés par les familles des futurs mariés. Les parents et les aînés jouent un rôle important dans la recherche de partenaires compatibles en tenant compte de facteurs tels que la caste, la culture, la religion et la situation sociale.

Considérations familiales : Les mariages sont souvent considérés comme un moyen de renforcer les liens familiaux et sociaux. Les unions sont influencées par des considérations familiales, y compris la préservation des traditions, la stabilité économique et l’amélioration des relations entre les familles.

Rites et cérémonies : Les mariages au Mustang-Haut sont accompagnés de rituels religieux et culturels. Les cérémonies bouddhistes tibétaines, y compris les prières, les offrandes et les bénédictions par les moines, sont courantes. Les mariages sont également marqués par des danses, des chants et des festins.

Dot et cadeaux : Bien que la dot ne soit pas couramment pratiquée dans la région, il est courant d’offrir des cadeaux et des présents aux familles de la mariée. Ces cadeaux peuvent inclure des objets traditionnels, des vêtements et d’autres articles.

Polyandrie : Dans certaines régions du Mustang-Haut, la pratique de la polyandrie (une femme mariée à plusieurs frères) a été observée historiquement. Cependant, cette pratique est devenue moins courante au fil du temps.

Changements contemporains : Avec l’ouverture progressive de la région au monde extérieur, certaines tendances contemporaines, telles que le mariage par amour et le choix du conjoint, ont commencé à influencer les pratiques matrimoniales. Les jeunes générations peuvent avoir plus de liberté pour choisir leurs partenaires.

Équilibre entre tradition et modernité : Le système de mariage au Mustang-Haut reflète souvent un équilibre entre les traditions anciennes et les changements modernes. Alors que certaines familles continuent de suivre les pratiques traditionnelles, d’autres adoptent des approches plus contemporaines en matière de mariage.

En résumé, le système de mariage au Mustang-Haut est profondément enraciné dans les traditions culturelles et religieuses de la région. Cependant, il évolue également pour refléter les réalités et les choix des nouvelles générations, tout en préservant l’essence de la culture et des coutumes locales.

equitation au mustang haut


Condition de l’Eduation du Mustang-Haut

Avant l’ouverture progressive du Mustang-Haut au tourisme et aux influences extérieures, les conditions de l’éducation étaient empreintes de l’isolement géographique et des traditions culturelles ancrées dans la région. Les écoles étaient rares et dispersées, souvent situées dans des villages éloignés. Les enfants devaient parcourir de longues distances à pied pour accéder à ces écoles, et les mois d’hiver rendaient ces voyages encore plus difficiles. Le manque de ressources pédagogiques, de manuels et d’enseignants formés limitait les opportunités d’apprentissage. De plus, l’influence du bouddhisme tibétain et des pratiques culturelles locales pouvait parfois éclipser l’importance de l’éducation formelle. Malgré ces défis, la communauté attachait une valeur intrinsèque à l’éducation, mais son accès restreint constituait un obstacle majeur.

Au fil des dernières décennies, le Mustang-Haut a traversé des changements significatifs dans ses conditions éducatives. L’ouverture au tourisme et aux influences extérieures a apporté une transformation notable. Les infrastructures éducatives se sont améliorées, avec des écoles plus modernes et mieux équipées émergeant dans diverses régions. L’accès à l’éducation s’est élargi, et les parents, désormais conscients des avantages de l’éducation formelle, attachent une importance accrue à la scolarisation de leurs enfants. Les enseignants bénéficient de formations plus approfondies, ce qui a contribué à améliorer la qualité de l’enseignement. Le secteur du tourisme a également apporté des opportunités économiques, permettant à certaines familles d’investir davantage dans l’éducation de leurs enfants grâce aux revenus générés. Cependant, certains défis persistent, notamment en ce qui concerne l’accès à l’éducation dans les régions les plus éloignées et la nécessité de trouver un équilibre entre l’éducation moderne et les valeurs culturelles traditionnelles.

En somme, l’éducation au Mustang-Haut a évolué d’une époque où l’accès était limité en raison de l’isolement, vers des conditions plus ouvertes et améliorées grâce à l’ouverture au monde extérieur. Cette évolution témoigne de l’importance croissante de l’éducation dans la région et de sa volonté de s’adapter tout en préservant ses valeurs et son identité culturelles uniques.


Population du Mustang-Haut

La population du Mustang-Haut peut varier en fonction des mises à jour démographiques et des sources disponibles. Cependant, je peux vous fournir une estimation approximative basée sur les données disponibles jusqu’à ma date de coupure en septembre 2021 :

Population totale : Environ 14 000 à 15 000 habitants

Hommes : Environ 7 000 à 7 500

Femmes : Environ 7 000 à 7 500

Population active : Environ 8 000 à 8 500

Population inactive : Environ 5 000 à 6 000

Veuillez noter que ces chiffres sont approximatifs et peuvent varier en fonction de divers facteurs tels que les migrations, les naissances et les décès. Pour obtenir les données les plus récentes et précises sur la population du Mustang-Haut, il est recommandé de consulter des sources gouvernementales ou des organismes de collecte de données démographiques.

Les Treks à faire dans le Mustang-Haut-

Khopra Danda Trek 

Khopra Danda Trek

Adéntrate en una fascinante travesía por el Trek Khopra Danda, una aventura fuera de lo común que combina paisajes naturales serenos, encuentros culturales y vistas impresionantes de las montañas. Comenzando tu expedición en las tranquilas orillas del lago Fewa en Pokhara, cada día revela un nuevo capítulo de exploración y asombro.El Trek Khopra Danda, también conocido como el Trek Khopra Ridge, es una joya escondida en el paisaje de trekking de Nepal. Esta ruta relativamente menos transitada ofrece un cautivador viaje que combina panoramas de montañas impresionantes, encuentros culturales y una sensación de aislamiento. El punto central del trek es el mirador Khopra Danda, donde los excursionistas son testigos de un espectáculo impresionante de amanecer, con picos icónicos como Dhaulagiri, Annapurna Sur, Nilgiri y Machapuchare adornando el horizonte.
Uno de los aspectos únicos del trek es la oportunidad de interactuar con las comunidades locales, en particular las aldeas Gurung y Magar en el camino. Estas interacciones brindan una visión del rico tejido cultural de la región y ofrecen la oportunidad de apreciar la cálida hospitalidad de los residentes locales.

Una de las características más atractivas del Trek Khopra Danda es su naturaleza fuera de los caminos trillados. A diferencia de las rutas más concurridas, este trek ofrece una experiencia tranquila e íntima con la naturaleza, permitiendo que los excursionistas se sumerjan por completo en los impresionantes paisajes y entornos serenos. El viaje incluye estancias en alojamientos comunitarios gestionados por los habitantes locales. Esto no solo agrega un toque auténtico al trek, sino que también contribuye directamente a la economía local y a las iniciativas de desarrollo.

Durante los meses de primavera, el trek se viste con los vibrantes tonos de los bosques de rododendros en flor, creando una atmósfera pintoresca y encantadora a lo largo del sendero. El Trek Khopra Danda encuentra un equilibrio entre el desafío moderado y las experiencias gratificantes. Su itinerario cuidadosamente planificado incluye ascensos graduales y una aclimatación adecuada, lo que lo hace accesible para excursionistas con un nivel de condición física razonable.

Comenzando desde Nayapul o Ghandruk, según la ruta elegida, el Trek Khopra Danda abarca alrededor de 7 a 10 días. Este período permite a los excursionistas absorber completamente la belleza natural, las perspicacias culturales y la tranquilidad que definen este cautivador viaje en el Himalaya.

Un cautivador viaje a través del Trek Khopra Danda, una aventura fuera de los caminos trillados que combina de manera perfecta paisajes naturales serenos, interacciones culturales y vistas impresionantes de las montañas. Comenzando tu expedición en las tranquilas orillas del Lago Fewa en Pokhara, cada día revela un nuevo capítulo de exploración y asombro.

Itinerario del Trek Khopra Danda

Día 1: De Pokhara a Ulleri (1.960m)
La aventura comienza con un pintoresco viaje en coche desde Pokhara hasta Nayapul, marcando el comienzo de tu caminata. A medida que atraviesas campos en terrazas y pueblos encantadores, el viaje te lleva a Ulleri. Este pintoresco pueblo, rodeado de colinas exuberantes, establece el tono para la aventura que se avecina.

Día 2: De Ulleri a Ghorepani (2.860m)
Ascendiendo a través de bosques de rododendros y robles, llegarás a Ghorepani. Este pintoresco pueblo ofrece panoramas impresionantes de las cordilleras de Annapurna y Dhaulagiri, creando un telón de fondo de belleza impresionante.

Día 3: De Ghorepani a Swanta (2.200m) a través de Poon Hill (3.210m)
Una caminata temprano en la mañana te lleva al famoso Poon Hill, donde un amanecer hipnotizante pinta las cumbres del Himalaya en tonos dorados. Después de descender a Ghorepani, continúa tu viaje hacia Swanta. El sendero serpentea a través de pueblos idílicos y campos en terrazas, ofreciendo vislumbres de la vida local.

Día 4: De Swanta a Chistibung (3.000m)
Inmerso en la tranquilidad de la naturaleza, caminarás a través de bosques exuberantes, abrazando la serenidad del entorno. Chistibung te espera, un encantador asentamiento con vistas impresionantes de Dhaulagiri y Nilgiri, haciendo que cada paso sea un deleite visual.

Día 5: De Chistibung a Khopra Danda (3.660m)
El camino de hoy te lleva a Khopra Danda, una alta cresta que promete vistas panorámicas de las cordilleras de Annapurna y Dhaulagiri. Mientras te encuentras en este punto elevado, la majestuosidad del Himalaya se despliega ante ti.

Día 6: Día de Exploración en Khopra Danda
Dedica un día a la exploración, ya sea aventurándote en el Lago Khayer o persiguiendo puntos de vista cercanos. La serena atmósfera de Khopra Danda permite la introspección en medio de la grandeza del Himalaya.

Día 7: De Khopra Danda a Dobate
Caminarás a través de paisajes prístinos para llegar a Dobate, disfrutando del cambio de escenario y la tranquilidad en el camino.

Día 8: De Dobate al Pueblo de Ghandruk
El sendero te lleva al encantador pueblo de Ghandruk, donde te sumergirás en la cultura y tradiciones locales.

Día 9: Del Pueblo de Ghandruk a Pokhara, Lago Begnas
Concluye tu caminata con un descenso panorámico a Ghandruk y un viaje en coche de regreso a Pokhara. Termina tu viaje junto a las tranquilas orillas del Lago Begnas, reflexionando sobre las cautivadoras experiencias del Trek Khopra Danda.

Este itinerario cuidadosamente planificado ofrece una armoniosa mezcla de belleza natural, conocimientos culturales y aventura de trekking, prometiendo una exploración inolvidable de los cautivadores paisajes de Nepal.

Permiso de Trek Khopra Danda

El permiso de trekking para Khopra Danda es esencial para realizar esta emocionante aventura en las montañas de Nepal. Este permiso te otorga el acceso legal a la ruta de trekking y asegura que puedas disfrutar de todas las maravillas naturales y culturales que ofrece la región de Khopra Danda.

Para obtener el permiso, generalmente necesitarás registrarte en una agencia de trekking autorizada o en la oficina de turismo local en Nepal. Hay diferentes tipos de permisos requeridos, como el Permiso de Entrada al Área de Conservación de Annapurna (ACAP) y el Permiso de Entrada al Área de Conservación de Khopra Danda. Estos permisos ayudan a preservar el entorno natural y a apoyar el desarrollo local en las áreas de trekking.

El proceso de obtención de permisos suele ser sencillo, y la agencia de trekking o la oficina de turismo pueden guiarte a través de los requisitos y los pasos necesarios. Además de los permisos, también es importante estar informado sobre las regulaciones locales y respetar las normas de conservación mientras estés en el trekking. Así, podrás disfrutar de una experiencia enriquecedora y responsable mientras exploras la belleza de Khopra Danda y sus alrededores.

Costo del Permiso para el Trek a Khopra Danda

El costo del permiso para el Trek a Khopra Danda puede variar según varios factores, incluyendo la duración del trekking, el número de personas en el grupo y la temporada en la que planeas hacer el trekking. A continuación, te proporcionamos un estimado general de los costos involucrados:

Permiso de Entrada al Área de Conservación de Annapurna (ACAP): El costo para los ciudadanos extranjeros suele ser de alrededor de USD 30 a USD 35 por persona.

Permiso de Entrada al Área de Conservación de Khopra Danda: Este permiso tiene un costo adicional de alrededor de USD 20 a USD 25 por persona.

Es importante tener en cuenta que estos costos son aproximados y pueden cambiar según las regulaciones locales y las políticas del gobierno en Nepal. Además de los permisos, también debes considerar otros gastos como el alojamiento, la comida, el transporte y los servicios de guía y porteadores.

Siempre es recomendable verificar los costos actuales y obtener información actualizada sobre los permisos y los gastos antes de planificar tu Trek a Khopra Danda. Puedes consultar con agencias de trekking locales o la oficina de turismo en Nepal para obtener detalles precisos sobre los costos involucrados en tu fecha de viaje específica.

Para obtener más detalles e información, contáctanos:

WhatsApp: +9779818727219

Kathmandu, Nepal

Preguntas Frecuentes 
las 10 preguntas frecuentes sobre el Trek Khopra Danda, junto con sus respuestas en español:

Q: ¿Qué es el Trek Khopra Danda?
A: El Trek Khopra Danda, también conocido como el Trek Khopra Ridge, es una ruta de senderismo menos conocida en Nepal que ofrece una combinación única de belleza natural, experiencias culturales e impresionantes vistas a las montañas.

Q: ¿Qué tan difícil es el trek?
A: El trek se considera de dificultad moderada. Involucra senderos tanto ascendentes como descendentes, con caminos bien estructurados. Es adecuado para excursionistas con un nivel de condición física razonable.

Q: ¿Cuál es la duración del trek?
A: El trek suele durar alrededor de 7 a 10 días, dependiendo del itinerario elegido y el ritmo. Permite a los excursionistas sumergirse en la belleza natural y cultural de la región.

Q: ¿Cuál es la mejor época para hacer el Trek Khopra Danda?
A: La mejor época para este trek es durante las estaciones de primavera (marzo a mayo) y otoño (septiembre a noviembre), cuando el clima es agradable y las vistas son claras.

Q: ¿Es necesario tener un guía?
A: Aunque es posible hacer el trek de forma independiente, se recomienda tener un guía local. Pueden proporcionar información sobre la cultura local, navegar por los senderos y garantizar tu seguridad.

Q: ¿Cómo es el alojamiento durante el trek?
A: El alojamiento es principalmente en teahouses locales o albergues comunitarios a lo largo del sendero. Estos albergues ofrecen comodidades básicas y la oportunidad de interactuar con otros excursionistas.

Q: ¿Necesito permisos especiales para el trek?
A: Sí, necesitarás el Permiso del Área de Conservación de Annapurna (ACAP) y la tarjeta TIMS (Sistema de Información para Excursionistas) para ingresar a la región. Por lo general, estos permisos son gestionados por tu agencia de trekking.

Q: ¿Qué debo empacar para el trek?
A: Empaca ropa adecuada tanto para clima cálido como frío, botas de senderismo resistentes, un saco de dormir de buena calidad, un botiquín de primeros auxilios y otros elementos esenciales para el trekking.

Q: ¿Existen experiencias culturales en el camino?
A: Sí, el trek te lleva a través de aldeas tradicionales Gurung y Magar, brindando oportunidades para interactuar con los lugareños y aprender sobre sus costumbres y forma de vida.

Q: ¿Cuáles son los aspectos más destacados del Trek Khopra Danda?
A: Los aspectos más destacados del trek incluyen las vistas panorámicas desde Khopra Danda, el amanecer sobre el Himalaya desde Poon Hill, las interacciones culturales y la oportunidad de experimentar la tranquilidad de la naturaleza.

 

 

 

 

 

 

 

Randonnée à Khopra Mohare Danda

Randonnée à Khopra Mohare Danda

La Randonnée à Khopra Mohare Danda, également connue par le nom de Trek de Khopra Mohare Trekking, est une aventure captivante au cœur des magnifiques montagnes de la région de l’Annapurna au Népal. Cette expérience unique combine la beauté époustouflante des paysages montagneux avec une immersion profonde dans la riche culture népalaise. Cette randonnée en dehors des sentiers battus offre une évasion sereine et une connexion authentique avec la nature et les habitants locaux.

La Randonnée à Khopra Mohare Danda vous offre une aventure inoubliable au cœur de la majestueuse région de l’Annapurna et de la chaîne de massive Dhulagiri au Népal. Ce voyage transcendant vous emmène au-delà des sentiers battus, à la découverte de paysages à couper le souffle et d’une immersion culturelle profonde. Des villages traditionnels aux sommets enneigés, chaque étape de ce trek offre une nouvelle perspective sur la beauté naturelle et la richesse culturelle du Népal.

Dès votre arrivée à Katmandou, la capitale népalaise, vous plongerez dans l’atmosphère vibrante de la ville, vous préparant ainsi pour l’aventure à venir. Le voyage vers Pokhara vous récompensera par des vues panoramiques pittoresques qui anticipent les merveilles à venir.

Votre aventure commence vraiment avec le voyage vers Nayapul et la randonnée vers Ghandruk, un village Gurung traditionnel. Les ruelles pavées, les maisons en pierre et les sourires chaleureux des habitants locaux vous plongent dans une culture fascinante. Le voyage se poursuit à travers des forêts de rhododendrons colorés et des sentiers offrant des panoramas à couper le souffle.

Chaque jour apporte de nouvelles découvertes, de Tadapani à Muldé, de Bayeli Kharka à Chistibung. Les paysages évoluent, passant des alpages aux forêts denses et aux sommets enneigés. Vous aurez l’occasion de vous immerger dans la vie quotidienne des habitants locaux et de partager des moments authentiques.

L’apothéose de votre trek est la montée jusqu’à Khopra Danda. De là, vous serez récompensé par des vues panoramiques à 360 degrés sur les majestueuses montagnes Annapurna et Dhaulagiri. Les levers de soleil à Poon Hill et les randonnées à Mohare Danda vous offriront des souvenirs visuels inoubliables.

La descente vous ramène à la réalité des villages pittoresques tels que Swanta et Ghorepani, où vous serez accueilli par l’hospitalité locale et la sérénité de la vie rurale. Le trajet de retour à Katmandou clôture votre voyage, vous laissant le temps de réfléchir sur les moments partagés, les vues spectaculaires et les rencontres inspirantes.

En conclusion, le trek de Randonnée à Khopra Mohare Danda est bien plus qu’une simple aventure. C’est une plongée profonde dans la beauté et la diversité du Népal, dans ses paysages grandioses et dans les cœurs chaleureux de son peuple. Cette expérience restera gravée dans vos souvenirs, vous rappelant l’essence même du voyage et de la découverte.

randonnée à khopra mohare danda


Points forts de la Randonnée

  • Explorez des Sentiers Paisibles : Cette randonnée moins fréquentée vous permet de vous éloigner de l’agitation et de profiter de la tranquillité de la nature intacte. Les sentiers pittoresques vous guideront à travers des forêts luxuriantes, des champs en terrasses et des villages traditionnels nichés dans les vallées.

  • Vues Imprenables au Lever du Soleil : Grimpez jusqu’au sommet de Poon Hill pour être témoin d’un spectacle époustouflant au lever du soleil. Les sommets enneigés des montagnes environnantes s’illuminent de teintes dorées, créant une vue panoramique à couper le souffle.

  • Rencontre avec la Culture Locale : Interagissez avec les communautés locales, notamment les chaleureux habitants Magar. Immergez-vous dans leur mode de vie traditionnel, découvrez leurs coutumes uniques et goûtez à la délicieuse cuisine népalaise préparée avec amour.

  • Ascension de Khopra Mohare Danda : Le point culminant de la randonnée vous mènera au magnifique Khopra Mohare Danda, offrant des vues panoramiques à 360 degrés sur les majestueuses chaînes de montagnes. C’est une expérience inoubliable qui vous rapproche des cieux népalais.

  • Point de Vue de Muldé : Parmi les joyaux cachés du trek de Randonnée à Khopra Mohare Danda, le point de vue de Muldé se distingue comme une étape incontournable qui vous offre une expérience visuelle captivante au cœur de la majestueuse région de l’Annapurna, au Népal. Situé à une altitude stratégique, le point de vue de Muldé vous récompense par une vue panoramique à couper le souffle, ajoutant une touche mémorable à votre aventure.Après des journées de randonnée à travers des forêts de rhododendrons colorés, des sentiers pittoresques et des villages traditionnels, arriver au point de vue de Muldé est une expérience gratifiante. Ce point de vue offre une perspective unique sur les montagnes environnantes, les vallées verdoyantes et les sommets enneigés. Les couleurs changeantes du ciel au lever et au coucher du soleil ajoutent une dimension encore plus magique à ce spectacle naturel.Le point de vue de Muldé est également l’endroit idéal pour se détendre, reprendre son souffle et apprécier les efforts accomplis lors de votre randonnée. L’air frais et pur de la montagne, le calme qui règne et l’immensité du paysage contribuent à une sensation de paix intérieure et de connexion avec la nature environnante.

Itinéraire de Khopra Mohare Danda

Jour 1 : Arrivée à Katmandou.

Arrivée à Katmandou, la capitale népalaise.

Installation à l’hôtel et préparation pour l’aventure à venir.

Jour 2 : Voyage vers Pokhara

Départ pour Pokhara, profitant de vues panoramiques le long du trajet.

Nuit à Pokhara.

Jour 3 : Voyage vers Nayapul, Randonnée jusqu’à Ghandruk

Voyage vers Nayapul, point de départ du trek.

Conduit jusqu’à Ghandruk, un village Gurung traditionnel.

Découverte de la culture locale et des vues panoramiques.

Nuit à Ghandruk.

Jour 4 : Randonnée de Ghandruk à Tadapani

Randonnée à travers des forêts de rhododendrons et des sentiers pittoresques.

Montée jusqu’à Tadapani avec des vues spectaculaires sur les montagnes.

Nuit à Tadapani.

Jour 5 : Randonnée de Tadapani à Muldé

Randonnée à travers des forêts de rhododendrons en fleurs (selon la saison).

Continuation vers Muldé, une zone de pâturages.

Profitez des vues sur les montagnes environnantes.

Nuit à Muldé.

Jour 6 : Randonnée de Muldé à Chistibung

Montée progressive vers Chistibung à travers des paysages alpins.

Exploration des alentours et immersion dans la tranquillité.

Nuit à Chistibung.

Jour 7 : Randonnée de Chistibung à Khopra Danda, Descente à Swanta

Randonnée vers le point culminant du trek, Khopra Danda.

Profitez de vues panoramiques à 360 degrés sur les montagnes Annapurna et Dhaulagiri.

Descente vers Swanta, village pittoresque.

Nuit à Swanta.

Jour 8 : Randonnée de Swanta à Ghorepani

Descendez de Swanta et dirigez-vous vers Ghorepani.

Découvrez la vie quotidienne des habitants locaux.

Nuit à Ghorepani.

Jour 9 : Randonnée de Ghorepani à Mohare Danda

Randonnée tôt le matin jusqu’à Poon Hill pour admirer le lever du soleil.

Continuation vers Mohare Danda, offrant des vues panoramiques exceptionnelles.

Nuit à Mohare Danda.

Jour 10 : Randonnée de Mohare Danda à Hile

Randonnée à travers des sentiers pittoresques et des villages locaux.

Profitez de paysages variés tout au long de la journée.

Nuit à Hile.

Jour 11 : Voyage de Hile à Pokhara

Trajet en véhicule de Hile à Pokhara.

Profitez de vues charmante en chemin.

Nuit à Pokhara.

Jour 12 : Voyage de Pokhara à Katmandou

Départ matinal pour le retour à Katmandou.

Temps libre pour faire des achats de souvenirs ou explorer la ville.

Conclusion du voyage, avec des souvenirs et des expériences inoubliables.

Cet itinéraire complet du Trek de Randonnée à Khopra Mohare Danda vous guidera à travers une aventure incroyable, mettant en lumière la beauté naturelle et la culture authentique du Népal. Chaque étape offre une nouvelle perspective, chaque journée apporte son lot de découvertes. Cette expérience laissera une empreinte durable dans vos souvenirs, vous rappelant l’essence même du voyage et de la découverte.

randonnée à khopra mohare danda


Pris de la Randonnée à Khopra Mohare Danda

Le prix de la randonnée à Khopra Mohare Danda peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la durée du trek, les services inclus, le type d’hébergement, les repas, les guides, les transferts, et les frais de permis. Il est recommandé de contacter des agences de voyage locales ou des organisateurs de trek pour obtenir des informations précises sur les coûts. Les prix peuvent également varier en fonction de la saison et des options que vous choisissez pour personnaliser votre voyage. Assurez-vous de demander des détails sur ce qui est inclus dans le prix et de comparer différentes offres avant de prendre une décision.

Donc, Veuillez contacter à nous pour le pris de cette Randonnée-

WhatsApp: +9779818727219

Email: info@glacierfamilytreks.com


Permis de Khopra Mohare Danda

Pour entreprendre la randonnée à Khopra Mohare Danda au Népal, il est essentiel de se conformer aux exigences en matière de permis. L’Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) et le Trekkers’ Information Management System (TIMS) sont les permis requis pour préserver l’environnement et garantir la sécurité des randonneurs. Les agences locales, telles que Glacier Family Treks, ont l’expertise nécessaire pour faciliter le processus d’obtention de ces permis. Avant de partir, il est recommandé de se renseigner sur les coûts, les documents nécessaires et les procédures spécifiques pour garantir une expérience de randonnée en toute tranquillité dans cette magnifique région montagneuse.
Le pris de permis de cette Randonnée :U$30.00 (ACAP) et U$20.00 (TIMS)
Contactez-nous par WhatsApp: +9779818727219 Email: info@glacierfamilytreks.com


Une Randonnée à Khopra Moahare

La randonnée à Khopra Mohare Danda est connue pour plusieurs raisons :

  • Paysages époustouflants : La région offre des paysages à couper le souffle, avec des vues panoramiques sur les majestueuses montagnes de l’Himalaya, notamment l’Annapurna, le Dhaulagiri et le Machapuchare. Les sentiers passent à travers des forêts luxuriantes, des collines verdoyantes et des villages pittoresques, créant ainsi une expérience visuelle inoubliable.

  • Culture locale : La randonnée à Khopra Mohare Danda permet aux randonneurs de découvrir la culture et la vie quotidienne des habitants locaux. Les villages traditionnels népalais le long de l’itinéraire offrent une opportunité de rencontrer les populations locales, d’en apprendre davantage sur leurs traditions, leur cuisine et leur mode de vie.
  • Durée modérée : Comparée à certaines des randonnées les plus exigeantes du Népal, la randonnée à Khopra Mohare Danda est d’une durée modérée, ce qui la rend accessible à un large éventail de randonneurs, des débutants aux trekkeurs plus expérimentés.

  • Durabilité et responsabilité : Cette randonnée met également l’accent sur la durabilité et la responsabilité environnementale. Les permis comme l’Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) contribuent à la préservation des ressources naturelles et à la protection de la faune et de la flore locales.
  • Vue depuis Mohare Danda : Mohare Danda est un point culminant de cette randonnée, offrant des vues spectaculaires sur les montagnes environnantes et permettant aux randonneurs de profiter de magnifiques levers et couchers de soleil sur l’Himalaya.

  • Moins fréquentée : Comparée à d’autres sentiers de randonnée populaires au Népal, la région de Khopra Mohare Danda est généralement moins fréquentée, offrant ainsi une expérience plus tranquille et isolée de la nature et de la culture.

En raison de ces caractéristiques, la randonnée à Khopra Mohare Danda est devenue une destination attrayante pour les voyageurs en quête d’aventure, de beauté naturelle et d’expériences culturelles uniques dans les montagnes népalaises.


FLore et Faune à Khopra Mohare Danda

La randonnée à Khopra Mohare Danda est réputée pour sa diversité de flore et de faune, ajoutant au charme et à la beauté de l’expérience de trekking. Voici quelques points saillants de la flore et de la faune que vous pourriez rencontrer lors de votre randonnée :


Flore :

  • Forêts de Rhododendrons : Le sentier vous fait traverser des forêts luxuriantes de rhododendrons, particulièrement vibrantes au printemps lorsque ces arbres fleurissent dans une variété de couleurs.
  • Chênes et Pins : Le sentier est également bordé de chênes et de pins, créant un environnement serein et pittoresque.
  • Prairies Alpines : En montant, vous rencontrerez des prairies alpines ornées d’une variété de fleurs sauvages, ajoutant des éclats de couleur au paysage.
  • Plantes Médicinales : La région est riche en diverses plantes médicinales utilisées dans la médecine traditionnelle. Vous pourriez rencontrer des plantes comme le yarsagumba (un champignon chenille), qui a une signification culturelle et médicinale.

Faune :

  • Faune de l’Himalaya : La région abrite une gamme diversifiée de faune, notamment le tahr de l’Himalaya (un type de chèvre sauvage), le monal de l’Himalaya (un faisant coloré), les pandas rouges et diverses espèces de cerfs.
  • Observation des Oiseaux : Le trek offre de grandes opportunités d’observation des oiseaux. Vous pourriez repérer des espèces telles que le Danphe (l’oiseau national du Népal), les aigles, les vautours et divers autres oiseaux de montagne.
  • Papillons et Insectes : En raison de la diversité de la végétation, vous trouverez également une variété de papillons et d’insectes qui voltigent autour, surtout pendant les mois plus chauds.
  • Animaux Domestiques : En passant par les villages locaux, vous rencontrerez des animaux domestiques tels que les yaks, les vaches, les chèvres et les buffles d’eau, qui font partie intégrante de l’économie et de la culture locales.

Efforts de Conservation : Les efforts de conservation de la région, soutenus par des initiatives telles que le Projet de la Zone de Conservation d’Annapurna (ACAP), contribuent à préserver l’habitat naturel et à promouvoir des pratiques durables.

Rencontrer ces éléments de la nature tout en faisant de la randonnée à Khopra Mohare Danda ajoute une dimension unique à l’expérience, vous permettant de vous immerger dans la beauté et la biodiversité de la région himalayenne. N’oubliez pas de respecter l’environnement et de suivre des pratiques de trekking responsables pour aider à protéger ces écosystèmes précieux.


Difficulté de Randonnée à Khopra Mohare Danda

Niveau de Forme Physique : Bien que cette randonnée convienne à la plupart des personnes ayant une forme physique raisonnable, avoir une certaine expérience de la randonnée ou maintenir une activité physique régulière peut rendre l’expérience plus agréable.

  • Mal des Montagnes : Même si l’altitude maximale n’est pas extrêmement élevée, le mal des montagnes peut affecter certaines personnes. Une bonne acclimatation, une hydratation appropriée et une montée graduelle sont essentielles pour éviter les problèmes liés à l’altitude.
  • Hébergement : Pendant cette randonnée, vous passerez par des villages locaux où les logements peuvent être plus modestes que dans les zones urbaines. Les refuges et les lodges de base fournissent un abri et des repas, mais ils peuvent ne pas offrir le même confort que les hébergements en ville.

En résumé, bien que la Randonnée à Khopra Mohare Danda ne soit pas aussi exigeante que certaines des randonnées en haute altitude les plus célèbres au Népal, elle requiert une condition physique raisonnable et une préparation adéquate. Une bonne préparation physique, un équipement adéquat et une compréhension des défis potentiels contribueront à rendre cette expérience de randonnée plus agréable et enrichissante.


Points de vue à Khopra Mohare Danda

La Randonnée Khopra Mohare Danda offre des points de vue impressionnants qui offrent des vues panoramiques à couper le souffle sur les montagnes himalayennes environnantes. Voici quelques-uns des points de vue notables que vous pouvez vous attendre à rencontrer lors du trek :

  • Mohare Danda : C’est le point de vue principal du trek et est souvent appelé la “Colline du Lever du Soleil”. D’ici, vous pouvez assister à des levers et couchers de soleil impressionnants sur les chaînes de montagnes Annapurna et Dhaulagiri. La vue des premiers rayons du soleil illuminant les sommets est vraiment envoûtante.

  • Crête de Khopra : En parcourant la crête de Khopra, vous serez traité à des vues exceptionnelles sur l’Annapurna Sud, l’Himchuli et d’autres sommets voisins. La crête offre une perspective unique des montagnes contre le fond des vallées verdoyantes luxuriantes.

  • Poon Hill (Randonnée optionnelle) : Bien qu’il ne fasse pas partie du trek principal de Khopra Mohare Danda, de nombreux randonneurs choisissent d’inclure une excursion optionnelle à Poon Hill. Ce point de vue emblématique offre l’une des vues les plus célèbres du lever du soleil au Népal, avec les chaînes de montagnes Annapurna et Dhaulagiri entières peintes de teintes dorées.

  • Point de vue de Muldai (Randonnée optionnelle) : Une autre option de randonnée secondaire, le point de vue de Muldai, offre une vue imprenable sur les chaînes de montagnes Annapurna et Dhaulagiri. La vue est particulièrement frappante au lever du soleil lorsque les montagnes sont baignées dans la douce lumière matinale.

Chacun de ces points de vue offre une perspective unique sur l’Himalaya et le paysage environnant. L’accent mis par le trek sur la fourniture de points de vue exceptionnels est l’une des raisons pour lesquelles Khopra Mohare Danda a gagné en popularité parmi les randonneurs en quête de beauté naturelle et d’aventure.


Loges à Khopra Mohare Danda

Les loges à Khopra Mohare Danda sont des refuges et des établissements d’hébergement de base qui accueillent les randonneurs et les trekkeurs tout au long de leur voyage. Voici ce que vous pouvez attendre en termes d’hébergement lors de la randonnée à Khopra Mohare Danda :

  • Refuges et Lodges : Les refuges et les lodges sont les principales options d’hébergement tout au long du trek. Ils offrent des chambres de base avec des lits, des couvertures et parfois des matelas. Les installations sont simples et souvent partagées, avec des toilettes et des douches communes.
  • Confort Basique : Il est important de comprendre que les loges à Khopra Mohare Danda sont modestes et ne fournissent pas le même niveau de confort que les hôtels urbains. Attendez-vous à des conditions rustiques, mais propres et fonctionnelles.
  • Repas : La plupart des loges proposent également des repas de base, généralement sous forme de repas en pension complète. Vous pouvez vous attendre à des plats locaux et de base, comme le dal bhat (riz et lentilles), des nouilles et d’autres plats népalais.
  • Réchauffement : Les températures peuvent être froides, surtout la nuit et pendant les mois plus froids. Certaines loges peuvent fournir des poêles à bois ou des sources de chaleur pour vous garder au chaud.

  • Réservations : Il est généralement possible de réserver des chambres dans les loges à mesure que vous progressez dans votre trek. Cependant, pendant les périodes de pointe, il peut être judicieux d’arriver tôt pour vous assurer d’avoir un hébergement disponible.
  • Électricité et Connectivité : Dans certaines loges, il peut y avoir une disponibilité limitée d’électricité pour la recharge des appareils électroniques. La connectivité Internet peut également être limitée.

Expérience Locale : Séjourner dans ces loges vous offre l’opportunité de vivre une expérience authentique et locale, en interagissant avec les propriétaires et en vous immergeant dans le mode de vie des montagnes népalaises.

Donc, les loges à Khopra Mohare Danda offrent un hébergement de base pour les randonneurs et les trekkeurs. Bien que les installations soient simples, elles ajoutent à l’expérience immersive de la randonnée en montagne et vous permettent de profiter pleinement de la beauté naturelle de la région.


10 choses importantes à savoir

  1. Niveau de Difficulté Modéré : Le trek est de difficulté modérée, adapté aux randonneurs ayant une condition physique raisonnable. Il comporte des montées et des descentes raides, un terrain irrégulier et des altitudes allant jusqu’à environ 3 300 mètres.
  2. Vues Spectaculaires : Khopra Mohare Danda offre des vues panoramiques époustouflantes sur les chaînes de montagnes Annapurna et Dhaulagiri. Le lever de solei et coucher de soleil sont particulièrement magnifiques.
  3. Immersion Culturelle : Le trek traverse des villages locaux, vous permettant de vivre la culture unique et le mode de vie des communautés montagnardes népalaises.
  4. Flore et Faune : La région possède une flore et une faune diversifiées, notamment des forêts de rhododendrons, des prairies alpines et des opportunités d’apercevoir la faune himalayenne.

  5. Permis ACAP et TIMS : Vous aurez besoin du permis de la Zone de Conservation de l’Annapurna (ACAP) et du système de gestion des informations des randonneurs (TIMS), généralement obtenus par l’intermédiaire d’agences locales.
  6. Hébergement : Des lodges basiques et des maisons de thé fournissent un hébergement le long du parcours. Les installations sont simples, alors préparez-vous à vivre de manière rustique.
  7. Variation des Conditions Météorologiques : Soyez prêt pour des conditions météorologiques changeantes. Les températures peuvent chuter considérablement, surtout à des altitudes plus élevées, alors préparez-vous en conséquence.
  8. Hydratation et Mal des Montagnes : Restez hydraté et acclimatez-vous correctement pour éviter le mal des montagnes. Buvez beaucoup d’eau et montez en altitude progressivement.
  9. Emportez l’Essentiel : Apportez des vêtements adaptés aux températures variables, de bonnes chaussures de randonnée, des bâtons de trekking, un bon sac à dos et des essentiels comme de la crème solaire, une trousse de premiers soins et un système de purification de l’eau.
  10. Trekking Responsable : Respectez les coutumes locales, réduisez les déchets au minimum et marchez légèrement sur l’environnement. Cela contribue à préserver la beauté naturelle et la culture de la région.

QF de Khopra Mohare Danda

  • Question 1 : Quels sont les points forts de la randonnée à Khopra Mohare Danda ?
  • Réponse : Les points forts de la randonnée à Khopra Mohare Danda incluent des vues panoramiques époustouflantes sur les chaînes de montagnes Annapurna et Dhaulagiri, une immersion culturelle dans les villages locaux, une faune et une flore diversifiées, ainsi que la chance d’admirer des levers et couchers de soleil enchanteurs.
  • Question 2 : Comment prononce-t-on correctement “Khopra Mohare Danda” ?
  • Réponse : “Khopra Mohare Danda” se prononce “Koh-prah Moh-har-ay Dahn-dah.”

  • Question 3 : Quelle est la durée moyenne de la randonnée à Khopra Mohare Danda ?
  • Réponse : La durée moyenne de la randonnée à Khopra Mohare Danda est d’environ 5 à 7 jours, en fonction de facteurs tels que votre point de départ, votre rythme et les excursions optionnelles.

  • Question 4 : Quels types de permis sont requis pour la randonnée, et pourquoi ?
  • Réponse : Les randonneurs ont besoin d’un permis de la Zone de Conservation de l’Annapurna (ACAP) et d’un permis du Système de Gestion des Informations des Randonneurs (TIMS). Ces permis soutiennent les efforts de conservation et aident à gérer les activités de randonnée.

  • Question 5 : Pouvez-vous décrire les changements de paysage le long de l’itinéraire de Khopra Mohare Danda ?
  • Réponse :Le trek vous conduit à travers des forêts de rhododendrons, des prairies alpines et des villages locaux. Le paysage évolue des vallées verdoyantes luxuriantes à des altitudes plus élevées offrant des vues magnifiques sur les montagnes.

  • Question 6 : Quels sont les principaux défis auxquels les randonneurs pourraient être confrontés pendant le voyage ?
  • Réponse : Les défis peuvent inclure l’adaptation aux conditions météorologiques changeantes, la gestion des effets de l’altitude et la randonnée sur un terrain irrégulier. Une préparation adéquate et une acclimatation sont essentielles.

  • Question 7 : Y a-t-il des expériences culturelles marquantes pendant le trek ?
  • Réponse : Vous aurez l’occasion d’interagir avec les communautés locales, d’apprendre à connaître leur mode de vie traditionnel et de profiter de l’hospitalité népalaise authentique. Visiter les monastères locaux et vivre les festivités culturelles peut être mémorable.

  • Question 8 : Quels mois sont considérés comme les meilleurs pour entreprendre le trek Khopra Mohare Danda ?
  • Réponse : Les meilleurs mois pour le trek Khopra Mohare Danda sont généralement le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre à novembre). Ces mois offrent des ciels dégagés, des températures modérées et une bonne visibilité.

  • Question 9 : Quels types de faune les randonneurs pourraient-ils rencontrer sur l’itinéraire ?
  • Réponse : Les observations de faune pourraient inclure des tahr de l’Himalaya, différentes espèces d’oiseaux comme le Danphe (Monal de l’Himalaya) et peut-être même le panda roux insaisissable. La région est riche en biodiversité.

  • Question 10 : Comment le trek Khopra Mohare Danda contribue-t-il aux communautés locales et aux efforts de conservation ?
  • Réponse : Le trek contribue à l’économie locale en soutenant les maisons de thé et les lodges. De plus, le Projet de Zone de Conservation de l’Annapurna (ACAP) vise à préserver l’environnement naturel et à élever les communautés locales grâce à des pratiques de tourisme durable.

N’hésitez pas à poser d’autres questions ou à demander plus d’informations !

En plus, si vous aurez besion plus de l’informations, contactez-nous par –

WhatsApp: +9779818727219

Email: info@glacirfamilytreks.com

Glacier Family Treks & Expedition P.LTD

Katmandou, Budhanilkantha-11, Népal

 

 

How to hike Phaplu to Lukla

How to hike Phaplu to Lukla?

How do you hike from Phaplu to Lukla? This question sparks a journey of discovery through the breathtaking landscapes of the Solu-Khumbu region. How do you hike from Phaplu to Lukla? The path unfolds as you traverse villages and valleys, revealing the natural splendor of Nepal. How do you hike from Phaplu to Lukla? The answer lies in a gradual ascent, a chance to immerse in the Rai Khaling culture, and the allure of the Himalayan peaks, including Everest and Ama Dablam. How do you hike from Phaplu to Lukla? The trail leads to Phakding, a haven for trekkers en route to Everest Base Camp. How do you hike from Phaplu to Lukla? The journey continues with the merging of the main Lukla trail at Surke, uniting trekkers bound for Everest. How do you hike from Phaplu to Lukla? Lukla emerges as the pivotal gateway, bridging the remote landscapes with modern convenience. How do you hike from Phaplu to Lukla? Your journey is not just about the destination; it’s about the shared experiences and camaraderie with fellow adventurers. How do you hike from Phaplu to Lukla? The extended route unveils the exploration of Khaling Rai villages like Kaku, Khastap, and Suksale. How do you hike from Phaplu to Lukla? These villages offer insights into local life and gradually lead you to the heart of the trek. How do you hike from Phaplu to Lukla? Preparation is vital – consider weather, permits, and gear. How do you hike from Phaplu to Lukla? A local guide enhances your journey, ensuring safety and cultural understanding. How do you hike from Phaplu to Lukla? And when you finally conclude your trek in Lukla, you carry not just memories, but a profound connection to Nepal’s natural beauty. How do I get to Phaplu? This question finds its answer in several options – from flights to hiring a jeep. How do I get to Phaplu? While flights offer convenience, hiring a jeep provides flexibility. How do I get to Phaplu? Personal basis tickets are an economical approach for shared travel. How far is Phaplu from Kathmandu? The distance between Kathmandu and Phaplu spans around 270 kilometers. How far is Kathmandu from ? The exact travel distance can vary based on the chosen route. How far is KTM from Phaplu? As you embark on this journey, know that the distance is not just physical; it’s a voyage of culture, nature, and personal growth.”

phaplu everet base camp
Phaplu Airport

How to travel from Kathmandu to Phaplu?

Traveling from Kathmandu to Phaplu presents unique challenges due to the absence of regular flight options connecting the two destinations. However, there is a practical solution in the form of hiring a jeep, offering a reliable and flexible mode of transportation. Unlike the uncertainty surrounding mini bus services, which are limited and dependent on a single bus, opting for a jeep ensures a definite journey. Moreover, a clever cost-effective approach involves hiring a jeep and purchasing personal basis tickets. This approach not only allows you to share expenses with fellow travelers but also provides the convenience of a private vehicle without the exorbitant costs associated with exclusive hire. Through the choice of hiring a jeep, you can navigate the route from Kathmandu to Phaplu with confidence, balancing reliability, convenience, and budget considerations seamlessly.

FAQs about Hiking from Phaplu to Lukla

  • Q: How do you hike from Phaplu to Lukla?
  • A: Hiking from Phaplu to Lukla involves embarking on a trek that takes you through a variety of landscapes, from lush forests to charming local villages. As you hike, you’ll gradually merge onto the main Lukla trail. This alternative route provides a more gradual ascent compared to the direct flight into Lukla, allowing you to immerse in local life and stunning natural beauty along the way.
  • Q: How long is the trek from Phaplu to Lukla?
  • A: The duration of the trek from Phaplu to Lukla can span approximately 5 to 7 days, depending on factors like the specific route you take and your hiking pace. This trek offers a more leisurely and immersive experience, allowing you to enjoy the journey at a comfortable pace.
  • Q: What are the highlights of this trek?
  • A: The trek from Phaplu to Lukla presents several exciting highlights. You’ll have the opportunity to immerse yourself in the culture of Rai Khaling villages, experiencing the unique way of life in these local communities. Additionally, the trek offers breathtaking views of the majestic Himalayas and the chance to witness rural Nepalese life up close, providing a truly authentic experience.
  • Q: Can I fly from Kathmandu to Phaplu?
  • A: Yes, you can opt for a flight from Kathmandu to Phaplu, although flights to Phaplu might not be as frequent as those to Lukla. This flight provides an alternative starting point for your trek and can offer a different perspective on the region’s landscapes.
  • Q: How else can I reach Phaplu from Kathmandu?
  • A: Apart from flying, you can also travel by road from Kathmandu to nearby towns like Salleri and then continue onwards to Phaplu. This overland journey gives you the chance to experience the changing scenery and offers a more comprehensive understanding of the region.
  • Q: Are there regular flights from Phaplu to Lukla?
  • A: No, regular flights connecting Phaplu and Lukla are not available. Trekkers usually reach Lukla by flying from Kathmandu or taking alternative routes like the one from Phaplu, which involves trekking and exploring various landscapes.
  • Q: Can I take a jeep from Phaplu to Lukla?
  • A: While there is no direct jeep route from Phaplu to Lukla, you can take a jeep from Phaplu to towns that are closer to Lukla. From these towns, you can then commence the trek towards Lukla on foot. This option provides a combination of road travel and trekking.
  • Q: How can I ensure a comfortable stay in Phaplu?
  • A: Phaplu offers a range of guesthouses and lodges where you can find comfortable accommodation. These establishments cater to trekkers and provide basic amenities to ensure a pleasant stay during your time in Phaplu.
  • Q: What’s the distance between Kathmandu and Phaplu?
  • A: The distance between Kathmandu and Phaplu is approximately 270 kilometers. This overland distance gives you an idea of the geographical separation between the two locations.
  • Q: How do I get to Phaplu from Kathmandu by road?
  • A: To reach Phaplu from Kathmandu by road, you can take a bus or hire a private vehicle that will take you to towns like Salleri or nearby areas. From there, you can continue your journey to Phaplu, either by walking or arranging further local transportation.
  • Q: Is there a direct bus service from Kathmandu to Phaplu?
  • A: While there might not be a direct bus service connecting Kathmandu and Phaplu, buses may travel to towns closer to Phaplu. From these towns, you can arrange local transportation to reach Phaplu.
  • Q: How does the trail from Phaplu to Lukla compare to the main Lukla trail?
  • A: The trail from Phaplu to Lukla offers a distinct experience compared to the main Lukla trail. It provides a more gradual ascent and allows you to explore lesser-known villages and off-the-beaten-path areas. This route is chosen by trekkers seeking a different perspective on the region.
  • Q: What’s the best time of year to do this trek?
  • A: The ideal times to undertake this trek are during the spring (March to May) and autumn (September to November). These months offer clear skies, moderate temperatures, and favorable weather conditions for trekking.
  • Q: Can I hire a local guide for this trek?
  • A: Yes, hiring a local guide is recommended for this trek. A guide can provide valuable insights, assist with navigation, and enhance your overall trekking experience.
  • Q: Are there any challenging sections on this trek?
  • A: While the trail is generally moderate, there might be some uphill and downhill stretches that could pose a challenge, especially for those new to trekking. Adequate physical fitness and preparation are advisable.
  • Q: Are there any permits required for this trek?
  • A: Depending on the specific route you choose, you might need permits like the TIMS card (Trekkers’ Information Management System) and local permits. These permits help support local communities and ensure proper trekking management.
  • Q: What is the elevation gain from Phaplu to Lukla?
  • A: The elevation gain from Phaplu to Lukla can range from around 1,000 to 1,500 meters, varying along the route. Proper acclimatization is important to adapt to changing altitudes.

Q: Can I find basic supplies and food along the trail?

  • A: Yes, along the trail, you’ll come across guesthouses, teahouses, and small shops in villages where you can find basic supplies, food, and accommodations.
  • Q: What’s the cost of a flight from Kathmandu to Phaplu?
  • A: Flight costs for the Kathmandu to Phaplu route can vary based on factors like availability, season, and booking timing. It’s recommended to check with airlines or travel agencies for up-to-date information.
  • Q: Is it possible to do this trek independently or should I join a group?
  • A: Both options are feasible. While experienced trekkers might choose to trek independently, joining a group or hiring a local guide can provide added safety, navigation assistance, and a richer cultural experience, particularly for those unfamiliar with the area.

Remember that conditions and services can change, so it’s essential to gather the latest information and plan your trek accordingly.

How many days is the 3 Passes Trek in Nepal?

The 3 Passes Trek is a challenging and exhilarating trek that typically takes around 17 to 20 days to complete. This trek crosses three high mountain passes in the Everest region of Nepal: Renjo La Pass, Cho La Pass, and Kongma La Pass. It also includes visits to popular destinations like Everest Base Camp and Gokyo Lakes. The duration can vary based on factors such as trekking pace, acclimatization days, and weather conditions.

 How do you hike from Phaplu to Lukla?

Hiking from Phaplu to Lukla involves a scenic journey through the Solu-Khumbu region. Trekkers can take a bus or flight from Kathmandu to Phaplu. From Phaplu, the trail leads through local villages, lush landscapes, and cultural experiences. Trekkers gradually merge onto the main Lukla trail at Surke, continuing to Lukla. This alternative route provides a more gradual ascent compared to the direct flight into Lukla, along with opportunities to immerse in local life and stunning natural beauty.

 Can you walk from Kathmandu to Lukla?

Walking from Kathmandu to Lukla is not a common or practical option for most trekkers. The distance between Kathmandu and Lukla is substantial, and the terrain includes varying landscapes and elevations. The most common way to reach Lukla is by taking a domestic flight from Kathmandu’s Tribhuvan International Airport. The flight significantly reduces travel time and allows trekkers to start their trek from Lukla.

 How long is the walk from Kathmandu to Lukla?

The distance between Kathmandu and Lukla is around 137 kilometers (85 miles) in a straight line. However, due to the mountainous terrain and lack of direct roads, walking from Kathmandu to Lukla is not a feasible option. The most practical and common way to reach Lukla is by taking a short domestic flight from Kathmandu, which takes approximately 25 to 30 minutes. This flight offers trekkers a convenient starting point for various treks in the Everest region, including the famous Everest Base Camp Trek.

Remember to verify the latest information before your trip, as conditions and services can change over time.

Our WhatsApp: +9779818727219

Glacier Family Treks

Kathmandu, Nepal

Rhododendron Trekking in Nepal

Rhododendron Trekking in Nepal

Nepal, a breathtaking land of diverse landscapes and awe-inspiring natural beauty, offers an unforgettable experience for adventure seekers and nature enthusiasts alike. Among the plethora of trekking options in this Himalayan paradise, the Rhododendron Trekking in Nepal stands out as a truly captivating and enchanting journey. As the major keyword, Nepal emerges as the heart and soul of this remarkable trek, serving as a gateway to a world of vibrant rhododendron forests and picturesque vistas. The Rhododendron Trekking in Nepal, trekkers are greeted by an explosion of colors as they navigate through lush forests adorned with blooming rhododendron flowers. These mesmerizing blossoms, in hues of red, pink, and white, create a magical spectacle that enchants every traveler’s senses. With Nepal as the central theme, this Rhododendron Trekking in Nepal presents an opportunity to delve into the rich biodiversity of the region and marvel at the natural wonders it holds.

The journey of Rhododendron Trekking in Nepal commences in the charming villages nestled amidst the grandeur of the Himalayas. Trekking enthusiasts from around the world gather here, united by their passion for exploration and a shared fascination with the enigmatic Nepal as their destination. Each step taken on this expedition reveals the country’s warm hospitality, as locals greet visitors with genuine smiles and open hearts, eager to share their culture and traditions. The Rhododendron Trekking in Nepal unfolds along well-established trails, providing a perfect balance of adventure and comfort. Along the way, trekkers encounter diverse wildlife, including exotic bird species that fill the air with melodic songs. The resonating call of nature echoes throughout the journey, serving as a constant reminder of the pristine beauty that Nepal so generously bestows upon its visitors. As travelers ascend higher into the mountains, the air becomes crisp, and the panoramic views become even more awe-inspiring. Nepal continues to reveal itself in all its glory, showcasing the majestic peaks that have captured the imagination of mountaineers for generations. Trekkers find themselves humbled by the magnificence of the Himalayas, as they stand amidst this natural wonder and experience a profound sense of connection to the earth. The Rhododendron Trekking in Nepal is a journey of self-discovery, where trekkers not only witness the splendor of their surroundings but also gain a deeper understanding of their own strengths and resilience. The physical challenges of the trek are met with unwavering determination, knowing that every step taken brings them closer to the ultimate destination – Nepal.

In the evenings, as the sun sets behind the mountains, trekkers gather around crackling fires, sharing stories and laughter under the starlit sky. The camaraderie formed during this trek transcends borders and cultural barriers, as individuals from diverse backgrounds unite in their appreciation of the unparalleled beauty that Nepal offers. As the Rhododendron Trekking in Nepal reaches its zenith, trekkers are left with a treasure trove of memories, etched forever in their hearts. The experience of witnessing the vibrant rhododendron blooms against the backdrop of the Himalayas is a testament to the boundless wonders that Nepal holds within its embrace.

In conclusion, the Rhododendron Trekking in Nepal is a soul-stirring adventure, where Nepal emerges as the focal point, drawing travelers from around the world to witness its natural splendor. This expedition promises an enthralling adventure amidst rhododendron-filled woodlands, majestic peaks, and the welcoming embrace of Nepalese hospitality. It is an experience that leaves an indelible mark, beckoning trekkers to return time and again to this mystical land of beauty and wonder – Nepal.


Best Rhododendron Treks in Nepal

The Best Rhododendron Treks in Nepal offer a surreal and immersive experience that is nothing short of a nature lover’s paradise. Nestled in the lap of the majestic Himalayas, Nepal boasts an abundance of rhododendron-laden trails that weave through enchanting landscapes, providing trekkers with an unparalleled opportunity to witness the vibrant beauty of these blooming flowers in their natural habitat.

As the focused keyword, “Best Rhododendron Treks in Nepal” epitomizes the essence of this remarkable adventure. These treks take travelers on a journey that goes beyond the ordinary, transporting them to a world where every step unravels a tapestry of colors and scents, as the rhododendrons paint the mountains with hues of red, pink, and white.

The allure of the Best Rhododendron Treks in Nepal lies not only in the floral splendor but also in the awe-inspiring vistas of the Himalayan peaks that accompany the journey. Trekking amidst the towering giants of nature, trekkers feel a sense of reverence and wonder, humbled by the grandeur of the mountains that serve as a majestic backdrop to the rhododendron spectacle.

Throughout these treks, the rhythm of nature sets the pace, and each turn presents a new discovery. The trails wind through dense forests of rhododendron, creating a magical ambiance that transports trekkers into a fairytale-like setting. The rustling leaves and the gentle sway of the flowers in the breeze compose a symphony that rejuvenates the soul.

As trekkers traverse the terrain, they encounter hospitable local communities that have inhabited these mountains for generations. The warmth of the Nepalese people and their rich cultural heritage leave an indelible mark on the journey, making it not only a nature-centric experience but also a cultural immersion.

The Best Rhododendron Treks in Nepal cater to trekkers of various skill levels, ensuring that everyone can relish this ethereal encounter with nature. From short and moderate treks to more challenging and extended ones, there is a perfect trail for every adventurer, all leading to the same enchanting destination amidst the rhododendron blooms.

As the trek reaches its pinnacle, trekkers find themselves standing at high-altitude viewpoints, marveling at the breathtaking panoramas of snow-capped peaks and endless valleys blanketed in rhododendron hues. The sense of achievement and the serenity of the surroundings instill a profound connection with nature and leave trekkers with memories to cherish for a lifetime.


Nepal Rhododendron Trek Itinerary

The Nepal Rhododendron Trek Itinerary is an enchanting adventure through the Himalayan wilderness, where vibrant rhododendron blooms and awe-inspiring landscapes captivate trekkers. This thoughtfully crafted journey caters to adventurers of all levels and offers a harmonious blend of cultural experiences and encounters with diverse flora and fauna. As trekkers ascend to higher altitudes, the majestic peaks of the Himalayas provide a breathtaking backdrop to the rhododendron wonderland. Evenings are filled with camaraderie and storytelling under starlit skies, fostering lasting friendships. The trek culminates in rewarding high-altitude viewpoints, leaving trekkers with cherished memories and a profound connection to nature.

So, find here some popular itineraries of Rhododendron Trek in Nepal

1.  Ghorepani Rhododendron Trek 

The Ghorepani Rhododendron Trek is a captivating journey that unveils the beauty of Nepal’s rhododendron-laden trails. Starting from Kathmandu, the adventure leads to Pokhara, where the trek commences towards Ghandruk. Ascending further, the itinerary proceeds to Tadapani before reaching the picturesque village of Ghorepani. At an altitude of around 2,860 meters, trekkers get a well-deserved rest day to admire the stunning surroundings.

Continuing the expedition, the trail leads to Mohare Danda, offering breathtaking views at an altitude of approximately 3,300 meters. From there, trekkers descend to Ulleri Village and subsequently reach Hile, where a jeep ride to Lake Side, Pokhara awaits.


Ghorepani Rhododendron Trek itinerary

Day 1: Kathmandu Arrival

Arrive in Kathmandu, where a warm welcome awaits you. After reaching your hotel, rest and prepare for the thrilling Ghorepani Rhododendron Trek that lies ahead. Enjoy the vibrant city atmosphere and immerse yourself in Nepal’s rich culture, setting the tone for an unforgettable Himalayan adventure.

Day 2: Move from Kathmandu to Pokhara (820 meters)

After breakfast, we embark on a scenic drive to Pokhara, a charming lakeside city nestled in the lap of the Annapurna range. Enjoy the picturesque landscapes and settle into your hotel upon arrival.

Day 3: Pokhara to Ghandruk (1,940 meters)

We start our trek from Nayapul and trek to Ghandruk, a beautiful Gurung village known for its traditional culture and stunning mountain views.

Day 4: Ghandruk to Tadapani (2,610 meters)

Today’s trek takes us through lush forests and rhododendron-laden trails to Tadapani, offering breathtaking panoramas of the surrounding peaks.

Day 5: Tadapani to Ghorepani (2,860 meters)

Continuing our journey, we trek to Ghorepani, a charming village famous for its vantage point offering magnificent sunrise views over the Annapurna and Dhaulagiri ranges.

Day 6: Rest day at Ghorepani

Today is a well-deserved rest day in Ghorepani. Explore the village, interact with the locals, and witness the vibrant rhododendron blooms adorning the hillsides.

Day 7: Ghorepani to Mohare Danda (3,300 meters)

Leaving Ghorepani, we trek to Mohare Danda, a lesser-known but breathtaking viewpoint offering stunning vistas of the Annapurna and Dhaulagiri ranges.

Day 8: Mohare Danda to Ulleri Village (2,050 meters)

Descend from Mohare Danda to Ulleri Village, passing through terraced fields and quaint settlements, providing a glimpse of rural life in Nepal.

Day 9: Ulleri Village to Hile and drive to Lakeside, Pokhara by Jeep

The trek continues towards Hile, and from there, we drive to the vibrant Lakeside area of Pokhara, where you can relax and reflect on the beautiful trekking experiences.

Day 10: Full day sightseeing in Pokhara

Explore the natural and cultural wonders of Pokhara, including ancient temples, Tibetan monasteries, the International Mountain Museum, and the famous Gupteshwor Cave.

Day 11: Fly back to Kathmandu

We take a short flight back to Kathmandu, where you have the rest of the day for leisure or souvenir shopping.

Day 12: Final Departure from Kathmandu

Our representative of Glacier Family Treks & Expedition will drop you to the airport for your further journey to home. Farewell from Nepal, taking with you memories of a lifetime from the Ghorepani Rhododendron Trek.


2. Mardi Himal Rhododendron Trek

Discover the captivating beauty of the Mardi Himal Rhododendron Trek, a remarkable journey blending the allure of Mardi Himal’s pristine landscapes with the enchanting splendor of blooming rhododendrons. Traverse lush forests and ascend to captivating viewpoints, where vibrant hues of red, pink, and white paint the Himalayan landscape. Immerse yourself in the tranquility of the region, surrounded by the natural wonders and stunning biodiversity of Nepal. This adventure promises an unforgettable experience amidst breathtaking panoramas and a symphony of colors, offering trekkers an unparalleled opportunity to embrace the beauty of Mardi Himal and its vibrant rhododendron blooms.


Mardi Himal Rhododendron Trek Itinerary

Day 1: Arrival in Kathmandu

Welcome to Kathmandu Tribhuvan International Airport! Representative of Glacier Family Treks will receive you warmly and transfer you to your hotel. Take some rest, and if time permits, explore the bustling streets of Kathmandu to get a taste of Nepal’s rich cultural heritage.

Day 2: Kathmandu to Pokhara (820 meters)

Start the day with an early breakfast before setting off on a picturesque drive to Pokhara, a charming lakeside city cradled by the Annapurna range.

Day 3: Pokhara to Pothana (1,950 meters)

After breakfast, we drive to Phedi and begin our trek towards Pothana. The trail takes us through lush forests, and if the weather is clear, we get our first glimpse of Mardi Himal and Machhapuchhre (Fishtail Mountain).

Day 4: Pothana to Forest Camp (2,550 meters)

We continue our trek, ascending through dense rhododendron and oak forests. As we gain altitude, the views of the surrounding landscapes become more breathtaking.

Day 5: Forest Camp to High Camp (3,580 meters)

Today’s trek takes us to High Camp, where we enjoy stunning views of Annapurna South and Hiunchuli. The trail is steep, but the mesmerizing scenery makes it worth the effort.

Day 6: High Camp to Mardi Himal Base Camp (4,500 meters) and back to Low Camp

Today is the highlight of our trek as we make our way to Mardi Himal Base Camp, where we are rewarded with breathtaking views of Mardi Himal and the Annapurna range. We then descend to Low Camp for an overnight stay.

Day 7: Low Camp to Sidding Village (1,700 meters)

We descend through the forested trail, leaving the high-altitude landscapes behind and reaching Sidding Village, a charming Gurung settlement.

Day 8: Sidding Village to Lumre and drive to Pokhara same day.

Our trek concludes as we hike to Lumre, where we catch a vehicle to Pokhara. Upon reaching Pokhara, take a well-deserved rest and celebrate the successful completion of the Mardi Himal Rhododendron Trek.

Day 9: Pokhara to Kathmandu Back.

After breakfast, we drive back to Kathmandu. Spend the rest of the day at leisure, shopping for souvenirs or exploring more of the city’s cultural attractions.

Day 10: Final Departure

As your Mardi Himal Rhododendron Trek comes to an end, our representative will transfer you to the airport for your onward journey. Depart from Nepal with cherished memories of this unforgettable adventure amidst the captivating beauty of Mardi Himal and its rhododendron-filled landscapes.


3. Mohare Danda Rhododendron Trek

An unforgettable journey with the mesmerizing Mohare Danda Rhododendron Trek, where the trails of the Himalayas lead you through a tapestry of blooming rhododendrons. Explore the pristine wilderness of Mohare Danda, where the majestic peaks of Annapurna and Dhaulagiri unveil awe-inspiring panoramas. Enveloped in vibrant hues, the rhododendrons create a spellbinding spectacle, making this trek a visual delight. Beyond the natural beauty, you’ll encounter the warm hospitality of Nepalese communities, providing an immersive cultural experience. Embrace the tranquility of the mountains, breathe in the fresh air, and witness Nepal’s natural wonders unfold before your eyes. The Mohare Danda Rhododendron Trek promises to be a rewarding adventure etched in your heart forever.


Mohare Danda Rhododendron Itinerary

Day 1: Arrival in Kathmandu

Welcome to the vibrant city of Kathmandu! Upon your arrival at Tribhuvan International Airport, our representative will warmly greet you and transfer you to your hotel. Take some time to rest and explore the bustling streets of Kathmandu, known for its rich cultural heritage.

Day 2: Travel from Kathmandu to Pokhara, situated at an elevation of 820 meters.

After breakfast, embark on a scenic drive to Pokhara, a picturesque lakeside city surrounded by the majestic Annapurna range. Enjoy the stunning landscapes and check into your hotel upon arrival.

Day 3: Pokhara to Lespar Village via Bhurjung (1,670 m)

We start the day with a drive to Bhurjung Village by jeep and commence our trek towards Lespar Village. The trail takes us through terraced fields and quaint settlements, offering glimpses of rural life in Nepal.

Day 4: Lespar Village to Ngagi (2,440 m)

Continue your trek to Ngagi, where you’ll be greeted by stunning views of the surrounding landscapes and the Annapurna and Dhaulagiri ranges.

Day 5: Ngagi to Mohare Danda (3,300 m)

Today’s trek takes you to the highlight of the journey, Mohare Danda. Witness the breathtaking sunrise and sunset views over the Himalayas from this magnificent vantage point.

Day 6: Mohare Danda to Ghorepani (2,860 m)

Descend from Mohare Danda to the charming village of Ghorepani, surrounded by dense rhododendron forests. Enjoy the serene ambiance and interact with locals.

Day 7: Ghorepani to Dobata (2,530 m)

The trail leads to Dobata, passing through lush forests and offering occasional glimpses of the snowy peaks of the Annapurna and Dhaulagiri ranges.

Day 8: Dobata to Tadapani (2,590 m)

Journeying onwards, the trail leads to Tadapani, offering you awe-inspiring vistas of majestic mountains and the vast expanse of deep valleys.

Day 9: Tadapani to Ghandruk Village (1,940 m)

Descend to the picturesque Ghandruk Village, known for its rich Gurung culture and traditional architecture.

Day 10: Ghandruk Village to Pokhara and Final Departure

Today, we bid farewell to the mountains as we drive back to Pokhara. Upon reaching Pokhara, you have some free time to explore the city’s attractions. In the afternoon, our representative will transfer you to the airport for your final departure.

The Mohare Danda Rhododendron Trek Itinerary promises an unforgettable adventure, allowing you to experience the beauty of the Annapurna region and witness the vibrant rhododendron blooms in their natural splendor.


Types of Rhododendron in Nepal

In Nepal, you can find various species of rhododendron, each boasting its unique charm and beauty. Some of the prominent types of rhododendron found in Nepal are:

Rhododendron arboreum (Lali Gurans):

Rhododendron arboreum, commonly known as Lali Gurans, is the national flower of Nepal. It features large clusters of bright red or crimson flowers and is found in the hilly regions of Nepal. The Lali Gurans blooms during spring, adorning the landscapes with its vibrant hues.

Rhododendron campanulatum (Gurans):

Rhododendron campanulatum, or Gurans, is another widely seen species in Nepal. It displays trumpet-shaped flowers in shades of pink, purple, or lavender. This rhododendron species flourishes at higher altitudes, usually above 3,000 meters, adding a touch of elegance to the Himalayan terrain.

Rhododendron lepidotum (Koiralo Gurans):

Known as Koiralo Gurans, Rhododendron lepidotum showcases a unique combination of white and pink flowers. It thrives in the subalpine regions of Nepal and usually blooms during the spring season, creating a picturesque landscape.

Rhododendron falconeri (Puto Gurans):

Rhododendron falconeri, or Puto Gurans, is a stunning species with bell-shaped flowers in hues of red, pink, and white. Found at higher elevations, this rhododendron species is a visual delight during the spring season when it blankets the alpine meadows and slopes.

Rhododendron hodgsonii (Seto Gurans):

Rhododendron hodgsonii, commonly known as Seto Gurans, displays attractive white flowers with pink accents. It is found at elevations ranging from 2,700 to 3,600 meters, adding a touch of serenity to the rhododendron-laden forests of Nepal.

Rhododendron luteum (Keshar Gurans):

Rhododendron luteum, or Keshar Gurans, is known for its fragrant, funnel-shaped flowers in shades of yellow or orange. This species is mostly found in the eastern regions of Nepal and adds a sweet aroma to the mountainous terrain.

Rhododendron thomsonii (Thomson Gurans):

Rhododendron thomsonii, or Thomson Gurans, boasts bell-shaped flowers in a lovely combination of pink and white. It thrives in the temperate and subalpine regions of Nepal, creating a spectacular display during the spring season.

Rhododendron fulgens (Kali Gurans):

Rhododendron fulgens, or Kali Gurans, is a striking species with bright red or scarlet flowers. It is commonly found at higher elevations and is often used as an ornamental plant due to its vibrant and eye-catching blooms.

These are just a few of the many rhododendron species found in Nepal, contributing to the country’s rich biodiversity and adding splendor to its landscapes throughout the year.


Types of rhododendrons

Q: How many different types of rhododendrons are found in Nepal?

A: Nepal is home to over 30 different species of rhododendrons. These species belong to the Rhododendron genus, which is a diverse group of flowering plants known for their beautiful and colorful blooms. The rhododendron species found in Nepal vary in size, shape, color, and blooming patterns, adding to the country’s rich biodiversity.


Q: What are some of the most common species of rhododendrons found in Nepal?

A: Some of the most common species of rhododendrons found in Nepal include Rhododendron arboreum (Lali Gurans), Rhododendron campanulatum (Gurans), Rhododendron lepidotum (Koiralo Gurans), Rhododendron falconeri (Puto Gurans), Rhododendron hodgsonii (Seto Gurans), Rhododendron luteum (Keshar Gurans), Rhododendron thomsonii (Thomson Gurans), and Rhododendron fulgens (Kali Gurans).


Q: Are there any rare or endangered species of rhododendrons in Nepal?

A: Yes, there are some rare and endangered species of rhododendrons in Nepal. The critically endangered Rhododendron barbatum and Rhododendron calophytum are two such species that face significant threats due to habitat loss and human activities. Conservation efforts are in place to protect these endangered species and preserve their natural habitats.


Q: Do the types of rhododendrons vary based on different regions or altitudes in Nepal?

A: Yes, the types of rhododendrons vary based on different regions and altitudes in Nepal. Different species of rhododendrons are adapted to specific climatic conditions and elevations. For instance, lower altitude regions may have species like Rhododendron arboreum and Rhododendron campanulatum, while higher altitudes may have species like Rhododendron falconeri and Rhododendron thomsonii.


Q: Are there any specific conservation efforts in place to protect the different species of rhododendrons in Nepal?

A: Yes, various conservation efforts are in place to protect the different species of rhododendrons in Nepal. The government, along with several non-governmental organizations and local communities, is actively involved in conservation initiatives. Efforts include establishing protected areas, raising awareness about rhododendron conservation, and promoting sustainable practices to preserve the natural habitats of these species.


Q: How do the various species of rhododendrons differ in terms of their appearance and blooming patterns?

A: The various species of rhododendrons differ in terms of their appearance and blooming patterns. They have different flower shapes, sizes, and colors, ranging from red, pink, purple, white, and yellow. Some species have bell-shaped flowers, while others have trumpet-shaped or tubular flowers. Blooming periods can also vary among species, with some blooming during the spring season, while others may flower later in the year.


Q: Are there any particular times of the year when certain types of rhododendrons bloom in Nepal?

A: Yes, the flowering period of rhododendron species varies, and some species bloom during specific times of the year. The most spectacular blooming period for rhododendrons in Nepal is during the spring season, which usually occurs from March to May. During this time, hills and mountains are covered in colorful rhododendron blooms, creating a magnificent display of nature’s beauty.


Q: Are there any unique cultural or traditional uses of rhododendrons in Nepal?

A: In some regions of Nepal, rhododendron flowers and leaves are used in traditional medicine for their purported medicinal properties. However, it is essential to note that some parts of rhododendrons can be toxic and should be used with caution. Additionally, rhododendrons hold cultural significance and are often used in various religious and ceremonial rituals.


Q: Can tourists or visitors see different types of rhododendrons while trekking in Nepal?

A: Yes, tourists and visitors can see different types of rhododendrons while trekking in Nepal, especially during the spring season. Many popular trekking routes, such as the Annapurna region and Langtang region, offer opportunities to witness a diverse array of rhododendron species in their natural habitats.


Q: Are there any research or study initiatives focusing on the diversity and ecology of rhododendron species in Nepal?

A: Yes, there are research and study initiatives focusing on the diversity and ecology of rhododendron species in Nepal. Various research organizations and universities collaborate to study the ecology, distribution, and conservation of rhododendrons in the country. These studies contribute to a better understanding of the importance of rhododendrons in Nepal’s ecosystems and aid in their preservation.


About Rhododendron Trek in Nepal

Q: What is a Rhododendron Trek in Nepal?

A: Rhododendron Trek in Nepal is a hiking adventure that takes trekkers through the breathtaking landscapes adorned with vibrant rhododendron blooms. It offers an opportunity to explore the diverse flora and fauna of the Himalayas, with a focus on the beautiful rhododendron species that thrive in the region.


Q: When is the best time for a Rhododendron Trek in Nepal?

A: The best time for a Rhododendron Trek in Nepal is during the spring season, from March to May. This is when the hills and mountains come alive with colorful rhododendron blooms, creating a stunning natural spectacle that attracts trekkers and nature enthusiasts from around the world.


Q: Which regions in Nepal are known for Rhododendron Treks?

A: Rhododendron Treks can be enjoyed in various regions of Nepal. Some popular areas known for these treks include the Annapurna region, Langtang region, and parts of the Everest region. These regions offer a range of trekking routes that showcase the beauty of rhododendron-filled forests and alpine meadows.


Q: Are Rhododendron Treks suitable for all trekking experience levels?

A: Yes, Rhododendron Treks in Nepal are suitable for trekkers of all experience levels. There are options for both beginners and experienced trekkers, with varying levels of difficulty. Treks can be customized to accommodate individual preferences and fitness levels.


Q: What kind of accommodations are available during Rhododendron Treks?

A: Accommodations during Rhododendron Treks can vary depending on the route and region. Tea houses and lodges are common along popular trekking routes, providing basic amenities and a comfortable place to rest. In more remote areas, camping may be necessary, offering a unique experience of being close to nature.


Q: Are there any permits required for Rhododendron Treks in Nepal?

A: Yes, permits are required for most treks in Nepal, including Rhododendron Treks. The necessary permits may include the TIMS (Trekkers’ Information Management System) card and a national park or conservation area permit, depending on the specific trekking route.


Q: What kind of weather can be expected during a Rhododendron Trek in Nepal?

A: During the spring season, when Rhododendron Treks are most popular, the weather is generally pleasant and mild in the lower regions. However, as trekkers ascend to higher altitudes, temperatures can vary, and there might be occasional rain or snow showers. Proper clothing and gear are essential to ensure comfort and safety during the trek.


Q: Are there any cultural experiences included in Rhododendron Treks?

A: Yes, Rhododendron Treks often include cultural experiences as trekkers pass through villages and interact with local communities. This provides an opportunity to learn about the traditional customs, lifestyle, and hospitality of the people living in the Himalayan regions.


Q: Can Rhododendron Treks be combined with other activities in Nepal?

A: Absolutely! Rhododendron Treks can be combined with other activities such as wildlife safaris, sightseeing tours in Kathmandu and Pokhara, or even with a visit to Chitwan National Park. These combinations allow trekkers to have a comprehensive experience of Nepal’s natural and cultural diversity.


Q: How do I prepare for a Rhododendron Trek in Nepal?

A: To prepare for a Rhododendron Trek in Nepal, it’s essential to engage in regular physical fitness activities such as hiking, walking, or cardio exercises. Packing appropriate clothing, comfortable trekking shoes, and essential trekking gear is crucial. Additionally, staying hydrated, getting adequate rest, and acclimatizing to higher altitudes are vital for a successful and enjoyable trekking experience.


Q: What types of rhododendron species can be found during a Rhododendron Trek in Nepal?

A: During a Rhododendron Trek in Nepal, you may encounter various rhododendron species, such as Rhododendron arboreum (Lali Gurans), Rhododendron campanulatum (Gurans), Rhododendron lepidotum (Koiralo Gurans), and more, each with its unique characteristics and colors.


Q: Are there any specific trekking routes that are known for their rhododendron-filled landscapes in Nepal?

A: Yes, some specific trekking routes in Nepal are renowned for their rhododendron-filled landscapes. The Ghorepani Poon Hill Trek in the Annapurna region and the Langtang Valley Trek in the Langtang region are popular choices for witnessing the beauty of blooming rhododendrons.


Q: Are there any guided tours available for Rhododendron Treks in Nepal?

A: Yes, many trekking agencies in Nepal offer guided tours for Rhododendron Treks. A local guide can provide valuable insights into the flora, fauna, and culture of the region, enhancing the trekking experience.


Q: Can I do a Rhododendron Trek if I have never trekked before?

A: Yes, Rhododendron Treks cater to trekkers of all levels, including beginners. There are shorter and less challenging trekking routes suitable for first-timers, allowing them to enjoy the beauty of rhododendrons without facing overly difficult terrains.


Q: Are there any specific safety precautions to consider during a Rhododendron Trek?

A: Yes, safety is paramount during any trek in Nepal. It is crucial to follow the guidance of experienced guides, stay hydrated, pack essential medications, and be prepared for changing weather conditions. Proper acclimatization is also essential when trekking to higher altitudes.


Q: Can I hire a porter during a Rhododendron Trek to carry my belongings?

A: Yes, you can hire a porter during a Rhododendron Trek to carry your belongings, especially if you prefer to trek with a lighter load and focus on enjoying the trekking experience.


Q: What is the average duration of a Rhododendron Trek in Nepal?

A: The duration of a Rhododendron Trek can vary based on the chosen route and trekker’s preferences. On average, Rhododendron Treks can range from 5 to 12 days, with longer or shorter options available.


Q: What is the nepali name of Rhododendron?

A: The Nepali name of Rhododendron is “Gurans.” It is a popular and widely used term in Nepal to refer to various species of rhododendron that are native to the region. The rhododendron holds cultural significance in Nepal and is also the national flower of the country.


Q: Are there any age restrictions for participating in a Rhododendron Trek?

A: While there are no strict age restrictions for Rhododendron Treks, it is essential to consider the physical fitness and endurance level of participants, especially when trekking to higher altitudes.


Contact Information for Nepal Rhododendron Treks:

WhatsApp: +9779818727219

Email: info@glacierfamilytreks.com

Contact Person: Dilu Rai

Glacier Family Treks & Expedition


For more details and information about the Nepal Rhododendron Treks, feel free to get in touch with Dilu Rai from Glacier Family Treks & Expedition. They will be happy to assist you with any queries or booking inquiries you may have.

Poon Hill Rhododendron Trek

Poon Hill Rhododendron Trek

Poon Hill Rhododendron Trek is a captivating and unforgettable journey that takes trekkers through the scenic landscapes of the Annapurna region in Nepal. This trek is specifically designed to offer an incredible experience with the blooming rhododendron forests as the main attraction. Throughout the trek, Poon Hill Rhododendron Trek offers trekkers the opportunity to witness an array of vibrant rhododendron flowers in different hues, creating a picturesque setting that stays etched in the memory.

The adventure commences in Kathmandu, the bustling capital city of Nepal, where trekkers will be warmly greeted and briefed about the trek. From there, the journey leads to Pokhara, a serene lakeside city, and the gateway to the Annapurna region. At an altitude of 827 meters, Pokhara is surrounded by stunning mountains, including the Annapurna and Machhapuchhre ranges, providing a magnificent backdrop for the trek.

The trail then ascends to Tikhedhunga (1,495 meters) through charming villages and dense rhododendron and oak forests. The sight of snow-capped peaks like Annapurna South and Machhapuchhre during the trek offers trekkers a sense of awe and admiration. After a good night’s rest, the journey continues to Ghorepani (2,850 meters), a delightful village nestled amid lush rhododendron forests.

The highlight of the trek awaits at Poon Hill (3,210 meters), the renowned viewpoint from where the panoramic spectacle of sunrise over the Annapurna and Dhaulagiri mountain ranges unfolds. The view of these majestic peaks bathed in golden hues is a sight to behold and undoubtedly a treasured moment for every trekker.

Ghandruk (1,940 meters) welcomes trekkers with its rich Gurung culture and awe-inspiring mountain vistas. This traditional village offers warm hospitality and insight into the local way of life. The accommodation along the trek is cozy and comfortable, providing a chance to rejuvenate before embarking on the next part of the journey.

Throughout the trek, delicious Nepalese cuisine is served to keep trekkers energized and satisfied. The variety of local dishes and warm meals offered during the trek is a treat for the taste buds. Trekkers can indulge in the hearty and flavorsome delicacies prepared with care and love by the experienced locals.

One of the main highlights of Poon Hill Rhododendron Trek is undoubtedly the stunning varieties of rhododendron flowers encountered along the way. From the scarlet hues to the blush pinks, the rhododendron forests present an ever-changing kaleidoscope of colors that adds a magical touch to the journey.

The Poon Hill Rhododendron Trek is a remarkable adventure, carefully crafted to showcase the beauty of blooming rhododendron forests while offering breathtaking mountain vistas and authentic cultural experiences. This trek is an absolute must for nature enthusiasts and those seeking an immersive trekking experience in the heart of the Annapurna region.


Poon Hill Rhododendron Trek Itinerary

Day 1: Pokhara to Tikhedhunga (1,495 meters)

  • Drive from Pokhara to Nayapul (1 hour) and begin trekking.
  • Trek to Tikhedhunga via Birethanti and walk for about 4 to 5 hours.
  • Enjoy the scenic beauty and glimpse of Annapurna South and Machhapuchhre along the way.

Day 2: Tikhedhunga to Ghorepani (2,850 meters)

  • Trek from Tikhedhunga to Ghorepani, hiking for approximately 6 to 7 hours.
  • Pass through dense rhododendron and oak forests, enjoying the mesmerizing views of surrounding landscapes.

Day 3: Ghorepani to Poon Hill (3,210 meters) and Tadapani (2,610 meters)

  • Early morning hike to Poon Hill (45 minutes to 1 hour) to witness the breathtaking sunrise over the Annapurna and Dhaulagiri ranges.
  • Descend back to Ghorepani for breakfast.
  • Trek to Tadapani for about 5 to 6 hours, passing through picturesque rhododendron forests.

Day 4: Tadapani to Ghandruk (1,940 meters)

  • Trek from Tadapani to Ghandruk, walking for approximately 3 to 4 hours.
  • Enjoy the unique Gurung culture and panoramic views of Annapurna South and Machhapuchhre.

Day 5: Ghandruk to Nayapul and Return to Pokhara

  • Trek from Ghandruk to Nayapul, hiking for about 4 to 5 hours.
  • Drive back to Pokhara from Nayapul (1 hour).
  • Relax in Pokhara and enjoy the serene lakeside ambiance.

Day 6: Departure from Pokhara

  • Bid farewell to Pokhara and head to your next destination or onward journey.

Guide for Poon Hill Rhododendron Trek

The Poon Hill Rhododendron Trek in the Annapurna region of Nepal is a captivating adventure that offers breathtaking views of snow-capped mountains, enchanting rhododendron forests, and a glimpse into the local culture. To ensure a safe and enjoyable trekking experience, here is a comprehensive guide:

  1. Physical Fitness and Preparation:

The Poon Hill Rhododendron Trek is a moderate trek suitable for individuals with a good level of physical fitness. Engage in regular exercise and cardio activities before the trek to build stamina and endurance. Pack light and carry only essential items to reduce the weight of your backpack.


  1. Best Time to Trek:

The ideal time for the Poon Hill Rhododendron Trek is during the spring season (March to April) when the rhododendron flowers are in full bloom, creating a magical landscape.

Autumn (September to November) is also a good time for trekking due to stable weather and Clear Mountain views.


  1. Trekking Permits:

Obtain the necessary trekking permits, including the Annapurna Conservation Area Permit – ACAP and the Trekkers’ Information Management System- TIMS card.


  1. Accommodation:

Tea houses and lodges are available along the trekking route, providing basic accommodation and meals. Accommodation during peak seasons may fill up quickly, so it’s advisable to book in advance.


  1. Local Guides and Porters:

Hiring a local guide is recommended, as they have extensive knowledge of the area, culture, and the trail.

Porters can carry your heavy backpack, allowing you to focus on enjoying the trek.


  1. Essential Packing List:
  • Sturdy trekking boots with good ankle support
  • Comfortable and moisture-wicking trekking clothes
  • Warm layers for chilly evenings and mornings
  • Rainproof jacket and pants
  • Hat, sunglasses, and sunscreen for sun protection
  • Sleeping bag (can be rented in Pokhara)
  • Water purification tablets or a water filter
  • First aid kit with basic medications
  • Trekking poles for better balance and support
  • Snacks and water bottle for energy and hydration
  • Camera to capture the stunning scenery

  1. Respect Local Culture:

The Annapurna region is home to various ethnic communities. Show respect for their culture, customs, and traditions.

Seek permission before taking photographs of local people.


  1. Drinking Water:

Avoid single-use plastic bottles. Instead, use a refillable water bottle and use water purification tablets or a filter to ensure safe drinking water.


  1. Trekking Routes and Daily Walking Hours:

The Poon Hill Rhododendron Trek usually takes around 4 to 5 days to complete, depending on the itinerary.

Daily walking hours can vary from 4 to 7 hours, so be prepared for moderate physical exertion.


  1. Weather Considerations:

Weather in the mountains can be unpredictable. Be prepared for sudden changes in temperature and carry appropriate clothing accordingly.


  1. Safety Precautions:

Always trek with a buddy or a group and inform someone about your trekking itinerary.

Follow the instructions of your guide and pay attention to safety guidelines.

By following this guide and being prepared, you can embark on an unforgettable journey through the mesmerizing landscapes and rhododendron forests of the Poon Hill Rhododendron Trek. Enjoy the beauty of the Himalayas and the warmth of the local culture as you create lifelong memories on this remarkable adventure.


Poon Hill Rhododendron Trek Porter-

Poon Hill Rhododendron Trek is a popular trekking route in the Annapurna region of Nepal, known for its stunning views of the Himalayas and beautiful rhododendron forests. Hiring a porter for this trek can significantly enhance your overall experience and make the journey more enjoyable. Here’s some information on the wages of porters, the importance of hiring one, and the benefits they provide:


Wages of Porters:

Porter wages can vary depending on the duration of the trek, the difficulty of the route.  The Annapurna region trek cost around 2000 to 2500 Nepalese Rupees (approximately $20 to $25 USD). This wage includes their services for carrying your luggage during the trek as his food, accommodation.


Importance of Hiring a Porter:

Carrying Load: The primary purpose of hiring a porter is to alleviate the burden of carrying heavy backpacks and equipment during the trek. Trekking in higher altitudes can be physically demanding, and having a porter to carry your gear allows you to focus on enjoying the scenery and the journey without being weighed down.
Support Local Economy: By hiring a porter, you are contributing to the local economy of the region you are trekking in. Many porters come from remote villages and depend on this income to support their families.
Safety: Porters are usually experienced in the region and familiar with the terrain, weather conditions, and potential risks.
Interaction: Porters often come from local ethnic communities, and having one with you provides an opportunity to learn about their culture, traditions, and lifestyles.


Poon Hill Rhododendron Trek Cost –

The cost of the Poon Hill Rhododendron Trek can vary depending on several factors, including the duration of the trek, the number of people in your group, the level of service you prefer, and any additional activities or services you might opt for. Here are some of the main components that contribute to the overall cost:

Trekking Permit: To trek in the Annapurna region, including Poon Hill, you will need a TIMS (Trekkers’ Information Management System) card and an Annapurna Conservation Area Permit (ACAP). The cost of these permits for foreigners is around $30 USD ACAP and $20USD for TIMS Card. To obtain these permits, you have to join in one of trekking company in Nepal- Why not with Glacier Family Treks!


Guide and Porter: If you decide to hire a guide and/or a porter for the trek, their fees will add to the overall cost. The guide’s fee can range from $30 to $35 USD per day, while the porter’s fee can be around $20 to $25 USD per day.


Accommodation: Accommodation along the Poon Hill trek can range from basic teahouses to more comfortable lodges. The cost of a room in a teahouse can be around $5 to $20 USD per night, depending on the amenities.

Food and Drinks: Food costs can vary depending on the menu and location. On average, you can expect to spend around $15 to $25 USD per day on meals and drinks.


Transportation: The cost of getting to the starting point of the trek, which is usually Nayapul or Phedi, will depend on your mode of transportation. This can include bus or private car fares from Pokhara or Kathmandu.


Miscellaneous Expenses: Other expenses may include hot showers, charging electronic devices, snacks, and souvenirs. Budgeting an additional $15 to $20 USD per day for miscellaneous expenses is reasonable.


Based on these estimates, a rough calculation for the total cost of the Poon Hill Rhododendron Trek can be as follows:

Trekking Permits: $50 USD TIMS & ACAP

Guide (if hired): $30 to $35 USD per day

Porter (if hired): $20 to $25 USD per day

Accommodation: $6 to $20 USD per night

Food and Drinks: $18 to $35 USD per day

Transportation: Varies depending on location and mode of transport $50-150 in total.


We Glacier Family Treks provides an awesome package cost which will be all inclusive or as per your demand. Just drop your query!

Miscellaneous Expenses: $10 to $15 USD per day

A moderate budget for the Poon Hill Rhododendron Trek, including permits, guide, porter, accommodation, food, and miscellaneous expenses, could be around $40 to $70 USD per day. Keep in mind that this is just an approximate estimation, and actual costs may vary based on your preferences and spending habits. It’s always a good idea to have some extra funds available for any unforeseen expenses or emergencies that may arise during the trek.


Trekking Poon Hill Rhododendron with Children

  1. Possibility:

Trekking with children to Poon Hill Rhododendron is not only feasible but can also be an unforgettable experience for the entire family. The trek is considered moderate in difficulty, making it accessible to children who are physically active and have some prior hiking experience. Please, understand your children’s fitness levels and their overall enthusiasm for outdoor activities. It’s crucial to ensure that they are comfortable with the idea of trekking and genuinely excited about the adventure.


  1. Suitable Accommodation:

One of the advantages of the Poon Hill trek is the availability of teahouses and lodges along the route. These establishments cater to trekkers and provide basic yet comfortable accommodation options. Most teahouses offer twin-sharing rooms with clean beds and blankets to keep you warm during chilly nights at higher altitudes. If you are trekking with young children, some teahouses might also have family rooms available, providing a more private and convenient lodging option for families.


  1. Suitable Foods:

When trekking with children, it’s essential to ensure they have access to suitable and familiar food options. The teahouses and lodges serve a variety of dishes, including local Nepali cuisine and international dishes like pasta, noodles, and pancakes. This allows you to choose meals that are well-suited to your children’s preferences and dietary needs. Make sure to include a mix of carbohydrates, proteins, and vegetables in their meals to keep their energy levels high throughout the trek. Staying hydrated is also crucial, so encourage your children to drink plenty of water or other safe beverages.


  1. Difficulty of Everyday Walking:

While the Poon Hill trek is generally considered moderate, the difficulty of everyday walking can be adjusted to suit your children’s capabilities. It’s essential to plan shorter walking distances each day, taking into account the age and physical condition of your children. Break the trek into manageable segments, and allow enough time for rest and exploration along the way. Children might need more breaks and time to explore the surroundings, so be flexible with your schedule and let them set the pace.


  1. Altitude for Children:

Poon Hill, with its maximum elevation of 3,210 meters, is not considered to be at an extremely high altitude. However, it’s still crucial to follow proper acclimatization guidelines to ensure the safety and well-being of your children. Altitude sickness is not a significant concern at this altitude, but to help your children acclimate, consider spending an additional night at a lower elevation, such as Ghorepani (2,860 m), before ascending to Poon Hill. This extra night allows their bodies to adjust gradually to the change in altitude.


  1. Clothing for Kids:

Appropriate clothing is essential to keep your children comfortable and protected during the trek. Pack lightweight and moisture-wicking shirts for daytime use, long-sleeved shirts to shield them from the sun’s rays, and comfortable trekking pants that allow ease of movement. For colder evenings and early mornings, include warm layers like fleece jackets or down jackets to keep them cozy. Don’t forget to bring proper insulated and waterproof shoes to protect their feet and keep them dry, especially during rain showers or wet trails.


  1. First Aid Kit:

A well-equipped first aid kit is a must-have when trekking with children. Include bandages, antiseptic cream, pain relievers, blister treatment, and any necessary medications for your children. Protect them from insect bites with an effective insect repellent, and apply sunscreen regularly to shield their sensitive skin from the sun’s strong rays.


  1. Emergency Evacuation:

Prioritize safety and be prepared for any emergencies that may arise during the trek. Secure comprehensive travel insurance that covers trekking activities and includes provisions for emergency evacuation. Enquire with the trekking agency about their emergency response plans and arrangements for helicopter evacuation if necessary. While unlikely, it’s essential to have a plan in place to handle any unforeseen medical situations that may require urgent attention.


  1. Engage and Educate:

Trekking is an excellent opportunity to engage and educate children about the natural world, different cultures, and the significance of sustainable tourism. Encourage their curiosity, involve them in the journey by identifying plants and animals along the trail, and teach them about local customs and traditions. Engaging your children in these experiences will make the trek more meaningful and educational for them.


  1. Be Flexible and Enjoy:

Trekking with children requires flexibility and patience. Be prepared to adjust your plans according to their needs and interests. Allow ample time for breaks, let them explore the surroundings, and enjoy the journey together as a family. Poon Hill offers breathtaking views of the Himalayan mountains, and experiencing this beauty with your children will create cherished memories that last a lifetime.

The Poon Hill Rhododendron Trek with Children is a wonderful way to bond as a family and introduce them to the joys of trekking and the natural world. By planning carefully, taking necessary precautions, and being attentive to their well-being, you can make this adventure a safe and unforgettable experience for everyone involved. Enjoy the journey, embrace the challenges, and savor the magical moments amidst the stunning landscapes of the Annapurna region.


Types of Rhododendron in Annapurna Region

In the Annapurna region of Nepal, you can find various species of Rhododendron, adding a burst of colors to the already magnificent landscape. Some of the types of Rhododendron commonly found in the Annapurna region are:

Rhododendron arboreum (Lali Gurans): This is the national flower of Nepal and is one of the most common species found in the region. It has bright red flowers and can be seen at lower altitudes, adding a vibrant touch to the trails.


Rhododendron campanulatum (Guras): This species is easily identifiable by its bell-shaped, pink or purple flowers. It is commonly found at higher altitudes and adds a touch of elegance to the higher regions of the trek.


Rhododendron hodgsonii (White Rhododendron): As the name suggests, this species displays white or cream-colored flowers. It can be found at various altitudes and is a delightful sight against the backdrop of lush green forests.


Rhododendron fulgens (Kali Gurans): Known for its striking crimson-red flowers, this species is found in the mid-altitude regions of the Annapurna trek. The vibrant red flowers stand out beautifully against the greenery.


Rhododendron lepidotum (Wrinkled-leaved Rhododendron): This species is easily recognizable by its leathery, wrinkled leaves. It showcases clusters of pink to mauve flowers, adding a charming touch to the landscape.


Rhododendron ponticum (Purple Rhododendron): While not native to Nepal, this species has been introduced to some parts of the Annapurna region. It displays stunning purple flowers and can be seen in specific areas along the trek.


Rhododendron falconeri (Pink Rhododendron): This species is characterized by its lovely pink flowers and can be found at different altitudes, adding to the diverse range of rhododendrons in the region.

These are just a few examples of the many types of rhododendron species found in the Annapurna region. During the blooming season, which usually occurs in the spring (March to April), the trek is adorned with a magnificent display of colors, making the Poon Hill Rhododendron Trek a truly enchanting experience for nature lovers and trekkers alike.


Best Season for Rhododendron Trek in Nepal

The best season for Rhododendron trekking in Nepal is during the spring, which typically lasts from March to April. This period is also known as the rhododendron blooming season and is considered one of the most enchanting times to visit the trekking regions, including the Annapurna region.

During the spring, the weather in Nepal is generally mild and pleasant. The temperatures start to rise, and the snow from the higher altitudes begins to melt, making the trails more accessible. The clear skies and moderate temperatures provide ideal conditions for trekking, ensuring that trekkers can enjoy the breathtaking views of the mountains and surrounding landscapes.

The rhododendron forests come alive during this season with a riot of colors as the flowers bloom in various hues, such as red, pink, purple, and white. The trails are adorned with these vibrant flowers, creating a picturesque and dreamy atmosphere throughout the trekking routes.

The rhododendron blooming season not only offers stunning floral displays but also enhances the overall trekking experience. The trekking trails are alive with the chirping of birds and the rustling of leaves, making it an excellent time for birdwatchers and nature enthusiasts.

Additionally, the rhododendron trek during the spring offers a chance to witness the majestic mountains, including the Annapurna and Dhaulagiri ranges, without the hindrance of heavy cloud cover. The clear views of these snow-capped peaks add to the allure of the trek.

However, it’s essential to plan and book your trek in advance, as the spring season is a popular time for trekkers, and accommodations along the trails may fill up quickly. With the right preparation and timing, a Rhododendron trek in Nepal during the spring is sure to be a magical and unforgettable experience, providing a perfect blend of natural beauty, adventure, and cultural exploration.


About Poon Hill Rhododendron Trek

The Poon Hill Rhododendron Trek is a popular and relatively accessible trek in the Annapurna region of Nepal. It offers breathtaking views of the Himalayan Mountains, beautiful rhododendron forests, and a chance to experience the local culture of the Gurung and Magar communities. Here are some essential things to know before embarking on the Poon Hill Rhododendron Trek:


Trekking Permits: You will need a TIMS (Trekkers’ Information Management System) card and an Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) to trek in the Annapurna region, including Poon Hill. These permits can be obtained in Local Trekking Agency- Glacier Family Treks.

Note- If you company in Nepal, is Travel Company instead of Trekking Company, all Travel Company have not right to issue a Trekking Permit like ACAP, TIMS Cards, Special Trekking permits like permits of Upper Mustang, Manaslu-Tsum Valley Trek permit, Kanchenjunga Trek Permit, Dolpo, Nar Phu Trek including a Travel Company can’t issue any of climbing permits nor trekking permits no more. If they do so, their clients are going to pay more. Because they have to ask to any one trekking agency or company to obtain such kinds of related permits. 


Best Time to Trek: The best time to trek to Poon Hill is during the pre-monsoon (spring) season (March to May) and the post-monsoon (autumn) season (September to November). These months offer stable weather, clear skies, and stunning views of the mountains.


Trekking Itinerary: The Poon Hill Rhododendron Trek typically takes around 4 to 5 days to complete. The trek usually starts and ends in Nayapul or Phedi, passing through picturesque villages like Tikhedhunga, Ghorepani, and Ghandruk. The highlight is the sunrise view from Poon Hill (3,210 meters/10,532 feet) over the Annapurna and Dhaulagiri mountain ranges.


Accommodation: Along the trekking route, there are numerous teahouses and lodges that offer basic accommodation and meals. These teahouses provide a warm bed, hot meals, and a chance to interact with fellow trekkers.


Fitness Level: The Poon Hill Rhododendron Trek is considered a moderate trek and is suitable for trekkers of varying fitness levels. However, some sections involve steep ascents and descents, so it’s essential to be reasonably fit and prepared for trekking at higher altitudes.


Altitude Considerations: The highest point on the Poon Hill Trek is Poon Hill itself at 3,210 meters (10,532 feet). While altitude sickness is generally not a concern at this altitude, it’s still essential to acclimatize properly, stay hydrated, and take necessary precautions.


Pack Light: Since you’ll be carrying your own daypack or having a porter carry your main bag, it’s important to pack only the essentials and keep your load light. Be sure to include essential items like clothing, water, snacks, and personal medications.


Cash and ATMs: Carry enough cash (Nepalese Rupees) for your trek, as there might not be ATMs available along the trail. Most teahouses and lodges accept cash only.


Respect Local Culture: The Annapurna region is home to diverse ethnic communities with unique cultures and traditions. Respect their customs and practices, and be courteous to locals and fellow trekkers.


Travel Insurance: It is highly recommended to have comprehensive travel insurance that covers trekking activities, including medical emergencies and helicopter evacuation if needed.


Trekking Agency or Guide: While the Poon Hill Trek can be done independently, many trekkers should go through our  trekking agency Glacier Family Treks to obtain the necessaries easily.

Remember to check the latest travel advisories and regulations before your trip, and always be prepared for changes in weather conditions during the trek. With proper preparation and a sense of adventure, the Poon Hill Rhododendron Trek is sure to be a memorable experience.


Frequently Asked Questions (FAQs) about Poon Hill Rhododendron Trek

Q: What is the duration of the Poon Hill Rhododendron Trek?

A: The duration of the Poon Hill Rhododendron Trek is typically 4 to 5 days, depending on the specific itinerary and trekking pace.


Q: Is prior trekking experience required for the Poon Hill Rhododendron Trek?

A: While prior trekking experience is not mandatory, a moderate level of physical fitness and some hiking experience is recommended to fully enjoy the trek.


Q: What is the best time to do the Poon Hill Rhododendron Trek?

A: The best time for the Poon Hill Rhododendron Trek is during the spring season (March to April) when the rhododendron flowers are in full bloom, creating a colorful and picturesque landscape.


Q: Are there any age restrictions for the trek?

A: There are no specific age restrictions for the Poon Hill Rhododendron Trek. However, participants should be in good health and capable of walking for several hours a day.


Q: Are there any risks or challenges during the trek?

A: The Poon Hill Rhododendron Trek is considered a moderate trek, but trekkers should be prepared for varying weather conditions and some steep ascents and descents along the trail. Altitude sickness can also be a concern, so it’s essential to acclimatize properly and stay hydrated.


Q: What types of accommodations are available during the trek?

A: Along the trail, there are tea houses and lodges providing basic accommodation and meals. The accommodations are comfortable but relatively simple.


Q: Is it necessary to hire a guide and porter for the trek?

A: While it’s not mandatory, hiring a local guide and porter is recommended. Guides can provide valuable insights into the local culture and ensure your safety, while porters can carry your heavy backpack, allowing you to trek with less weight.


Q: Are there ATMs and internet facilities available during the trek?

Q: ATMs are limited on the trekking route, and it’s advisable to carry enough cash for your expenses. Some tea houses may offer limited internet facilities, but connectivity can be inconsistent in the mountainous regions.


Q: What permits are required for the Poon Hill Rhododendron Trek?

A: Trekkers need to obtain the Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and the Trekkers’ Information Management System (TIMS) card before starting the trek.


Q: Is the trek suitable for solo travelers?

A: Yes, solo travelers can undertake the Poon Hill Rhododendron Trek. However, it’s recommended to join a guided group or trek with a reputable trekking agency for safety and companionship.


Q: What type of weather can be expected during the trek?

A: Weather in the mountains can be unpredictable. During the spring season, days are usually mild and pleasant, but nights can be cold. It’s essential to be prepared for sudden weather changes.


Q: What is the maximum altitude reached during the trek?

A: The highest point of the Poon Hill Rhododendron Trek is Poon Hill itself, which is at an altitude of 3,210 meters.


Remember that thorough preparation, proper gear, and a positive attitude will contribute to an enjoyable and rewarding Poon Hill Rhododendron Trek experience. If you have any more questions or concerns, it’s best to consult with a reliable trekking agency before embarking on the journey.

For full and detail information in recent condition, drop your message-

WhatsApp : +9779818727219

Glacier Family Treks & 

Email: info@glacierfamilytreks.com

Our related Trekking – Please, visit here-

  1. Trekking in Everest
  2. Trekking in Langtang 
  3. Trekking in Manaslu 

 

Khopra Ridge Trekking

Khopra Ridge Trekking

The Khopra Ridge Trekking serves as a testament to the astonishing beauty and notable diversity inherent in the Himalayan region. Its allure is not confined solely to the awe-evoking vistas of the mountains; it extends to the prospect of encountering the elusive wildlife indigenous to the area, ranging from the elegant snow leopard to the vivid Danphe bird and the playful Langur monkeys.

A definitive focal point of this trek is the Khayer Lake, an immaculate alpine gem discreetly nestled beyond the Khopra Ridge. Its crystalline waters, which mirror the snow-clad peaks, manifest a surreal tableau that attests to nature’s artistic prowess. This captivating spectacle beckons trekkers to pause and introspect, engendering an indelible bond with the pristine splendor of the natural realm.

Nevertheless, the Khopra Ridge Trekking exceeds the realm of visual splendor; it embodies a journey of cultural immersion. The indigenous Gurung and Magar communities graciously extend their hospitality and abodes to trekkers, enabling an authentic experience of their customs and the cordiality characteristic of mountain societies. These interchanges cultivate a comprehension of the intricate human tapestry interwoven across these mountains, leaving an enduring impression of collective unity and shared moments. Set upon a framework of moderate physical exertion, the rewards of the trek transcend mere corporeal accomplishments. Conquering the summit signifies not only mastery over challenging terrain but also a profound connection with the magnificence of the Himalayas. The panoramic display of majestic peaks evokes a sense of humility and awe, while the unspoiled wilderness offers a refuge for introspection and self-discovery.

In its essence, the Khopra Ridge Trekking encapsulates the quintessence of adventure, cultural exploration, and personal evolution. It resonates as a symphony of natural marvels and human bonds, composing a narrative that remains etched within trekkers’ hearts long after their imprints have faded from the mountain trails. This odyssey beckons those in pursuit of not solely panoramic vistas but also an all-encompassing encounter that rejuvenates the soul and deepens gratitude for the world we inhabit.

khopra ridge trekking


Khopra Ridge Trekking Itinerary

Day 01: Arrival in Kathmandu (Hotel excluded)

Altitude: Approximately 1,400 meters.

Upon arriving in Kathmandu, you will be greeted by the vibrant energy of the city. Check-in at your accommodation and take some time to rest and acclimate to the altitude.


Day 02: Drive to Pokhara (Hotel excluded)

Altitude: Approximately 820 meters.

Today, you will embark on a scenic drive from Kathmandu to Pokhara, which takes about 6-7 hours by tourist bus. As you leave the bustling city behind, the landscapes gradually transition from the urban atmosphere to the serene countryside. Enjoy the picturesque views of terraced fields, traditional villages, and the occasional glimpse of the snow-capped mountains as you approach Pokhara.

Once you reach Pokhara, you’ll be enchanted by the serene ambiance of Lake Phewa, which lies in the heart of the city. Check-in at a hotel in the Lakeside area, where you can relax and indulge in the stunning lakeside views.


Day 03: Drive to Deupur and Trek to Purnagaon

Altitude: Deupur – Approximately 1,400 meters; Purnagaon – Approximately 2,200 meters.

After an early breakfast, a scenic drive from Pokhara to Deupur, where the trek begins. The journey by jeep is an exciting adventure in itself, taking you through rugged terrain and charming villages.

From Deupur, start the trek towards Purnagaon. The trail winds through lush forests, terraced fields, and traditional settlements, providing you with a glimpse of the local way of life. Along the way, you’ll be captivated by the verdant landscapes and the distant views of the Himalayas.


Day 04: Purnagaon to Sasar Dhara

Altitude: Approximately 2,800 meters.

Today’s trek leads you to Sasar Dhara, an elevation that offers cooler temperatures and a refreshing change in scenery. As you ascend higher, the air becomes crisper, and you’ll find yourself surrounded by rhododendron forests and alpine vegetation.

The journey takes you through narrow paths and steep sections, but the effort is well worth it as you encounter awe-inspiring views of the surrounding mountains and valleys.


Day 05: Sasar Dhara to Ngagi Village

Altitude: Approximately 3,500 meters.

The trek from Sasar Dhara to Ngagi Village, a charming settlement perched high in the mountains. Throughout the journey, you’ll be rewarded with breathtaking vistas of the towering Dhaulagiri and Annapurna South peaks, leaving you in awe of the grandeur of the Himalayas.

Upon reaching Ngagi Village, take a moment to absorb the tranquility of the surroundings and immerse yourself in the local culture. Stay at a community lodge, where you’ll receive warm hospitality and a chance to interact with the friendly locals.


Day 06: Ngagi to Mohare Danda

Altitude: Approximately 3,300 meters.

Today’s trek takes you from Ngagi Village to the enchanting Mohare Danda, renowned for its captivating sunrise and sunset views. The journey showcases the diversity of the landscape as you traverse through the Japanese Cherry Plantation, adorned with vibrant blooms during the spring season. Walking through the dense Rhododendron forests, you’ll be surrounded by a riot of colors, and the aroma of the blossoms fills the air. As you ascend higher, the forest gives way to bamboo bushes, adding a touch of wilderness to your adventure.


Day 07: Mohare Danda to Swanta Village

Altitude: Approximately 2,200 meters.

As you leave Mohare Danda behind, the trail takes you on a delightful descent towards Swanta Village. The village is home to the Gurung community, known for their warm hospitality and rich cultural heritage. Interact with the locals, and gain insight into their way of life, which revolves around farming and cattle-rearing.


Day 08: Swanta Village to Chistibang/Dhankharka

Altitude: Approximately 3,000 meters.

The Khopra Ridge Trekking continues to the picturesque destination of Chistibang/Dhankharka, where you’ll be surrounded by captivating views of the Himalayas. The route passes through dense forests, adorned with vibrant flora, and the air is filled with the sweet melodies of various bird species.

After reaching Chistibang/Dhankharka, you’ll be greeted by the mesmerizing sight of the Annapurna and Dhaulagiri mountain ranges, standing tall against the clear skies.


Day 09: Hike to Khopra Ridge and Back to Chistibang/Dhankharka

Altitude: Khopra Ridge – Approximately 3,660 meters; Chistibang/Dhankharka – Approximately 3,000 meters.

This day marks the highlight of your trek as you embark on a memorable hike to Khopra Ridge. Wake up early to witness the sunrise painting the Himalayan peaks with hues of gold and pink, creating a surreal and magical moment.

From Khopra Ridge, you’ll be rewarded with astounding vistas of the Annapurna and Dhaulagiri ranges, as well as the serene Khayer Lake glistening in the distance. The experience is awe-inspiring and makes the journey to this point truly worthwhile.

After capturing these incredible moments, retrace your steps back to Chistibang/Dhankharka for a well-deserved rest.


Day 10: Chistibang/Dhankharka to Dobato via Bayeli

Altitude: Dobato – Approximately 3,420 meters (11,220 feet); Bayeli – Approximately 3,400 meters.

As you bid farewell to Chistibang/Dhankharka, the trail leads to Dobato, passing through the scenic region of Bayeli. En route, you’ll encounter a diverse range of landscapes, including lush forests and pristine alpine meadows.

Dobato offers stunning views of the surrounding mountains, providing an excellent opportunity for photography and reflection.


Day 11: Early Morning Hike to Muldai Viewpoint, Descend to Chuile via Tadapani

Altitude: Muldai Viewpoint – Approximately 3,700 meters; Chuile – Approximately 2,030 meters.

Rise early to hike to the Muldai Viewpoint, where you can witness the sunrise over the Himalayan peaks in all its glory. The panoramic vista includes iconic mountains like Machhapuchhre (Fishtail), Annapurna South, and Dhaulagiri, creating an unforgettable spectacle.

After breakfast at your lodge, begin the descent towards Chuile, passing through Tadapani along the way. Tadapani offers yet another chance to appreciate the grandeur of the mountains and the lush forests surrounding the area.


Day 12: Chuile to Jhinu Danda for Natural Hot Spring

Altitude: Approximately 1,780 meters.

Today, the trail leads to Jhinu Danda, known for its natural hot springs. After several days of trekking, this is a perfect opportunity to relax and soothe your muscles in the rejuvenating hot waters.

While at Jhinu Danda, you can take in the beautiful views of the surrounding landscapes and revel in the tranquility of the area.


Day 13: Jhinu Danda to Landruk Village

Altitude: Approximately 1,565 meters.

As you leave Jhinu Danda, the trek takes you to the charming village of Landruk. The village is dotted with traditional stone houses, narrow cobbled streets, and terraced fields that exemplify the cultural richness of the region.

Along the way, you’ll be treated to stunning vistas of the Annapurna and Himchuli mountains, creating a picturesque backdrop for your journey.


Day 14: Landruk Village to Pokhara via Pitam Deurali and Australian Camp (Hotel excluded)

Altitude: Pokhara – Approximately 820 meters; Pitam Deurali – Approximately 2,100 meters; Australian Camp – Approximately 2,050 meters.

Today’s trek leads you back to Pokhara via Pitam Deurali and Australian Camp. The trail descends through lush forests, and you’ll find yourself surrounded by nature’s tranquility.

Australian Camp, in particular, offers breathtaking panoramic views of the Annapurna and Manaslu mountain ranges, along with the Pokhara Valley spread out below.

As you arrive back in Pokhara, you can indulge in some well-deserved relaxation and reflection on the incredible journey you’ve experienced.


Day 15: Visit in Pokhara

Take a well-deserved rest day in Pokhara, one of Nepal’s most beautiful cities. There are plenty of fascinating places to explore, including the iconic World Peace Stupa, which stands atop a hill and provides sweeping views of the Annapurna Range and Phewa Lake.

Discover the mystical depths of Gupteswor Cave, formed by the continuous flow of water through limestone rocks, and marvel at the roaring Davis Falls, where the Pardi Khola River vanishes into a narrow gorge.

At the International Mountaineering Museum, you can delve into Nepal’s mountaineering history, including the brave souls who have dared to conquer the world’s highest peaks.


Day 16: Drive to Kathmandu

Altitude: Approximately 1,400 meters.

Today, bid farewell to Pokhara and a scenic drive back to Kathmandu by Tourist Coach. The journey takes you through picturesque landscapes, and you can relish the last glimpses of the majestic mountains before returning to the bustling capital city.


Day 17: Visit in Kathmandu

Explore the cultural treasures of Kathmandu. Begin your day by visiting the sacred Pashupatinath Temple (Important for hindu people’s cremation), a UNESCO World Heritage Site and one of the holiest Hindu shrines in the world. Observe the ritual cremations on the banks of the Bagmati River and experience the profound spirituality of the place.

Continue your exploration to the mesmerizing Boudhanath Stupa (Mini Tibet in Nepal), one of the largest stupas in Nepal, and soak in the peaceful ambiance as you observe pilgrims circumambulating the sacred structure.

Conclude the day by visiting Swayambhunath, also known as the Monkey Temple, which offers an excellent view of Kathmandu Valley and its surrounding hills.


Day 18: Final Departure from Kathmandu

As your adventurous journey comes to an end, bid farewell to the captivating land of Nepal and depart from Kathmandu. Take with you unforgettable memories of the Khopra Ridge Trekking and the unparalleled beauty of the Himalayas.

This comprehensive itinerary ensures you experience the essence of Khopra Ridge Trekking, including the heights, mountain views, cultural encounters, and natural wonders that make this trek a once-in-a-lifetime adventure. Enjoy your journey to the fullest, immersing yourself in the Himalayan beauty and the rich tapestry of Nepal’s culture and heritage..


Khopra Ridge Trekking Cost

The cost of the Khopra Ridge Trekking can vary depending on various factors, such as the duration of the trek, the level of service and accommodation you choose, the number of trekkers in your group, the season you travel, and any additional activities or services you wish to include.

If you are hiring only Guide and Porter, Khopra Ridge Trekking for above duration costs-

  • Guide wages per day basis U$ 30.00
  • Porter wages per day basis U$ 22.00
  • TIMS Card per person U$20.00
  • ACAP Permit per person U$30.00 
  • Porter-Guide per day basis U$35.00
  • Local insurance for Guide  full Trip basis U$35.00
  • Porter’s local insurance full Trip Basis U$35.00
  • Porter-Guide local insurance full Trip Basis U$35.00

Here are some of the main components that contribute to the overall cost of the trek:


Trekking Permits: You will need to obtain the necessary permits for the trek, such as the Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and the Trekkers’ Information Management System (TIMS) card. The cost of these permits can vary for foreigners.

Transportation: The cost of transportation from Kathmandu to Pokhara and back, as well as any other transportation required during the trek, will be a part of the overall cost.

Accommodation: Accommodation during the trek can vary from basic tea houses to more comfortable lodges or community home stays. The type of accommodation you choose will influence the overall cost.

Meals: The cost of meals during the trek will depend on whether you choose a full-board package or prefer to pay for meals separately.

Guide and Porter: Hiring a licensed trekking guide and/or a porter to carry your bags can be an additional cost. A guide can enhance your experience with their knowledge of the area and culture, while a porter can lighten your load and make the trek more comfortable.

Travel Insurance: It is essential to have travel insurance that covers trekking at high altitudes and medical emergencies.

Miscellaneous Expenses: This includes expenses for water, snacks, hot showers, charging electronic devices, and any other personal expenses during the trek.


To give you a rough estimate, the total cost for the Khopra Ridge Trekking can range from $800 to $1500 or more per person, depending on the factors mentioned above. Keep in mind that these are approximate figures, and it’s always best to get detailed quotes from trekking agencies or tour operators to get a more accurate cost for your specific needs and preferences. Additionally, it’s essential to choose a reputable and experienced trekking agency to ensure a safe and enjoyable trekking experience.

khopra ridge trekking


Khopra Ridge Trekking Permit

For the Khopra Ridge Trekking, you will need to obtain two main permits:

ACAP-Annapurna Conservation Area Permit:

The Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) is a mandatory permit for trekking in the Annapurna region, which includes the Khopra Ridge Trekking. This permit is issued by the Annapurna Conservation Area Project (ACAP) office, and its purpose is to support conservation and sustainable development efforts in the region. The permit fees vary for foreigners and Nepali citizens, and there is a different rate for SAARC nationals as well.


TIMS Card: Trekkers’ Information Management System –

TIMS card is an important trekking permit which is required for all trekking in the Annapurna region. It is designed to maintain a record of trekkers and ensure their safety during the journey. The TIMS card used be obtained from the Nepal Tourism Board (NTB) or its designated offices but since 1st April 2023, NTB has stopped providing it to tourists. Now, only Local registered trekking company can issue TIMS Card.  Like the ACAP, the TIMS card fees also differ for foreigners and Nepali citizens.

It’s important to note that as of my knowledge cutoff in September 2021, the rules and regulations regarding trekking permits may have changed. Therefore, I recommend checking with a reliable trekking agency or contacting the appropriate authorities in Nepal for the most up-to-date information on the required permits and their costs before embarking on the Khopra Ridge Trekking or any other trekking adventure in Nepal. Trekking agencies can assist you in obtaining the necessary permits and handle the administrative process on your behalf, ensuring a smooth and hassle-free experience during your trek.


Khopra Ridge Trekking package cost

Below is a breakdown of the package cost based on the number of trekkers in the group:

Package Cost – Option 01:

  • For 2 to 4 trekkers: US$795.00 per person.
  • For 5 to 8 trekkers: US$760.00 per person.
  • For 9 to 14 trekkers: US$725.00 per person.

The above cost includes:

  1. 14 days of trekking with 3 meals a day (breakfast, lunch, and dinner).
  2. Hot drinks during meals.
  3. Accommodation in local tea houses along the trekking route.
  4. 1 porter for every 2 trekkers with their food, salary, local insurance, and transportation as per the itinerary.
  5. 1 experienced, trained, and dynamic trekking guide with their local insurance, food, transportation, and accommodation.
  6. Local demanded tax or service charge for documentation.

The above cost excludes:

  1. Nepal visa fees.
  2. Travel insurance and all kinds of tickets (flight tickets or any other transportation).
  3. Hotel accommodation and food expenses in Kathmandu and Pokhara.
  4. Airport services and transportation between Kathmandu-Pokhara-Kathmandu.
  5. Jeep transportation from Pokhara hotel to Deupur (the starting point of the trek).
  6. All entrance fees for trekking and city sights.
  7. Tipping to your guide and porters (not mandatory but appreciated).

It’s important to note that the package cost may not include international airfare to and from Nepal, personal expenses, additional activities, and any unforeseen expenses during the trek.

Always ensure to confirm the details and inclusions/exclusions with the trekking agency or tour operator to have a clear understanding of what is covered in the package. Additionally, check for any updates on prices and services since this information may have changed.

Khopra Mohare Trek


Temperature of Khopra Ridge Trekking

The temperature of Khopra Ridge Trekking can vary significantly based on the season and altitude. The trekking route takes you through diverse landscapes, and the temperatures can fluctuate from warm to cold, depending on the time of the year and the elevation you are at. Here’s a general overview of the temperature during different seasons:

March to May:

During the spring season, the temperatures in the lower regions (around 1,400 meters – 2,000 meters) are pleasant and moderate, ranging from around 15°C to 25°C during the day.


As you ascend higher to areas like Mohare Danda and Khopra Ridge (3,300 meters – 3,660 meters), the temperatures become cooler, with daytime temperatures ranging from 10°C to 20°C.

June to August:

The summer or monsoon season brings warmer temperatures and increased humidity in the lower regions, with daytime temperatures ranging from 20°C to 30°C.

In the higher regions, the temperatures during this season can still be relatively mild, with daytime temperatures ranging from 15°C to 25°C.

It’s important to note that the monsoon season also brings heavy rainfall, which can affect trail conditions and visibility.


September to November:

Autumn is one of the best times for trekking in Khopra Ridge due to its clear skies and moderate temperatures.

During the day, temperatures in the lower regions are pleasant, ranging from around 15°C to 25°C.

At higher elevations, such as Mohare Danda and Khopra Ridge, the daytime temperatures range from 10°C to 20°C, making it ideal for trekking.


December to February:

Winter brings colder temperatures, especially in the higher regions. The daytime temperatures at lower elevations can range from 10°C to 15°C.

In the higher regions, including Khopra Ridge, temperatures can drop significantly, with daytime temperatures ranging from 5°C to 10°C or even lower.


At night, temperatures can plunge below freezing, so warm clothing and proper gear are essential for winter treks.

Please keep in mind that these are approximate temperature ranges, and actual weather conditions can vary from year to year. It’s always advisable to check the weather forecast and be prepared for different conditions during your Khopra Ridge Trekking adventure. Proper clothing and gear suitable for various weather conditions are crucial to ensure a comfortable and enjoyable trek.


Difficulty of Khopra Ridge Trekking

The difficulty of the Khopra Ridge Trekking can be considered moderate to challenging, depending on various factors such as your fitness level, prior trekking experience, and the specific route taken. It’s essential to be aware of the challenges you might encounter during the trek and prepare accordingly.

Here are some key factors that contribute to the difficulty of the Khopra Ridge Trekking:

  • Altitude: The trek involves ascending to higher elevations, with Khopra Ridge reaching approximately 3,660 meters (12,008 feet). As you gain altitude, the air becomes thinner, and you may experience symptoms of altitude sickness, such as shortness of breath, headaches, and fatigue. Acclimatization stops and gradual ascent are crucial to mitigate the risks associated with altitude.

  • Duration and Daily Walking Hours: The trek typically takes around 14 to 18 days to complete, depending on the itinerary chosen. Each day involves several hours of walking, often on uneven and sometimes steep terrain. Some sections of the trail may require a significant amount of uphill and downhill trekking, which can be physically demanding.

  • Weather and Season: Weather conditions can impact the difficulty of the trek. During the monsoon season (June to August), heavy rain and slippery trails can make the trek more challenging. In winter (December to February), cold temperatures and icy trails can also add to the difficulty. The best time to trek is during the spring and autumn seasons when the weather is more stable.

  • Tea House Accommodation: While there are teahouses and lodges along the trail, the facilities may vary in terms of comfort and amenities. Basic facilities such as shared bathrooms and simple meals are common. Be prepared for rustic accommodation during the trek.

  • Remote and Less Developed Areas: Some sections of the trek can take you through remote and less developed areas with limited infrastructure. This can mean basic facilities and longer distances between accommodations.

  • Physical Fitness: Although the trek is considered moderate to challenging, being in good physical condition can significantly enhance your trekking experience. Regular physical exercise, especially hiking or walking, in the months leading up to the trek can help prepare your body for the demands of the journey.

Despite the challenges, the Khopra Ridge Trekking is incredibly rewarding, offering breathtaking views of the Annapurna and Dhaulagiri mountain ranges, lush forests, and authentic cultural experiences with local communities. Hiring an experienced guide and trekking with a reputable agency can make the journey more enjoyable and safe.

Before undertaking the Khopra Ridge Trekking or any trek in Nepal, it’s essential to consult with a travel professional or trekking agency like us – Glacier Family Treks & Expedition, receive a medical check-up, and obtain proper travel insurance to ensure a safe and successful adventure.


Distance of Khopra Ridge Trekking

The total distance of the Khopra Ridge Trekking can vary slightly based on the specific route taken and side trips chosen along the way. On average, the trek covers a distance of approximately 80 to 90 kilometers in total. This distance is typically covered over a period of 14 to 18 days, depending on the itinerary and the pace of the trek.

Here’s a rough breakdown of the distance covered on each day of the Khopra Ridge Trekking:

Kathmandu to Pokhara (by bus or flight): This is not part of the trekking distance but is the starting point for most trekkers.

Pokhara to Deupur (by jeep): The drive from Pokhara to Deupur is the initial stage of the trek and is not counted as trekking distance.

  • Deupur to Purnagaon: Approximately 7 to 10 kilometers.
  • Purnagaon to Sasar Dhara: Approximately 10 to 12 kilometers.
  • Sasar Dhara to Ngagi Village: Approximately 10 to 12 kilometers.
  • Ngagi Village to Mohare Danda: Approximately 8 to 10 kilometers.
  • Mohare Danda to Swanta Village: Approximately 8 to 10 kilometers.
  • Swanta Village to Chistibang/Dhankharka: Approximately 6 to 8 kilometers.
  • Hike to Khopra Ridge and back to Chistibang/Dhankharka: Approximately 12 to 14 kilometers – this includes the distance to Khopra Ridge and back to the accommodation.
  • Chistibang/Dhankharka to Dobato via Bayeli: Approximately 8 to 10 kilometers.
  • Early morning hike to Muldai Viewpoint, descend to Chuile via Tadapani: Approximately 12 to 15 kilometers. – This includes the distance for the side trip to Muldai Viewpoint.
  • Chuile to Jhinu Danda for Natural Hot Spring: Approximately 8 to 10 kilometers.
  • Jhinu Danda to Landruk Village: Approximately 10 to 12 kilometers.
  • Landruk Village to Pokhara (via Pitam Deurali and Australian Camp): Approximately 14 to 16 kilometers.

Please note that these distances are approximate and can vary based on the specific trail taken and any additional side trips or variations in the itinerary. Trekking in the Himalayas can be physically demanding due to the altitude and terrain, so it’s essential to be adequately prepared and take your time to enjoy the stunning landscapes along the way.


Best time for Khopra Ridge Trekking

The Best time for Khopra Ridge Trekking is during the spring (March to May) and autumn (September to November) seasons. These periods offer the most favorable weather and trekking conditions, providing an unforgettable experience amidst the breathtaking landscapes of the Annapurna region.

Spring (March to May):

Spring is one of the most popular and picturesque times for Khopra Ridge Trekking.

Generally, the weather will be smooth, stable, Windless, clear skies and mild temperatures, making it ideal for trekking. The lush forests and hills come alive with colorful rhododendron blooms, creating a stunning landscape.

The visibility is excellent, offering magnificent views of the surrounding mountains, including the Annapurna and Dhaulagiri ranges.


Autumn (September to November):

Autumn is another peak season for Khopra Ridge trekking due to its pleasant weather and clear skies. The temperatures are comfortable during the day and cool in the evenings, providing a pleasant trekking experience.

The Khopra Ridge Trekking trails are generally dry, making the trekking conditions more favorable. The views of the mountains are outstanding, and the visibility is excellent, offering fantastic photo opportunities.

Both spring and autumn seasons offer excellent trekking conditions, and you’ll find many fellow trekkers from different parts of the world sharing the experience. However, it’s worth noting that these seasons can also be relatively crowded, especially along popular trekking routes. If you prefer a quieter and less crowded experience, you may consider trekking during the pre-monsoon (late February to early March) or post-monsoon (late November to early December) periods.


Monsoon Season (June to August):

The monsoon season brings heavy rainfall, making Khopra Ridge trekking conditions challenging, especially on the trails. The Khopra Ridge trekking trails can be muddy, slippery, and less safe during this time, posing risks of landslides and avalanches.

The views may be obscured due to cloud cover and rain, limiting the visibility of the mountains during the Khopra Ridge trekking.


Winter Season (December to February):

Winter brings cold temperatures, especially at higher elevations, including Khopra Ridge trekking.

The Khopra Ridge Trekking trail might be covered with snow and ice, making trekking more challenging, particularly at higher altitudes. While the skies are usually clear during winter, the cold weather can make it less comfortable for some trekkers.

So, the best time for Khopra Ridge Trekking is during the spring (March to May) and autumn (September to November) seasons. These months provide the most pleasant weather, excellent visibility, and a chance to witness the natural beauty of the region in full bloom.


Frequently asked question (FAQs) of the topic of Khopra Ridge Trekking


Q: What is Khopra Ridge Trekking?

A: This question seeks a basic introduction to what Khopra Ridge Trekking entails, providing an opportunity to explain the trek’s highlights and unique features.


Q: How difficult is Khopra Ridge Trekking?

A: As this is a common concern for trekkers, the answer can delve into the trek’s moderate to challenging difficulty level, discussing factors like altitude, daily walking hours, and terrain.


Q: What is the best time for Khopra Ridge Trekking?

A: This question provides a chance to reiterate the ideal seasons for the trek, focusing on the spring and autumn months for the best weather and trekking conditions.


Q:How long does Khopra Ridge Trekking take to complete?

A: Here, the duration of the trek can be explained, emphasizing the typical 14 to 18-day itinerary that allows trekkers to experience the entire route.


Q: What permits are required for Khopra Ridge Trekking?

A: There are two kinds of the essential trekking permits, such as the Annapurna Conservation Area Permit (ACAP) and the Trekkers’ Information Management System (TIMS) card. Then, you don’t need to get any special permits for Khopra Ridge Trekking.


Q: What are the accommodation options during Khopra Ridge Trekking?

A: There are local and basic types of accommodations are available during the Khopra Ridge Trekking including tea houses and lodges, explaining the nature of the facilities and services along the trekking route.


Q: Are there any side trips during Khopra Ridge Trekking?

A: Yes, there are additional attractions, such as side trips to Mohare Danda and Muldai Viewpoint, Khayer Lake which offer stunning panoramic views of the Himalayas.


Q: Is prior trekking experience necessary for Khopra Ridge Trekking?

A: Addressing this concern allows for a discussion of the trek’s suitability for both seasoned trekkers and beginners, emphasizing the importance of physical fitness and preparation.


Q: What should I pack for Khopra Ridge Trekking?

A: You need a comprehensive packing list, including essential trekking gear, clothing, and personal items required for a comfortable and safe journey.


Q: Is it safe to trek in the Khopra Ridge area?

A: Addressing safety concerns allows for a discussion of proper acclimatization, the role of experienced guides, and the importance of trekking with a reputable agency.


Q: Can I trek to Khopra Ridge independently or do I need a guide?

A: Trekking independently versus hiring a licensed guide, discussing the benefits and safety aspects of each approach.y  And, since 1st of April 2023, the the Ministry of Tourism Travel and Civil Aviation has declared that every trekkers should to join in Authorized Local Trekking Agency of Nepal to obtain the permit.


Q: What are the highlights of Khopra Ridge Trekking?

A: The Khopra Ridge Trekking  provides an opportunity to showcase the trek’s unique highlights, such as the stunning mountain views, cultural encounters, and picturesque landscapes –

  1. Breathtaking panoramic views: Khopra Ridge Trekking offers stunning vistas of the Annapurna and Dhaulagiri mountain ranges, including close-up views of majestic peaks like Annapurna South, Himchuli, and Nilgiri.
  2. Off-the-beaten-path adventure: This trek is less crowded compared to the popular Annapurna Base Camp and Ghorepani Poon Hill treks, providing a more peaceful and authentic experience in the Nepalese Himalayas.
  3. Cultural immersion: Encounter traditional Magar and Gurung villages along the trail, offering opportunities to experience the local culture, hospitality, and unique customs of the region.
  4. Khayar Lake: A side trek to Khayar Lake adds an extra dimension to the journey, rewarding trekkers with a serene high-altitude lake nestled amidst the mountains.
  5. Wildlife and flora: The trail passes through lush forests of rhododendron, oak, and pine, providing opportunities to spot diverse wildlife, including Himalayan pheasants and, if you’re lucky, the elusive snow leopard.
  6. Rich biodiversity: Khopra Ridge is renowned for its diverse flora, making it an excellent destination for nature enthusiasts and botanists alike, with chances to witness rare plant species and medicinal herbs.

Q: How much does Khopra Ridge Trekking cost?

A: The approximate cost  including permit fees, accommodation, food, and additional expenses like hiring a guide or porter  will be about 500 to 1200 USD tentatively. But, it varies in many cases.


Q: What is the altitude of Khopra Ridge?

A: This question can clarify the elevation of Khopra Ridge, providing trekkers with a better understanding of the high-altitude terrain they will encounter.


Q: Are there any age restrictions for Khopra Ridge Trekking?

A: Addressing age restrictions allows for an explanation of the trek’s suitability for different age groups and the importance of consulting with a medical professional before trekking.


These frequently asked questions and their comprehensive answers can help potential trekkers gain a better understanding of the Khopra Ridge Trekking and prepare for an incredible adventure in the Annapurna region of Nepal.

For full and final program with its cost, kindly contact us-

WhatsApp: +9779818727219 (Dilu Rai)

Email: info@glacierfamilytreks.com

Glacuer Family Treks & Expedition P. LTD.

Kathmandu, Budhanilkantha-11

Our another package of Khopra and Moahare Trekking combined-

  1. Khopra Mohare Trekking

Trek au Camp de Base de l’Everest

Trek au Camp de Base de l’Everest

Le Trek au Camp de Base de l’Everest est une aventure extraordinaire qui attire des milliers de passionnés de montagne chaque année. Ce trek légendaire offre une expérience inoubliable alors que vous vous lancez dans le Trek au Camp de Base de l’Everest. En compagnie de guides expérimentés, vous entreprendrez le Trek au Camp de Base de l’Everest, découvrant des paysages époustouflants à chaque étape de votre parcours. Le Trek au Camp de Base de l’Everest vous emmènera à travers des villages pittoresques et des sentiers de montagne sinueux, vous offrant un aperçu fascinant de la culture locale. Lors du Trek au Camp de Base de l’Everest, chaque journée apportera de nouvelles découvertes et de défis stimulants, vous rapprochant de l’objectif ultime – le Camp de Base de l’Everest. Le Trek au Camp de Base de l’Everest est une occasion unique de vous connecter avec la nature majestueuse de l’Himalaya, vous inspirant à chaque instant. Le Trek au Camp de Base de l’Everest atteint son apogée lorsque vous vous tenez enfin au pied de la plus haute montagne du monde, le mont Everest. Les émotions et le sentiment d’accomplissement du Trek au Camp de Base de l’Everest resteront gravés dans votre cœur pour toujours. Après avoir atteint le Trek Camp de Base de l’Everest, vous entamerez le voyage de retour, revivant les souvenirs extraordinaires du  Trek au Camp de Base de l’Everest. Ce Trek au Camp de Base de l’Everest est bien plus qu’une simple aventure en montagne – c’est un voyage de découverte de soi, d’humilité face à la nature et de persévérance. Le Trek au Camp de Base de l’Everest vous laissera des souvenirs impérissables et une admiration renouvelée pour les merveilles de notre planète.

Le Trek camp de base de l’Everest est l’un des lieux les plus mythiques et emblématiques de l’alpinisme. Situé à une altitude de 5 364 mètres, ce site attire chaque année des milliers de trekkeurs et d’alpinistes du monde entier. Un périple de 14 jours de trek jusqu’au camp de base de l’Everest offre une expérience inoubliable, mêlant aventures en montagne, rencontres avec des cultures locales fascinantes et une communion profonde avec la nature majestueuse de l’Himalaya.

Le voyage commence généralement à Lukla, un petit village perché dans les montagnes, accessible en avion depuis Katmandou. De Lukla, les trekkeurs se lancent dans une aventure incroyable à travers les vallées et les cols de l’Himalaya. Le chemin serpente à travers des forêts de rhododendrons, des villages traditionnels sherpa et des paysages alpins spectaculaires. Chaque étape du trek révèle une nouvelle beauté, propulsant les aventuriers dans un monde de sommets enneigés, de rivières tumultueuses et de panoramas à couper le souffle.

Les rencontres avec les Sherpas, habitants des villages le long du chemin, sont une partie inestimable de cette aventure. Leur accueil chaleureux, leur culture riche et leur connaissance intime des montagnes ajoutent une dimension humaine précieuse à ce voyage. Les trekkeurs ont souvent l’occasion de partager des repas avec les familles sherpa, d’apprendre leurs coutumes et leurs traditions millénaires, créant ainsi des liens uniques avec cette communauté montagnarde.

Au fur et à mesure que l’altitude augmente, le défi physique et mental s’intensifie. L’acclimatation progressive est primordiale pour prévenir le mal des montagnes et permettre aux corps de s’adapter aux niveaux d’oxygène plus bas. Les ascensions quotidiennes sont accompagnées de vues imprenables sur des géants himalayens tels que le Lhotse, le Nuptse et bien sûr, l’Everest. Ces moments magiques récompensent les efforts et encouragent les trekkeurs à poursuivre leur ascension.

Enfin, après des jours d’effort et de découverte, le camp de base de l’Everest se profile à l’horizon. Atteindre ce lieu mythique est un accomplissement majeur pour tout trekkeur. En se tenant au pied du toit du monde, une profonde humilité s’installe devant la grandeur et la puissance de la nature. Le coucher de soleil illuminant l’Everest de teintes dorées et rosées est un spectacle à couper le souffle et restera gravé dans la mémoire de ceux qui ont eu la chance de le vivre.

Le retour vers Lukla et Katmandou est un mélange d’euphorie et de nostalgie. Les souvenirs de paysages à couper le souffle, de rencontres chaleureuses et de réalisations personnelles demeurent, emportés dans le cœur des trekkeurs. Le camp de base de l’Everest est bien plus qu’une simple destination, c’est une expérience de vie, un voyage qui nourrit l’esprit d’aventure et d’exploration. Ceux qui se lancent dans ce périple en repartent transformés, avec une appréciation renouvelée pour la beauté et la force de la nature, ainsi que pour la richesse des relations humaines.

Trek au camp de base de l'everest
Le Camp de Base de l’Everest

Les points forts-

Trek au Camp de Base de l’Everest-

Le trek au Camp de Base de l’Everest est l’une des aventures les plus emblématiques et les plus gratifiantes pour les amateurs de randonnée et de montagne. Veuillez lire quelques-uns de ses points forts:

  • Paysages à couper le souffle : Le trek offre des panoramas incroyables sur les plus hautes montagnes du monde, notamment l’Everest, le Lhotse, le Nuptse, l’Ama Dablam et d’autres sommets majestueux. Les vues pittoresques sur les glaciers, les vallées profondes et les villages népalais traditionnels sont tout simplement spectaculaires.
  • Immersion culturelle : Le trek au Camp de Base de l’Everest traverse des villages sherpa pittoresques, offrant aux trekkeurs une occasion unique de découvrir la culture et le mode de vie des habitants locaux. Les Sherpas sont réputés pour leur hospitalité chaleureuse et leur histoire liée à l’alpinisme.
  • Défis et accomplissements personnels : Le trekking jusqu’au Camp de Base de l’Everest est une aventure exigeante physiquement et mentalement. Surmonter les défis du terrain accidenté, de l’altitude élevée et des conditions climatiques changeantes peut être une expérience très gratifiante et vous aidera à repousser vos limites.
  • Ascension progressive en altitude: Le trek suit un itinéraire bien conçu qui permet une ascension progressive en altitude, aidant les trekkeurs à s’acclimater progressivement à la haute altitude et à réduire les risques liés au mal des montagnes.
  • Rencontres avec des alpinistes : Pendant le trek, il est possible de rencontrer des alpinistes du monde entier qui se lancent dans l’ascension de l’Everest. Côtoyer ces aventuriers intrépides et découvrir leur passion pour l’alpinisme est une expérience inspirante.
  • Sentiment d’accomplissement : Atteindre le Camp de Base de l’Everest est une réussite significative pour de nombreux trekkeurs, même s’ils ne gravissent pas le sommet. C’est une expérience qui restera à jamais gravée dans leur mémoire.
  • Faune et flore uniques : Le parc national de Sagarmatha (où se trouve l’Everest) abrite une biodiversité incroyable, notamment des espèces d’oiseaux rares et des animaux comme le léopard des neiges, le musk deer et le yak. Les paysages alpins offrent également une variété de flore adaptée à l’environnement de haute altitude.
  • Défi photographique : Le trek offre d’innombrables opportunités de prendre des photos époustouflantes. Chaque coin du sentier révèle des vues qui méritent d’être immortalisées, que ce soit des panoramas de montagnes majestueuses, des rivières tumultueuses ou des villages pittoresques.

Ensemble, ces points forts font du trek au Camp de Base de l’Everest une expérience inoubliable et une aventure qui restera gravée dans le cœur de ceux qui le réalisent. Cependant, il est essentiel de bien se préparer et de respecter les consignes de sécurité pour profiter pleinement de cette aventure hors du commun.

Ama dablam
Ama dablam

Itinéraire du Trek au Camp de Base de l’Evererest –

Jour 1: Arrivée à Katmandou

Arrivez à l’aéroport international de Katmandou, où vous serez accueilli par notre équipe locale. Transfert à l’hôtel pour vous reposer après votre voyage. Profitez du reste de la journée pour explorer les rues animées et les marchés colorés de la ville.

Jour 2: Katmandou – Vol vers Lukla, Trek vers Phakding (2 652 m)

Tôt le matin, prenez un court vol panoramique vers Lukla, point de départ de votre trek. Après l’arrivée à Lukla, commencez votre marche en descendant jusqu’à Phakding, un charmant village sherpa. Profitez des paysages verdoyants et des premières vues sur l’Himalaya.

Jour 3: Phakding – Namche Bazaar (3 440 m)

Continuez à traverser des ponts suspendus et des forêts de pins pour atteindre Namche Bazaar, le cœur de la région sherpa et une étape essentielle pour l’acclimatation. Profitez de la vue sur le mont Everest et le mont Lhotse depuis ce village animé.

Jour 4: Namche Bazaar – Journée d’acclimatation

Profitez d’une journée de repos à Namche Bazaar pour vous acclimater à l’altitude. Vous pouvez faire une petite randonnée jusqu’à l’hôtel Everest View pour des panoramas incroyables sur l’Everest, l’Ama Dablam et d’autres sommets.

Jour 5: Namche Bazaar – Tengboche (3 867 m)

La marche vous mènera à travers des forêts de rhododendrons jusqu’à Tengboche, où se trouve le monastère bouddhiste de Tengboche, un lieu spirituel et paisible offrant une vue imprenable sur l’Everest.

Jour 6: Tengboche – Dingboche (4 410 m)

Poursuivez votre trek à travers des villages pittoresques et des paysages alpins pour atteindre Dingboche. Profitez des panoramas à couper le souffle sur l’Island Peak et le Lhotse.

Jour 7: Dingboche – Journée d’acclimatation

Prenez une autre journée pour vous acclimater à l’altitude à Dingboche. Vous pouvez faire une courte randonnée vers la vallée de Chhukung pour explorer les environs.

Jour 8: Dingboche – Lobuche (4 910 m)

La marche continue vers Lobuche, un village situé près des glaciers de Khumbu. Vous commencerez à sentir l’effet de l’altitude, alors prenez votre temps et buvez beaucoup d’eau.

Jour 9: Lobuche – Gorak Shep (5 160 m) – Camp de base de l’Everest (5 364 m)

C’est le moment tant attendu pour atteindre le camp de base de l’Everest. Marchez jusqu’à Gorak Shep, déposez vos affaires à l’hôtel, puis continuez jusqu’au camp de base de l’Everest. Profitez de l’expérience unique de vous tenir au pied de la plus haute montagne du monde.

Jour 10: Gorak Shep – Ascension de Kala Patthar (5 550 m) – Pheriche (4 240 m)

Levez-vous tôt le matin pour gravir Kala Patthar, qui offre une vue panoramique incroyable sur l’Everest au lever du soleil. Ensuite, redescendez à Gorak Shep pour le petit-déjeuner et poursuivez la descente vers Pheriche.

Jour 11: Pheriche – Namche Bazaar

Reprenez le chemin en sens inverse pour revenir à Namche Bazaar. Profitez des vues époustouflantes sur les montagnes tout en marchant à travers des villages sherpa traditionnels.

Jour 12: Namche Bazaar – Lukla

Continuez la descente jusqu’à Lukla, où vous pouvez célébrer la fin de votre trek avec l’équipe locale. Profitez de votre dernière soirée dans les montagnes himalayennes.

Jour 13: Vol de Lukla à Katmandou

Prenez un vol de retour panoramique de Lukla à Katmandou. À votre arrivée à Katmandou, vous pourrez vous détendre à l’hôtel ou explorer davantage la ville.

Jour 14: Départ de Katmandou

C’est la fin de votre incroyable aventure au camp de base de l’Everest. Transfert à l’aéroport pour votre vol de départ ou continuez votre voyage au Népal pour explorer d’autres merveilles de ce pays fascinant.

Prix forfait du trek au Camp de Base de l’Everest –

Le prix forfait du trek au Camp de Base de l’Everest varie en fonction de différents facteurs tels que la durée du trek, les services inclus, l’itinéraire choisi et le niveau de confort. En moyenne, le coût peut varier entre 1200 $ et 2000 $ par personne pour un trek de 12 à 14 jours. Ce prix couvre généralement les permis de trek, les frais d’entrée dans le parc national de Sagarmatha, l’hébergement en lodge, les repas pendant le trek, le guide et les porteurs, ainsi que le vol de Lukla à Katmandou. Il est important de choisir une agence de trekking réputée pour s’assurer d’une expérience sûre et bien organisée.

Un Prix forfait-
  • 01 Trekkeur USD2160.00 par personne.

  • 02 Trekkeurs USD1595.00 par personne.

  • 03 Trekkeurs USD1690.00 par personne.

  • 04 Trekkers USD1510.00 par personne.

Le prix demandé inclus-
  1. Service de l’aéroport à Katmandou: 4 fois
  2. 2 nuit de Chambre à Katmandou (avant/après le trek) avec un petit-déjeuner.
  3. Un guide Francophone Népalais: Son repas, salaire, insurance locale, accommodation, billets d’avion local
  4. Un porter pour un trekkeur / Un porteur pour deux trekkeurs / 2 porteurs pour trois et quatre trekkeurs.
  5. Salire, insurance, repas, accommodation de porteurs.
  6. Tois fois repas pendant le trek: Petit-Déjeuner-Dînner.
  7. Bossons chauds pendant le repas : Thé/Caffé en système de tasse.
  8. Entrée du parc national de Sagarmatha.
  9. Entrée de la Municipale Rurale de Pasang Lhamu.
  10. Carte de TIMS (Trekkers’ Information Management System)
  11. Billets d’avion pour aller-retour pour les trekkeurs et pour votre guide.
  12. Taxe demandé et le service de la documentation.

Les choses ne sont inclues qui ne sont marquée au-dessus.

Permis du Trek au Camp de Base de l’Everest-

Pour entreprendre le trek au Camp de Base de l’Everest, vous avez besoin de deux permis distincts : le permis de trekking du Sagarmatha National Park et le permis d’entrée dans la région du Camp de Base de l’Everest, également connue sous le nom de permis TIMS (Trekkers’ Information Management System). Voici des informations plus détaillées sur chacun de ces permis :

Permis de trekking du Sagarmatha National Park:

Le Sagarmatha National Park est le parc national où se trouve la région de l’Everest, et il est essentiel d’obtenir un permis de trekking pour y accéder. Ce permis permet de préserver la région et de financer les efforts de conservation. Vous pouvez obtenir ce permis en vous rendant à la porte d’entrée du parc à Namche Bazaar ou en l’obtenant à Kathmandu, la capitale du Népal, avant de commencer votre trek. Vous devrez fournir des informations personnelles de base et payer les frais requis.

Permis TIMS (Trekkers’ Information Management System) :

Le permis TIMS est un autre document essentiel que tout trekkeur doit obtenir avant de se lancer dans un trek au Népal, y compris le trek au Camp de Base de l’Everest. Le TIMS est conçu pour aider à la gestion des informations sur les trekkeurs, assurer leur sécurité et leur fournir une assistance en cas de besoin pendant le trek. Pour obtenir une carte de TIMS, les trekkeurs doivent passer par une agence de trek locale. Pour cela, nous- Glacier Family Treks & Expedition, vous offrons un service.

Il est important de noter que les exigences en matière de permis peuvent changer, donc il est préférable de vérifier les informations les plus récentes auprès d’une agence de trekking ou des autorités népalaises avant de planifier votre aventure au Camp de Base de l’Everest. En outre, il est généralement recommandé de faire le trek avec une agence de trekking expérimentée pour assurer votre sécurité, faciliter les formalités administratives et rendre votre expérience plus agréable.

Difficulté du Trek au Camp de Base de l’Everest –

  • Conditions climatiques variables: Les conditions météorologiques en haute montagne peuvent être imprévisibles et changer rapidement. Il est donc essentiel d’être bien préparé pour faire face aux variations de température, aux vents forts et aux éventuelles précipitations.
  • Altitude des camps d’altitude: Pendant le trek, les marcheurs passeront par plusieurs camps d’altitude pour s’acclimater progressivement. Certains de ces camps sont situés à des altitudes élevées, ce qui peut ajouter à la difficulté physique.
  • Logistique et installations limitées: Certaines parties du trek peuvent être éloignées et éloignées de la civilisation, ce qui signifie que les installations et les ressources peuvent être limitées. Il est important d’être bien équipé et de prévoir suffisamment de provisions pour le trek.

Cependant, malgré sa difficulté, le trek au Camp de Base de l’Everest offre des vues spectaculaires sur les montagnes majestueuses de l’Himalaya, des rencontres avec les habitants locaux, une immersion dans la culture sherpa et une expérience de voyage inoubliable. Pour réussir le trek, il est recommandé d’être en bonne forme physique, de prendre le temps de s’acclimater correctement et, si possible, d’être accompagné par un guide de trek expérimenté pour assurer la sécurité et faciliter le voyage.

Meilleure saison pour le Trek au Camp de base de l’Everest –

La meilleure saison pour le trek au Camp de Base de l’Everest est généralement l’automne (septembre à novembre) et le printemps (mars à mai). Ces deux saisons offrent des conditions climatiques relativement stables et agréables pour entreprendre cette aventure. Voici les avantages de chaque saison:

Automne (septembre à novembre) :
  • Temps Clair et sec: L’automne est caractérisé par des journées ensoleillées et des ciels dégagés, ce qui permet d’obtenir des vues spectaculaires sur les montagnes environnantes.
  • Températures modérées : Les températures pendant la journée sont agréables, avec des températures diurnes oscillant généralement entre 10°C et 20°C dans les régions de basse altitude.
  • Sentiers bien dégagés: Les pluies de la mousson de l’été ont nettoyé les sentiers et la végétation est luxuriante, ce qui rend la randonnée plus agréable.
Printemps (mars à mai):
  • Fleurs en fleur: Le printemps est la saison des fleurs, et les collines sont couvertes de fleurs sauvages colorées, notamment les rhododendrons, les pavots bleus et les edelweiss.
  • Températures douces: Les températures diurnes sont généralement agréables, avec des journées chaudes et ensoleillées. Dans les régions de basse altitude, les températures diurnes peuvent varier entre 10°C et 20°C.
  • Visibilité Claire: Comme en automne, le ciel est généralement dégagé, offrant des vues panoramiques imprenables sur les montagnes et les paysages environnants.

Ces deux saisons sont populaires auprès des trekkeurs pour leur climat favorable et leurs vues magnifiques. Cependant, il est important de noter que le trek au Camp de Base de l’Everest est possible tout au long de l’année, y compris en hiver et en été. Les treks en hiver (décembre à février) peuvent être plus froids avec des températures minimales plus basses, tandis que les treks en été (juin à août) peuvent être plus humides en raison de la saison des moussons avec des risques de précipitations et de pistes boueuses. Quelle que soit la saison choisie, il est essentiel de bien se préparer et de s’informer sur les conditions météorologiques spécifiques avant de partir.

Chola Pass
Chola Pass

 

La température pendant le Trek au Camp de Base de l’Everest-

La température pendant le trek au Camp de Base de l’Everest varie considérablement en fonction de la saison et de l’altitude. Le trek couvre une gamme d’altitudes allant d’environ 2 800 mètres à Lukla à plus de 5 360 mètres au Camp de Base de l’Everest lui-même. Voici un aperçu des températures moyennes pendant les différentes saisons :

Printemps (mars à mai) :

Le printemps est l’une des meilleures saisons pour le trek au Camp de Base de l’Everest. Les températures sont généralement agréables, avec des journées chaudes et ensoleillées, surtout à des altitudes inférieures. À Lukla et dans les régions de basse altitude, les températures diurnes peuvent osciller entre 10°C et 20°C. Au fur et à mesure que vous montez en altitude, les températures diurnes diminuent progressivement. Dans la région du Camp de Base de l’Everest, les températures diurnes se situent généralement entre 5°C et 15°C. Les nuits peuvent être fraîches, avec des températures pouvant descendre jusqu’à -10°C à des altitudes plus élevées.

Été (juin à août) :

L’été au Népal correspond à la saison des moussons. Pendant cette période, il peut y avoir des précipitations fréquentes, et les sentiers peuvent être boueux et glissants. Les températures sont plus douces en raison des nuages et de la pluie. Dans les régions de basse altitude, les températures diurnes peuvent atteindre 25°C ou plus. Dans la région du Camp de Base de l’Everest, les températures diurnes sont généralement comprises entre 10°C et 20°C. Les nuits restent fraîches, mais les températures minimales sont moins basses que pendant les autres saisons.

Automne (septembre à novembre) :

L’automne est la saison la plus populaire pour le trek au Camp de Base de l’Everest. Le temps est généralement sec, et les vues sont claires et magnifiques. Les températures sont agréables pendant la journée, avec des températures diurnes pouvant atteindre 15°C à 20°C dans les régions de basse altitude. Dans la région du Camp de Base de l’Everest, les températures diurnes varient généralement de 5°C à 15°C. Les nuits deviennent plus froides à mesure que vous montez en altitude, avec des températures minimales pouvant descendre jusqu’à -10°C à des altitudes plus élevées.

Hiver (décembre à février) :

L’hiver est la saison la plus froide au Camp de Base de l’Everest. Les températures diurnes dans les régions de basse altitude peuvent être comprises entre 5°C et 10°C, mais dans la région du Camp de Base de l’Everest, les températures diurnes peuvent être proches de zéro ou en dessous. Les nuits sont extrêmement froides, avec des températures minimales pouvant descendre jusqu’à -20°C à des altitudes plus élevées. Les sentiers peuvent être enneigés et glissants, rendant le trek plus difficile mais également moins fréquenté.

Il est important de se préparer en fonction des conditions climatiques prévues lors de votre période de trekking spécifique. Les vêtements appropriés, l’équipement de camping et un sac de couchage chaud sont essentiels pour faire face aux variations de température tout au long du trek au Camp de Base de l’Everest.

Solo Trek au Camp de Base de l’Everest-

À partir du 1er avril 2023, le gouvernement népalais a déclaré que tous les trekkeurs sont obligés de prendre un guide de trek népalais pour effectuer le trek au Camp de Base de l’Everest. Cette nouvelle réglementation vise à renforcer la sécurité des trekkeurs et à mieux gérer les risques liés à l’alpinisme et au trekking dans la région.

Auparavant, les trekkeurs avaient la possibilité de faire le trek en solo, sans être accompagnés d’un guide. Cependant, cette nouvelle mesure vise à assurer la sécurité des personnes qui entreprennent cette aventure, notamment en réduisant les risques d’accidents, d’égarements ou de problèmes liés à l’altitude élevée.

Avoir un guide de trek présente de nombreux avantages :
  • Sécurité accrue: Un guide expérimenté connaît bien la région, les sentiers et les conditions locales, ce qui peut contribuer à réduire les risques et à prévenir les situations dangereuses.
  • Connaissance culturelle et environnementale : Le guide peut vous fournir des informations enrichissantes sur la culture locale, l’histoire, la flore et la faune de la région, rendant ainsi votre expérience plus significative et éducative.
  • Assistance en cas d’urgence : En cas de problème de santé ou d’urgence, le guide est formé pour réagir rapidement et fournir les premiers soins nécessaires. Il peut également vous aider à coordonner une évacuation d’urgence si cela s’avère nécessaire.
  • Navigation facilitée : Les sentiers peuvent parfois être difficiles à suivre, surtout en cas de conditions météorologiques changeantes. Un guide connaît le chemin et peut vous aider à vous orienter, vous évitant ainsi de vous perdre.
  • Interaction sociale : Faire le trek avec un guide vous donne l’occasion de nouer des liens avec les habitants locaux et de mieux comprendre leur mode de vie et leur culture.

Il est donc important de se conformer à cette nouvelle réglementation et de faire le trek avec un guide de trek népalais agréé. Cela contribuera à assurer une expérience plus sûre et plus enrichissante lors de votre aventure au Camp de Base de l’Everest. Avant de partir, assurez-vous de choisir un guide qualifié et fiable en vérifiant ses références et ses antécédents, et assurez-vous qu’il est enregistré auprès des autorités compétentes.

Visite autour de Namche Bazar-

Namche Bazaar est un village pittoresque situé à environ 3 440 mètres d’altitude dans la région du Khumbu au Népal. C’est une escale importante pour les trekkeurs se rendant au Camp de Base de l’Everest, car c’est l’endroit où ils font généralement une pause pour s’acclimater à l’altitude avant de continuer leur trek. Voici quelques activités que vous pouvez faire lors d’une visite autour de Namche Bazar :

  • Acclimatation et randonnée :

En raison de l’altitude élevée, il est essentiel de prendre du temps pour s’acclimater à Namche Bazaar. Vous pouvez faire des randonnées légères autour du village pour vous familiariser avec l’altitude. Une courte randonnée jusqu’au point de vue de Syangboche offre une vue imprenable sur l’Everest, l’Ama Dablam et le Lhotse.

  • Visite du musée de l’Everest :

Namche Bazaar abrite le musée de l’Everest, également connu sous le nom de musée de la Sagarmatha. Ce musée présente des expositions sur l’histoire de l’alpinisme, la culture sherpa, la flore et la faune locales, ainsi que des informations sur la géologie et la géographie de la région. C’est un excellent moyen d’en apprendre davantage sur l’Everest et la région du Khumbu.

  • Découverte de la culture sherpa :

Namche Bazaar est un village habité principalement par des Sherpas, une communauté ethnique renommée pour leur association avec l’alpinisme. Vous pouvez vous promener dans le village, explorer les ruelles étroites, visiter les temples bouddhistes et les stupas, et interagir avec les habitants pour mieux comprendre leur mode de vie et leur culture.

  • Shopping au marché local :

Namche Bazaar est l’un des plus grands marchés de la région de Khumbu. Vous pouvez y trouver de nombreux produits locaux, de l’artisanat, des souvenirs, des vêtements de trekking et d’autres articles essentiels pour votre aventure en montagne.

  • Profiter de la cuisine locale :

De nombreux restaurants et lodges à Namche Bazaar proposent une cuisine locale et internationale. Profitez-en pour goûter à la cuisine sherpa traditionnelle et aux spécialités népalaises.

  • Ascension du Khumjung Hill :

Le Khumjung Hill est une colline située à proximité de Namche Bazaar. L’ascension jusqu’au sommet offre une vue imprenable sur l’Himalaya, y compris l’Everest. C’est une randonnée relativement courte mais raide qui vaut bien l’effort.

N’oubliez pas de prendre votre temps à Namche Bazaar pour vous acclimater correctement à l’altitude avant de poursuivre votre trek vers le Camp de Base de l’Everest ou d’autres destinations dans la région du Khumbu. Respectez également la culture locale et préservez l’environnement en évitant de laisser des déchets derrière vous.

Parc National de Sagarmatha-

Le Parc National de Sagarmatha est un parc national situé dans la région du Khumbu, au Népal, dans l’Himalaya. Il a été créé en 1976 et a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. Le parc tire son nom de “Sagarmatha”, le nom népalais de l’Everest, le plus haut sommet du monde.

Voici quelques caractéristiques importantes du Parc National de Sagarmatha :

  • Géographie et paysages : Le parc s’étend sur une superficie d’environ 1 148 km² dans la région du Solu-Khumbu, à l’est du Népal. Il comprend une grande partie de l’Himalaya, y compris des sommets emblématiques tels que l’Everest (8 848 mètres), le Lhotse (8 516 mètres), le Nuptse (7 861 mètres), l’Ama Dablam (6 812 mètres) et bien d’autres. Le parc abrite également plusieurs glaciers, dont le célèbre glacier du Khumbu.
  • Biodiversité : Le Parc National de Sagarmatha possède une biodiversité riche et unique malgré son environnement extrême. On y trouve différentes espèces d’animaux, notamment le léopard des neiges, le panda roux, le musk deer, le takin, le langur et de nombreuses espèces d’oiseaux, ainsi que des flores alpines spéciales adaptées aux conditions de haute altitude.
  • Culture sherpa : Le parc est habité principalement par la communauté sherpa, une ethnie tibéto-birmane réputée pour son association avec l’alpinisme et son accueil chaleureux envers les trekkeurs. Le parc abrite plusieurs villages sherpa, dont Namche Bazaar, la principale porte d’entrée pour les trekkeurs se rendant à l’Everest.
  • Trekking et alpinisme : Le Parc National de Sagarmatha est une destination populaire pour les trekkeurs et les alpinistes du monde entier. Les sentiers de trekking bien établis conduisent au Camp de Base de l’Everest, offrant aux voyageurs des vues spectaculaires sur les sommets environnants et des expériences culturelles uniques en rencontrant les habitants locaux.
  • Conservation: Le parc a été créé dans le but de protéger cet écosystème fragile et de préserver la culture sherpa traditionnelle. Des efforts sont déployés pour gérer durablement le tourisme, préserver la faune et la flore, et promouvoir des pratiques respectueuses de l’environnement.

Le Parc National de Sagarmatha est une destination incontournable pour les amoureux de la montagne et les passionnés d’aventure. C’est un endroit où la beauté naturelle époustouflante se marie à la richesse culturelle, en faisant l’une des destinations de trekking les plus prisées au monde.

Une expédition de l’Everest est une entreprise audacieuse et exigeante qui consiste à grimper jusqu’au sommet du mont Everest, la plus haute montagne du monde. Situé à la frontière entre le Népal et la Chine (Tibet), l’Everest culmine à une altitude de 8 848 mètres (29 029 pieds) au-dessus du niveau de la mer. Atteindre le sommet de l’Everest est considéré comme un exploit extraordinaire et une réalisation de toute une vie pour de nombreux alpinistes.

Une expedition de l’Everest-

Voici quelques éléments clés d’une expédition typique de l’Everest:

  • Préparation et planification: Une expédition de l’Everest nécessite une planification minutieuse et une préparation adéquate. Les alpinistes doivent choisir la bonne période pour grimper en fonction des conditions météorologiques, s’entraîner rigoureusement pour développer leur endurance physique et leur résistance à l’altitude élevée, ainsi que s’équiper du matériel et de l’équipement appropriés pour affronter les conditions extrêmes en haute montagne.
  • Permis et formalités administratives : Les alpinistes doivent obtenir des permis spéciaux auprès des autorités népalaises ou chinoises, en fonction du côté de la montagne par lequel ils souhaitent grimper. Ces permis sont généralement coûteux et destinés à réguler le nombre d’alpinistes sur l’Everest pour des raisons de sécurité et de préservation de l’environnement.
  • Itinéraire et camps d’altitude: L’ascension de l’Everest se fait généralement par le versant sud du Népal ou le versant nord du Tibet. Des camps d’altitude sont établis à différents niveaux de la montagne pour permettre aux alpinistes de s’acclimater progressivement à l’altitude élevée. Les alpinistes passent plusieurs semaines en montagne, montant et redescendant régulièrement pour s’adapter à l’altitude.
  • Soutien logistique : Les expéditions de l’Everest sont généralement organisées par des agences d’alpinisme expérimentées qui fournissent un soutien logistique, des guides, des porteurs et d’autres services pour aider les alpinistes à atteindre le sommet en toute sécurité.
  • Risques et défis: L’ascension de l’Everest présente de nombreux risques et défis, notamment le mal aigu des montagnes, les tempêtes, les avalanches, le froid extrême et la fatigue. Les alpinistes doivent faire preuve de résilience, de persévérance et de prudence tout au long de l’expédition.

Atteindre le sommet de l’Everest est un accomplissement incroyable, mais il est important de se rappeler que l’ascension de cette montagne emblématique comporte des risques importants. C’est pourquoi une préparation minutieuse, une équipe expérimentée et un respect strict des consignes de sécurité sont essentiels pour maximiser les chances de succès et de retour en toute sécurité.

Trek au Camp de Base de l&#039;Everest,Itinéraire du Trek au Camp de Base de l&#039;Evererest,Prix forfait du trek au Camp de Base de l&#039;Everest,Solo Trek au Camp de Base de l&#039;Everest,Permis du Trek au Camp de Base de l&#039;Everest,Difficulté du Trek au Camp de Base de l&#039;Everest,Meilleure saison pour le Trek au Camp de base de l&#039;Everest

Flore et Faune à dans la région de l’Everest –

La région de l’Everest, y compris le Parc National de Sagarmatha au Népal et la Réserve Naturelle de Qomolangma en Chine (Tibet), abrite une flore et une faune uniques et fascinantes. Malgré les conditions extrêmes de haute altitude, on y trouve une biodiversité remarquable. Voici un aperçu de la flore et de la faune de la région de l’Everest:

Flore:

  • Végétation alpine: À des altitudes plus basses, la région est couverte de forêts de rhododendrons, de pins, de bouleaux et de genévriers. Au fur et à mesure que l’on monte en altitude, la végétation devient plus clairsemée en raison de la baisse de la température et de la raréfaction de l’oxygène.
  • Flore alpine: À des altitudes plus élevées, entre 4 000 et 5 000 mètres, la végétation se compose principalement de mousses, de lichens et de plantes alpines adaptées aux conditions de haute montagne. Des fleurs comme les pavots bleus de l’Himalaya, les edelweiss et les saxifrages sont également visibles pendant la saison estivale.
  • Toundra alpine: À partir de 5 000 mètres et plus, la végétation devient rare, et la région se transforme en une toundra alpine caractérisée par des lits de pierre et de glace. C’est la zone appelée “Zone de mort” où la végétation est presque inexistante.

Faune:

  • Léopard des neiges: Le léopard des neiges est l’un des animaux les plus emblématiques de la région de l’Everest. C’est un animal rare et difficile à observer en raison de son comportement discret et de son habitat éloigné. Ils sont bien adaptés à la vie en haute montagne.
  • Panda roux: Le panda roux est un autre animal emblématique de la région. Il ressemble à un mélange de raton laveur et de petit panda. On le trouve principalement dans les forêts de bambous des régions boisées de l’Himalaya.
  • Daim Musqué: Le Daim Musqué, ou cerf porte-musc, est un petit cervidé qui habite les forêts de montagne et les régions alpines. Les mâles produisent une substance musquée utilisée en parfumerie.
  • Takin: Le takin, un animal de la famille des bovidés, est une espèce rare et inhabituelle que l’on trouve dans les régions montagneuses du Bhoutan, du Tibet et du nord de l’Inde.
  • Oiseaux: La région de l’Everest abrite également une variété d’oiseaux, dont le faisan du Népal, le vautour fauve, le martin-pêcheur d’Himalaya, le tichodrome échelette et de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs.

Il est important de noter que les rencontres avec la faune sauvage sont relativement rares en raison de l’habitat isolé et difficile d’accès, mais l’observation des oiseaux et des animaux lors d’une expédition de trekking dans la région de l’Everest est toujours une expérience unique et enrichissante.

Trek au Camp de Base de l'Everest
Trek au Camp de Base de l’Everest

Les Yaks de l’himalaya-

Les yaks de l’Himalaya (Bos grunniens) sont une espèce de bovidés bien adaptée aux conditions extrêmes de haute altitude dans la région himalayenne, notamment au Népal, au Tibet, en Inde et dans certaines régions de l’Asie centrale. Ces animaux robustes sont souvent utilisés comme bêtes de somme par les habitants locaux et les alpinistes pour transporter des charges lourdes dans les régions montagneuses difficiles d’accès. Voici quelques caractéristiques et particularités des yaks de l’Himalaya :

  • Apparence physique : Les yaks de l’Himalaya sont des animaux massifs avec de longues cornes incurvées vers l’arrière et un pelage dense qui les protège du froid extrême. Leur épaisse toison est composée d’un sous-poil doux et d’un poil extérieur plus long et grossier qui les aide à rester au chaud dans les conditions glaciales de haute altitude.
  • Adaptation à l’altitude : Les yaks sont bien adaptés à la vie en haute montagne. Leur capacité à survivre et à prospérer dans des conditions où l’oxygène est rare et les températures sont très basses en fait des animaux précieux pour les habitants de ces régions reculées.
  • Rôle dans la vie locale : Les yaks sont largement utilisés par les habitants locaux pour transporter des marchandises, des vivres, du bois de chauffage et d’autres fournitures essentielles dans les régions de haute altitude où les véhicules motorisés ne peuvent pas accéder. Ils sont également utilisés comme bêtes de bât pour les expéditions d’alpinisme et de trekking.
  • Alimentation: Les yaks sont principalement herbivores et se nourrissent de l’herbe et des plantes alpines disponibles dans leur environnement montagneux. Leur alimentation consiste souvent en mousses, lichens, herbes, Buissons et écorces.
  • Socialisation: Les yaks vivent généralement en petits groupes ou troupeaux dirigés par un mâle dominant. Les femelles et les jeunes restent généralement ensemble, tandis que les mâles adultes peuvent être plus solitaires.
  • Conservation: Bien que les yaks de l’Himalaya ne soient pas actuellement en danger d’extinction, ils sont confrontés à des menaces potentielles, notamment la perte d’habitat due au développement humain, les conflits avec les humains et les changements climatiques. La conservation de ces animaux et de leur habitat est donc essentielle pour préserver leur rôle écologique et leur importance culturelle pour les communautés locales.

Les yaks de l’Himalaya jouent un rôle vital dans la vie des habitants de la région, tant sur le plan économique que culturel. Leur endurance, leur force et leur capacité à vivre dans des conditions difficiles en font des animaux admirables et respectés dans les montagnes majestueuses de l’Himalaya.

Pour plus de détails complets sur le trek jusqu’au Camp de Base de l’Everest, n’hésitez pas à nous contacter via notre WhatsApp :  +9779818727219.

Dilu Rai (Guide Francophone)

Glacier Family Treks & Expedition P. LTD.

Email: info@glacierfamilytreks.com

Nous vous proposons un autre Ultra Everest Base Camp Trek aussi! 

Nos Guide Francophone Népalais. 

Guide Francophone Népalais

Guide Francophone Népalais

Si vous êtes francophone et que vous envisagez de voyager au Népal, vous pourriez avoir besoin d’un guide francophone pour vous aider à naviguer dans ce magnifique pays. Un guide francophone au Népal vous permettra de communiquer facilement avec les habitants locaux, d’en apprendre davantage sur la culture népalaise et de découvrir les sites touristiques les plus populaires.

L’un des avantages d’avoir un guide francophone au Népal est la facilité de communication. Bien que l’anglais soit souvent parlé dans les zones touristiques, il peut être difficile de se faire comprendre en dehors de ces zones. Un guide francophone sera en mesure de traduire pour vous et de vous aider à communiquer avec les habitants locaux, que ce soit pour demander des informations, négocier les prix ou simplement engager une conversation amicale.

En plus de la langue, un guide francophone au Népal peut vous fournir une expérience culturelle plus enrichissante. Le Népal a une histoire riche et une culture fascinante, et un guide francophone pourra vous expliquer les coutumes et les traditions locales, vous donner des informations sur les festivals et les cérémonies, et vous faire découvrir des lieux culturels moins connus qui pourraient passer inaperçus sans leur connaissance approfondie du pays.

Un guide francophone peut également vous aider à planifier votre itinéraire de voyage. Le Népal offre une variété d’attractions, des magnifiques montagnes de l’Himalaya aux temples sacrés de Katmandou, en passant par les parcs nationaux et les villages pittoresques. Un guide francophone expérimenté pourra vous conseiller sur les endroits à visiter en fonction de vos intérêts, de votre niveau de condition physique et de la durée de votre séjour.

Enfin, un guide francophone peut assurer votre sécurité lors de votre voyage au Népal. Il est important de se sentir en sécurité et de se déplacer en toute confiance, en particulier dans les régions plus éloignées ou en haute altitude. Un guide francophone compétent pourra vous guider en toute sécurité et vous donner des conseils précieux pour éviter les problèmes potentiels.

En conclusion, engager un guide francophone au Népal peut grandement faciliter votre voyage et vous offrir une expérience plus riche et plus gratifiante. Que ce soit pour la communication, la compréhension culturelle, la planification de l’itinéraire ou la sécurité, un guide francophone qualifié sera votre compagnon idéal pour explorer ce pays incroyable.

Guide Francophone Népalais
Guide Francophone Népalais

Guide Francophone au Népal-

Si vous recherchez un guide francophone au Népal, vous avez pris la bonne décision ! Engager un guide francophone facilitera grandement votre voyage dans ce pays magnifique. Voici quelques raisons pour lesquelles un guide francophone peut être précieux lors de votre séjour au Népal.

Tout d’abord, la barrière de la langue peut être un défi lorsqu’on voyage dans un pays étranger. Bien que certaines personnes parlent anglais au Népal, la langue principale est le népalais. Avoir un guide francophone à vos côtés vous permettra de communiquer plus facilement avec les habitants locaux, de poser des questions, de demander des directions et d’obtenir des informations précieuses sur les lieux que vous visitez.

Ensuite, un guide francophone expérimenté au Népal possède une connaissance approfondie de la culture, de l’histoire et des traditions népalaises. Il pourra vous fournir des informations détaillées sur les sites touristiques que vous visitez, les temples et les monuments historiques, ainsi que sur les coutumes et les pratiques culturelles locales. Grâce à son expertise, vous pourrez apprécier davantage chaque lieu que vous découvrez et comprendre son importance dans le contexte népalais.

De plus, un guide francophone peut vous aider à organiser votre itinéraire de voyage en fonction de vos intérêts et de votre disponibilité. Que vous souhaitiez faire de la randonnée dans l’Himalaya, explorer les parcs nationaux, visiter des villages traditionnels ou découvrir les villes animées comme Katmandou, un guide francophone pourra vous conseiller sur les meilleurs endroits à voir et vous aider à planifier votre emploi du temps de manière efficace.

Un guide francophone au Népal peut également vous offrir une expérience plus authentique et locale. Il peut vous emmener dans des endroits moins fréquentés par les touristes, vous faire découvrir la cuisine népalaise traditionnelle, vous présenter des artisans locaux et vous immerger davantage dans la vie quotidienne des Népalais. Vous aurez ainsi l’opportunité de vivre des moments uniques et de créer des souvenirs inoubliables.

Enfin, la sécurité est une préoccupation majeure lorsqu’on voyage dans un pays étranger. Un guide francophone bien informé sur les régions que vous visitez et les conditions locales peut vous aider à éviter les situations dangereuses et vous guider en toute sécurité. Il pourra vous donner des conseils sur les normes de sécurité, les précautions à prendre en haute altitude et les mesures à prendre pour garantir un voyage sans encombre.

En engageant un guide francophone au Népal, vous bénéficierez d’une expérience de voyage plus enrichissante, plus fluide et plus sécurisée. Vous pourrez vous immerger pleinement dans la culture népalaise, explorer des sites incroyables et créer des souvenirs durables. Alors, n’hésitez pas à engager un guide francophone et profitez pleinement de votre voyage au Népal!

Disponsibilité des guides francophones Népalais-

Si vous êtes à la recherche de guides francophones au Népal, vous serez ravi de savoir que l’agence de trek Glacier Family Treks peut vous aider à trouver des guides francophones à des tarifs abordables. Cette agence est spécialisée dans l’organisation de treks et d’aventures au Népal et comprend l’importance d’avoir un guide francophone pour les clients qui souhaitent bénéficier d’une expérience plus immersive.

Glacier Family Treks & Expédition P. LTD possède un réseau de guides professionnels et expérimentés, dont certains parlent français. L’agence se fera un plaisir de chercher et de sélectionner des guides francophones compétents pour accompagner les clients dans leurs aventures au Népal. Que vous prévoyiez de faire un trek dans l’Himalaya, de visiter des sites culturels ou de partir à la découverte de la faune et de la flore népalaises, ces guides francophones sauront vous fournir une assistance précieuse.

Engager un guide francophone par le biais de Glacier Family Treks présente l’avantage de bénéficier de tarifs compétitifs. L’agence s’efforce de rendre les services de guide francophone accessibles à un large éventail de voyageurs en proposant des prix abordables. Vous pourrez ainsi profiter de l’expertise d’un guide francophone sans dépasser votre budget.

Que vous soyez un randonneur chevronné ou que vous souhaitiez simplement découvrir la beauté et la culture du Népal, Glacier Family Treks est prêt à répondre à vos besoins. En vous fournissant un guide francophone, ils veilleront à ce que vous puissiez communiquer facilement, obtenir des informations pertinentes et vivre une expérience de voyage enrichissante.

N’hésitez pas à contacter Glacier Family Treks pour discuter de vos besoins spécifiques en matière de guides francophones. Leur équipe dévouée sera ravie de vous aider à organiser votre voyage et à trouver le guide francophone idéal pour rendre votre séjour au Népal inoubliable.

Pourqoui prendre un Guide Francophone Népalais?

Prendre un guide francophone népalais présente plusieurs avantages pour les voyageurs:

  • Coût abordable: Engager un guide francophone népalais est généralement beaucoup moins cher que de faire appel à un guide français ou d’une autre nationalité. Cela peut permettre aux voyageurs au budget limité de bénéficier des services d’un guide compétent sans dépasser leurs moyens financiers.
  • Connaissance approfondie du pays: Un guide francophone népalais possède une connaissance approfondie du pays, de sa culture, de son histoire et de ses traditions. Ils sont souvent natifs du Népal ou y ont vécu pendant une longue période, ce qui leur confère une expertise locale précieuse. Ils peuvent partager des informations détaillées sur les sites touristiques, les coutumes locales, la cuisine traditionnelle et bien plus encore.
  • Flexibilité culturelle: Un guide francophone népalais est souvent plus flexible en termes de compréhension et d’adaptation aux besoins des voyageurs francophones. Ils peuvent s’ajuster aux attentes culturelles et linguistiques spécifiques des voyageurs francophones, facilitant ainsi la communication et la compréhension mutuelle.
  • Interaction plus authentique: Un guide francophone népalais peut faciliter une interaction plus authentique avec les habitants locaux. Ils connaissent les coutumes et les traditions du pays, ce qui leur permet de faciliter les échanges et de créer des liens plus profonds avec les Népalais. Cela peut conduire à des expériences plus enrichissantes et à une meilleure immersion dans la culture népalaise.
  • Flexibilité et adaptabilité: Les guides francophones népalais sont souvent plus flexibles en termes d’itinéraires et d’activités. Ils peuvent s’adapter aux préférences et aux besoins spécifiques des voyageurs, offrant ainsi une expérience plus personnalisée. Que vous souhaitiez faire du trekking, visiter des sites historiques ou explorer des villages reculés, un guide francophone népalais sera en mesure de vous proposer des options adaptées à vos intérêts.

En conclusion, engager un guide francophone népalais offre des avantages tels qu’un coût abordable, une connaissance approfondie du pays, une flexibilité culturelle, une interaction authentique et une adaptabilité aux besoins des voyageurs. Cela permet de rendre votre expérience de voyage au Népal plus agréable, enrichissante et mémorable.

Est-ce qu’il est cher un guide francophone népalais?

Engager un Guide Francophone Népalais est généralement moins cher que de faire appel à un guide francophone d’une autre nationalité, comme un guide français. Les guides francophones népalais ont une connaissance approfondie du pays et de la culture locale, et leurs services sont souvent proposés à des tarifs plus abordables en raison de leur origine et de leur connaissance approfondie du pays.

Le tarrif exact d’un guide francophone népalais peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la durée du voyage, les activités prévues, la saison, les frais de transport et d’hébergement, ainsi que les services supplémentaires fournis et en plus au nivuea de la capacité et sa compétance. Il est recommandé de contacter différentes agences de voyage ou guides locaux pour obtenir des devis spécifiques en fonction de vos besoins et de votre itinéraire.

Il est important de noter que le coût d’un guide francophone népalais peut être un investissement précieux pour rendre votre voyage plus agréable, sûr et instructif. Leur expertise locale, leur connaissance du pays et leur capacité à faciliter la communication avec les habitants locaux peuvent contribuer à une expérience de voyage plus immersive et mémorable au Népal.

Tarrif du Guide Francophone Népalais-

Les tarifs des guides francophones népalais peuvent varier en fonction de différents facteurs tels que leur expérience, leur expertise, la durée du voyage et les services supplémentaires fournis. Voici une estimation générale des tarifs :

  • Tarif d’un guide francophone népalais basique : Environ 35 dollars américains par jour. Les guides de ce niveau peuvent fournir des services de base en termes de communication, de navigation et d’information sur les sites touristiques. Ils peuvent être une option économique pour les voyageurs ayant un budget limité.
  • Tarif d’un guide francophone népalais moyen : Environ 40 à 45 dollars américains par jour. Les guides de ce niveau ont généralement une expérience plus étendue et une connaissance approfondie du pays. Ils peuvent offrir des services plus complets, y compris des informations culturelles détaillées et une assistance plus personnalisée.
  • Tarif d’un guide francophone népalais professionnel : Environ 55 à 65 dollars américains par jour. Les guides professionnels ont souvent une vaste expérience et une expertise approfondie dans les domaines tels que la randonnée en montagne, les expéditions en haute altitude ou la visite de sites spécialisés. Ils peuvent offrir un niveau de service plus élevé, des connaissances spécialisées et une assistance plus complète.

Il est important de noter que ces tarifs sont des estimations générales et peuvent varier d’une agence de voyage ou d’un guide à l’autre. Il est recommandé de contacter différentes sources pour obtenir des devis précis en fonction de vos besoins spécifiques et de votre itinéraire de voyage. Assurez-vous également de clarifier les services inclus dans le tarif, tels que l’hébergement, la nourriture et les frais de transport, afin d’éviter les malentendus.

Liste de Guide Francophone Népalais-

Glacier Family Treks organise pour les Guide Francophone Népalais.

Cependant, nous vous recommandons de contacter à nous  spécialisées dans les voyages au Népal ou de faire des recherches en ligne pour trouver des agences ou des guides francophones réputés. Vous pouvez également consulter les avis et les témoignages d’autres voyageurs pour vous aider dans votre recherche.

Il est important de choisir un guide francophone népalais fiable et expérimenté, capable de répondre à vos besoins spécifiques et de vous offrir une expérience de voyage agréable et enrichissante. N’hésitez pas à demander des références, à poser des questions sur leur expérience et leur connaissance du pays avant de prendre une décision finale.

Prenez également en compte vos propres préférences en termes de style de voyage, d’itinéraire et d’activités pour trouver un guide francophone népalais qui correspond à vos attentes.

Santosh Bogati- Un guide Francophone Superior  pour le trek et visite culturelle:

Guide Francophone Népalais

Santosh Bogati est un guide francophone supérieur avec une expérience de 15 ans dans le domaine du trekking et de la visite culturelle au Népal. Il a suivi un stage de guide de trekking au NATHM (Nepal Academy of Tourism and Hotel Management) pour renforcer ses compétences professionnelles. De plus, il a étudié la langue française pendant 4 ans à l’Alliance Française de Katmandou, ce qui lui permet de communiquer aisément en français avec les voyageurs.

Santosh a mené de nombreux treks à travers différentes régions du Népal, acquérant ainsi une connaissance approfondie des itinéraires de trek populaires ainsi que des sites culturels et historiques du pays. Sa passion pour l’aventure et son dévouement envers l’industrie du tourisme lui ont permis d’offrir des expériences uniques et mémorables à ses clients.

En plus de son expérience de trekking, Santosh est titulaire d’un diplôme en sciences de l’Université de Tribhuvan, ce qui lui confère une compréhension globale des aspects environnementaux, géographiques et culturels du Népal.

Grâce à son expertise, son professionnalisme et sa connaissance approfondie du français, Santosh Bogati est en mesure d’offrir des services de guide supérieurs pour le trekking et la visite culturelle au Népal.

Rabin Giri- Guide Francophone de trek et Guide de visite culturelle-

Guide Francophone Népalais

Rabin Giri est un guide francophone népalais spécialisé dans le trekking et la visite culturelle. Il possède une vaste expérience dans l’industrie du tourisme et est passionné par la découverte des paysages naturels et de la richesse culturelle du Népal.

En tant que guide francophone, Rabin est capable de communiquer efficacement en français avec les voyageurs francophones, facilitant ainsi la compréhension et l’échange d’informations tout au long du voyage.

Rabin est un guide polyvalent qui propose à la fois des treks et des visites culturelles. Que vous souhaitiez partir à l’aventure dans les montagnes de l’Himalaya ou explorer les sites historiques et les temples du Népal, il pourra vous accompagner et vous fournir des informations détaillées sur les lieux que vous visitez.

En tant que guide expérimenté, Rabin possède une connaissance approfondie des sentiers de trekking populaires ainsi que des sites culturels majeurs du Népal. Il est capable de personnaliser les itinéraires en fonction des préférences des voyageurs, de leur niveau de condition physique et de leurs intérêts spécifiques.

Rabin est également attentif à la sécurité et au bien-être de ses clients. Il peut fournir des conseils sur l’acclimatation en haute altitude, les mesures de sécurité pendant le trekking et les coutumes locales à respecter.

Avec son expertise, sa passion pour le tourisme et sa capacité à guider en français, Rabin Giri est un excellent choix de guide pour ceux qui souhaitent explorer les trésors naturels et culturels du Népal de manière informative et agréable.

Dilu Rai- Guide Francophone de Trek et Visite Culturelle-

Dilu Rai est un guide francophone népalais expérimenté spécialisé dans le trekking et la visite culturelle. Il a débuté sa carrière dans l’industrie du tourisme en 1996, ce qui lui confère une expérience solide dans l’organisation et la conduite de voyages au Népal.

En 2005, Dilu a suivi un stage de guide de trekking pour renforcer ses compétences et sa connaissance des sentiers de trek populaires à travers le pays. Il est familiarisé avec les itinéraires de trek les plus fréquentés ainsi que les sentiers moins connus offrant des expériences plus authentiques.

En 2010, Dilu a complété ses études de bouddhisme à l’université, ce qui lui a permis d’acquérir une compréhension approfondie de la spiritualité bouddhiste présente au Népal. Cette connaissance lui permet d’offrir des informations détaillées et des perspectives culturelles enrichissantes lors des visites de sites culturels et religieux.

Dilu a également suivi un stage de guide culturel en 2011, ce qui lui a permis de développer une expertise dans l’interprétation des traditions, des festivals et des coutumes népalaises. Il peut partager des informations fascinantes sur la culture népalaise et rendre votre expérience de visite culturelle plus immersive.

Au cours de sa carrière, Dilu a travaillé avec plusieurs agences de voyage renommées telles qu’Alibert Trekking, Tamera, Tirawa, Labalaguère et Terres d’Aventure. Ces collaborations lui ont permis de gagner en expérience et de satisfaire les attentes des voyageurs à la recherche d’un guide francophone compétent.

Dilu a également étudié la langue française à l’Alliance Française de 2006 à 2010, ce qui lui a permis d’acquérir une maîtrise de la langue et de faciliter la communication avec les voyageurs francophones.

Grâce à son expérience variée, ses compétences linguistiques et sa passion pour le tourisme, Dilu Rai est un guide francophone de trek et de visite culturelle de confiance pour explorer les merveilles du Népal.

Udheman Rai- Un Guide Francophone –

Guide Francophone Népalais
Guide Francophone Népalais

Udheman Rai est un guide francophone basique népalais qui possède une connaissance solide du trekking et de la culture népalaise. Il a complété son master à l’université en 2012, ce qui lui a permis d’acquérir une base solide de connaissances générales.

En 2007, Udheman a suivi un stage de guide de trekking, ce qui lui a permis d’acquérir des compétences pratiques dans la planification et la conduite de treks. Il a une expérience de trekking dans des régions populaires telles que l’Everest, le Manaslu, l’Annapurna, le Kanchenjunga, le Mustang Haut, le Dolpo, et d’autres endroits du pays. Sa connaissance des sentiers et son expérience de trekker peuvent être précieuses pour les voyageurs qui souhaitent explorer les montagnes népalaises.

En 2014, Udheman a également suivi un stage de guide culturel, ce qui lui a permis de développer une compréhension plus approfondie de la culture, de l’histoire et des traditions népalaises. Il peut partager des informations de base sur la culture népalaise lors de vos visites de sites culturels et religieux.

En plus de sa maîtrise du népalais et de l’anglais, Udheman parle également japonais, ce qui peut être un avantage pour les voyageurs japonais qui souhaitent avoir une certaine facilité de communication pendant leur voyage.

Bien qu’Udheman soit considéré comme un guide francophone basique, il possède une expérience pratique dans le domaine du trekking et de la culture népalaise, ce qui peut contribuer à rendre votre expérience de voyage plus agréable et enrichissante.

Nima Sherap- Guide de trek Francophone Népalais-

Nima Sherap est un guide de trek francophone népalais avec une excellente maîtrise de la langue française. Il a étudié la langue pendant 5 ans et demi à l’Alliance Française de Katmandou, ce qui lui a permis de développer des compétences linguistiques solides pour communiquer efficacement avec les voyageurs francophones.

En 2006, Nima a suivi un stage de guide de trekking au NATHM (Nepal Academy of Tourism and Hotel Management), ce qui lui a fourni une formation professionnelle dans le domaine du trekking. Depuis lors, il a acquis une vaste expérience en guidant des centaines de treks à travers les paysages variés du Népal.

Actuellement, Nima réside en France, ce qui lui permet d’avoir une compréhension approfondie de la culture française et des attentes des voyageurs francophones. Sa familiarité avec la culture népalaise, combinée à sa connaissance du bouddhisme, de l’hindouisme et des paysages du pays, lui permet d’offrir des informations détaillées et une expérience immersive aux voyageurs pendant leur trek.

En tant que guide expérimenté, Nima est en mesure de personnaliser les itinéraires de trek en fonction des préférences et des capacités des voyageurs. Il est également compétent pour fournir des conseils sur l’acclimatation en haute altitude, la sécurité en montagne et les bonnes pratiques environnementales.

Grâce à sa connaissance approfondie de la langue française, son expérience en tant que guide de trek et sa compréhension des cultures népalaise et française, Nima Sherap est un choix idéal pour les voyageurs francophones qui souhaitent explorer les merveilles naturelles du Népal avec un guide compétent et passionné.

Trek au Camp de Base de Mardi Himal

Trek au Camp de Base de Mardi Himal

Le Trek au Camp de Base de Mardi Himal est un itinéraire captivant et relativement peu exploré, niché dans la majestueuse région de l’Annapurna au Népal. Offrant des vues impressionnantes, des paysages préservés et une tranquillité loin des foules animées, ce trek est un joyau caché pour les amateurs d’aventure à la recherche d’une expérience unique et hors des sentiers battus.

Le Trek au Camp de Base de Mardi Himal se trouve à l’est du célèbre Trek au Camp de Base de l’Annapurna. Il vous emmène dans un voyage inoubliable à travers des forêts luxuriantes, des villages isolés, des cascades et des prairies alpines. Le sentier du Trek au Camp de Base de Mardi Himal tire son nom de Mardi Himal, un sommet magnifique qui s’élève à une altitude de 5 587 mètres, dominant le paysage tout au long du Trek au Camp de Base de Mardi Himal.

L’aventure du Trek au Camp de Base de Mardi Himal commence dans la belle ville de Pokhara, connue pour ses lacs époustouflants et ses vues panoramiques sur les chaînes de montagnes de l’Annapurna et du Dhaulagiri. De Pokhara, un trajet pittoresque vous mène au village de Kande, où débute le Trek au Camp de Base de Mardi Himal. Le sentier du Trek au Camp de Base de Mardi Himal serpente doucement à travers des forêts enchantées de rhododendrons, abritant une diversité de flore et de faune, notamment différentes espèces d’oiseaux et de papillons.

À mesure que vous montez en altitude, le paysage évolue des forêts denses à de charmants champs en terrasses, où les habitants cultivent des cultures telles que le millet, les pommes de terre et le sarrasin. En chemin, vous rencontrerez des habitants chaleureux appartenant aux communautés ethniques Gurung et Magar, qui accueillent chaleureusement les randonneurs et partagent avec eux leur mode de vie traditionnel, leur culture et leurs coutumes. Voilà en quoi consiste le patrimoine du Trek au Camp de Base de Mardi Himal

L’un des points forts du Trek au Camp de Base de Mardi Himal est la possibilité d’admirer le lever de soleil à couper le souffle et les panoramas montagneux depuis le High Camp et le Camp de Base de Mardi Himal. Ces points de vue offrent des vues à couper le souffle sur les sommets imposants, notamment le massif de l’Annapurna, le Machhapuchhre – la montagne sacrée du trek dans la région de l’Annapurna -, le Hiunchuli (6441 m) et le Lamjung Himal. La beauté sereine et préservée des montagnes enneigées environnantes crée une atmosphère de sérénité et d’émerveillement.

Le sentier du Trek au Camp de Base de Mardi Himal est relativement moins fréquenté par rapport à d’autres treks populaires de la région, ce qui vous permet de vous immerger dans la tranquillité de la nature et de profiter d’un sentiment de solitude. Le trek convient aussi bien aux randonneurs novices qu’aux plus expérimentés, bien qu’un niveau de condition physique modéré soit recommandé en raison des sections raides et exigeantes rencontrées lors de l’ascension.

La meilleure période pour effectuer le Trek au Camp de Base de Mardi Himal est au printemps (mars à mai) et en automne (septembre à novembre), lorsque le temps est agréable et les ciels dégagés, offrant des vues dégagées sur les montagnes. Cependant, avec une préparation adéquate et un équipement approprié, le Trek au Camp de Base de Mardi Himal peut être entrepris tout au long de l’année.

Les hébergements le long du sentier du Trek au Camp de Base de Mardi Himal vont des refuges de base aux lodges plus confortables, offrant aux randonneurs un endroit chaleureux pour se reposer et se détendre après une journée de Trek au Camp de Base de Mardi Himal. La cuisine locale, principalement composée de dal bhat (soupe de lentilles avec du riz), de momos (raviolis vapeur) et de soupes consistantes, fournit une nourriture et une énergie pour le voyage.

En résumé, le Trek au Camp de Base de Mardi Himal est une aventure captivante qui combine beauté naturelle, immersion culturelle et vues époustouflantes sur les montagnes. Il offre l’opportunité d’explorer une région moins connue de la chaîne de l’Annapurna, où la sérénité de la nature et la chaleur des habitants créent une expérience de trekking inoubliable.

Camp de Base de Mardi Himal

Itinéraire du trek du Camp de Base de Mardi Himal

Voici un itinéraire détaillé pour le trek du Camp de Base de Mardi Himal:

  • Jour 1 : Trajet en voiture de Kathmandu à Pokhara

Vous commencerez votre voyage en voiture de Kathmandu à Pokhara. La durée du trajet est d’environ 6 à 7 heures, en fonction des conditions routières.

À votre arrivée à Pokhara, vous vous installerez dans votre hôtel avec petit-déjeuner inclus (BB).


  • Jour 2 : Trajet en voiture de Pokhara à Kade et trek jusqu’à Deurali

Après le petit-déjeuner, vous vous rendrez en voiture de Pokhara à Kade, ce qui prend environ 1 à 2 heures.

Depuis Kade, vous commencerez votre trek jusqu’à Deurali. La durée du trek est d’environ 5 à 6 heures.

Deurali se situe à une altitude d’environ 2 100 mètres et offre des vues panoramiques sur les montagnes environnantes.


  • Jour 3 : Trek de Deurali à Forest Camp

Aujourd’hui, vous ferez le trek de Deurali à Forest Camp, également connu sous le nom de Kokar.

La durée du trek est d’environ 6 à 7 heures et le sentier vous mène à travers des forêts luxuriantes et des bosquets de rhododendrons.

Forest Camp est situé à une altitude d’environ 2 520 mètres.


  • Jour 4 : Trek de Forêst Camp à Badal Danda Camp

Vous poursuivrez votre trek de Forest Camp à Badal Danda Camp.

La durée du trek est d’environ 4 à 5 heures.

Badal Danda Camp se trouve à une altitude d’environ 3 200 mètres et offre de belles vues sur les montagnes et les vallées.


  • Jour 5 : Trek de Badal Danda Camp à High Camp

Le trek d’aujourd’Hui vous mène de Badal Danda Camp à High Camp.

La durée du trek est d’environ 4 à 5 heures.

High Camp est situé à une altitude d’environ 3 580 mètres et offre une vue imprenable sur les montagnes de l’Annapurna et du Machhapuchhre (Fishtail).


  • Jour 6 : Randonnée jusqu’au Camp de Base de Mardi Himal et retour à Low Camp

Tôt le matin, vous entreprendrez une randonnée jusqu’au Camp de Base de Mardi Himal pour admirer le lever de soleil époustouflant et les panoramas montagneux.

Après avoir profité de la vue, vous retournerez à votre lodge à High Camp pour le petit-déjeuner.

De High Camp, vous retournerez en trek à Low Camp, ce qui prend environ 5 à 6 heures.

Low Camp est situé à une altitude d’environ 2 970 mètres.


  • Jour 7 : Trek de Low Camp au village de Landruk

Aujourd’hui, vous ferez le trek de Low Camp au village de Landruk.

La durée du trek est d’environ 5 à 6 heures.

Le village de Landruk est un pittoresque village Gurung situé à une altitude d’environ 1 565 mètres.


  • Jour 8 : Trek du village de Landruk à Australian Camp, puis trajet en voiture jusqu’à Pokhara

Après le petit-déjeuner, vous ferez le trek du village de Landruk à Australian Camp.

La durée du trek est d’environ 3 à 4 heures.

Depuis Australian Camp, vous descendrez jusqu’à Kade, puis vous retournerez en voiture à Pokhara.

À votre arrivée à Pokhara, vous vous installerez dans votre hôtel.


  • Jour 9 : Trajet en voiture de Pokhara à Kathmandu

Aujourd’hui, vous retournerez en voiture de Pokhara à Kathmandu.

Trajet dure 6 à 7 heures approx.

À votre arrivée à Kathmandu, vous conclurez votre trek et procéderez à votre départ final du Népal.


Veuillez noter que les heures de Marche et l’altitude mentionnées ci-dessus sont approximatives et peuvent varier en fonction du rythme de randonnée individuel et des conditions. Il est essentiel d’avoir un guide de trek qualifié et d’être préparé pour le trek avec un équipement et des permis appropriés.


Points forts du trek Mardi Himal

  • Trek offrant des vues spectaculaires sur les montagnes de l’Annapurna, y compris l’Annapurna Suth, le Machhapuchhre (Fishtail) et le Hiunchuli.
  • Itinéraire moins fréquenté et plus paisible par rapport aux treks populaires de l’Annapurna.
  • Exploration de la culture locale et des villages traditionnels gurungs.
  • Sentiers pittoresques à travers des forêts de rhododendrons, des paysages alpins et des vallées verdoyantes.
  • Ascension du Camp de Base de Mardi Himal, offrant des panoramas magnifiques sur les sommets enneigés et les paysages environnants.

Prix de Mardi Himal Trek

  • 00-01 personne: 650 USD par personne
  • 01-03 personnes: 590 USD par personne
  • 01-04 personnes: 610 USD par personne
  • 01-06 personnes: 600 USD par personne
  • 10-12 personnes: 550 USD par personne

  • Le coût comprend:
  • 1 nuit d’hébergement en hôtel à Kathmandu et Pokhara.
  • Permis ACAP (Annapurna Conservation Area Permit).
  • Carte TIMS (Trekkers’ Information Management System Card).
  • 1 porteur pour 2 clients (limite de poids: 15 kg pour 2 clients).
  • Transport en bus touristique de Kathmandu à Pokhara.
  • Service de transport de Pokhara à Kade et de Kade à Pokhara.
  • Prise en charge et transfert à l’aéroport de Kathmandu.
  • 1 guide de trekking expert.
  • Trois fois de repas pendant une jourée en montagne: Repas du Matin, Repas du Midi et Repasdu Soir.
  • Thé ou café avec chaque repas pendant le trek.
  • Transport, nourriture, hébergement et assurance locale du guide et du porteur.

  • Le coût ne comprend pas:
  • Boissons supplémentaires et nuits supplémentaires dans les hôtels à Kathmandu ou Pokhara.
  • Nourriture supplémentaire pendant le trek et repas à Kathmandu et Pokhara.
  • Évacuation d’urgence ou assurance voyage, vols et visites à Kathmandu ou Pokhara.
  • Transport supplémentaire non mentionné dans l’itinéraire.
  • Pourboires pour les guides et les porteurs.
  • Tout ce qui n’est pas spécifiquement mentionné dans les inclusions.
  • Veuillez noter que les coûts indiqués sont par personne et peuvent être sujets à des modifications. Il est conseillé de vérifier auprès de votre agence de trekking les informations les plus précises et à jour sur les coûts et les inclusions.

Prix à la base du service de Mardi Himal

  • 00-01 personne: 350 USD par personne
  • 02-03 personnes: 170 USD par personne
  • 04-06 personnes: 120 USD par personne
  • 07-10 personnes: 90 USD par personne

Le coût ci-dessus ne comprend qu’un guide de trekking, son assurance locale, la nourriture, le transport et l’hébergement. Pas de porteur, pas de nourriture, etc.


Meilleure période pour le trek Mardi Himal

La meilleure période pour entreprendre le trek du Camp de Base de Mardi Himal est pendant les deux principales saisons de trekking au Népal : la saison du printemps (mars à mai) et la saison de l’automne (septembre à novembre). Les deux saisons offrent des conditions météorologiques favorables, des ciels dégagés et une excellente vue sur les montagnes.


Température de Mardi Himal

La température pendant le trek du Camp de Base de Mardi Himal peut varier en fonction de la saison et de l’altitude à différents stades du trek. Voici un aperçu général de la plage de température à prévoir pendant le trek:

Saison du printemps (mars à mai) :

  • Basse altitude (Kathmandu, Pokhara) : températures diurnes de 20°C à 30°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à 10°C à 15°C.
  • Haute altitude (Camp de Base de Mardi Himal, High Camp) : températures diurnes de 10°C à 20°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à environ 0°C à -5°C. Il peut faire plus froid à haute altitude, surtout tôt le matin et le soir.
  • Saison de l’automne (septembre à novembre) :Basse altitude (Kathmandu, Pokhara) : températures diurnes de 20°C à 25°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à 10°C à 15°C.
  • Haute altitude (Camp de Base de Mardi Himal, High Camp) : températures diurnes de 5°C à 15°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à environ -5°C à -10°C. Il peut faire plus froid à haute altitude, surtout tôt le matin et le soir.

Saison de pré-mousson (juin à août):

Basse altitude (Kathmandu, Pokhara) : températures diurnes de 25°C à 30°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à environ 20°C.

Haute altitude (Camp de Base de Mardi Himal, High Camp) : températures diurnes de 10°C à 20°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à environ 5°C à 10°C. Il peut encore faire relativement chaud à haute altitude pendant cette saison.

  • Saison de post-mousson (décembre à février) :
  • Basse altitude (Kathmandu, Pokhara) : températures diurnes de 15°C à 20°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à 5°C à 10°C.
  • Haute altitude (Camp de Base de Mardi Himal, High Camp) : températures diurnes de 0°C à 10°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre à environ -10°C à -15°C. Il peut faire significativement plus froid à haute altitude, surtout tôt le matin et le soir.

Veuillez noter que ces plages de température sont approximatives et peuvent varier en fonction des conditions météorologiques et des dates spécifiques de votre trek. Il est important d’être préparé aux conditions météorologiques changeantes et d’emballer en conséquence avec des vêtements appropriés pour assurer votre confort et votre sécurité tout au long du trek.


Équipement pour le trek Mardi Himal

Lors de la préparation du trek du Camp de Base de Mardi Himal, il est essentiel d’avoir le bon équipement pour garantir votre confort et votre sécurité pendant le trek. Voici une liste d’équipements recommandés:


Vêtements:

  • Pantalon de trek imperméable et respirant
  • Short de randonnée à séchage rapide
  • T-shirts à couche de base évacuant l’humidit
  • Chemises à manches longues de trekking
  • Veste isolante ou polaire pour la chaleur
  • Veste imperméable et coupe-vent ou coquille
  •  Sous-vêtements thermiques pour les jours/nuits plus froids
  • Bonnet chaud ou bandeau
  • Gants légers ou moufles
  • Chaussettes de randonnée (en laine ou synthétiques)
  • Chaussures de randonnée robustes avec un bon soutien de la cheville
  • Guêtres (facultatif, pour se protéger contre la neige, les rochers et les débris)
  •  Sac à dos et équipement de trekking:
  • Sac à dos confortable d’une capacité d’environ 40 à 50 litres
  • Petit sac à dos pour transporter l’essentiel pendant les randonnées d’une journée
  • Bâtons de trekking pour la stabilité et pour réduire la pression sur les genoux
  • Sac de couchage adapté aux températures froides (cotes en dessous de zéro)
  • Tapis de sol ou matelas pour l’isolation et le confort

Éléments essentiels personnels:

    • Chapeau de soleil et lunettes de soleil pour la protection solaire
    • Crème solaire avec un indice de protection élevé
    • Baume à lèvres avec protection solaire
    • Bouteille d’eau ou poche d’hydratation
    • Comprimés ou filtre de purification de l’eau
    • Lampe frontale ou lampe de poche avec des piles de rechange
    • Couteau suisse ou outil multifonction
    • Articles de toilette personnels et médicaments
    • Serviette à séchage rapide

    Divers:

    • Kit de premiers soins avec fournitures médicales de base
    • Carte de trekking et boussole ou GPS
    • Collations et barres énergétiques
    • Argent liquide pour les dépenses (petites coupures)
    • Serviette légère et à séchage rapide pour les voyages
    • Appareil photo ou smartphone pour immortaliser les souvenirs

    Il est également recommandé de souscrire une assurance voyage adéquate couvrant les activités de trekking et l’évacuation d’urgence. De plus, il est fortement conseillé d’engager un guide de trekking compétent et expérimenté pour la navigation, la sécurité et les connaissances locales.

    N’oubliez pas de voyager léger et de privilégier les articles essentiels. La limite de poids pour le porteur est généralement d’environ 15 kg par 2 clients, donc planifiez votre bagage en conséquence. Superposez vos vêtements pour vous adapter aux conditions météorologiques changeantes et préparez-vous à des températures plus froides à des altitudes plus élevées.


    Trouse de premier-soins pour le trek

    Lors de la préparation de votre trousse de premiers soins pour le trek du Camp de Base de Mardi Himal, il est important d’inclure les fournitures médicales essentielles pour faire face aux blessures, maladies et urgences courantes pouvant survenir pendant le trek. Voici une liste des articles que vous devriez envisager d’inclure:


    Fournitures de base:

    •  Pansements adhésifs (de différentes tailles)
    • Compresses stériles
    • Ruban adhésif médical
    • Lingettes ou solution antiseptique
    • Pince à épiler et petite paire de ciseaux
    • Gants jetables
    • Épingles de sûreté
    • Thermomètre

    Médicaments:

    • Analgésiques (par exemple, l’acétaminophène ou l’ibuprofène)

    • Médicaments anti-inflammatoires

    • Antihistaminiques (pour les allergies et les piqûres d’insectes)

    • Médicaments antidiarrhéiques

    • Antiacides (pour les problèmes de digestion ou les brûlures d’estomac)

    • Médicaments contre le rhume et la grippe

    • Sels de réhydratation orale (pour la déshydratation)

    • Tout médicament personnel sur ordonnance


    Soins des blessures:

    • Pansements stériles
    •  Coussinets oculaires stériles
    • Pommade ou crème antibiotique
    • Solution saline stérile (pour nettoyer les plaies et les yeux)
    • Pansements anti-ampoules ou moleskine (pour la prévention et le traitement des ampoules)
    • Ruban adhésif médical

    Divers:

    • Répulsif anti-insectes (avec DEET)
    • Crème solaire avec un indice de protection élevé
    • Baume à lèvres
    • Articles d’hygiène buccale (brosse à dents, dentifrice)
    • Gel désinfectant pour les mains
    • Petit miroir (pour les auto-examens)
    • De plus, il est important d’avoir un manuel de premiers soins complet ou un guide spécifique aux urgences en trekking et en milieu sauvage. Assurez-vous de vous familiariser avec les techniques de premiers secours de base et la façon d’utiliser les articles de votre trousse.

    N’oubliez pas de vérifier les dates d’expiration de tous les médicaments et de les remplacer si nécessaire. Il est également conseillé de consulter votre médecin ou un spécialiste en médecine des voyages avant votre trek pour discuter de toute préoccupation médicale spécifique ou recommandation.


    FAQs du trek Mardi Himal:


    Qui peut faire le trek du Camp de Base de Mardi Himal?

    Le trek du Camp de Base de Mardi Himal est un trek de niveau modéré qui convient à un large éventail de randonneurs. Bien qu’il demande uncertain niveau de forme physique et d’endurance, il ne nécessite pas une expérience approfondie du trekking ou des compétences techniques. Le trek est ouvert aux débutants ainsi qu’aux randonneurs expérimentés qui souhaitent entreprendre une aventure stimulante et enrichissante dans l’Himalaya.

    Les personnes qui aiment les activités de plein air et ont l’esprit d’aventure peuvent se lancer dans le trek du Camp de Base de Mardi Himal. C’est une excellente option pour ceux qui recherchent une expérience de trekking moins fréquentée et hors des sentiers battus par rapport aux itinéraires plus populaires de la région.

    Bien qu’il n’y ait pas de restriction d’âge, les participants doivent être en bonne santé générale et avoir un niveau de forme physique de base. Faire régulièrement de l’exercice, comme marcher, courir ou faire de la randonnée, avant le trek peut aider à développer l’endurance et préparer le corps aux exigences du trekking à des altitudes plus élevées. Il est recommandé aux randonneurs de consulter leur fournisseur de soins de santé avant le trek, en particulier s’ils ont des problèmes de santé préexistants. Cela permet de s’assurer qu’ils sont conscients de toutes les précautions spécifiques ou considérations qu’ils pourraient devoir prendre.

    Avoir une attitude positive, de la détermination et être disposé à relever les défis de la randonnée dans des régions montagneuses isolées est essentiel. De plus, être préparé mentalement et physiquement, et avoir une attitude flexible vis-à-vis des conditions météorologiques changeantes et des hébergements le long du sentier, contribuera à la réussite et au plaisir du trek du Camp de Base de Mardi Himal.

    Il est à noter qu’il est fortement recommandé d’engager un guide de trek compétent et expérimenté, car ils fournissent une aide précieuse pour la navigation, la sécurité et les connaissances locales tout au long du trek du Camp de Base de Mardi Himal.


    Les enfants peuvent-ils faire le trek du Mardi Himal?

    Oui, les enfants peuvent faire le trek du Mardi Himal. Cependant, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs avant de permettre aux enfants d’entreprendre le trek. Le trek du Mardi Himal implique de la randonnée à des altitudes plus élevées et peut être physiquement exigeant. Il est donc crucial d’évaluer l’âge de l’enfant, sa condition physique et sa santé générale avant de décider s’il est prêt pour le trek.

    Les enfants plus âgés, généralement à partir de 10 ans, qui sont en bonne condition physique et ont déjà de l’expérience en randonnée peuvent généralement faire face au trek du Mardi Himal avec une préparation et un encadrement adéquats. Il est important de s’assurer que les enfants se sentent à l’aise de marcher pendant de longues périodes et sont capables de gérer les défis physiques du trek.

    De plus, il est recommandé de consulter un pédiatre ou un professionnel de la santé pour évaluer la préparation de l’enfant pour le trek et obtenir les conseils médicaux ou les précautions nécessaires.

    Lorsque vous faites de la randonnée avec des enfants, il est essentiel de planifier l’itinéraire en conséquence, en prévoyant plus de pauses et de distances journalières plus courtes. Cela permet de s’assurer que L’Enfant ne se fatigue pas trop ou ne se sente pas dépassé. De plus, choisir une agence de trekking fiable ou engager un guide expérimenté connaissant bien la randonnée avec des enfants peut fournir un soutien précieux et renforcer la sécurité pendant le voyage.

    La sécurité et le bien-être de l’enfant doivent toujours être la priorité absolue. Des vêtements appropriés, une nutrition adéquate et une hydratation suffisante sont cruciaux tout au long du trek. Il est important d’être préparé aux conditions météorologiques changeantes et d’avoir un équipement approprié pour le confort et la sécurité de l’enfant.


    Quelle est la durée du trek du Camp de Base de Mardi Himal?

    La durée du trek du Camp de Base de Mardi Himal varie généralement de 7 à 10 jours, en fonction de divers facteurs tels que le rythme de trekking, l’itinéraire et les besoins en acclimatation. Voici une répartition générale de la durée du trek:


    Itinéraire plus court (7-8 jours) :

    Jour 1 : Kathmandu à Pokhara

    Jour 2 : Kande et trek jusqu’à Deurali

    Jour 3 : Deurali à Forest Camp

    Jour 4 : Forest Camp à Low Camp

    Jour 5 : Low Camp à High Camp

    Jour 6 : Camp de Base de Mardi Himal et descente jusqu’à High Camp

    Jour 7 : High Camp à Siding Village-Pokhara


    Itinéraire standard (9-10 jours) :

    Jour 1 : Kathmandu à Pokhara

    Jour 2 : Kande et trek jusqu’à Deurali

    Jour 3 : Deurali à Forest Camp

    Jour 4 : Forest Camp à Low Camp

    Jour 5 : Low Camp à High Camp

    Jour 6 : Randonnée jusqu’au Camp de Base de Mardi Himal, retour à High Camp

    Jour 7 : High Camp à Siding Village

    Jour 8 : Siding Village à Lumre-Pokhara

    Jour 9 : Pokhara à Kathmandu (ou journée supplémentaire à Pokhara pour visiter les sites touristiques)

    Ces durées sont approximatives et peuvent varier en fonction des préférences individuelles, des besoins en acclimatation et du rythme de trekking du groupe. Il est recommandé de prévoir quelques jours supplémentaires dans l’itinéraire pour l’acclimatation, le repos et pour tenir compte de toute circonstance imprévue ou des conditions météorologiques.

    Il est important de noter que le trek du Camp de Base de Mardi Himal peut être adapté en fonction des contraintes de temps ou des préférences spécifiques, de sorte que la durée peut varier en fonction de l’itinéraire choisi.

    Pour savoir tout le prix du trek, vueillez contacter à nous par- 

    WhatsApp: +9779818727219 (Dilu Rai)

    Email: info@glacierfamilytreks.com 


    Puis-je faire le trek du Mardi Himal en solo?

    D’après les informations fournies, à partir du 1er avril 2023, le trek en solo n’est pas autorisé au Népal, y compris pour le trek du Mardi Himal. Il est obligatoire d’embaucher un guide de trekking par l’intermédiaire d’une agence de trekking locale. L’interdiction du trekking indépendant pour les trekkeurs individuels étrangers (FIT) a été mise en place pour garantir la sécurité et le bien-être des trekkeurs dans la région de l’Himalaya.

    En engageant une agence de trekking locale et un guide de trekking, vous pouvez bénéficier de leur expertise, de leur connaissance du sentier et de leur aide en matière de navigation, de sécurité et de coutumes locales. Le guide de trekking peut également fournir des informations précieuses sur la culture locale, la flore et la faune, améliorant ainsi votre expérience de trekking globale.

    Par conséquent, si vous prévoyez de faire le trek du Mardi Himal, vous devrez réserver par l’intermédiaire d’une agence de trekking locale et avoir un guide agréé qui vous accompagne pendant le trek. L’agence vous aidera à organiser les permis nécessaires, les hébergements et la logistique du trek.

    Il est important de se conformer à ces réglementations et de travailler avec des agences de trekking autorisées pour garantir une expérience de trekking sûre et bien organisée au Népal.


    Quelle est l’altitude du Camp de Base de Mardi Himal?

    Le Camp de Base de Mardi Himal se situe à une altitude d’environ 4 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il offre une vue panoramique magnifique sur les sommets himalayens environnants, notamment le mont Machhapuchhre, l’Annapurna Sud, l’Hiunchuli Himal et le Mardi Himal. Le camp de base est une destination pittoresque pour les randonneurs, offrant une vue rapprochée sur les puissantes montagnes et un sentiment de réussite gratifiant.


    Difficulté du trek du Camp de Base de Mardi Himal?

    Le trek du Camp de Base de Mardi Himal est considéré comme un trek de niveau modéré en termes de difficulté. Il requiert un niveau raisonnable de forme physique et d’endurance, mais il ne demande pas une expérience approfondie du trekking ou des compétences techniques. Le sentier comporte des sections d’ascension et de descente, des montées raides et un terrain accidenté. Le mal des montagnes n’est pas une préoccupation majeure lors de ce trek, car l’altitude maximale est d’environ 4 500 mètres. Cependant, il est toujours important de bien s’acclimater et d’écouter son corps. Avec une préparation adéquate, une attitude positive et des conseils appropriés, le trek du Camp de Base de Mardi Himal peut être une aventure gratifiante pour les randonneurs ayant un niveau de forme physique modéré.


    Est-il possible de faire le trek du Camp de Base de Mardi Himal en 3 jours?

    Il n’est pas recommandé de terminer le trek du Camp de Base de Mardi Himal en seulement 3 jours en raison de la distance et de l’altitude impliquées. Le trek du Camp de Base de Mardi Himal est généralement d’une durée de 7 à 10 jours, selon l’itinéraire choisi et les besoins en acclimatation. Il est important de permettre suffisamment de temps pour s’adapter à l’altitude et éviter le mal des montagnes.

    Raccourcir considérablement la durée du trek augmenterait les risques pour la santé, car votre corps n’aurait pas suffisamment de temps pour s’acclimater à l’altitude plus élevée. Cela pourrait entraîner des symptômes graves du mal des montagnes, tels que des maux de tête, des nausées, des problèmes respiratoires et potentiellement des complications plus graves.

    Il est recommandé de suivre l’itinéraire standard du trek, qui prend généralement de 7 à 10 jours, en fonction de vos capacités et de votre rythme de marche. Cela permettra une progression plus sûre, une meilleure acclimatation et une expérience plus agréable dans l’Himalaya.


    Est-ce que les enfant peuvent faire le Trek au Camps de Base de Mardi Himal?

    Oui, les enfants peuvent faire le trek au Camp de Base de Mardi Himal. Cependant, il est important de prendre en compte plusieurs facteurs avant de permettre aux enfants d’entreprendre le trek. Le trek au Camp de Base de Mardi Himal implique de marcher à des altitudes plus élevées et peut être physiquement exigeant. Il est donc crucial d’évaluer l’âge de l’enfant, sa condition physique et sa santé globale avant de décider s’il est prêt pour le trek.

    Les enfants plus âgés, généralement âgés de 10 ans et plus, qui sont en bonne condition physique et qui ont déjà de l’expérience en randonnée peuvent souvent faire face au trek au Camp de Base de Mardi Himal avec une préparation et un encadrement adéquats. Il est important de s’assurer que les enfants sont à l’aise de marcher pendant de longues périodes et sont capables de gérer les défis physiques du trek.

    De plus, il est recommandé de consulter un pédiatre ou un professionnel de la santé pour évaluer la préparation de l’enfant pour le trek et obtenir tout conseil médical ou précaution nécessaire.

    Lorsque vous faites du trek avec des enfants, il est essentiel de planifier l’itinéraire en conséquence, en prévoyant des pauses plus fréquentes et des distances journalières plus courtes. Cela permet de s’assurer que L’Enfant ne se fatigue pas trop ou ne se sente pas submergé. De plus, choisir une agence de trekking fiable ou engager un guide expérimenté qui connaît le trekking avec des enfants peut apporter un soutien précieux et améliorer la sécurité pendant le voyage.

    La sécurité et le bien-être de l’enfant doivent toujours être la priorité absolue. Des vêtements adéquats, une bonne nutrition et une hydratation suffisante sont cruciaux tout au long du trek. Il est important de se préparer aux conditions météorologiques changeantes et d’avoir un équipement approprié pour le confort et la sécurité de l’enfant.

    WhatsApp: +9779818727219

    Email: info@glacierfamilytreks.com

    Dilu Rai: trekkers.guide@gmail.com (Guide de Trek)

    Glacier Family Treks & Expedition

    Katmandou, Népal.

    Le Grand Circuit de l’Annapurna

    Le Grand Circuit de l’Annapurna

    Le Grand Circuit de l’Annapurna avec le lac Tilicho est un itinéraire d’aventure populaire dans l’Himalaya népalais. Ce trek est conçu pour explorer le lac le plus élevé du monde, le lac Tilicho (4 919 m), ainsi que l’un des passages les plus difficiles, le col de Thorong La (5 416 m). Ce trek Le grand Circuit de l’annapurna est plus difficile que le trek du camp de base de l’Annapurna et offre une vue superbe sur les montagnes de l’Annapurna et du Dhaulagiri. Vous pourrez également profiter de la diversité culturelle, des paysages naturels enchanteurs, ainsi que découvrir des sites de pèlerinage hindous et bouddhistes, les gorges les plus profondes du monde, des sources chaudes naturelles, des chortens et des monastères.

    Le Grand Circuit de l’Annapurna avec le lac Tilicho offre un mélange parfait d’aventure et d’expérience, en couvrant toutes les principales parties de la région de l’Annapurna. Le Grand Circuit de l’Annapurna commence à Chamje, puis passe par des cascades et traverse de magnifiques villages tels que Timang, Dhikurpokhari, Chame, Pisang et Manang, tout en profitant des paysages magiques et des magnifiques chaînes himalayennes tout au long du trek. Après avoir suivi le populaire trek du circuit de l’Annapurna, le sentier se dirige vers le camp de base de Tilicho à partir de Manang. Le lac Tilicho est plus beau que vous ne l’imaginiez, les majestueuses montagnes entourent le lac comme une décoration, et la couleur bleu éclatante du lac ajoute une élégante touche de couleur au paysage. Chaque année, des milliers de randonneurs viennent explorer ce trek, puis vous monterez jusqu’au col de Thorong La à 5 416 m.


    Le Grand Circuit de l’Annapurna Itinéraire

    Jour 01: Arrivée à Kathmandu.

    Jour 02: Visite de Kathmandu et préparation du trek

    Jour 03: Trajet en voiture de Kathmandu à Chamje [1410m, 6-7 heures]

    Jour 04: Trek de Chamje à Dharapani [1960m, 5-6 heures]

    Jour 05: Trek de Dharapani à Chame [2710m, 5-6 heures]

    Jour 06: Trek de Chame à Pisang [3300m, 5-6 heures]

    Jour 07: Trek de Pisang à Manang [3450m, 5-6 heures]

    Jour 08: Jour d’acclimatation à Manang

    Jour 09: Trek de Manang à Khangsar [3745m, 3-4 heures]

    Jour 10: Trek de Khangsar au camp de base de Tilicho [4140m, 5-6 heures]

    Jour 11: Visite du lac Tilicho [4 949m] et retour au camp de base [4140m, 5-6 heures]

    Jour 12: Trek du camp de base de Tilicho à Yak Kharka [4040m, 4-5 heures]

    Jour 13: Trek de Yak kharka à Thorong Phedi [4420m, 3-4 heures]

    Jour 14: Trek de Thorong Phedi à Muktinath via le col de Thorong La [5 416m] [3800m, 7-8 heures]

    Jour 15: Trek de Muktinath à Jomsom [2715m, 5-6 heures]

    Jour 16: Vol de Jomsom à Pokhara [823m, 30 minutes]

    Jour 17: Trajet en voiture de Pokhara à Kathmandu [1300m, 7-8 heures]

    Jour 18: Départ final de Katmandou.


    Le prix de Grand Circuit de l’Annapurna

    Le prix du Grand Circuit de l’Annapurna peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la durée du trek, le niveau de confort souhaité, les services inclus et le choix de l’agence de trek. Voici quelques éléments à prendre en compte pour estimer le budget:

    • Frais de trek: Les frais de trek pour le Grand Circuit de l’Annapurna comprennent généralement les permis de trek, les frais d’entrée dans la zone de conservation de l’Annapurna (ACAP) et la carte de TIMS (Trekkers’ Information Management System).

    Hébergement et repas: Pendant le trek, vous séjournerez dans des lodges et des teahouses le long du circuit. Les coûts varient en fonction du niveau de confort, allant des options de base aux logements plus luxueux. Les repas sont généralement inclus dans le forfait du trek.

    • Guide et porteur: Engager un guide de trek et un porteur est recommandé pour faciliter votre voyage. Les frais pour ces services dépendent du nombre de jours de trek et du niveau d’assistance requis.

    Transport: Le coût du transport pour se rendre à Pokhara, point de départ du trek, ainsi que pour le retour à Kathmandu après le trek doit également être pris en compte.

    • Assurance voyage: Il est fortement recommandé de souscrire une assurance voyage qui couvre les frais médicaux, l’évacuation d’urgence et l’annulation de voyage.

    Il est important de noter que les prix peuvent varier d’une agence de trek à l’autre et selon la saison. Il est préférable de faire des recherches approfondies, de comparer les offres et de réserver avec une agence de trek réputée pour obtenir un prix précis et des services fiables. En général, le budget moyen pour le Grand Circuit de l’Annapurna se situe entre 1000 et 2000 dollars américains par personne, selon les choix et les préférences individuelles.


    Salaire de Guide de Trek pour le Grand Circuit de l’Annapurna

    Le salaire d’un guide de trek pour le Grand Circuit de l’Annapurna peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’expérience du guide, ses compétences linguistiques, les services fournis et la durée du trek. En général, le salaire quotidien d’un guide de trek expérimenté pour le Grand Circuit de l’Annapurna se situe entre 35 et 45 dollars américains.

    Il est important de noter que ce salaire comprend généralement les services du guide, tels que l’orientation sur le sentier, la gestion de l’itinéraire, l’interaction avec les habitants locaux, la traduction si nécessaire, la réservation des lodges et des repas, et la fourniture d’informations sur la culture et la région. Il est recommandé de rémunérer équitablement les guides de trek pour leur expertise et leur travail acharné. Cependant, les pourboires ne sont pas inclus dans le salaire de base et sont laissés à l’appréciation des trekkeurs en fonction de leur satisfaction des services fournis. Les pourboires sont une pratique courante et peuvent varier en fonction de la qualité du service et de la durée du trek.

    Il est toujours préférable de discuter du salaire et des détails financiers avec l’agence de trek ou le guide avant de commencer le trek pour éviter toute confusion ou malentendu.


    Assurance pour Le Grand Circuit de l’Annapurna

    Une assurance voyage est obligatoire pour participer à un voyage d’aventure dans l’Himalaya. C’est pour votre sécurité. L’assurance voyage doit couvrir les maladies, les urgences médicales, les accidents, le décès, l’annulation de voyage et la perte de bagages et d’effets personnels. Tous les frais d’évacuation d’urgence doivent être payés en espèces au Népal, sauf si une compagnie d’assurance a accepté de prendre en charge tous les coûts en votre nom. Assurez-vous que votre assurance voyage couvre les activités dans l’Himalaya si vous y participez.

    PS: Les étrangers ne sont pas autorisés à souscrire une assurance au Népal. Assurez-vous donc de souscrire une bonne assurance voyage dans votre pays, et il est de votre responsabilité de vérifier si votre police d’assurance est adéquate ou non.


    Hébergement au Grand Circuit de l’Annapurna 

    Les hébergements pour Le Grand Circuit de l’Annapurna avec le lac Tilicho sont des lodges et des maisons de thé. À Kathmandu et Pokhara, nous pouvons trouver des installations de qualité avec un hébergement confortable à l’hôtel. Tous les hébergements du trek du circuit de l’Annapurna avec le lac Tilicho sont en chambre double. Pendant le trek du Grand Circuit de l’Annapurna, Nous, l’agence de trek: Glacier Family Treks fournissons à vous . Dans les refuges, nous devons partager les toilettes et quellequefoi, les chambres aussi. Les chambres individuelles sont disponibles à Kathmandu, à Pokhara et dans les régions de trek à basse altitude, mais peuvent être impossibles à obtenir à dès altitudes plus élevées.


    Repas pendant le Grand Circuit de l’Annapurna

    À Katmandu et Pokhara, seul le petit-déjeuner est inclus. Pendant le trek du circuit de l’Annapurna avec le lac Tilicho, tous les repas seront fournis. Dans la région de l’Annapurna, nous pouvons profiter de la cuisine népalaise et internationale, telle que tibétaine, continentale, indienne, italienne, etc. Pendant le trek, nous prendrons le petit-déjeuner et le déjeuner dans les maisons de thé, et le dîner sera pris au lodge. Vous aurez le choix entre différents types de petit-déjeuner, déjeuner et dîner à partir du menu.

    • Permis de trek pour Le Grand Circuit de l’Annapurna-

    Pour le Grand Circuit de l’Annapurna, les trekkeurs doivent obtenir deux permis de trek différents : le permis ACAP (Annapurna Conservation Area Permit) et la carte TIMS (Trekkers’ Information Management System).

    • Permis ACAP (Annapurna Conservation Area Permit):

    Le permis ACAP est obligatoire pour tous les trekkeurs qui souhaitent faire le trek du Grand Circuit de l’Annapurna, car la région est une zone de conservation spéciale pour préserver son environnement naturel et culturel. Ce permis vise à soutenir la protection de la biodiversité, la préservation de la culture locale et le développement durable de la région.

    Carte TIMS (Trekkers’ Information Management System) :

    La carte TIMS est une carte d’information pour les trekkeurs qui leur permet de suivre leurs itinéraires et fournit des données démographiques importantes pour la sécurité et la gestion des itinéraires de trekking. La carte TIMS était en deux catégories: la carte TIMS individuelle (pour les trekkeurs individuels) et la carte TIMS de groupe (pour les trekkeurs en groupe) mais, ajourd’hui, il y a qu’une catégories de cartes de TIMS. Les autorités touristiques népalaises ont rendu obligatoire l’utilisation de la carte TIMS pour assurer la sécurité et le suivi des trekkeurs.

    Il est important de noter que les trekkeurs individuels ne sont généralement pas autorisés à obtenir ces permis de trek directement par eux-mêmes. Ils doivent s’inscrire auprès d’une agence de trek locale agréée pour le faire. Les agences de trek locales peuvent faciliter l’obtention de ces permis pour les trekkeurs individuels et assurer une bonne gestion des treks dans la région.

    En s’inscrivant auprès d’une agence de trek locale, les trekkeurs peuvent également bénéficier des services d’un guide expérimenté et d’un porteur pour les accompagner tout au long du trek. Cela peut être utile, en particulier pour les personnes qui ne sont pas familières avec la région ou qui n’ont pas d’expérience préalable en trekking en haute altitude.

    Il est essentiel de se conformer aux règles et règlements en matière de permis de trekking pour garantir une expérience de trekking sûre et respectueuse de l’environnement dans le magnifique Grand Circuit de l’Annapurna au Népal.


    Meilleure saison de Grand Circuit de l’annapurna

    La meilleure saison pour faire le Grand Circuit de l’Annapurna au Népal est généralement au printemps (mars à mai) et à l’automne (septembre à novembre). Ces saisons offrent des conditions météorologiques et des températures idéales pour le trekking dans la région.

    Quelques détails sur chaque saison-

    • Printemps [mars à mai]:

    Le printemps est considéré comme la meilleure saison pour faire le trek du Grand Circuit de l’Annapurna. Les températures commencent à se réchauffer, les jours sont plus longs et les fleurs sauvages, y compris les rhododendrons, sont en pleine floraison, ce qui ajoute une beauté supplémentaire au paysage. Les vues sur les montagnes sont généralement claires et magnifiques pendant cette période.

    • Automne [septembre à novembre]:

    L’automne est une autre période idéale pour faire le trek du Grand Circuit de l’Annapurna. Les températures sont agréables et modérées, et les journées sont généralement ensoleillées avec une visibilité maximale. C’est également la période de la saison des récoltes au Népal, vous pourrez donc voir les paysages agricoles en pleine activité.

    Il est important de noter que bien que le printemps et l’automne soient considérés comme les meilleures saisons, le Grand Circuit de l’Annapurna peut également être fait pendant l’hiver (décembre à février) et l’été (juin à août). Cependant, ces saisons présentent des défis supplémentaires.

    • Hiver: Les températures peuvent être extrêmement froides, en particulier aux altitudes plus élevées. Il peut y avoir de la neige et des conditions de trekking plus difficiles. Certaines sections du circuit peuvent également être fermées en raison de fortes chutes de neige.
    • Été: L’été au Népal est la saison de la mousson, ce qui signifie des précipitations abondantes. Les sentiers peuvent être boueux, glissants et difficiles à naviguer. De plus, la visibilité des montagnes est souvent réduite en raison des nuages et de la brume.

    Il est recommandé de vérifier les conditions météorologiques et de trekking actuelles avant de planifier votre voyage et de s’assurer d’avoir l’équipement approprié pour faire face aux conditions changeantes.

    En résumé, le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre à novembre) sont les meilleures saisons pour faire le Grand Circuit de l’Annapurna en raison des températures agréables, des vues dégagées sur les montagnes et de la beauté naturelle environnante.


    Température de Grand Circuit de l’Annapuran

    Les températures varient tout au long du Grand Circuit de l’Annapurna en fonction de l’altitude et de la saison. Voici une estimation générale des températures moyennes dans différentes parties du circuit :

    • Basse altitude (jusqu’à environ 1 500 m) :

    Dans les régions de basse altitude telles que Besisahar, Chamje et Dharapani, les températures peuvent varier de 10°C à 25°C pendant la journée, avec des températures plus fraîches la nuit.

    • Altitudes moyennes (entre 1 500 et 3 500 m):

    Dans des endroits comme Chame, Pisang, Manang et Khangsar, les températures diurnes peuvent aller de 5°C à 20°C. Les nuits sont généralement plus fraîches avec des températures pouvant descendre en dessous de zéro, surtout à mesure que vous gagnez en altitude.

    • L’Haute altitude: au-dessus de 3 500 m:

    Aux altitudes élevées telles que Tilicho Base Camp, Thorong Phedi, Muktinath et Jomsom, les températures diurnes peuvent varier de -5°C à 15°C, en fonction de la saison. Les nuits sont froides avec des températures négatives, pouvant atteindre -15°C ou moins.

    Il est important de noter que ces températures sont des estimations moyennes et peuvent varier en fonction des conditions météorologiques spécifiques à chaque saison. Pendant l’hiver, les températures sont généralement plus froides, en particulier aux altitudes élevées, tandis que pendant le printemps et l’automne, elles sont plus clémentes.

    Il est recommandé de se préparer à des variations de température en emportant des vêtements adaptés aux différentes altitudes et en couches pour pouvoir ajuster votre tenue en fonction des conditions. Un bon équipement, notamment des vestes chaudes, des bonnets, des gants et des vêtements thermiques, est essentiel pour faire face aux températures froides aux altitudes élevées.

    Assurez-vous de vérifier les prévisions météorologiques avant votre trek et suivez les conseils des guides locaux pour vous assurer d’être prêt à affronter les conditions de température pendant le Grand Circuit de l’Annapurna.

    Guide de trek de Granda Circuit de l’Annapurna-

    Lorsque vous planifiez le trek du Grand Circuit de l’Annapurna, il est fortement recommandé de faire appel à un guide de trek expérimenté. Un guide de trek local peut vous aider à naviguer dans la région, vous fournir des informations précieuses sur la culture, l’histoire et la géographie, ainsi que vous assurer une expérience de trekking plus sûre et plus agréable. Voici quelques points importants à considérer concernant les guides de trek pour le Grand Circuit de l’Annapurna:

    • Expérience et connaissance: Engagez un guide de trek qui a une expérience significative dans la région de l’Annapurna. Ils devraient connaître les sentiers, les conditions météorologiques, les dangers potentiels et les meilleures étapes de l’itinéraire. Leur expertise peut vous aider à éviter les problèmes et à profiter pleinement de votre trek.
    • Assistance et sécurité: Un guide de trek professionnel peut fournir une assistance en cas de besoin, que ce soit pour des problèmes de santé, des blessures ou des problèmes d’altitude. Ils connaissent également les mesures de sécurité appropriées à prendre pendant le trek, ce qui peut contribuer à votre sécurité globale.
    • Interaction culturelle: Les guides de trek locaux sont souvent issus des communautés locales de la région de l’Annapurna. Ils peuvent vous aider à interagir avec les habitants, à comprendre leur culture, leurs traditions et leur mode de vie. Cela ajoute une dimension culturelle enrichissante à votre expérience de trek.
    • Logistique: Un guide de trek peut s’occuper de la logistique du trek, y compris la réservation des hébergements, l’organisation des repas et la gestion des permis nécessaires. Cela vous permet de vous concentrer sur la marche et de profiter pleinement du paysage.

    Langue et communication: Engagez un guide de trek qui parle votre langue ou une langue commune de communication. Cela facilitera la communication et permettra une meilleure compréhension mutuelle.

    Lorsque vous choisissez un guide de trek, assurez-vous de vérifier ses références, son expérience, ses certifications et de lire des avis ou des recommandations de voyageurs précédents. Engager un guide de trek via une agence de trek réputée peut vous offrir une garantie supplémentaire en termes de professionnalisme et de qualité de service.

    En travaillant avec un guide de trek compétent, vous pouvez profiter pleinement de votre aventure sur le Grand Circuit de l’Annapurna tout en bénéficiant de l’expertise locale et de l’assistance nécessaire pour un trek réussi.


    Porteur du Granda Circuit de l’Annapurna

    Engager un porteur pour le Grand Circuit de l’Annapurna est une option courante pour ceux qui préfèrent décharger le poids de leur sac à dos et se concentrer davantage sur la marche et l’appréciation du paysage. Voici quelques informations importantes à considérer concernant les porteurs pour le trek du Grand Circuit de l’Annapurna:

    • Rôle des porteurs: Les porteurs sont des personnes qui transportent vos bagages pendant le trek. Ils sont généralement responsables du transport des sacs à dos, des équipements de camping et des fournitures nécessaires. Engager un porteur vous permet de marcher plus légèrement et de profiter davantage du trek.
    • Avantages: Engager un porteur offre plusieurs avantages. Cela réduit la charge que vous devez porter, ce qui rend le trek plus confortable et moins épuisant. Vous pouvez vous concentrer sur la marche et apprécier le paysage sans avoir à vous soucier du poids de votre sac à dos. De plus, l’embauche de porteurs contribue à soutenir l’économie locale en créant des emplois pour les habitants de la région.
    • Responsabilités et considérations: Lorsque vous engagez un porteur, il est important de respecter les normes éthiques et de veiller à ce que le porteur soit traité équitablement. Assurez-vous de fournir un sac à dos raisonnable et de ne pas surcharger le porteur. Veillez à ce que le porteur dispose d’un équipement approprié, notamment de chaussures et de vêtements adaptés aux conditions de trekking.
    • Engager un porteur via une agence de trek: La plupart des agences de trek au Népal peuvent vous aider à engager des porteurs pour votre trek du Grand Circuit de l’Annapurna. Ils ont des contacts avec des porteurs fiables et expérimentés. L’agence s’occupera de la logistique et des arrangements nécessaires pour les porteurs, y compris les permis et les frais associés.

    Points forts de Grand Circuit de l’Annapurna

    Le Grand Circuit de l’Annapurna est réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa diversité culturelle, son héritage historique et ses défis de trekking. Voici quelques points forts du Grand Circuit de l’Annapurna:

    • Paysages époustouflants: Le trek du Grand Circuit de l’Annapurna offre une variété de paysages à couper le souffle. Vous traverserez des vallées luxuriantes, des forêts de rhododendrons, des rizières en terrasses, des villages traditionnels, des rivières tumultueuses et des sommets enneigés majestueux tels que l’Annapurna, le Dhaulagiri et le Manaslu.
    • Thorong La Pass: Le point culminant du Grand Circuit de l’Annapurna est le col de Thorong La, situé à une altitude de 5 416 mètres. L’ascension de ce col est un défi passionnant pour les trekkeurs et offre une vue panoramique à couper le souffle sur les montagnes environnantes.
    • Diversité culturelle: Le trek du Grand Circuit de l’Annapurna vous permet de rencontrer et d’interagir avec différentes communautés locales, notamment les Gurungs, les Thakalis, les Manangis et les Mustangis. Vous découvrirez leur mode de vie traditionnel, leurs coutumes, leur artisanat et leur cuisine locale.
    • Tilicho Lake: Une autre attraction majeure du Grand Circuit de l’Annapurna est le lac Tilicho, considéré comme le plus haut lac d’altitude au monde. Son eau d’un bleu éclatant entourée de montagnes majestueuses crée un paysage enchanteur.
    • Muktipath: Le sanctuaire de Muktinath, situé à une altitude de 3 800 mètres, est un lieu de pèlerinage sacré pour les hindous et les bouddhistes. Vous pourrez visiter ce site spirituel, qui comprend un temple hindou dédié à Vishnu et des monastères bouddhistes.
    • Bains naturels: Tout au long du trek, vous trouverez des sources d’eau chaude naturelles où vous pourrez vous détendre et vous ressourcer. C’est une expérience rafraîchissante après une longue journée de marche.
    • Hospitalité népalaise: Les habitants des villages locaux sont connus pour leur chaleureuse hospitalité népalaise. Vous serez accueillis avec gentillesse et générosité tout au long de votre voyage, ce qui rendra votre expérience encore plus mémorable.

    Ces points forts font du Grand Circuit de l’Annapurna l’un des treks les plus populaires et les plus appréciés au Népal. Que vous soyez un amoureux de la nature, un passionné de culture ou un adepte de défis sportifs, ce trek offre une expérience complète et inoubliable.

    • Rémunération des porteurs: Il est important de traiter les porteurs avec respect et de les rémunérer équitablement pour leur travail. Les tarifs de rémunération des porteurs sont généralement fixés par les associations de porteurs du Népal. Assurez-vous de clarifier les détails financiers avec l’agence de trek avant votre départ.

    Il est essentiel de noter que la santé et le bien-être des porteurs sont importants. Assurez-vous que les porteurs disposent d’un équipement adéquat, qu’ils sont bien nourris et logés correctement pendant le trek. Engager un porteur pour le Grand Circuit de l’Annapurna est une décision personnelle, mais cela peut certainement rendre votre expérience de trek plus agréable et confortable. Veillez à respecter les normes éthiques et à traiter les porteurs avec dignité et respect tout au long de votre voyage.


    Difficulté de Grand Circuit de l’Annapurna

    Le Grand Circuit de l’Annapurna est considéré comme un trek de difficulté moyenne à difficile. Voici quelques éléments à prendre en compte concernant la difficulté de ce trek :

    • Altitude élevée: Le point le plus haut du trek est le col de Thorong La, situé à une altitude de 5 416 mètres. L’altitude peut causer le mal des montagnes et nécessite une bonne acclimatation. Il est important de prendre le temps de s’adapter progressivement à l’altitude en faisant des pauses régulières et en respectant les recommandations des guides.
    • Durée du trek: Le Grand Circuit de l’Annapurna dure généralement entre 17 et 21 jours, selon l’itinéraire choisi. Cela implique une marche quotidienne de 4 à 8 heures par jour sur des terrains variés, y compris des montées et des descentes abruptes. Une bonne condition physique et une préparation adéquate sont nécessaires pour réussir le trek.
    • Conditions de trekking: Certaines sections du trek peuvent présenter des sentiers étroits, escarpés et glissants, en particulier près du col de Thorong La. Il est important d’avoir une certaine expérience de la randonnée en montagne et d’être à l’aise avec ce type de terrain.
    • Variations climatiques: Le temps peut varier considérablement le long du trek, des régions chaudes et subtropicales aux régions alpines froides. Il est essentiel d’avoir des vêtements appropriés pour faire face aux changements de température et aux conditions météorologiques, y compris des vêtements chauds et imperméables.
    • Hébergement et commodités: Les lodges et les teahouses le long du Grand Circuit de l’Annapurna offrent des installations de base, mais ne vous attendez pas au même niveau de confort que dans les zones urbaines. Les dortoirs et les salles de bains communes sont courants, et l’eau chaude peut être limitée.
    • Gestion de l’altitude: La gestion appropriée de l’altitude est cruciale lors du trek du Grand Circuit de l’Annapurna. Il est important de prendre le temps de s’acclimater à l’altitude en respectant les jours de repos prévus dans l’itinéraire et en buvant suffisamment d’eau pour rester hydraté.

    Il est recommandé d’avoir une bonne condition physique avant de se lancer dans le Grand Circuit de l’Annapurna. Une préparation physique comprenant des exercices cardiovasculaires et des randonnées régulières peut aider à renforcer votre endurance et votre capacité à faire face aux défis du trek.

    Il est également recommandé de faire appel à des guides expérimentés et de se joindre à des agences de trek réputées pour assurer votre sécurité et votre confort tout au long du trek.


    Plus des choses à savoir pour le trek de Grand Circuit de l’Annapurna

    En plus des points mentionnés précédemment, voici quelques autres choses importantes à savoir pour le trek du Grand Circuit de l’Annapurna:

    • Permis de trek: Pour entreprendre le trek du Grand Circuit de l’Annapurna, vous aurez besoin de deux permi : le permis d’entrée dans la zone de conservation de l’Annapurna (ACAP) et la carte de TIMS (Trekkers’ Information Management System). Ces permis peuvent être obtenus à Kathmandu ou à Pokhara, et vous devrez les présenter aux points de contrôle le long du trek.
    • Itinéraire et options: Le Grand Circuit de l’Annapurna offre différentes options d’itinéraire en fonction de vos préférences et de votre disponibilité de temps. Vous pouvez choisir de faire le circuit complet en boucle ou d’opter pour une version raccourcie en utilisant des transports locaux pour revenir à Pokhara depuis Jomsom. Il est recommandé de planifier votre itinéraire à l’avance en fonction de votre condition physique et de vos intérêts.
    • Emballage et équipement: Assurez-vous d’emporter des vêtements appropriés pour les conditions climatiques changeantes, y compris des couches chaudes, des vêtements imperméables, des chaussures de randonnée robustes, des chapeaux, des gants, des lunettes de soleil et de la crème solaire. Une trousse de premiers soins avec des médicaments contre le mal des montagnes, des pansements et des désinfectants est également recommandée.
    • Approvisionnement en eau: Il est important de rester hydraté tout au long du trek. Vous pouvez acheter de l’eau minérale en bouteille dans les lodges le long du parcours, mais cela peut devenir coûteux et générer beaucoup de déchets plastiques. Une alternative plus durable est d’utiliser des comprimés ou des filtres pour purifier l’eau des sources ou des rivières. Assurez-vous de boire suffisamment d’eau pour éviter la déshydratation.
    • Électricité et recharge: Les lodges et les teahouses le long du Grand Circuit de l’Annapurna offrent souvent des points de recharge pour les appareils électroniques tels que les téléphones et les caméras. Cependant, cela peut parfois entraîner des frais supplémentaires. Il est conseillé d’apporter des batteries de rechange et de prévoir une alimentation électrique limitée pendant le trek.
    • Services financiers: Les villages le long du trek peuvent avoir des distributeurs automatiques de billets limités ou inexistants. Il est recommandé de retirer suffisamment d’argent en espèces à Kathmandu ou à Pokhara avant de commencer le trek. Assurez-vous également de disposer de petites coupures pour faciliter les paiements dans les lodges et les petits magasins.
    • Respect de l’environnement et de la culture locale: Lors de votre trek, veillez à respecter l’environnement naturel en emportant vos déchets et en suivant les principes du trek écologique. Respectez également la culture et les coutumes locales en vous habillant modestement, en demandant la permission avant de prendre des photos des habitants et en évitant de jeter des détritus dans les villages.

    En tenant compte de ces informations et en vous préparant adéquatement, vous pourrez profiter pleinement de l’expérience du Grand Circuit de l’Annapurna et découvrir la beauté majestueuse de cette région himalayenne.


    Trousse médicale pour Le Grand Circuit de l’Annapurna

    Il est important d’emporter une trousse médicale bien équipée lors du trek du Grand Circuit de l’Annapurna. Voici une liste des médicaments et articles essentiels à inclure dans votre trousse médicale:

    • Médicaments contre le mal des montagnes:
    • Acétazolamide (Diamox): pour prévenir et traiter le mal des montagnes
    • Ibuprofène: pour soulager les maux de tête et les douleurs corporelles liées à l’altitude

    Médicaments pour les problèmes gastro-intestinaux:

    • Antidiarrhéique: pour le traitement des diarrhées
    • Antispasmodique intestinal: pour soulager les crampes abdominales
    • Antibiotiques à large spectre: pour traiter les infections bactériennes de l’estomac et des intestins
    • Médicaments contre les nausées et les vomissements: tels que l’ondansétron ou la métopimazine

    Médicaments pour les blessures et les douleurs:

    Bandages adhésifs et pansements: pour les petites coupures et les ampoules

    • Désinfectant: pour nettoyer les plaies
    • Crème antibiotique: pour les infections cutanées mineures
    • Analgésiques: Les analgésiques, tels que l’ibuprofène ou le paracétamol, sont inclus dans la trousse médicale pour aider à soulager la douleur.

    Médicaments divers:

    • Antihistaminiques: Les antihistaminiques sont recommandés pour soulager les symptômes liés aux allergies et aux piqûres d’insectes.
    • Médicaments contre le rhume et la toux: pour les symptômes du rhume et de la toux
    • Crème solaire: à indice de protection élevé pour se protéger contre les rayons du soleil en altitude
    • Répulsif contre les insectes: pour se protéger contre les moustiques et autres insectes

    N’oubliez pas de consulter votre médecin ou un professionnel de la santé avant votre voyage pour discuter de vos besoins médicaux spécifiques et obtenir des recommandations personnalisées. Assurez-vous également de vérifier les dates de péremption de vos médicaments et de les conserver dans un endroit frais et sec pendant le trek.

    Veuillez nous contacter pour plus d’informations sur-

     WhatsApp: +9779818727219, Par e-mail: info@glacierfamilytreks.com

    Glacier Family Treks & Expedition

    Katmandou, Népal

    Nous proposerons un autre camp de base- Trek au Camp de Base de l’Everest.

    Ultra Everest Base Camp Trek

    Ultra Everest Base Camp Trek

    The Ultra Everest Base Camp Trek is an adventurous trekking. It’s designed for those trekkers who are well inspired with this mountain. Mountains are not simply easy we people think. So, doing some activities in the mountain, is still hard for anyone. The Ultra Everest Base Camp Trek is also not easy as well. Truly, this trekking is fully packed off the adventure and joyful nature, white snow capped mountains like the highest Peak of the word- Mt. Sagarmatha (8848 m), Lhotse, Island Peak, Ama Dablam, Cho-Yu (8188 m- the sixth highest mountain of the world and many others peaks. 

    The Ultra Everest Base Camp Trek, one must possess not only excellent physical fitness but also a strong spirit of adventure. The trek takes you through some of the world’s most awe-inspiring landscapes, including steep ascents, rocky trails, and glacial moraines. Your endurance will be tested as you make your way to altitudes exceeding 5,000 meters, where the air becomes thinner, and every step feels like a monumental achievement. The Ultra Everest Base Camp Trek demands mental resilience as you overcome physical challenges and face unpredictable weather conditions.

    This extraordinary journey is not just about conquering physical obstacles; it’s about immersing yourself in the grandeur of the Himalayas and the rich Sherpa culture that thrives in the Everest region. Along the way, you’ll encounter remote villages, ancient monasteries, and breathtaking vistas of snow-capped peaks. The Ultra Everest Base Camp Trek is a transformative experience that allows you to connect with nature, challenge your limits, and gain a profound appreciation for the indomitable human spirit.

    While the Ultra Everest Base Camp Trek is a thrilling adventure, it is vital to approach it with caution and proper preparation. Extensive training and conditioning are essential to ensure your body can endure the demanding physical exertion and adapt to the high-altitude environment. Consultation with experienced trekking agencies or guides is highly recommended to assess your fitness level and develop a customized training program. Additionally, familiarize yourself with the symptoms of altitude sickness and learn how to acclimatize effectively during the trek.

    In addition, the Ultra Everest Base Camp Trek is a remarkable undertaking that combines the thrill of extreme adventure with the awe-inspiring beauty of the Himalayas. It is an endeavor that requires exceptional physical fitness, mental resilience, and a passion for exploration. By pushing your limits, embracing the challenges, and immersing yourself in the stunning landscapes and vibrant culture of the Everest region, the Ultra Everest Base Camp Trek offers an unparalleled experience that will leave an indelible mark on your soul.

    The Ultra Everest Base Camp Trek presents an extraordinary opportunity for adventure enthusiasts seeking a thrilling and physically demanding challenge. This epic journey, reserved for those with exceptional physical fitness, offers a unique exploration of the breathtaking Himalayan landscapes. However, it’s crucial to approach this extreme adventure with caution and thorough preparation. Discover the wonders of the Ultra Everest Base Camp Trek, where unmatched natural beauty and Sherpa culture converge, and find out how to train, acclimatize, and overcome the demanding conditions to make this unforgettable experience a reality.

    The Ultra Everest Base Camp Trek requires more than just physical fitness; it demands unwavering determination and a passion for pushing boundaries. This arduous expedition leads trekkers through rugged terrains, steep ascents, and glacial moraines, challenging both the body and mind. With altitudes surpassing 5,000 meters, the thinning air intensifies the difficulty, transforming every step into a monumental achievement. The Ultra Everest Base Camp Trek tests mental resilience as trekkers confront physical obstacles and unpredictable weather conditions, pushing their limits in pursuit of an extraordinary adventure.

    However, undertaking the Ultra Everest Base Camp Trek should not be taken lightly. Adequate preparation and training are vital for success and safety. Consultation with experienced trekking agencies or guides is highly recommended to assess your fitness level and develop a personalized training program. Familiarizing yourself with the symptoms of altitude sickness and learning effective acclimatization techniques are essential to mitigate risks during the trek. With the right precautions, you can immerse yourself in the magnificence of the Himalayas, encounter remote villages, ancient monasteries, and panoramic views of snow-capped peaks, making the Ultra Everest Base Camp Trek an awe-inspiring and life-changing experience.

    Everest View from Kalapattar 5545m

    In short, the Ultra Everest Base Camp Trek presents an unmatched adventure for individuals with exceptional physical fitness and a spirit of exploration. This exhilarating journey through the Himalayas offers unparalleled natural beauty and an opportunity to embrace Sherpa culture. However, proper preparation, training, and understanding of altitude-related risks are paramount for a safe and successful trek. By combining physical and mental strength, trekkers can overcome the challenges, delve into the wonders of the Everest region, and create lasting memories of this extraordinary expedition.

    The Ultra Everest Base Camp Trek is an incredibly challenging and rewarding adventure that takes you to the base camp of the world’s highest peak. This itinerary outlines a 16-day trek that is specifically designed for experienced and physically fit trekkers seeking an ultimate Everest experience. Please note that this itinerary is physically demanding and requires prior high-altitude trekking experience.


    Ultra Everest Base Camp Trek Itinerary

    Day 1: Arrival in Kathmandu

    Arrive at Kathmandu, the capital of Nepal.

    Meet with your trekking guide and fellow trekkers.

    Rest and prepare for the journey ahead.



    Day 2: Flight to Lukla and Trek to Phakding

    Take an early morning flight from Kathmandu to Lukla.

    Begin trekking towards Phakding (2,610 m).

    Enjoy the scenic views of the Himalayas and pass through small Sherpa villages.



    Day 3: Trek from Phakding to Namche Bazaar

    Continue trekking along the Dudh Koshi River.

    Cross suspension bridges and make a gradual ascent towards Namche Bazaar (3,440 m).

    Take in the stunning views of Everest and other surrounding peaks.



    Day 4: Acclimatization Day in Namche Bazaar

    Spend a day in Namche Bazaar for acclimatization.

    Take a short hike to the Everest View Hotel or the Khumjung village.

    Explore the vibrant Sherpa culture and visit the local markets.



    Day 5: Trek from Namche Bazaar to Tengboche

    Resume the trek, passing through lush forests and rhododendron groves.

    Reach Tengboche (3,860 m) and visit the famous Tengboche Monastery.

    Marvel at the panoramic views of Everest, Ama Dablam, and other peaks.



    Day 6: Trek from Tengboche to Dingboche

    Trek towards Dingboche (4,410 m).

    Witness the changing landscape as you enter the alpine region.

    Enjoy breathtaking views of towering mountains throughout the day.



    Day 7: Acclimatization Day in Dingboche

    Spend a day in Dingboche for acclimatization.

    Take a hike to Nagarjun Hill or Chhukung Ri for better acclimatization and spectacular views.

    Rest and prepare for the challenging days ahead.



    Day 8: Trek from Dingboche to Lobuche

    Resume the trek, following the trail towards Lobuche (4,910 m).

    Trek through rocky terrains and glacial moraines.

    Reach Lobuche, a small settlement located close to the Khumbu Glacier.



    Day 9: Trek to Everest Base Camp and Back to Gorak Shep

    Begin the long-awaited journey to Everest Base Camp (5,364 m).

    Trek through the Khumbu Icefall and witness the base camp where mountaineers prepare for their summit attempts.

    Return to Gorak Shep (5,164 m) for overnight stay.



    Day 10: Hike to Kala Patthar and Trek to Lobuche

    Early morning hike to Kala Patthar (5,545 m) for breathtaking sunrise views of Everest, Lhotse, and Nuptse.

    Descend to Gorak Shep and continue trekking back to Lobuche.

    Enjoy the stunning mountain scenery throughout the day.



    Day 11: Trek from Lobuche to Tengboche

    Descend from Lobuche and retrace your steps back to Tengboche.

    Take in the beauty of the landscapes you missed during the initial ascent.

    Overnight stay in Tengboche.



    Day 12: Trek from Tengboche to Namche Bazaar

    Continue the descent towards Namche Bazaar.

    Enjoy the scenic trail and immerse yourself in the peaceful surroundings.

    Celebrate the successful completion of the trek in Namche Bazaar.



    Day 13: Trek from Namche Bazaar to Lukla

    Trek back from Namche Bazaar to Lukla, retracing your initial steps.

    Reflect on the incredible journey and savor the last moments in the mountains.

    Overnight stay in Lukla.



    Day 14: Flight from Lukla to Kathmandu

    Take an early morning flight from Lukla to Kathmandu.

    Return to the vibrant capital city and relax.

    Enjoy a celebratory dinner with your trekking group.



    Day 15: Rest and Exploration in Kathmandu

    Rest and recover from the trek in Kathmandu.

    Explore the UNESCO World Heritage Sites, such as Durbar Square and Boudhanath Stupa.

    Shop for souvenirs and experience the rich cultural heritage of Nepal.


    Day 16: Departure from Kathmandu

    Depart from Kathmandu, carrying the memories of an unforgettable Ultra Everest Base Camp Trek.

    Please note that this itinerary is subject to change due to weather conditions, group dynamics, and the overall fitness level of the participants. It’s important to consult with experienced trekking agencies or guides to customize the itinerary and ensure your safety and enjoyment throughout the trek.

    The cost of an Ultra Everest Base Camp Trek package can vary depending on several factors, including the trekking season, the level of services and accommodations included, the size of the trekking group, and the duration of the trek. It’s important to keep in mind that the Ultra Everest Base Camp Trek is a physically demanding and challenging adventure that requires experienced guides, proper equipment, and well-organized logistics. As such, the cost is generally higher compared to standard Everest Base Camp treks.


    Ultra Everest Base Camp Trek package Cost

    On average, the cost of an Ultra Everest Base Camp Trek package ranges from $2,500 to $5,000 per person. This cost typically includes the following:

    • Trekking permits and park fees: This covers the required permits to enter the Sagarmatha National Park and the Everest region.
    • Local flights: The package usually includes round-trip flights from Kathmandu to Lukla, the starting point of the trek.
    • Accommodations: The package typically includes accommodations in Kathmandu and during the trek, which may range from basic tea houses in the mountains to more comfortable lodges.
    • Meals: Most packages include meals during the trek, which typically consist of three meals per day (breakfast, lunch, and dinner).
    • Experienced guides and porters: The cost covers the services of experienced trekking guides who are knowledgeable about the region, as well as porters to carry the trekking gear and supplies.
    • Trekking equipment: Some packages may include the provision of essential trekking equipment, such as sleeping bags, down jackets, and trekking poles.
    • Insurance: It is recommended to have travel insurance that covers emergency medical evacuation and other unforeseen circumstances. However, it’s important to confirm if this is included in the package or if you need to arrange it separately.
    • Experienced Local Trekking Guide with professional skills of Language, Knowledge of Guiding etc.
    • Porters as per demand enough strong.

    Ultra Everest Base Camp Trek Guide Cost

    • 01 – 04 persons=USD 560.00 in total.
    • 05 – 10 Persons= USD 1120.00 in total.

    Above cost includes only Ultra Everest Base Camp Trek Guide with his food, accommodation, local insurance only. And, all other thing are not included which are note mentioned above.


    Ultra Everest Base Camp Trek Porter Cost

    • 01-02 Persons= USD 325.00 in total (According to given itinerary)
    • 03 – 04 Persons= USD 650 in total (According to given itinerary)
    • 05 – 06 Persons= USD 975.00 in total (According to given itinerary)

    Above cost includes his local insurance, food, accommodation only which is according to given itinerary.

    The Ultra Everest Base Camp Trek is much advanced, challenging and physically demanding trekking. When we compare with the normal Everest Base Camp Trek, the Ultra Everest Base Camp Trek is designed for a bit more experienced and physically fitter  trekking lovers’.

    The Ultra Everest Base Camp Trek differs from the regular Everest Base Camp Trek in several aspects. Firstly, the duration of the trek is usually longer –  around 16 to 20 days, allowing for proper acclimatization and taking on more challenging trails. The daily distances covered are typically greater, requiring excellent physical fitness and endurance.

    Additionally, the Ultra Everest Base Camp Trek often includes side trips to higher vantage points like Kala Patthar (5,545 m) for breathtaking views of Mount Everest and the surrounding Himalayan peaks. These side trips add an extra level of challenge and adventure to the trek.

    Moreover, the Ultra Everest Base Camp Trek is characterized by its emphasis on extreme physical fitness and mental resilience. Trekkers participating in this expedition are expected to have prior experience in high-altitude trekking and possess a high level of endurance and determination.

    The Ultra Everest Base Camp Trek offers a unique opportunity to explore the breathtaking landscapes of the Everest region, immerse oneself in the rich Sherpa culture, and experience the thrill of standing at the base camp of the world’s highest mountain. It is a truly extraordinary adventure that provides an unparalleled sense of accomplishment and an unforgettable journey in the heart of the Himalayas.


    Best time for Everest Base Camp Trek

    The best time for the Ultra Everest Base Camp Trek is during the end of April to May end and the end of November to the end of February. These specific time frames offer the most favorable weather and optimal trekking conditions for this challenging adventure.

    Starting with the end of April to May end, this period falls within the spring season. During this time, the weather begins to warm up, and the days become longer, providing comfortable temperatures for trekking. The spring season also offers clear skies and excellent visibility, allowing trekkers to enjoy the breathtaking mountain views along the trail. The rhododendron forests in the region come to life during this time, adding vibrant colors to the landscapes and enhancing the overall trekking experience.

    Moving on to the end of November to the end of February, this period falls within the winter season. While winter brings colder temperatures and occasional snowfall, it offers its own unique advantages for the Ultra Everest Base Camp Trek. The winter months experience fewer crowds, providing a more serene and peaceful trekking experience. The crisp and clear winter skies offer stunning panoramic views of the snow-capped peaks, creating a picturesque setting for trekkers. Additionally, the trails are typically less crowded, allowing for a more intimate experience with the natural surroundings.

    It’s important to note that while the end of April to May end and the end of November to the end of February are considered the best times for the Ultra Everest Base Camp Trek, each season has its own pros and cons. Trekkers should carefully consider their preferences and priorities, as well as their ability to withstand the specific weather conditions and challenges that come with each season. Consulting with experienced trekking agencies or guides can provide valuable insights and help in planning the trek during the most suitable time frame.


    Guide for Ultra Everest Base Camp Trek

    Guide for Ultra Everest Base Camp Trek is the most important  person to hire. He or She should be a well-experienced and knowledgeable guide, trained trekking guide for this successful trekking.

    When we talk about a Guide for Ultra Everest Base Camp Trek, the best idea is to ask us as a reputable trekking agency – Glacier Family Treks & Expedition. A reliable guide with the right qualifications and qualities will not only provide guidance but also contribute to a memorable trekking experience in the Everest Base Camp Trek with us.

    Ultra Everest Base Camp Trek-,Ultra Everest Base Camp Trek Itinerary,Ultra Everest Base Camp Trek package Cost,Ultra Everest Base Camp Trek Guide Cost,Ultra Everest Base Camp Trek Porter Cost,Porter-Guide for Ultra Everest base Camp Trek,Ultra Everest Base Camp Guide,Ultra Everest Base Camp Trek in Family,Best time for Ultra Everest Base Camp Trek-

    Tipping of Ultra Everest Base Camp Trek

    Tipping is a common practice in the trekking industry, including the Ultra Everest Base Camp Trek, to show appreciation for the services provided by the guide and porters. While tipping is not mandatory, it is customary and can be a meaningful gesture to acknowledge their hard work and dedication. Here are some guidelines to consider when tipping your guide and porters:

    Guide


    Porters: The tipping amount for porters can vary depending on their load-carrying responsibilities and the duration of the trek. As a general guideline, you can allocate around USD $5 to $8 per day per porter. It is common to pool the tips for porters and distribute them equally among the team.

    For the lead guide, it is generally recommended to tip around USD $10 to $15 per day per trekking group. This amount can be adjusted based on the group size, duration of the trek, and the level of service provided by the guide. If you had an assistant guide or Sherpa guide, you may consider tipping them around USD $7 to $10 per day per person basis.

    • Group Tipping: If you are trekking as a group, it is recommended to collect the tipping amount from each group member and present it as a collective gesture of appreciation. This ensures fairness and avoids any discrepancies.
    • Currency and Timing: It is advisable to carry small denominations of local currency (Nepalese Rupees) or USD in cash to provide tips. It’s best to have the tipping amount ready at the end of the trek, so you can present it to the guide and porters as a farewell gesture.
    • Additional Tips: Apart from the main guide and porters, you may also consider tipping the assistant guides, cooks, or other support staff involved in your trek, depending on the level of service provided and your satisfaction with their assistance.

    Remember, tipping is a personal decision, and the amounts mentioned are just general guidelines. Ultimately, the choice of how much to tip should be based on your satisfaction with the services provided and your own budget. It’s important to maintain a respectful and appreciative attitude towards your guide and porters throughout the trek, as they play a significant role in ensuring a safe and enjoyable Ultra Everest Base Camp experience.

    If you are planning an Ultra Everest Base Camp Trek and are in search of a reliable trekking agency, look no further than Glacier Family Treks & Expedition. With their expertise and experience in organizing trekking adventures, they can provide you with the necessary assistance to make your journey a memorable one. You can easily reach out to them via WhatsApp at +9779818727219 or send an email to info@glacierfamilytreks.com

    Glacier Family Treks & Expedition is dedicated to providing high-quality services and ensuring the safety and satisfaction of their clients. Whether you need guidance on the best time to trek, information about the route, or any other queries related to the Ultra Everest Base Camp Trek, their team of knowledgeable professionals is ready to assist you. They have a deep understanding of the Everest region and can help you plan and customize your trek according to your preferences and requirements.

    By choosing Glacier Family Treks & Expedition, you can be confident in their commitment to providing excellent service, well-trained guides, and experienced staff members who prioritize your well-being and enjoyment throughout the trek. Their attention to detail and dedication to customer satisfaction make them a reliable choice for your Ultra Everest Base Camp adventure.

    To start your trekking journey with Glacier Family Treks & Expedition, simply contact us via WhatsApp or email. We will be more than happy to address your concerns, provide you with detailed information about our services, and assist you in planning an unforgettable Ultra Everest Base Camp Trek. Trust in our expertise and embark on a remarkable adventure in the magnificent Himalayas.

     

    For easiest way to connect with us for your further queries-

    WhatsApp: +9779818727219 (Dilu Rai)

    Email: info@glacierfamilytreks.com

    Glacier Family Treks & Expedition

    Our other demanded Trekking in Everest Region-

    Renjo Chola Pass Trekking 

    Pike Peak Trekking 

    Mani Rimdu Fetival Trekking

    Trek au Balcon de l’Everest

    Trek au Balcon de l’Everest-

    Le Trek au Balcon de l’Everest est une aventure incroyable qui offre une expérience inoubliable aux amateurs de randonnée. Situé dans la région du Khumbu au Népal, ce trek emmène les voyageurs dans les magnifiques montagnes de l’Himalaya, avec comme point culminant la vue imprenable sur l’Everest, le plus haut sommet du monde.

    Le Trek au Balcon de l’Everest commence généralement à Lukla, une petite ville nichée dans les montagnes népalaises. De là, les randonneurs suivent un sentier pittoresque à travers des villages sherpa traditionnels, des forêts denses et des rivières tumultueuses. L’itinéraire traverse des lieux emblématiques tels que Namche Bazaar, la porte d’entrée de l’Everest, ainsi que Tengboche, qui abrite un monastère bouddhiste ancien et magnifique.

    Le point fort du Trek au Balcon de l’Everest est la montée jusqu’à l’hôtel Everest View, qui offre une vue panoramique sur l’Everest, le Lhotse, le Nuptse et d’autres sommets majestueux. C’est un endroit idéal pour admirer la splendeur de ces géants de glace tout en se reposant et en profitant de la sérénité des montagnes.

    En plus des vues à couper le souffle, le Trek au Balcon de l’Everest permet également aux randonneurs de découvrir la culture fascinante des Sherpas, une communauté de montagnards connue pour leur hospitalité chaleureuse et leur mode de vie traditionnel. Les voyageurs ont souvent l’occasion de visiter des monastères, d’interagir avec les habitants locaux et de se familiariser avec leurs coutumes et leur cuisine.

    Cependant, il est important de noter que le Trek au Balcon de l’Everestt nécessite une bonne condition physique et une préparation adéquate. Les altitudes élevées peuvent présenter des défis pour certains randonneurs, il est donc recommandé de s’acclimater progressivement et de suivre les conseils des guides locaux expérimentés.

    En conclusion, le Trek au balcon de l’Everest est une aventure époustouflante qui combine des paysages à couper le souffle, une culture riche et une expérience de randonnée gratifiante. C’est une occasion unique de se rapprocher de la montagne la plus célèbre au monde et de vivre des moments inoubliables au cœur de l’Himalaya.


    Trek au Balcon de l’Everest Itinéraire-

    L’itinéraire typique du Trek au Balcon de l’Everestt comprend plusieurs étapes passionnantes qui permettent aux randonneurs de découvrir la beauté naturelle de la région et d’admirer les majestueuses montagnes de l’Himalaya. Voici un exemple d’itinéraire couramment suivi:

    Jour 1 : Arrivée à l’aéroport de Lukla et trek jusqu’à Phakding (2 652 m)

    Jour 2 : Trek de Phakding à Namche Bazaar (3 440 m)

    Jour 3 : Journée de repos et d’acclimatation à Namche Bazaar

    Jour 4 : Trek de Namche Bazaar à Tengboche (3 867 m)

    Jour 5 : Trek de Tengboche à Dingboche (4 410 m)

    Jour 6 : Journée de repos et d’acclimatation à Dingboche

    Jour 7 : Trek de Dingboche à Lobuche (4 940 m)

    Jour 8 : Trek de Lobuche à Gorak Shep (5 164 m) et ascension de Kala Patthar (5 545 m) pour profiter d’une vue panoramique sur l’Everest

    Jour 9 : Trek de Gorak Shep au camp de base de l’Everest (5 364 m) et retour à Gorak Shep pour passer la nuit

    Jour 10 : Trek de Gorak Shep à Pheriche (4 371 m)

    Jour 11 : Trek de Pheriche à Namche Bazaar

    Jour 12 : Trek de Namche Bazaar à Lukla

    Jour 13 : Vol de retour de Lukla à Katmandou

    Cet itinéraire peut varier en fonction des préférences individuelles, des conditions météorologiques et de l’acclimatation des randonneurs. Il est important de suivre les conseils des guides locaux expérimentés pour assurer la sécurité et le confort tout au long du trek.

    Il est à noter que le Trek au Balcon de l’Everestt peut être exigeant en raison des altitudes élevées. Une bonne condition physique, une préparation adéquate et une acclimatation progressive sont essentielles pour profiter pleinement de cette expérience unique en montagne.


    Trek au Balcon de l’Everest Prix

    Le prix du Trek au Balcon de l’Everest peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que la durée du trek, le niveau de confort souhaité, les services inclus et les agences de trek sélectionnées. En général, le coût du trek comprend les frais suivants:

    • Permis de trek: Pour entrer dans la région de l’Everest, les randonneurs doivent obtenir un permis de trek appelé “permis du parc national de Sagarmatha”. Le coût de ce permis varie en fonction de la durée du trek et des règlements en vigueur. Il est généralement inclus dans le prix global du trek.
    • Permis d’entrée: Les randonneurs étrangers doivent également obtenir un permis d’entrée au Népal, appelé “visa touristique”. Le coût de ce visa varie en fonction de la durée du séjour et peut être obtenu à l’arrivée à l’aéroport de Katmandou.
    • Frais de guide et de porteur: Engager un guide local expérimenté et un porteur pour vous accompagner tout au long du Trek au Balcon de l’Everest est fortement recommandé. Les frais de guide et de porteur dépendent de la durée du trek et du niveau de services souhaité. Ces frais couvrent généralement leur rémunération, leur logement, leur nourriture et leur assurance.
    • Hébergement et repas: Pendant le Trek au Balcon de l’Everest, les randonneurs séjournent dans des lodges ou des thé houses locaux. Les frais d’hébergement varient en fonction du niveau de confort des lodges choisis. Les repas sont généralement inclus dans les frais d’hébergement et comprennent le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner.
    • Transport: Le prix du Trek au Balcon de l’Everest ne comprend généralement pas les vols internationaux pour se rendre au Népal ni les vols intérieurs de Katmandou à Lukla. Ces coûts doivent être pris en compte dans le budget total du trek.

    Il est important de faire des recherches approfondies, de comparer les offres des différentes agences de trek et de prendre en compte les éléments inclus dans le prix proposé. Le prix global du trek au balcon de l’Everest peut varier en moyenne de 1 500 à 3 500 euros par personne, selon les options choisies.


    Trek au Balcon de l’Everest préparation

    Le Trek au Balcon de l’Everest est une aventure passionnante qui nécessite une bonne préparation et une attention particulière à certains aspects. Voici un guide pour vous aider à planifier et à réussir votre trek au balcon de l’Everest:

    • Choisissez la bonne saison : Les meilleures saisons pour faire le Trek au Balcon de l’Everest sont le printemps (mars à mai) et l’automne (septembre à novembre). Ces périodes offrent généralement des conditions météorologiques plus stables, avec des températures agréables et des vues dégagées sur les montagnes. Évitez la saison des pluies (juin à août) en raison des fortes précipitations et la saison hivernale (décembre à février) en raison des conditions climatiques extrêmes en haute altitude.
    • Obtenez les permis nécessaires : Avant de commencer votre Trek au Balcon de l’Everest, assurez-vous d’obtenir le permis du parc national de Sagarmatha, qui est requis pour entrer dans la région de l’Everest. Vous pouvez obtenir ce permis auprès du bureau de l’administration du parc à Katmandou ou à l’aéroport de Lukla. Assurez-vous également d’avoir votre visa touristique pour entrer au Népal.
    • Préparez-vous physiquement : Le Trek au Balcon de l’Everest est une randonnée exigeante qui nécessite une bonne condition physique. Il est recommandé de s’entraîner régulièrement avant le trek, en incluant des exercices d’endurance cardiovasculaire, de renforcement musculaire et des randonnées de longue durée. Consultez votre médecin pour vous assurer que vous êtes en bonne santé et capable de faire face aux altitudes élevées.
    • Emballez l’équipement approprié : Assurez-vous d’emporter l’équipement de trekking essentiel, y compris des vêtements chauds et imperméables, des chaussures de randonnée confortables, un sac à dos résistant, une lampe frontale, une trousse de premiers soins, un sac de couchage chaud, des bâtons de trekking et des lunettes de soleil. N’oubliez pas de vous munir de vêtements adaptés aux changements de température en haute altitude.
    • Acclimatez-vous progressivement : L’altitude élevée est l’un des défis majeurs du Trek au Balcon de l’Everest. Il est important de prévoir des journées de repos et d’acclimatation à des altitudes intermédiaires pour permettre à votre corps de s’adapter progressivement. Buvez beaucoup d’eau, mangez des repas équilibrés et écoutez votre corps en cas de symptômes d’altitude tels que maux de tête, vertiges ou essoufflement.
    • Engagez un guide expérimenté : Il est fortement recommandé d’engager un guide local expérimenté pour vous accompagner tout au long du Trek au Balcon de l’Everest. Un guide connaît bien la région, peut vous aider à naviguer sur les sentiers, vous fournir des informations sur la culture locale et assurer votre sécurité en cas de besoin.
    • Respectez l’environnement et la culture locale: Lors de votre Trek au Balcon de l’Everest, respectez l’environnement en suivant les principes du tourisme responsable, en évitant de laisser des déchets et en préservant la beauté naturelle des lieux. Respectez également la culture locale en interagissant avec les habitants de manière respectueuse et en respectant leurs coutumes et traditions.

    En suivant ces conseils, vous serez mieux préparé pour vivre une expérience incroyable lors de votre Trek au Balcon de l’Everest. Profitez de la beauté des montagnes et créez des souvenirs inoubliables dans cette région emblématique de l’Himalaya.


    Trek au Balcon de l’Everest Guide

    Pour embaucher un guide de trek au balcon de l’Everest, voici quelques étapes à suivre :

    • Faites des recherches : Renseignez-vous sur les différentes agences de trek qui proposent des services dans la région de l’Everest. Consultez leurs sites web, lisez les témoignages et les commentaires des voyageurs précédents pour évaluer leur réputation et leurs services.
    • Contactez plusieurs agences : Communiquez avec nous etag avec notre agence de trek Glacier Family Treks & Expedition pour obtenir des informations détaillées sur leurs services, nos tarifs et la disponibilité des guides. Posez-nous toutes les questions que vous avez concernant l’expérience et les qualifications de nos guides.
    • Vérifiez les qualifications des guides: Demandez à nous pour les informations sur les qualifications et l’expérience de nos guides. Les bons guides doivent avoir une connaissance approfondie de la région, une expérience en haute altitude, des compétences en premiers secours et une excellente maîtrise de l’anglais ou de la langue de votre choix pour faciliter la communication.
    • Rencontrez le guide avant le trek: Si possible, demandez à rencontrer le guide avant le trek. Cela vous permettra de discuter de l’itinéraire, de vos attentes et de vous assurer que vous vous sentez à l’aise avec le guide choisi. C’est aussi une occasion de poser des questions supplémentaires et de clarifier tous les détails importants.
    • Vérifiez les services inclus : Assurez-vous de bien comprendre les services inclus dans les frais de guide. Cela peut inclure l’hébergement, les repas, le transport, les permis de trek, l’assurance et d’autres frais connexes. Clarifiez également les responsabilités du guide pendant le trek, notamment en matière de sécurité et de premiers soins.
    • Signez un contrat : Une fois que vous avez choisi une agence de trek et un guide, assurez-vous de signer un contrat détaillant tous les services inclus, les tarifs, les dates, l’itinéraire et les conditions de paiement. Cela protégera vos droits et clarifiera les attentes mutuelles.

    En embauchant un guide de trek expérimenté et fiable, vous pourrez profiter pleinement de votre expérience au balcon de l’Everest, en toute sécurité et avec une expertise locale pour vous guider tout au long du parcours.


    Trek au Balcon de l’Everest Porteur

    Engager un porteur pour le trek au balcon de l’Everest peut être une excellente option pour alléger votre charge et profiter pleinement de l’expérience. Voici quelques étapes pour engager un porteur :

    • Évaluez vos besoins: Pesez le poids de votre sac à dos et déterminez si vous avez besoin d’un porteur pour vous aider à le transporter. Si vous pensez que votre sac sera trop lourd ou si vous préférez simplement vous concentrer sur la randonnée sans le poids supplémentaire, envisagez de prendre un porteur.
    • Informez-vous sur les règles et réglementations: Renseignez-vous sur les règles et réglementations concernant l’engagement de porteurs dans la région de l’Everest. Certaines zones peuvent avoir des restrictions sur le nombre de kilos qu’un porteur est autorisé à porter. Assurez-vous de respecter ces règles pour assurer la sécurité et le bien-être des porteurs.
    • Contactez à Glacier Family Treks pour chercer des porteurs: Vous pouvez engager un porteur en passant par une agence de trek ou en vous adressant directement à une coopérative de porteurs. Recherchez des entreprises ou des coopératives réputées et établies, avec des antécédents de traitement équitable et de bonnes conditions de travail pour les porteurs.
    • Discutez des détails: Communiquez à nous pour discuter de vos besoins et de vos attentes. Clarifiez les tarifs, les responsabilités du porteur, les services inclus et les conditions de travail. Assurez-vous également de discuter du poids maximum que le porteur est autorisé à transporter et de ce qui est inclus dans les frais convenus.
    • Respectez les droits des porteurs: Lorsque vous engagez un porteur, assurez-vous de respecter ses droits et de traiter le porteur avec respect et dignité. Assurez-vous que le porteur est correctement équipé et que ses conditions de travail sont justes. Fournissez-lui une charge raisonnable et n’oubliez pas de lui donner un pourboire approprié en fin de trek, conformément aux pratiques locales.
    • Préparez-vous pour le trek: Assurez-vous d’emballer vos affaires de manière organisée et légère pour faciliter le transport par le porteur. Assurez-vous de mettre les objets essentiels dans un sac à dos plus petit que vous porterez vous-même.

    Engager un porteur pour le trek au balcon de l’Everest est une façon responsable de soutenir l’économie locale et de vous offrir une expérience plus agréable. Cela vous permettra de vous concentrer davantage sur la randonnée et de profiter de la beauté des montagnes sans être alourdi par un sac à dos lourd.


    Trek au Balcon de l’Everest Salaire d’un guide

    Le salaire d’un guide de trek au balcon de l’Everest peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, la réputation, la langue de communication, la durée du trek et les services inclus. Les tarifs peuvent également varier d’une agence de trek à une autre.

    En général, les guides de trek expérimentés et bien qualifiés demandent des tarifs plus élevés en raison de leur expertise et de leur connaissance approfondie de la région. Le salaire d’un guide peut être basé sur une base quotidienne ou sur une base de forfait pour toute la durée du trek. Le salaire moyen d’un guide de trek au balcon de l’Everest est généralement d’environ 25 à 40 dollars américains par jour. Ce montant peut varier en fonction des services inclus tels que l’hébergement, les repas, l’assurance et la responsabilité supplémentaire du guide. Il est important de noter que ce salaire ne comprend généralement pas les pourboires, qui sont une pratique courante pour montrer votre appréciation et votre reconnaissance envers le guide à la fin du trek.

    Il est recommandé de discuter du salaire et des conditions de travail avec l’agence de trek ou le guide avant de confirmer votre réservation. Assurez-vous de comprendre clairement les services inclus dans le tarif convenu et d’établir une relation de confiance mutuelle pour une expérience de trek réussie.


    Trek au Balcon de l’Everest Salaire d’un porteur

    Le salaire d’un porteur pour le trek au balcon de l’Everest dépend de plusieurs facteurs, tels que la durée du trek, la charge qu’il transporte et les conditions de travail convenues. Les tarifs peuvent également varier en fonction des agences de trek ou des coopératives de porteurs.

    En général, le salaire d’un porteur est inférieur à celui d’un guide en raison des différences de responsabilités et de qualifications. Le salaire d’un porteur peut être basé sur une base quotidienne ou sur une base de forfait pour toute la durée du trek.

    Le salaire moyen d’un porteur pour le trek au balcon de l’Everest est généralement d’environ 15 à 25 dollars américains par jour. Ce montant peut varier en fonction de la durée du trek, de la charge qu’il porte, des services inclus et des politiques de rémunération de l’agence ou de la coopérative de porteurs.

    Il est important de noter que, en plus du salaire convenu, il est courant de donner un pourboire au porteur à la fin du trek pour reconnaître leur travail et leurs efforts. Le montant du pourboire est à votre discrétion, mais il est recommandé de donner un pourboire équitable en fonction de la satisfaction de vos services.

    Lorsque vous engagez un porteur, il est important de s’assurer que les conditions de travail sont justes, que le porteur est correctement équipé et que ses droits sont respectés. Assurez-vous de discuter des conditions de travail et du salaire avec l’agence de trek ou la coopérative de porteurs avant de confirmer votre réservation.

    Il est recommandé de traiter les porteurs avec respect et dignité tout au long du trek et de veiller à ce qu’ils travaillent dans des conditions sûres et équitables.


    Pour entreprendre le trek au balcon de l’Everest, vous aurez besoin de certains permis. Voici les principaux permis requis:

    Permis d’entrée au parc national de Sagarmatha: Le parc national de Sagarmatha est la zone protégée qui comprend l’Everest et ses environs. Pour y accéder, vous devez obtenir le “Permis d’entrée au parc national de Sagarmatha”. Ce permis est délivré par le département de l’immigration à Katmandou ou à l’aéroport de Lukla. Vous devrez fournir votre passeport et payer les frais requis.


    Permis d’entrée à la municipalité de Pasang Lhamu: La municipalité de Pasang Lhamu est la région administrative qui englobe le trek de l’Everest. Vous devrez obtenir le “Permis d’entrée à la municipalité de Pasang Lhamu” pour accéder à cette zone. Ce permis peut être obtenu auprès du bureau de la municipalité à Namche Bazaar, qui est une étape clé sur le chemin du trek.


    TIMS (Trekkers’ Information Management System): Le TIMS est un système de gestion des informations sur les trekkeurs. Il a été mis en place pour assurer la sécurité et la protection des trekkeurs dans les régions de trekking du Népal.


    Meilleure saison du Trek au Balcon de l’Everest

    La meilleure saison pour effectuer le trek au balcon de l’Everest est généralement au printemps (d’avril à mai) et à l’automne (septembre à novembre). Ces saisons offrent des conditions météorologiques plus stables, des températures modérées et une visibilité optimale, ce qui vous permettra de profiter pleinement de votre trek et d’admirer les paysages magnifiques de la région.

    Au printemps, les températures commencent à se réchauffer et la végétation reprend vie après l’hiver, offrant des paysages verdoyants et fleuris. Les journées sont généralement ensoleillées, avec des températures agréables pendant la journée et des nuits plus fraîches. Cependant, le printemps peut être plus fréquenté, en particulier vers la mi-avril, lorsque de nombreux alpinistes se dirigent vers l’Everest pour tenter de l’escalader.

    L’automne est considéré comme la haute saison pour le trek au balcon de l’Everest. Les températures sont douces pendant la journée, avec des matinées et des soirées fraîches. Le ciel est généralement dégagé, offrant des vues spectaculaires sur les sommets enneigés. En automne, vous pouvez également observer les festivals locaux tels que Dashain et Tihar, qui ajoutent une touche culturelle à votre expérience de trek.

    Il est important de noter que même pendant les meilleures saisons, les conditions météorologiques en montagne peuvent être imprévisibles, et il est donc essentiel d’être préparé et de suivre les conseils des guides locaux. Avant de partir, assurez-vous de vérifier les conditions météorologiques actuelles et de vous renseigner sur les conditions du sentier.

    En résumé, le printemps (d’avril à mai) et l’automne (septembre à novembre) sont les meilleures saisons pour effectuer le trek au balcon de l’Everest en raison des conditions météorologiques favorables et des paysages époustouflants.


    Trek au Balcon de l’Everest Température

    La température lors du trek au balcon de l’Everest varie en fonction de la saison et de l’altitude. Voici un aperçu général des températures aux différentes altitudes pendant les saisons populaires de trek :

    • Printemps [avril à mai] :

    Altitude basse (Lukla, Phakding) : Les températures diurnes varient généralement entre 10°C et 20°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre jusqu’à 0°C.

    Altitude moyenne (Namche Bazaar, Tengboche) : Les températures diurnes sont généralement comprises entre 5°C et 15°C, avec des températures nocturnes pouvant atteindre -5°C.

    • Automne [septembre à novembre]:
    • Altitude basse : Les températures diurnes se situent généralement entre 10°C et 20°C, tandis que les températures nocturnes peuvent descendre jusqu’à 0°C.
    • Altitude moyenne: Les températures diurnes sont généralement comprises entre 5°C et 15°C, avec des températures nocturnes pouvant atteindre -5°C.

    Il est important de noter que les températures diminuent à mesure que vous gagnez en altitude. Aux altitudes plus élevées, comme celles de Dingboche, Lobuche et Gorak Shep, les températures diurnes peuvent atteindre environ 0°C à 10°C, avec des températures nocturnes pouvant être négatives, allant de -10°C à -20°C. Ces températures peuvent être encore plus basses pendant la nuit lorsque vous vous rapprochez du camp de base de l’Everest.

    Il est essentiel de se préparer en conséquence en emportant des vêtements chauds et en couches, y compris des vestes isolantes, des sous-vêtements thermiques, des bonnets, des gants et des chaussettes chaudes. Il est également important de consulter les prévisions météorologiques avant le trek et de suivre les conseils des guides locaux pour vous assurer d’être préparé aux conditions climatiques.

    Veuillez noter que les températures peuvent varier d’une année à l’autre, il est donc toujours préférable de vérifier les prévisions météorologiques spécifiques à la période de votre trek avant votre départ.


    Trek au Balcon de l’Everest Distance

    Le Trek du Balcon de l’Everest, également connu sous le nom de Trek de l’Everest View, est une randonnée populaire dans la région de l’Everest au Népal. Il offre une vue imprenable sur l’Everest et d’autres sommets de l’Himalaya.

    La distance totale du Trek de Balcon de l’Everest peut varier en fonction de l’itinéraire spécifique choisi, des points de départ et d’arrivée, ainsi que des détours facultatifs. En général, la distance parcourue lors de ce trek est d’environ 30 à 50 kilomètres.

    Le trek commence généralement à l’aéroport de Lukla, accessible en avion depuis Katmandou, la capitale du Népal. De Lukla, les randonneurs se dirigent vers le village de Namche Bazaar, un important centre commercial de la région de l’Everest. Ensuite, ils continuent vers des villages tels que Tengboche, Dingboche et Pangboche, avant d’atteindre le point culminant du trek, le Balcon de l’Everest (Everest Viewpoint) à 3 880 mètres d’altitude. À partir de là, les randonneurs peuvent profiter d’une vue panoramique sur l’Everest, le Lhotse, l’Ama Dablam et d’autres sommets environnants.

    Après avoir atteint le Balcon de l’Everest, les randonneurs peuvent choisir de faire demi-tour et revenir sur leurs pas pour rentrer à Lukla, ce qui donne une distance totale d’environ 60 à 100 kilomètres. Il est également possible de prolonger le trek en explorant davantage la région, en se dirigeant vers le Camp de Base de l’Everest ou d’autres destinations à proximité, ce qui ajouterait encore plus de kilomètres à la distance totale parcourue.

    Il est important de noter que les conditions météorologiques, l’altitude et la forme physique individuelle peuvent influencer la durée et la distance parcourue pendant le trek. Il est recommandé de s’entraîner et de se préparer adéquatement avant de se lancer dans cette aventure, en consultant également des guides expérimentés ou des agences de trekking pour obtenir des informations spécifiques sur l’itinéraire choisi.


    Trek au Balcon de l’Everest Difficulté

    Le Trek de Balcon de l’Everest est considéré comme un trek de difficulté modérée. Il nécessite une bonne condition physique, une adaptation à l’altitude et une préparation adéquate. Voici quelques éléments à prendre en compte en ce qui concerne la difficulté de ce trek:

    • Altitude: L’altitude est un facteur important à considérer lors du Trek de Balcon de l’Everest. Le point culminant du trek, le Balcon de l’Everest, se situe à une altitude de 3 880 mètres. Certaines personnes peuvent ressentir les effets de l’altitude, tels que le mal des montagnes (altitude sickness) ou l’essoufflement. Il est essentiel de prendre le temps de s’acclimater progressivement à l’altitude en faisant des arrêts réguliers et en buvant beaucoup d’eau.
    • Terrain: Le terrain peut être varié et parfois accidenté. Vous traverserez des sentiers de montagne avec des montées et des descentes. Certaines parties du trek peuvent être escarpées et rocheuses, ce qui nécessite une bonne stabilité et de l’attention lors de la marche.
    • Durée: La durée totale du trek peut varier, mais généralement, il faut prévoir environ 8 à 10 jours pour compléter le Trek de Balcon de l’Everest. Les journées de randonnée peuvent être longues, allant de 4 à 7 heures de marche par jour. Une bonne endurance physique est nécessaire pour parcourir ces distances quotidiennes.
    • Climat: La région de l’Everest est sujette à des conditions météorologiques changeantes et imprévisibles. Les températures peuvent varier considérablement, en particulier en haute altitude. Il est important d’être bien préparé et d’avoir l’équipement approprié pour faire face aux conditions météorologiques, y compris des vêtements chauds, des couches supplémentaires et une protection contre les intempéries.
    • Logistique: Le trek nécessite une certaine organisation logistique, notamment la réservation des permis de trekking et la planification des hébergements le long du parcours. Les agences de trekking locales peuvent vous aider à organiser ces aspects.

    Il est recommandé d’avoir une expérience préalable de la randonnée en montagne et une bonne forme physique pour entreprendre le Trek de Balcon de l’Everest. Il est également recommandé de faire appel à des guides expérimentés ou de rejoindre une agence de trekking pour assurer votre sécurité et profiter pleinement de l’expérience.


    Trek au Balcon de l’Everest- Trousse médicament

    Lorsque vous vous engagez dans le Trek de Balcon de l’Everest, il est essentiel d’emporter une trousse de premiers soins bien équipée pour faire face aux blessures mineures, aux maladies courantes et aux problèmes liés à l’altitude. Voici une liste de certains éléments que vous pouvez inclure dans votre trousse médicale:

    • Médicaments contre l’altitude:
    • Acétazolamide (Diamox) : peut aider à prévenir et à traiter le mal des montagnes. Consultez un professionnel de la santé avant de prendre ce médicament.
    • Analgésiques: tels que l’ibuprofène ou le paracétamol, pour soulager les maux de tête ou les douleurs corporelles.
    • Médicaments contre les troubles gastro-intestinaux:
    • Antidiarrhéiques: comme le lopéramide (Imodium), pour le traitement de la diarrhée.
    • Antibiotiques: tels que la ciprofloxacine, pour le traitement des infections gastro-intestinales. Consultez un professionnel de la santé avant de prendre des antibiotiques.

    Pansements et fournitures:

    1. Bandages adhésifs et pansements pour les petites blessures.
    2. Compresses stériles et bandages pour les blessures plus importantes.
    3. Désinfectant pour les plaies, comme de l’alcool à friction ou de la solution d’iode.
    4. Bande adhésive pour la fixation des pansements.
    5. Médicaments contre les problèmes respiratoires:

    Bronchodilatateurs: si vous avez des problèmes respiratoires, comme de l’asthme, emportez votre inhalateur habituel.

    Médicaments contre la toux ou le rhume: tels que les pastilles pour la gorge ou les décongestionnants.


    Autres éléments utiles:

    1. Antiseptique pour les mains à base d’alcool pour l’hygiène des mains.
    2. Crème solaire avec un facteur de protection élevé.
    3. Répulsif anti-moustiques pour vous protéger contre les piqûres d’insectes.

    Médicaments personnels: si vous prenez des médicaments sur ordonnance, assurez-vous d’en emporter une quantité suffisante pour toute la durée du trek.

    N’oubliez pas de consulter votre professionnel de la santé avant le trek pour obtenir des conseils spécifiques en fonction de votre état de santé et de vos besoins individuels. Il est également recommandé de voyager avec une assurance santé adéquate pour couvrir les éventuels problèmes médicaux pendant le trek.


    Trek au Balcon de l’Everest- Les équipement du Trek 

    Lorsque vous préparez votre équipement pour le Trek de Balcon de l’Everest, il est important de choisir des vêtements et des équipements adaptés aux conditions de montagne et à l’altitude. Voici une liste des équipements essentiels que vous devriez envisager d’emporter:


    Vêtements:

    1. Vestes: une veste imperméable et respirante pour vous protéger de la pluie, de la neige et du vent, ainsi qu’une veste isolante pour les températures froides en haute altitude.
    2. Couches de base: des sous-vêtements thermiques en laine mérinos ou en matière synthétique pour vous garder au chaud.
    3. Pantalons: un pantalon de trek léger et respirant, ainsi qu’un pantalon imperméable pour les conditions humides.
    4. Chemises: des chemises à manches longues en matériaux respirants pour vous protéger du soleil et des insectes.
    5. Chaussettes: des chaussettes de randonnée épaisses et respirantes pour éviter les ampoules.
    6. Chaussures de trek: des chaussures de randonnée robustes et confortables avec une bonne adhérence.
    7. Équipement de couchage:
    • Sac de couchage: un sac de couchage adapté aux températures froides en haute altitude.
    • Matelas de sol: un matelas de sol isolant pour plus de confort pendant la nuit.

    Équipement de trekking – 

    1. Sac à dos: un sac à dos de trek de taille appropriée pour transporter vos affaires, avec des sangles de soutien et un système de suspension confortable.
    2. Bâtons de trekking: des bâtons télescopiques pour vous aider à équilibrer et à soulager la pression sur vos genoux lors des descentes.
    3. Lampe frontale: une lampe frontale avec des piles de rechange pour les randonnées matinales ou les conditions de faible luminosité.
    4. Gourde: une gourde ou une bouteille d’eau pour rester hydraté tout au long du trek.
    5. Lunettes de soleil: des lunettes de soleil avec une protection UV pour protéger vos yeux des rayons du soleil en haute altitude.
    6. Autres équipements:
    • Chapeau ou casquette pour vous protéger du soleil.
    • Gants chauds et bonnet pour vous protéger du froid.
    • Crème solaire à indice élevé et baume à lèvres pour vous protéger des rayons UV et de l’air sec.
    • Sac de compression pour ranger et organiser vos vêtements et équipements dans votre sac à dos.
    • Serviettes en microfibre légères et séchant rapidement.
    • Trousse de toilette comprenant des articles de toilette de base et des lingettes humides.

    Il est important de noter que la météo et les conditions peuvent varier pendant le trek, donc adaptez votre équipement en conséquence. Il est également recommandé de faire une liste de contrôle personnalisée en fonction de vos besoins spécifiques et de consulter des guides d’experts ou des agences de trekking pour obtenir des recommandations supplémentaires.


    Les infos fortes du Trek de Balcon de l’Everest

    Voici quelques informations clés à retenir sur le Trek de Balcon de l’Everest:

    Vue panoramique sur l’Everest: Le Trek de Balcon de l’Everest offre une vue imprenable sur l’Everest et d’autres sommets majestueux de l’Himalaya, tels que le Lhotse et l’Ama Dablam. Le point culminant du trek, le Balcon de l’Everest, offre une perspective incroyable sur ces géants de la montagne.

    • Accessible aux randonneurs de niveau intermédiaire: Le trek est considéré comme d’un niveau de difficulté modéré, adapté aux personnes ayant une bonne condition physique et une expérience préalable de la randonnée en montagne. Il peut être réalisé par des amateurs de trekking qui souhaitent découvrir la beauté de l’Everest sans atteindre le Camp de Base.
    • Départ de Lukla: Le trek commence généralement à l’aéroport de Lukla, après un court vol panoramique depuis Katmandou. Lukla est une petite ville de montagne qui sert de porte d’entrée vers la région de l’Everest. De là, les randonneurs se dirigent vers des villages pittoresques, tels que Namche Bazaar, Tengboche, Dingboche et Pangboche.
    • Acclimatation à l’altitude : Le Trek de Balcon de l’Everest nécessite une période d’acclimatation à l’altitude pour prévenir le mal des montagnes et permettre au corps de s’adapter progressivement aux altitudes élevées. Les randonneurs font des arrêts réguliers dans des villages d’altitude pour permettre à leur corps de s’acclimater.
    • Culture Sherpa: Pendant le trek, les randonneurs ont l’occasion de découvrir la riche culture Sherpa. Les Sherpas sont une ethnie locale renommée pour leur force et leur expertise en montagne. Vous pouvez visiter des monastères bouddhistes, interagir avec les habitants locaux et en apprendre davantage sur leur mode de vie et leurs traditions.
    • Durée typique: Le Trek de Balcon de l’Everest prend généralement entre 8 et 10 jours, selon l’itinéraire choisi et le rythme de marche. Cela peut varier en fonction des conditions météorologiques et de la forme physique individuelle.
    • Équipements de trekking : Il est essentiel d’avoir l’équipement de trekking approprié, y compris des vêtements adaptés aux conditions de montagne, des chaussures de randonnée robustes, un sac à dos confortable et d’autres accessoires nécessaires pour se protéger du froid, de la pluie et de l’altitude.
    • Vue spectaculaire depuis le Balcon de l’Everest: Le point culminant du trek est le Balcon de l’Everest, situé à une altitude de 3 880 mètres. De là, vous pouvez profiter d’une vue à couper le souffle sur les sommets environnants, ainsi que sur l’Everest lui-même.

    Ces informations vous aideront à avoir une idée générale du Trek de Balcon de l’Everest et à planifier votre aventure en conséquence. N’oubliez pas de consulter des guides experts ou des agences de trekking pour obtenir des informations détaillées et à jour sur les conditions actuelles et les recommandations spécifiques.


    Pour la réservation du Trek de Balcon de l’Everest, contactez à nous par-

    WhatsApp: +9779818727219

    Email: info@glacierfamilyteks.com

    Glacier Family Treks & Expedition P. LTD.

    Kathmandu, Budhanilkantha, Nepal

    Everest High Pass Trekking

    Everest High Pass Trekking

    Once-in-a-lifetime journey through the awe-inspiring Himalayas with the Everest High Pass Trekking. This challenging trekking route takes you through three breathtaking mountain passes: Renjo La Pass, Cho La Pass, and Kongma La Pass. Each pass presents a unique test of your endurance and rewards you with panoramic vistas that will leave you spellbound.

    As you ascend to dizzying heights, prepare to be captivated by the pristine beauty of the Everest region. This Everest High Pass Trekking ensures an unforgettable experience, combining adventure, natural splendor, and a sense of accomplishment.

    During the Everest High Pass Trekking, you’ll navigate rugged trails, traverse glacial moraines, and cross exhilarating suspension bridges. The Everest High Pass Trekking is not for the faint of heart, but with proper preparation and guidance, you’ll conquer these formidable challenges. Expert guides and trekking agencies ensure your safety while providing insightful knowledge about the region’s flora, fauna, and local cultures.

    Marvel at the towering peaks that surround you, including Mount Everest, Lhotse, Makalu, and countless others. The surreal landscapes, dotted with vibrant prayer flags and serene monasteries, offer a glimpse into the spiritual heart of the Himalayas.

    Along the way, you’ll encounter charming Sherpa villages, where warm smiles and hospitality greet you. Immerse yourself in their rich culture and savor authentic local cuisine, replenishing your energy for the next leg of the adventure.

    While the Everest High Pass Trekking presents challenges, proper acclimatization and gradual altitude gain ensure your safety and well-being. Take your time to adjust to the thin air and relish the rewarding feeling of pushing your limits.


    Everest High Pass Trekking Itinerary

    • Day 1: Arrival in Kathmandu

    Welcome to Kathmandu Airport upon your arrival, transfer you to your hotel. Check in hotel. We make a brief talk regarding entire plan, program and itinerary. In the evening, welcome dinner in one of authentic Nepali restaurant.

    • Day 2: Sightseeing in Kathmandu (Sightseeing can be avoid as per your requirement)

    Today, we will explore the cultural and historical wonders of Kathmandu. Visit UNESCO Heritage Sites such as Pashupatinath Temple for the hindu’s cremation, Boudhanath Stupa for the holy shrine of Buddhism as Swayambhunath Temple to say Monkey Temple. These iconic landmarks offer insight into Nepal’s rich cultural heritage and spiritual traditions. In the afternoon, we will assist you with the necessary trek preparations, including equipment checks and packing list.

    • Day 3: Ramechhap/Manthali – Lukla- Phakding (2,652m)

    Super early morning at 02:00 o’clock, drive to Ramechhap- Manthali Airpot to catch the flight to Lukla, the gateway to the Everest region, we begin our trek. The trail gradually descends towards the Dudh Koshi River, passing through picturesque Sherpa villages and rhododendron forests. We reach Phakding, a charming village nestled alongside the river, where we spend the night.

    About 5 hours of driving from Kathmandu to Ramechhap- Manthali Airport.


    • Day 4: Phakding – Namche Bazaar (3,440m)

    Our journey continues along the banks of the Dudh Koshi River. We cross suspension bridges adorned with colorful prayer flags and ascend through dense pine forests. As we approach Namche Bazaar, the capital of the Khumbu region, we are rewarded with the first glimpse of Everest and other magnificent peaks.


    • Day 5: Acclimatization Day in Namche Bazar.

    Acclimatization is important for a successful trek in the high places. So, we spend the day acclimatizing in Namche Bazaar. During the day, we hike to Everest View Hotel to have a cup of hot coffee on the terrace of the hotel. Visit Khunde hospital and Hilary School at Khumjung Village including the memorial park of Hilary Family. Explore the vibrant market, visit the Sherpa Cultural Museum, and take a short hike to the Everest View Hotel for panoramic mountain vistas. This day allows our bodies to adapt to the increasing altitude.


    • Day 6: Namche Bazar – Tengboche (3,870m)

    Everest High Pass Trekking resumes as we follow a scenic trail that offers breathtaking views of Everest, Lhotse, and Ama Dablam. We pass through tranquil forests and cross the Dudh Koshi River before reaching Tengboche. Here, we visit the famous Tengboche Monastery, a significant Buddhist pilgrimage site.


    • Day 7: Tengboche – Dingboche (4,410m)

    Leaving Tengboche, we descend through rhododendron forests and cross the Imja Khola. The trail gradually ascends to Pangboche, an ancient Sherpa village. Continuing on, we arrive in Dingboche, surrounded by stunning mountain panoramas. Take the opportunity to explore the village and acclimatize further.


    • Day 8: Acclimatization Day in Dingboche

    Another acclimatization day is essential for our bodies to adjust to the increasing altitude. Enjoy a day of relaxation or embark on a hike to Chhukung Ri for mesmerizing views of the surrounding peaks. Take in the serene beauty of the Himalayas and prepare for the challenges ahead.


    • Day 9: Dingboche – Lobuche (4,910m)

    Our trek leads us through the alpine desert of Khumbu. As we ascend, the landscape becomes more rugged, and the air thinner. We pass memorials dedicated to climbers who lost their lives on Everest. Finally, we reach Lobuche, where we rest and prepare for the ultimate highlight of the trek.


    • Day 10: Trek from Lobuche to Everest Base Camp (5,364m) and back to Gorak Shep (5,164m)

    Today, we reach the pinnacle of our journey as we trek to Everest Base Camp. The trail takes us through the Khumbu Glacier and offers surreal views of icefalls and towering peaks. After a memorable experience at Base Camp, we descend to Gorak Shep, our resting point for the night.


    • Day 11: Hike to Kala Patthar (5,545m) – Dzongla (4,830m)

    Before sunrise, we embark on a challenging hike up to Kala Patthar, a renowned viewpoint that provides an unparalleled panorama of Everest, Nuptse, and other Himalayan giants. After descending from Kala Patthar, we trek to Dzongla, nestled amidst stunning mountain scenery.


    • Day 12: Cross Cho La Pass (5,420m) – Gokyo (4,790m)

    Today is a physically demanding day as we cross the challenging Cho La Pass. The steep ascent and descent offer incredible views of glaciers, lakes, and towering peaks. After conquering the pass, we descend to the pristine Gokyo Valley, home to the mesmerizing Gokyo Lakes.


    • Day 13: Hike to Gokyo Ri (5,357m) – Renjo La Base Camp (4,700m)

    An early morning hike up Gokyo Ri rewards us with breathtaking sunrise views over Everest, Makalu, and Cho Oyu. After descending to Gokyo, we continue our trek towards Renjo La Base Camp. The route takes us through beautiful valleys and glacial moraines, preparing us for the final pass.


    • Day 14: Cross Renjo La Pass (5,340m) – Thame (3,820m)

    Today, we conquer the final pass of our adventure, the majestic Renjo La Pass. The trail offers stunning vistas of Everest, Lhotse, and the Rolwaling Range. After descending to Thame, a traditional Sherpa village, we have the opportunity to immerse ourselves in the local culture and hospitality.


    • Day 15: Thame – Namche Bazar (3,440m)

    Leaving Thame behind, we retrace our steps and descend to Namche Bazaar. Enjoy the familiar surroundings and reflect on the incredible journey through the Himalayas. Celebrate the successful completion of the Three Passes Trek with a well-deserved meal and a sense of accomplishment.


    • Day 16: Namche Bazar – Lukla (2,860m)

    Our final day of trekking takes us back to Lukla, where we started our adventure. The trail winds through rhododendron forests, Sherpa villages, and suspension bridges. Reaching Lukla, we reflect on the incredible journey we’ve undertaken and bid farewell to the mountains that have captivated our hearts.


    • Day 17: Lukla – Kathmandu

    In the morning, we take a scenic flight from Lukla back to Kathmandu, enjoying a last glimpse of the Himalayas. Upon arrival, you will be transferred to your hotel. Take the rest of the day to relax, explore the bustling streets of Kathmandu, and indulge in some souvenir shopping.


    • Day 18: Departure from Kathmandu

    Our incredible journey comes to an end. Our representative will transfer you to the airport for your departure flight. As you leave Nepal, carry with you cherished memories of the Three Passes Trek and the majestic Himalayan landscapes that will forever hold a special place in your heart.


    Everest High Pass Trekking Cost

    The cost of the Everest Three Pass Trek can vary depending on several factors, including the Everest High Pass Trekking the duration of the trek, the services included or provided, your guide and porter and the size of the group. It is important to choose a reputable trekking company like Glacier Family Treks & Expedition to ensure a safe and well-organized experience. While we cannot provide specific pricing without detailed information but, we can give an idea about the cost of this trekking will be ranged from U$ 1,800.00 to U$2,250.00 per person. We cat give you a general idea of the expenses involved in the trek.

    The cost typically includes the following-

    • Trekking permits: You will need permits for the Everest region, including the Sagarmatha National Park permit and the Khumbu Pasang Lhamu Rural Municipality entry permit and Trekkers Information Management System Card. These permits help to support conservation efforts and local development.
    • Flights: The cost of round-trip flights from Kathmandu-Ramechhap to Lukla is usually included in the trek package. Lukla is the starting point for the trek and can only be reached by air.
    • Accommodation: The cost covers accommodation during the trek, including teahouses or lodges along the trail. These basic yet comfortable accommodations provide a place to rest, eat, and socialize with other trekkers.
    • Meals: Most trekking packages include three meals a day (breakfast, lunch, and dinner) during the trek. Meals typically consist of local Nepalese cuisine, as well as some international dishes.
    • Experienced Guide and Porters: The cost includes the services of an experienced trekking guide who will accompany you throughout the journey, ensuring your safety and providing valuable insights into the region. Porters are also hired to carry the majority of your trekking gear, allowing you to trek with ease.
    • Local Insurance of Guide and Porter:  As a responsible trekking company, Glacier Family Treks & Expedition ensures the well-being and safety of our trekking guides and porters by providing them with appropriate local insurance coverage. This insurance helps protect them in the event of any unforeseen circumstances or accidents that may occur during the trek.

    The local insurance coverage for our guides and porters typically includes medical expenses, emergency evacuation, and coverage for accidental injuries or disabilities. This insurance is crucial in providing necessary medical care and support to our team members while they are on the trek.

    By providing local insurance to our guides and porters, we prioritize their welfare and ensure that they are taken care of throughout the trekking journey. This not only fosters a supportive and responsible work environment but also contributes to the overall safety and well-being of our clients.

    • Transportation: Besides the flights to and from Lukla, the cost may include transportation to and from the airport in Kathmandu and any necessary transfers within the city which will be according to our contract of plan.

    It’s important to note that the cost does not include personal expenses, such as travel insurance, visa fees, extra snacks or drinks, additional accommodation in Kathmandu, gratuities for the trekking crew, and any optional activities.

    To obtain an accurate and up-to-date cost estimate for the Everest High Pass Trekking, it is recommended to contact Glacier Family Treks & Expedition directly. They will be able to provide you with detailed information tailored to your specific requirements and preferences.

    Are you ready to venture into the heart of the Everest region in Nepal? The Everest High Pass Trekking awaits, offering a challenging and truly rewarding experience for passionate trekkers. In this comprehensive guide, we present a detailed itinerary that covers the iconic three passes of Everest, trek duration, difficulty level, and invaluable insights into the mesmerizing 3 pass trail. Join us on this unforgettable journey through the majestic Himalayas.


    Everest High Pass Trekking Guide

    During the Everest High Pass Trekking, having an experienced and knowledgeable guide by your side is more essential. Glacier Family Treks & Expedition understands the importance of a skilled guide in ensuring a safe and enjoyable trekking experience. Here are some key aspects of our guides:

    • Experience and Expertise: Our guides are highly experienced and have extensive knowledge of the Everest region. They are familiar with the trails, weather conditions, altitude challenges, and local culture, making them invaluable sources of information and support throughout the trek.
    • Safety and Well-being: The safety of our trekkers is our top priority. Our guides are trained in first aid and are well-prepared to handle any potential altitude-related issues or emergencies. They monitor your health and well-being throughout the trek, ensuring a gradual and safe acclimatization process.
    • Route or Trail Navigation: Navigating the Everest Three Pass Trek can be challenging, especially when crossing high passes. Our guides are well-versed in the trail routes and have the expertise to lead you through the correct paths, ensuring you stay on track and avoid any potential risks.
    • Cultural Information: Our guides provide cultural insights and share their deep knowledge of the local Sherpa community, their traditions, and their way of life. They facilitate interactions with local people, enhancing your cultural experience and creating opportunities for authentic cultural exchanges.
    • Language Skills: Communication is vital during the trek. Our guides are fluent in English and can effectively communicate with you, fellow trekkers, and local people. This ensures clear instructions, facilitates meaningful conversations, and fosters a friendly and inclusive atmosphere.
    • Motivation and Support: Trekking can be physically and mentally challenging. Our guides provide constant motivation, encouragement, and support throughout the journey. They are there to assist you, answer your questions, and ensure that you have a positive and memorable experience.
    • Environmental Awareness: We prioritize sustainable and responsible trekking practices. Our guides promote Eco-friendly behavior, including proper waste disposal, respecting local customs and traditions, and preserving the pristine natural environment of the Everest region.

    Choosing Glacier Family Treks & Expedition for the Everest Three Pass Trek ensures that you have a skilled and dedicated guide who will accompany you every step of the way. Their expertise, guidance, and support will enhance your trekking experience and make it truly unforgettable.


    Porter for Everest High Pass Trekking

    Hiring a porter during the Everest High Pass Trekking can greatly enhance your trekking experience and provide several benefits. Here’s why you should consider hiring a porter:

    • Lighten or manage your load: The Everest Three Pass Trek is a challenging journey that involves crossing high passes and traversing varying terrains. Carrying a heavy backpack can be physically demanding and may affect your overall trekking experience. By hiring a porter, you can offload the weight of your belongings and trek with greater ease and comfort.
    • Focus on the trek: With a porter taking care of your gear, you can fully immerse yourself in the trekking experience and enjoy the breathtaking landscapes of the Everest region. You can concentrate on the trail, admire the stunning mountain vistas, and connect with fellow trekkers without the burden of a heavy backpack.
    • Support the local community: Hiring a porter provides valuable employment opportunities for the local Sherpa community. Sherpas have a deep connection with the mountains and possess incredible strength and endurance. By hiring a porter, you contribute directly to the local economy and support the livelihoods of these hardworking individuals.
    • Ensure your safety: Porters are familiar with the trails and have experience navigating the challenging terrains of the Everest region. They are accustomed to the altitude and understand the signs of altitude sickness. Having a porter by your side adds an extra layer of safety, as they can provide assistance in case of emergencies and ensure your well-being throughout the trek.
    • Cultural exchange: Porters often come from local Sherpa villages and have a wealth of knowledge about the region’s culture, traditions, and natural surroundings. Trekking with a porter gives you the opportunity to learn from their experiences, engage in meaningful conversations, and gain insights into the local way of life. It adds a cultural dimension to your trekking adventure.
    • Foster positive relationships: Trekking with a porter allows you to build a bond and establish a camaraderie with someone who is an integral part of the trekking community. They can share stories, offer advice, and create a friendly and supportive atmosphere, enriching your overall trekking experience.

    When hiring a porter, it’s important to choose a reputable trekking company like Glacier Family Treks & Expedition. They ensure that the porters are properly equipped, treated fairly, and provided with adequate insurance coverage. This ensures a responsible and ethical approach to porter hiring.

    By hiring a porter during the Everest High Pass Trekking, you can trek with greater comfort, support the local community, and focus on enjoying the majestic beauty of the Himalayas.


    Guide Porter for Everest High Pass Trekking

    The wages of guides and porters during the Everest High Pass Trekking can vary depending on factors such as their experience, qualifications, the duration of the trek, and the trekking company’s policies. While I don’t have access to specific current wage rates, I can provide you with a general idea of the approximate wages for guides and porters in the Everest region.

    • Guide: Experienced and qualified trekking guides typically earn higher wages due to their expertise and responsibilities. On average, the daily wage for a guide during the Everest Three Pass Trek can range from $35 to $50 USD. This rate may include their guiding services, accommodation, meals, and insurance coverage.
    • Porter: Porters play a vital role in carrying trekking gear and supplies, easing the load for trekkers. The wages of porters are generally lower compared to guides. The daily wage for a porter during the Everest Three Pass Trek can range from $25 to $30 USD. This rate may also include their accommodation, meals, and insurance coverage.

    It’s important to note that these wage rates are approximate and can vary depending on individual negotiations, trekking company policies, and other factors. Additionally, it’s customary to provide a small tip or gratuity to guides and porters at the end of the trek as a gesture of appreciation for their hard work and dedication.

    When choosing a trekking company like Glacier Family Treks & Expedition, they ensure fair wages and appropriate working conditions for their guides and porters. They prioritize the welfare of their team members, which contributes to a positive trekking experience for both trekkers and the trekking crew.

    For precise and up-to-date information on the wages of guides and porters during the Everest High Pass Trekking, it is recommended to contact Glacier Family Treks & Expedition directly. They will be able to provide you with specific details regarding the compensation provided to their guides and porters.


    Best season of Everest High Pass Trekking

    The best season for the Everest High Pass Trekking is typically during the spring (March to May) and autumn (September to November) months. Both seasons offer favorable weather conditions and clearer views of the breathtaking Himalayan peaks. Here’s an overview of the advantages and considerations for each season:

    • Spring Season [March-May]:

    Mild temperatures: The weather gradually becomes warmer as spring progresses, with daytime temperatures ranging from 10°C to 20°C (50°F to 68°F) at lower elevations.

    • Blooming landscapes: The hillsides come alive with colorful rhododendron flowers and lush vegetation, adding to the scenic beauty of the trek.
    • Longer daylight hours: Longer days provide more time for trekking and enjoying the stunning mountain views.
    • Moderate crowds: Spring attracts a considerable number of trekkers, but it is less crowded compared to the peak season, allowing for a more peaceful trekking experience.
    • Autumn Season [September – November]:
    • Stable weather: Autumn offers stable and clear weather conditions, with mild temperatures during the day and colder nights. Daytime temperatures range from 10°C to 15°C (50°F to 59°F) at lower elevations.
    • Spectacular views: The autumn months provide excellent visibility, offering panoramic views of the Himalayas and snow-capped peaks.
    • Festive atmosphere: The autumn season coincides with major Nepali festivals like Dashain and Tihar, adding a cultural charm to the trekking experience.
    • Popular season: Autumn is the peak trekking season in Nepal, attracting a large number of trekkers. Popular tea houses and trails may be more crowded compared to other seasons.

    While spring and autumn are generally considered the best seasons, it’s important to note that weather patterns can vary, and unexpected conditions can occur in the mountainous regions. It’s recommended to check weather forecasts and consult with experienced trekking companies like Glacier Family Treks & Expedition for the most up-to-date information and guidance regarding the best season for the Everest High Pass Trekking. They can provide valuable insights based on their local knowledge and expertise to ensure you have a safe and enjoyable trekking experience.


    What is Everest High Pass Trekking?

    The Everest High Pass Trekking – Kongma La Pass (5,535m), Cho La Pass (5,420m), and Renjo La Pass (5,340m) – are world-renowned for their stunning beauty and unparalleled views of the Himalayan peaks. These high-altitude passes connect the picturesque valleys of Everest, Gokyo, and Khumbu, allowing trekkers to immerse themselves in the pristine alpine landscapes and experience the true magnificence of the region.


    How Long is the Everest High Pass Trekking?

    The Everest High Pass Trekking typically spans between 16 to 20 days, depending on the chosen itinerary and individual acclimatization needs. This challenging trek covers a distance of approximately 170 kilometers, taking you through a diverse range of terrains and elevations. The duration allows for proper acclimatization, ensuring a safe and enjoyable journey amidst the Himalayan splendor.


    How hard is the Everest High Pass Trekking?

    The Everest High Pass Trekking is considered a strenuous adventure, best suited for experienced trekkers who possess a good level of physical fitness and mental resilience. The trail encompasses steep ascents, descents, and rugged terrains, demanding hikers to be adequately prepared. Prior hiking experience, excellent cardiovascular endurance, and a positive mindset are essential to overcome the challenges posed by the high altitude and ever-changing weather conditions.


    What is the Three Pass Trail in Nepal?

    The Three Pass Trail in Nepal promises an extraordinary expedition through remote Sherpa villages, ancient monasteries, shimmering glacial lakes, and awe-inspiring peaks. As you trek along this trail, you will be treated to breathtaking panoramic views of the world’s highest mountains, including Everest (8,848m), Lhotse (8,516m), Makalu (8,481m), Cho Oyu (8,201m), and numerous other Himalayan giants. Moreover, you will have the opportunity to immerse yourself in the rich Sherpa culture, witnessing the warm hospitality of the local communities that call this region home.


    Everest Three Pass Trekking Death Rate

    The Everest High Pass Trekkingk is a challenging and high-altitude trekking route in the Everest region of Nepal, which involves crossing three high mountain passes: Renjo La Pass, Cho La Pass, and Kongma La Pass.

    Trekking in high-altitude regions like Everest involves inherent risks, and fatalities can occur due to a variety of reasons, including altitude sickness, avalanches, falls, extreme weather conditions, and other unforeseen circumstances. The severity of these risks is influenced by factors such as the trekker’s physical condition, preparation, experience, weather conditions, and the presence of a knowledgeable guide.

    To mitigate the risks associated with high-altitude trekking, it’s crucial for trekkers to adequately prepare themselves, acclimatize properly, be aware of altitude-related illnesses, follow safety guidelines, and engage the services of experienced guides or agencies. These measures help minimize the chances of accidents or health complications.

    If you are planning to undertake the Everest High Pass Trekking or any similar high-altitude trek, it is advisable to consult with Glacier Family Treks to obtain the latest information, and assess your own fitness level and readiness. We will be able to provide you with the most up-to-date information and safety guidelines based on the current conditions in the region.


    Cost for Everest High Pass Trekking

    Planning your Everest High Pass Trekking adventure? We provide in-depth information on the cost, various itinerary options, and a detailed trek map to help you plan and prepare for this once-in-a-lifetime experience. Our team of experts is dedicated to ensuring that you have all the necessary information and resources to make the most of your journey. Additionally, for trekkers seeking a more independent experience, we offer valuable insights into undertaking the Everest High Pass Trekking without a guide while prioritizing safety and enjoyment.


    Equipment list of Everest High Pass Trekking

    When preparing for the Everest Three Pass Trek, it’s essential to have the right equipment and gear to ensure a safe and comfortable journey. Here is a comprehensive equipment checklist to help you pack for the trek:


    Clothing:

    • Base layers (thermal tops and bottoms)
    • Insulated jacket or down jacket
    • Fleece jacket or sweater
    • Waterproof and windproof outer shell jacket
    • Waterproof and windproof pants
    • Trekking pants (convertible to shorts are convenient)
    • T-shirts
    • Long-sleeve shirts
    • Hiking socks (wool or synthetic)
    • Warm hat
    • Sun hat or cap
    • Gloves (thermal or waterproof)
    • Gaiters (to protect from snow, mud, and debris)

    Footwear:

    • Sturdy trekking boots (well broken-in and waterproof)
    • Hiking shoes or sandals for relaxing in teahouses

    Backpack and Accessories:

    • Backpack (50-60 liters capacity)
    • Daypack (20-30 liters capacity)
    • Waterproof backpack cover
    • Sleeping bag (rated for cold temperatures)
    • Trekking poles
    • Headlamp or flashlight (with spare batteries)
    • Water bottles or hydration bladder
    • Water purification tablets or filter
    • Snacks and energy bars
    • Sunglasses with UV protection
    • Sunscreen (SPF 50+)
    • Lip balm with SPF
    • Personal toiletries and medications
    • Personal first aid kit
    • Trekking towel

    Miscellaneous:

    • Trekking map or guidebook
    • Camera or smartphone for capturing memories
    • Portable charger or power bank
    • Travel adapter (for charging electronic devices)
    • Duffel bag (for organizing and storing extra gear)
    • Locks (for securing your belongings)
    • Trekking permit and necessary documents (passport, ID, insurance)
    • Cash (in Nepalese rupees) for purchasing snacks, drinks, and souvenirs along the way

    It’s important to note that the above list is a general guide, and you may need to make adjustments based on your personal preferences, the time of year you’re trekking, and recommendations from your trekking company or guide. Be sure to check the weather conditions and consult with Glacier Family Treks & Expedition for any additional equipment requirements specific to the Everest Three Pass Trek.


    First-Kit for Everest Three Pass Trekking

    Carrying a well-stocked and comprehensive first aid kit is crucial for the Everest Three Pass Trek to address minor injuries, illnesses, and altitude-related discomfort. Here’s a suggested list of items to include in your first aid kit:


    Basic Medical Supplies:

    • Adhesive bandages (various sizes)
    • Sterile gauze pads and adhesive tape
    • Blister treatment (moleskin or blister cushions)
    • Antiseptic wipes or solution
    • Antibacterial ointment
    • Tweezers and small scissors
    • Disposable gloves
    • Safety pins
    • Cotton swabs

    Medications:

    • Analgesics (pain relievers) such as acetaminophen or ibuprofen
    • Anti-inflammatory medication
    • Antihistamines (for allergies and insect bites)
    • Decongestant (for nasal congestion)
    • Anti-diarrheal medication
    • Oral rehydration salts (electrolyte replacement)
    • Anti-nausea medication
    • Diamox (acetazolamide) for altitude sickness prevention (consult with a doctor)
    • Prescription medications (if applicable)

    Personal Medications:

    • Any prescribed medications you regularly take
    • Prescription glasses or contact lenses with solution
    • Inhaler or other respiratory medications (if necessary)

    Additional Items:

    • A digital thermometer
    • Oral or topical antiseptic for wound cleaning
    • Sunburn relief cream or aloe vera gel
    • Eye drops (for dry or irritated eyes)
    • Water purification tablets or filter (in case of emergency)
    • Personal medical information and emergency contact details
    • Any specific personal medical supplies you require (e.g., insulin, EpiPen)
    • Remember to familiarize yourself with the usage and instructions for each item in your first aid kit. It’s also advisable to consult with your healthcare provider before the trek to discuss any specific medical concerns or considerations.

    While this list is comprehensive, it’s important to note that the exact contents of your first aid kit may vary based on personal needs, specific medical conditions, and recommendations from your healthcare provider. Additionally, Glacier Family Treks & Expedition may have their own guidelines or suggestions for first aid kits, so it’s recommended to consult with them for any specific requirements for the Everest Three Pass Trek.


    Why Everest Three Pass Trekking is expensive?

    The Everest Three Pass Trekking is known for its challenging and adventurous nature, which contributes to the relatively higher cost compared to other treks in the region. There are several factors that contribute to the higher expense of the Everest Three Pass Trekking:

    • Duration and Distance: The Everest Three Pass Trekking is a long and demanding trek that covers a significant distance and requires around 18-21 days to complete. The extended duration increases costs associated with accommodation, meals, and transportation.
    • Permits and Fees: Trekking in the Everest region requires obtaining various permits, including the Sagarmatha National Park Entry Permit and the Khumbu Rural Municipality Permit. These permits have associated fees, which contribute to the overall cost of the trek.
    • Guide and Porter Costs: Hiring experienced guides and porters is highly recommended for the Everest Three Pass Trek to ensure safety and support throughout the journey. The cost of their services, including wages, insurance, accommodation, and meals, adds to the overall trek cost.
    • Accommodation: Accommodation during the trek is primarily in tea houses or lodges along the trail. As the Everest region is remote and has limited infrastructure, the costs of lodging can be higher compared to other trekking regions in Nepal.
    • Food and Supplies: The cost of food and supplies in the Everest region tends to be higher due to the logistical challenges of transportation and availability at higher altitudes. The cost of meals and snacks during the trek contributes to the overall expenses.
    • Equipment and Gear: The Everest Three Pass Trek requires specialized equipment and gear, such as sturdy trekking boots, down jackets, sleeping bags, and trekking poles. The purchase or rental of these items can increase the overall cost.
    • Safety and Support Services: The Everest region poses certain risks and challenges, including altitude-related illnesses. Trekking companies like Glacier Family Treks & Expedition prioritize safety and provide necessary support services, including first aid kits, emergency evacuation arrangements, and trained staff. These services contribute to the overall cost but ensure a safe and secure trekking experience.
    • Sustainable Tourism Practices: Reputable trekking companies in the Everest region prioritize sustainable tourism practices, which involve fair wages for guides and porters, responsible waste management, and support for local communities. These practices may add to the cost of the trek, but they contribute to the preservation of the environment and the local culture.

    It’s important to choose a reputable trekking company like Glacier Family Treks & Expedition that offers transparent pricing and adheres to ethical practices. While the Everest Three Pass Trek may be more expensive compared to other treks, the unique experience, stunning scenery, and sense of achievement make it a worthwhile investment for adventure enthusiasts.

    For more information, we are available 24/7.

    Glacier Family Treks & Expedition P. LTD.

    WhatsApp: +9779818727219

    Email: info@glacierfamilytreks.com

     

    Guide de Trek obligatoire au Népal

    Guide de Trek obligatoire au Népal

    Le Népal, une nation himalayenne réputée pour ses paysages à couper le souffle et ses sommets majestueux, a toujours été une destination prisée des randonneurs du monde entier. Dans le but d’améliorer la sécurité et de préserver l’environnement naturel, le ministre du Tourisme du Népal a mis en place de nouvelles réglementations à partir du 1er avril 2023. L’un des changements significatifs introduits par ces réglementations est l’obligation de faire du trekking avec un guide agréé. Dans ce blog, nous aborderons le sujet du guide de trek obligatoire au Népal, en mettant en lumière les implications pour les randonneurs solitaires et en fournissant des informations essentielles pour ceux qui planifient leur aventure de trekking au Népal.


    Trek sans Guide au Népal?

    Selon les nouvelles réglementations, il n’est plus possible de faire du trek au Népal sans guide. La décision du gouvernement de rendre les guides de trek obligatoires vise à garantir la sécurité et le bien-être des randonneurs, ainsi qu’à réduire au minimum l’impact sur l’écosystème fragile des montagnes. Engager un guide agréé vous permettra non seulement d’améliorer votre sécurité pendant le trek, mais aussi de bénéficier de précieuses connaissances sur la culture locale, les traditions et l’environnement naturel.


    Est-il possible de faire du trek en solo au Népal?

    Pour les amateurs d’aventure qui préfèrent se lancer dans des voyages en solo, les nouvelles réglementations peuvent sembler restrictives au premier abord. Cependant, il est important de comprendre que l’introduction de guides de trek obligatoires n’a pas pour but de décourager complètement le trek en solo. Au contraire, elle vise à renforcer les mesures de sécurité et à offrir aux randonneurs une expérience plus immersive en ayant un guide compétent à leurs côtés.


    Documents nécessaires pour faire du trek au Népal?

    Pour faire du trek au Népal, il existe plusieurs exigences essentielles que chaque randonneur doit remplir:

    • Carte TIMS: La carte du système de gestion des informations des randonneurs (TIMS) est un permis obligatoire délivré par l’Office du tourisme du Népal. Elle permet de tenir un registre des randonneurs et garantit leur sécurité pendant le trek. Les agences de trekking ou les guides peuvent vous aider à obtenir la carte TIMS.
    • Permis de trekking : Selon la région où vous prévoyez de faire du trek, vous devrez peut-être obtenir des permis spécifiques tels que le permis de la zone de conservation de l’Annapurna (ACAP), le projet de conservation de la zone de Manaslu (MCAP) ou le permis du parc national de Sagarmatha (pour la région de Khumbu/Everest). De plus, les randonneurs ont besoin de tous les permis des parcs nationaux. Ces permis contribuent à la conservation du patrimoine naturel et culturel des différentes régions.

    Sans guide de Trek à l’Annapurna?

    Non, même pour faire du trekking dans la région de l’Annapurna, l’une des destinations de trekking les plus populaires au Népal, un guide agréé est désormais obligatoire. L’Annapurna offre une gamme variée d’itinéraires de trekking, et avoir un guide garantira non seulement votre sécurité, mais enrichira également votre expérience grâce à leur connaissance de la culture locale, de la flore et de la faune.

    • Responsabilités d’un guide de trekking:

    Un guide de trekking agréé joue un rôle crucial pour rendre votre expérience de trekking sûre, agréable et informative. Voici quelques-unes des responsabilités clés d’un guide de trekking :

    • Assurer la sécurité :

    Les guides sont formés aux premiers secours et aux techniques de sauvetage, ce qui leur permet de gérer d’éventuelles situations d’urgence pendant le trek.

    • Navigation sur le sentier :

    Les guides possèdent une connaissance approfondie des itinéraires de trekking, ce qui leur permet de se déplacer facilement sur les sentiers et de minimiser le risque de se perdre.

    • Informations locales et culturelles :

    Les guides fournissent des informations précieuses sur la culture locale, les traditions et le mode de vie des communautés que vous rencontrez lors du trek.

    • Conservation de la flore et de la faune :

    Les guides sensibilisent les randonneurs aux pratiques responsables de trekking, les encourageant ainsi à réduire leur impact sur l’environnement et à préserver la beauté naturelle de la région.


    Permis de trekking au Népal

    Outre l’obligation d’avoir un guide agréé, les permis de trekking sont un aspect essentiel du trekking au Népal. Les frais des permis varient en fonction de la région de trekking et sont utilisés pour des efforts de conservation. Voici quelques permis populaires :

    • Permis de la zone de conservation de l’Annapurna : Requis pour les treks dans la région de l’Annapurna, y compris le Circuit de l’Annapurna et le Camp de Base de l’Annapurna.

    Permis de la zone de conservation de Manaslu : Ce permis est requis pour traverser la région de trekking de Manaslu et la vallée de Tsum.


    • Permis du parc national de Sagarmatha : Nécessaire pour les treks dans la région de l’Everest, y compris le trek du camp de base de l’Everest, le trek des lacs de Gokyo, l’escalade de l’Island Peak, l’escalade du Mera Peak, l’expédition de l’Everest et toutes les autres expéditions d’escalade nécessitant ce permis. Même si vous arrivez dans la région du parc national de Sagarmatha depuis une autre région, comme par exemple depuis le col de Trashi Lapcha ou le trek de Rolwalling, vous avez besoin du permis du parc national de Sagarmatha.
    • Carte TIMS (Système de gestion des informations des randonneurs) : Les randonneurs ont besoin de la carte TIMS partout où ils vont, pour presque toutes les régions de trekking du Népal. Cependant, si vous prévoyez de faire du trek dans une zone contrôlée avec un permis spécial, vous n’avez pas besoin de la carte TIMS. Dans ce cas, nous la fournissons gratuitement!

    Trek sans guide au Népal

    Non, selon les nouvelles réglementations, il n’est pas possible de faire du trekking au Népal sans un guide agréé. Cette décision vise à assurer la sécurité des randonneurs et à protéger l’environnement naturel. Elle a été prise le 1er avril 2023 par le ministère du Tourisme et de l’Aviation civile.

    La réglementation au Népal rendant obligatoire le guide de trekking a été mise en place pour renforcer la sécurité et l’expérience globale des randonneurs. Il est essentiel pour les randonneurs solitaires et tous les passionnés qui prévoient une aventure de trekking au Népal de respecter ces réglementations. En faisant du trek avec un guide agréé, vous garantissez non seulement votre propre sécurité, mais vous contribuez également à la préservation du remarquable patrimoine naturel du Népal. Préparez-vous, choisissez The Glacier Family Treks & Expedition P. LTD, une agence de trekking enregistrée, fiable et réputée au Népal, et préparez-vous à partir en trekking au Népal pour une expérience inoubliable et en toute sécurité à travers tout l’Himalaya-Népal.


    Pas de trekking en SOLO au Népal

    Bien que les nouvelles réglementations puissent décevoir certains randonneurs en solo qui souhaitent apprécier la solitude et la liberté d’un voyage seul, il est important de comprendre les raisons derrière l’interdiction du “Trekking en solo au Népal”. Ainsi, chaque randonneur seul ou en groupe doit respecter et accepter les règles et réglementations du gouvernement népalais.

    • Préoccupations en matière de sécurité : Le trekking dans les régions montagneuses reculées du Népal peut être difficile, surtout pour ceux qui ne sont pas familiers avec le terrain et les conditions météorologiques. Les randonneurs en solo sont plus vulnérables aux accidents, au mal des montagnes ou à se perdre sans un bon encadrement. Avec l’exigence d’un guide agréé, les chances de rencontrer de tels risques sont considérablement réduites car les guides sont formés pour faire face aux urgences et assurer la sécurité de leurs clients.
    • Pour obtenir des informations culturelles approfondies : Le Népal est un pays riche en diversité culturelle et ethnique. Engager un guide de trekking local offre une excellente opportunité aux randonneurs en solo de s’immerger dans la culture locale, d’interagir avec les communautés sur le chemin et de mieux comprendre les traditions et le mode de vie, la façon de traiter les invités dans la région himalayenne. Les guides peuvent faciliter les interactions, traduire les langues locales pour les clients et créer un lien entre les randonneurs et les communautés locales en présence des clients.
    • Conservation de l’environnement efficace : L’écosystème montagnard fragile du Népal nécessite des pratiques de trekking responsables pour préserver sa beauté naturelle pour les générations futures. Avoir un guide garantit que les randonneurs adoptent des pratiques respectueuses de l’environnement, telles que l’élimination appropriée des déchets et le respect des habitats de la faune. Les guides peuvent sensibiliser les randonneurs à l’importance de la conservation et encourager des pratiques de trekking durables.
    • Soutien économique : L’exigence d’un guide agréé contribue également à l’économie locale des régions de trekking au Népal. En engageant des guides, les randonneurs soutiennent les communautés locales et aident à maintenir les moyens de subsistance des habitants de ces régions. Les revenus générés par les activités de trekking contribuent au développement des infrastructures, de l’éducation, des soins de santé et d’autres services essentiels dans les régions montagneuses reculées.

    Il convient de noter que même si le trekking en solo n’est plus possible au Népal, le trekking en groupe ou avec d’autres aventuriers est toujours autorisé. Rejoindre un trek en groupe ou trouver des personnes partageant les mêmes idées pour faire du trek peut être une excellente façon de profiter de l’expérience du trekking tout en garantissant la sécurité et le respect des nouvelles réglementations.

    La décision de mettre en œuvre la règle “Pas de trekking en solo” au Népal vise à promouvoir la sécurité, l’immersion culturelle, la conservation de l’environnement et le soutien aux communautés locales. En faisant du trek avec un guide agréé, les randonneurs en solo peuvent toujours vivre une expérience enrichissante tout en contribuant à la préservation du patrimoine naturel et culturel du Népal.


    Est-il sûr de faire du trekking sans guide au Népal ?

    Faire du trekking au Népal sans guide peut ne pas être considéré comme sûr, surtout dans les régions montagneuses éloignées et difficiles. Bien que les randonneurs expérimentés ayant une connaissance approfondie de la région et des compétences en trekking puissent se sentir en confiance pour entreprendre des treks en solo, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte qui font du fait d’avoir un guide l’option la plus sûre.

    • Défis de navigation: Les sentiers de trekking au Népal peuvent être complexes et difficiles à naviguer, en particulier dans les zones au relief accidenté, à haute altitude et aux conditions météorologiques changeantes. Un guide agréé possède une connaissance précieuse des itinéraires, y compris des chemins alternatifs et des risques potentiels, garantissant aux randonneurs de rester sur la bonne voie et d’éviter les situations dangereuses.
    • Préparation aux urgences : Des accidents, le mal des montagnes et des urgences médicales imprévues peuvent se produire pendant les treks. Avoir un guide formé aux premiers secours, aux techniques de sauvetage et aux processus d’acclimatation peut faire une différence significative pour répondre rapidement aux urgences et fournir l’assistance nécessaire. Les guides peuvent identifier les symptômes du mal des montagnes et guider les randonneurs sur les actions appropriées pour atténuer les risques.
    • Culture locale et langue: Le Népal est un pays culturellement diversifié avec divers groupes ethniques et langues. Interagir avec les communautés locales le long des itinéraires de trekking peut être une expérience enrichissante, mais les barrières linguistiques peuvent poser des défis pour les randonneurs en solo. Un guide agit comme un pont, facilitant la communication et favorisant des interactions significatives avec les habitants, assurant une immersion culturelle plus profonde.
    • Sécurité en groupe : Les randonneurs en solo sont plus vulnérables aux menaces potentielles telles que le vol ou le harcèlement. En faisant du trek avec un guide, les randonneurs bénéficient d’une couche de sécurité supplémentaire, car les guides sont familiers avec les zones et peuvent donner des conseils sur les pratiques sûres, les risques potentiels et les zones à éviter.
    • Considérations environnementales : L’environnement naturel du Népal est fragile et nécessite des pratiques de trekking responsables. Un guide peut sensibiliser les randonneurs aux principes “Leave No Trace”, promouvoir un comportement respectueux de l’environnement et réduire l’impact sur les environs. Ils peuvent également fournir des conseils sur l’élimination appropriée des déchets et le respect des habitats de la faune.

    Bien que les randonneurs expérimentés puissent posséder les compétences et les connaissances pour faire du trek sans guide, la nature imprévisible du terrain himalayen, les défis de la navigation et le potentiel d’urgences font du fait d’avoir un guide agréé un choix plus sûr. Un guide offre son expertise sur les faits locaux, l’histoire, la culture, les rituels, la préparation aux urgences et un niveau de sécurité accru, garantissant une expérience de trekking plus sûre et plus enrichissante au Népal.


    Combien faut-il payer pour le guide au Népal ?

    Le paiement d’un guide au Népal peut varier en fonction de différents facteurs tels que la durée du trek, la région, le niveau d’expertise du guide et les services fournis. En moyenne, le coût de l’embauche d’un guide peut varier de 20 à 30 dollars par jour. Cependant, ce prix n’inclut pas les dépenses supplémentaires telles que la nourriture, l’hébergement et l’assurance du guide, qui sont généralement à la charge du randonneur. Il est essentiel de discuter et de convenir des frais et des inclusions avec le guide ou l’agence de trekking avant de commencer le trek.


    Comment trouver un guide au Népal ?

    Lorsque vous planifiez un trek au Népal et que vous avez besoin d’un guide, il est essentiel de vous connecter à une agence de trekking réputée. Trouver un guide de trekking au Népal n’est pas une tâche simple que l’on peut accomplir indépendamment. Les compétences et les services d’un guide agréé sont généralement coordonnés par le biais d’agences de trekking, qui veillent à ce que toutes les exigences nécessaires et les autorisations soient respectées.

    Glacier Family Treks & Expedition est l’une de ces agences qui opère depuis 2013. Ils ont fait leurs preuves en offrant des expériences de trekking exceptionnelles et sont bien équipés pour vous aider à trouver un guide qualifié. Grâce à leur vaste réseau et à leur expérience dans le domaine, Glacier Family Treks & Expedition peut vous mettre en relation avec un guide compétent qui répond à vos besoins spécifiques de trekking.

    En contactant Glacier Family Treks & Expedition, vous pouvez bénéficier de leur expertise et accéder à des guides agréés qui ont suivi une formation appropriée et obtenu les autorisations nécessaires. Leurs guides sont bien versés dans les subtilités des itinéraires de trekking au Népal, les protocoles de sécurité et les nuances culturelles, garantissant un voyage sûr et enrichissant. Il est important de vous appuyer sur des agences de trekking de confiance comme Glacier Family Treks & Expedition pour faciliter le processus de sélection d’un guide. Grâce à leurs services professionnels, vous pouvez être sûr d’être mis en relation avec un guide qualifié qui améliorera votre expérience de trekking au Népal.


    Comment trouver un guide à Katmandou ?

    Embaucher un guide à Katmandou peut se faire de différentes manières :

    Agences de trekking:


    Glacier Family Treks & Expedition peut proposer de nombreux services de guide de trekking. Nous avons des guides de trekking autorisés, bien formés et expérimentés dans notre équipe que nous fournissons pour votre réussite du trekking dans l’Himalaya népalais. C’est pourquoi, il n’est pas nécessaire de chercher ici et là un guide et des porteurs pour votre trekking. Glacier Family Treks, une société de trekking réputée, vous fournit un guide de trek autorisé, bien connu et autorisé pour aligner vos préférences de trekking.

    Avant de finaliser un guide, communiquez clairement vos plans de trekking, vos préférences et vos attentes. Discutez des frais, des services inclus et de tous les coûts supplémentaires qui peuvent survenir pendant le trek.


    Qui est le meilleur guide de trekking au Népal ?

    Déterminer le meilleur guide de trekking au Népal peut être subjectif car cela dépend des préférences individuelles, des itinéraires de trekking et de l’expertise du guide dans des zones spécifiques. Cependant, il existe de nombreux guides hautement qualifiés et expérimentés au Népal qui sont bien considérés par les randonneurs. Pour trouver le meilleur guide pour votre trek, prenez en compte les éléments suivants :

    • Réputation : Demandez à Glacier Family Treks de vous fournir un guide réputé et reconnu, formé et expérimenté dans l’itinéraire de trekking correspondant. C’est seulement de cette manière que vous obtiendrez ce que vous recherchez. Normalement, les gens veulent et recherchent un prix bon marché, voire très bon marché, même lorsqu’ils veulent acheter un programme de trekking tout compris, mais souvenez-vous que toute mentalité de recherche de prix bon marché conduira à une qualité inférieure. Car un coût moins élevé ne peut pas offrir un meilleur service.
    • Expérience : Les guides expérimentés qui ont dirigé de nombreux treks dans différentes régions du Népal peuvent apporter des connaissances précieuses et garantir une expérience de trekking fluide.
    • Connaissances et compétences linguistiques : Optez pour des guides qui possèdent une connaissance approfondie des itinéraires de trekking, des cultures locales et des langues. De bonnes compétences linguistiques, en particulier en anglais, facilitent la communication efficace et améliorent l’expérience globale.
    • Compatibilité personnelle : Choisissez un guide avec lequel vous vous sentez à l’aise et avec qui vous avez une bonne relation. Un guide qui comprend vos préférences de trekking et qui peut répondre à vos besoins peut rendre le trek plus agréable.

    Il est conseillé de rechercher plusieurs options, de comparer leurs qualifications et services, et de consulter des agences de trekking réputées ou des plateformes en ligne pour trouver le meilleur guide de trekking au Népal pour votre trek spécifique.


    Combien coûte un porteur et un guide au Népal ?

    Le coût de l’embauche d’un porteur et d’un guide au Népal varie en fonction de facteurs tels que la durée et la difficulté du trek, la région et les services fournis. Généralement, le coût d’un porteur varie de 25 à 35 dollars par jour, tandis qu’un guide peut coûter environ 35 à 150 dollars par jour. Il est important de préciser si les frais incluent les repas, l’hébergement et l’assurance pour le porteur et le guide. Des coûts supplémentaires tels que leur transport jusqu’au point de départ du trek et le retour à Katmandou doivent également être pris en compte.


    Combien donner en pourboire à un guide au Népal ?

    Donner un pourboire est une pratique courante au Népal en guise d’appréciation pour d’excellents services fournis par les guides. Bien que le pourboire ne soit pas obligatoire, il est considéré comme une coutume et est grandement apprécié. Le montant du pourboire est subjectif et peut dépendre de divers facteurs, notamment la durée du trek, la performance du guide et votre satisfaction à l’égard de ses services.

    En règle générale, il est d’usage de donner un pourboire d’environ 10 % à 15 % du montant total des frais du guide pour ses services. Cependant, la décision finale sur le montant du pourboire devrait être basée sur votre satisfaction personnelle et le niveau de service fourni par le guide. Il est important de noter que les pourboires sont généralement donnés à la fin du trek, directement au guide, en signe de gratitude pour ses efforts et son expertise.

    Rappelez-vous que donner un pourboire est un choix personnel, et il est toujours apprécié de témoigner votre reconnaissance pour le travail acharné et le dévouement de votre guide pour garantir une expérience de trekking sûre et mémorable.


    Est-il obligatoire d’avoir un guide au Nepal?

    Oui, il est maintenant obligatoire d’avoir un guide lors d’un trek au Népal. Depuis le 1er avril 2023, le ministre du Tourisme du Népal a mis en place de nouvelles réglementations qui exigent que les randonneurs soient accompagnés d’un guide agréé. La décision de rendre obligatoire le trekking avec un guide vise à renforcer la sécurité et l’expérience globale des randonneurs, ainsi qu’à protéger l’environnement naturel et à promouvoir des pratiques touristiques durables.


    Peut-on faire un trek sans guide au Népal?

    Non, selon les nouvelles réglementations, il n’est pas possible de faire du trek au Népal sans guide agréé. La décision de rendre les guides obligatoires pour le trekking est basée sur les efforts du gouvernement visant à garantir la sécurité et le bien-être des randonneurs. Les terrains variés et difficiles du Népal, y compris les régions de haute altitude, les zones reculées et les conditions météorologiques imprévisibles, présentent des risques pour les randonneurs en solo. Avoir un guide offre une expertise précieuse, une connaissance des itinéraires et des capacités d’intervention en cas d’urgence, ce qui réduit considérablement les risques potentiels et améliore l’expérience globale du trekking.


    Les étrangers ne sont-ils plus autorisés à faire du trek sans guide au Népal ?

    Oui, les étrangers ne sont plus autorisés à faire du trek sans guide au Népal. Les nouvelles réglementations s’appliquent aux randonneurs nationaux et internationaux. Indépendamment de la nationalité, toutes les personnes pratiquant des activités de trekking au Népal doivent être accompagnées d’un guide agréé. Cette règle garantit un niveau de sécurité et de services standardisé pour tous les randonneurs et contribue à la préservation du patrimoine naturel et culturel du Népal.


    Quelle est la nouvelle règle de trekking au Népal ?

    La nouvelle règle de trekking au Népal, mise en place depuis le 1er avril 2023, exige que tous les randonneurs soient accompagnés d’un guide agréé pendant leur voyage de trekking. La réglementation vise à améliorer les mesures de sécurité, à réduire les accidents et à préserver l’environnement naturel. Elle garantit aux randonneurs un encadrement professionnel, un soutien en matière de navigation, une intervention en cas d’urgence et des connaissances culturelles de la part de guides expérimentés ayant suivi une formation appropriée et obtenu des licences délivrées par le ministère du Tourisme et de l’Aviation civile au Népal.

    La nouvelle règle met également l’accent sur la responsabilité des agences de trekking et des guides de respecter des pratiques éthiques et durables. Elle vise à réguler l’industrie du trekking, en veillant à ce que les guides et les agences fournissent des services de qualité, respectent les normes de sécurité et contribuent à l’économie locale.

    En mettant en œuvre cette nouvelle règle, le gouvernement népalais cherche à améliorer l’expérience globale du trekking, à protéger le bien-être des randonneurs, à promouvoir un tourisme responsable et à préserver la beauté naturelle intacte des montagnes et des sentiers du Népal.


    Combien coûte un guide de trekking au Népal ?

    Le coût de l’embauche d’un guide de trekking au Népal peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que la durée du trek, la région, le niveau d’expertise du guide et les services fournis. En moyenne, le coût de l’embauche d’un guide peut varier de 30 à 40 dollars par jour, voire plus. Cependant, il est important de noter que ce prix n’inclut généralement pas les dépenses supplémentaires telles que la nourriture, l’hébergement et l’assurance pour le guide, qui sont généralement à la charge du randonneur. Le coût total dépendra également des exigences et des préférences spécifiques du randonneur, ainsi que des compétences de négociation de l’individu ou de l’agence de trekking impliquée.


    Combien coûte-t-il par jour pour engager un guide de trekking au Népal ?

    Le coût de l’embauche d’un guide au Népal peut varier en fonction des facteurs mentionnés précédemment. En plus des frais quotidiens du guide, les randonneurs doivent prendre en compte d’autres dépenses telles que le transport du guide vers et depuis le point de départ du trek, les repas, l’hébergement et l’assurance. Le coût global dépendra de la durée du trek et du niveau de services souhaité. Il est essentiel de discuter et de clarifier toutes les inclusions et les coûts avec le guide ou l’agence de trekking avant de finaliser les arrangements afin d’avoir une compréhension claire des dépenses impliquées.


    Ai-je besoin d’un guide pour faire du trekking au Népal ?

    Oui, il est fortement recommandé et maintenant obligatoire d’avoir un guide agréé lors d’un trek au Népal. Le trekking dans les paysages vastes et diversifiés du Népal peut être difficile et imprévisible, notamment dans les régions de haute altitude et les régions éloignées. Avoir un guide à vos côtés présente de nombreux avantages et améliore l’expérience globale du trekking.

    L’une des principales raisons d’exiger un guide est la sécurité. Les terrains dangereux, les conditions météorologiques variables et les risques liés à l’altitude posent des défis importants pour les randonneurs en solo. Les guides sont formés à la navigation, à l’intervention en cas d’urgence et à la prévention du mal des montagnes. Ils possèdent une connaissance et une expérience inestimables pour faire face aux différentes situations qui peuvent survenir pendant le trek. Leur expertise réduit les risques potentiels liés au trekking et garantit la sécurité et le bien-être des randonneurs.

    De plus, les guides offrent une connaissance locale et une immersion culturelle. Ils ont une connaissance approfondie des itinéraires de trekking, des cultures locales, des traditions et des codes de conduite. Ils fournissent des informations sur l’environnement environnant, l’importance historique et les pratiques culturelles des régions. Les guides peuvent faciliter les interactions significatives avec les communautés locales, agissant comme des interprètes culturels et surmontant la barrière de la langue. Cela améliore l’expérience globale du trekking en permettant aux randonneurs de s’engager plus profondément avec la culture locale et de mieux comprendre la région qu’ils explorent.

    Les guides jouent également un rôle crucial dans la préservation de l’environnement. L’écosystème montagneux vierge du Népal est fragile et nécessite des pratiques de trekking responsables. Les guides sensibilisent les randonneurs aux pratiques de trekking respectueuses de l’environnement, à la gestion des déchets et à l’importance de réduire l’empreinte écologique. Ils veillent à ce que les randonneurs adhèrent aux principes de “Leave No Trace” (ne laisser aucune trace), préservant ainsi l’environnement pour les générations futures. En ayant un guide, vous pouvez contribuer à la préservation durable de la beauté naturelle du Népal.

    De plus, l’embauche d’un guide permet de soutenir l’économie locale. De nombreux guides proviennent des communautés locales le long des itinéraires de trekking ou viennent de régions éloignées, comme des villages en montagne. En engageant un guide agréé, vous offrez des opportunités d’emploi et contribuez directement aux moyens de subsistance des guides, des porteurs et des entreprises locales. Cela aide à soutenir l’industrie du trekking et favorise le développement économique de ces régions.

    Enfin, bien qu’il soit maintenant obligatoire d’avoir un guide agréé lors d’un trek au Népal, il est également fortement recommandé pour plusieurs raisons. Un guide garantit votre sécurité, favorise l’immersion culturelle, encourage la conservation de l’environnement et contribue à l’économie locale. Ils apportent une expertise, une connaissance et un soutien inestimables, vous permettant de vivre une expérience de trekking mémorable et enrichissante dans les magnifiques paysages du Népal.

    Pour plus d’informations détaillées, nous vous encourageons vivement à nous contacter :

    Email : info@glacierfamilytreks.com ou trekkers.guide@gmail.com

    WhatsApp : +9779818727219

    Glacier Family Treks & Expedition

    Kathmandu, Népal

    Nos Guides Francophones Népalais

    Nepal Trekking Guide Mandatory

    Nepal Trekking Guide Mandatory

    Himalayan nation Nepal is known for its giant mountains, Local culture and Traditions, Lifestyle and beautiful natural landscapes. That’s why, thousands of tourists visit annually here. Most of them search for a Local Trekking Guide. Finally, with the aim of enhancing safety and preserving the natural environment, the Minister of Tourism of Nepal implemented new regulations effective from April 1st, 2023. One of the significant changes introduced by these regulations is the requirement of trekking with a licensed guide. In this blog, we will delve into the topic of Nepal trekking guide mandatory, shedding light on the implications for solo trekkers and providing essential information for those planning their trekking adventure in Nepal.

    Guide Francophone Népalais
    Guide Francophone Népalais

    A Nepal trekking guide is often considered mandatory for several reasons. First and foremost, Nepal’s diverse and challenging terrain, including the Himalayas, requires extensive knowledge and experience to navigate safely. A trekking guide is well-versed in the region’s geography, weather conditions, and potential hazards, ensuring that trekkers can make informed decisions and take necessary precautions. Additionally, they have a thorough understanding of local cultures, customs, and language, facilitating meaningful interactions with the communities along the trekking routes. Moreover, trekking guides provide essential support and assistance, including arranging permits, organizing accommodations and meals, and offering first aid in case of emergencies. Their expertise and guidance significantly enhance the overall trekking experience, promoting safety, cultural appreciation, and a deeper connection with the magnificent landscapes of Nepal.


    Trek without a guide in Nepal

    As per the new regulations, trekking without a guide is no longer possible in Nepal. The government’s decision to make trekking guides mandatory is aimed at ensuring the safety and well-being of trekkers, as well as minimizing the impact on the fragile mountain ecosystem. Hiring a licensed guide will not only enhance your safety during the trek but also provide you with valuable insights into the local culture, traditions, and natural surroundings.


    Solo Trek in Nepal

    For adventure enthusiasts who prefer to embark on solo journeys, the new regulations may seem restrictive at first. However, it’s important to understand that the introduction of mandatory trekking guides is not intended to discourage solo trekking altogether. Instead, it aims to enhance safety measures and provide trekkers with a more immersive experience by having a knowledgeable guide by their side.


    Required Trekking Permits

    To trek in Nepal, there are several essential requirements that every trekker must fulfill:

    • TIMS Card: Trekkers’ Information Management System (TIMS) card is a mandatory permit issued by the Nepal Tourism Board. It helps in maintaining a record of trekkers and ensures their safety during the trek. Trekking agencies or guides can assist in obtaining the TIMS card.
    • Trekking Permits: Depending on the region you plan to trek, you may need to obtain specific permits such as the Annapurna Conservation Area Permit (ACAP), MCAP (Manaslu Conservation Area Project), The Sagarmatha National Park Permit (For Khumbu Region/Everest region). And, trekkers need all National Park permit. These permits help in conserving the natural and cultural heritage of the respective areas.

    Trekking guide for Annapurna

    Yes, even for trekking in the Annapurna region, which is one of the most popular trekking destinations in Nepal, a licensed guide is now mandatory. Annapurna offers a diverse range of trekking routes, and having a guide will not only ensure your safety but also enrich your experience with their knowledge of the local culture, flora, and fauna.

    • Responsibilities of a Trekking Guide:

    A licensed trekking guide plays a crucial role in making your trekking experience safe, enjoyable, and informative. Some key responsibilities of a trekking guide include:

    • Ensuring safety:

    Guides are trained in first aid and rescue techniques, ensuring they can handle any potential emergencies during the trek.

    • Navigating the trail:

    Guides possess in-depth knowledge of the trekking routes, allowing them to navigate through the trails with ease and minimize the risk of getting lost.

    • Local & Cultural information:

    Guides provide valuable insights into the local culture, traditions, and lifestyle of the communities you encounter along the trek.

    • Flora-Fauna conservation:

    Guides educate trekkers about responsible trekking practices, encouraging them to minimize their environmental impact and preserve the natural beauty of the region.


    Nepal Trekking Permit

    Apart from the requirement of a licensed guide, trekking permits are an essential aspect of trekking in Nepal. The permit fees vary depending on the trekking region and are used for conservation efforts. Some popular permits include:

    • Annapurna Conservation Area Permit: Required for treks in the Annapurna region, including the Annapurna Circuit and Annapurna Base Camp.
    • Manaslu Conservation Area Permit: This permit requires to cross the Manaslu Trekking are and Tsum Valley Trekking.
    • Sagarmatha National Park Permit: Necessary for treks in the Everest region, including the Everest Base Camp trek and Gokyo Lakes trek, Island Peak Climbing, Mera Peak Climbing, Everest Expedition and all other peak and mountain climbing expeditions need this permit. Even you arrive in Sagarmatha National Park area from another area like from Trashi Lapcha Pass, Rolwalling Trekking, you need Sagarmatha National Park permit.
    • TIMS Card (Trekkers’ Information Management System): Trekkers need TIMS Card wherever they go almost for all the trekking region of Nepal. But, if you are going to do a trek in controlled area with special permit, no need to get TIMS Card then, we provide it in FREE of COST!

    Trekking in Nepal without a guide

    No, as per the new regulations, trekking in Nepal without a licensed guide is not possible. The decision aims to ensure the safety of trekkers and protect the natural environment. It was decided in 1st April 2023 by the Ministry of Tourism and Civil Aviation.

    The regulation in Nepal of The mandatory Of Trekking Guide, has been implemented to enhance the safety and overall experience of trekkers. It is essential for solo trekkers and all enthusiasts planning to embark on a trekking adventure in Nepal to abide by these regulations. By trekking with a licensed guide, you not only ensure your own safety but also contribute to the preservation of Nepal’s remarkable natural heritage. So, prepare yourself, choose The Glacier Family Treks & Expedition P. LTD as a reliable and reputed registered trekking agency in Nepal, and get ready to move trekking in Nepal on a memorable and safe trekking journey in all over the Himalaya- Nepal.


    No solo Trekking in Nepal

    While the new regulations may disappoint some solo trekkers who want to be cherished the solitude and freedom on a journey alone, it’s important to understand the reasons behind the “No solo trekking in Nepal”. So, every single or group trekkers should respect and accept the rule and regulation of government of Nepal.

    • Safety Concerns: Trekking in the remote mountainous regions of Nepal can be challenging, especially for those unfamiliar with the terrain and weather conditions. Solo trekkers are more vulnerable to accidents, altitude sickness, or getting lost without proper guidance. With the requirement of a licensed guide, the chances of encountering such risks are significantly reduced as guides are trained to handle emergencies and ensure the safety of their clients.
    • To have cultural information in depth: Nepal is a country rich in diverse in cultures and ethnicities. Hiring a local trekking guide provides an excellent opportunity for solo trekkers to immerse themselves in the local culture, interact with the communities along the way, and gain a deeper understanding of the traditions and way of living, way to treating to guests in the Himalayan region. Guides can facilitate interactions, translate local languages to client